Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/10/2009

A TOUS CEUX QUI AIMENT LA SARDAIGNE

 Projet00.jpg

Je dédie cette note à toutes les personnes qui aiment notre Sardaigne, en particulier à tous les sardes qui se trouvent aux quatre coins du monde et qui n'ont jamais oublié leur magnifique île.

Elle est et restera toujours dans nos coeurs, heureusement grâce à ma mère nous avons pu nous retrouver dans le Sud de la France. Nous sommes dans un climat Méditerranéen avec, la mer, le soleil la nature qui nous rappelle la Sardaigne, nous avons beaucoup de chance.

EN ATTENDANT L'EMBARQUEMENT SUR LE QUAI

IMBARCARE NAVE.jpg

Un jour nos parents pour certains leur grands-parents ont quitté leur terre, leur village, leur famille, frères, sœurs, amis pour chercher du travail. Ils sont partis pour donner un meilleur avenir à leur famille. Voici comment on embarquait à bord des bateaux de la Tirrenia dans les ports il y a quelques années.

LE FERRY (TRAGHETTO) DE LA TIRRENIA

TIRRENIA 4.jpg

On garde toujours dans le cœur une certaine nostalgie de son pays en mémoire, ses musiques et danses traditionnelles dont "SU BALLU SARDU" le bal sarde (voir vidéo), les fêtes de villages si magiques ou tout le village s'y réunit, elles resteront à jamais dans nos souvenirs.

SU BALLU SARDU CUN LAUNEDDAS

(bal typique de la Sardaigne)

Gamine je retournais tous les ans en vacances avec mes parents, mes frères et sœur un voyage long mais si riche en souvenirs. Nous faisions PARIS - ROME-CIVITTAVECCHIA (port d'embarquement vers la Sardaigne et CAGLIARI), en tout environ 1 300 km en voiture. Je dis vacances mais mes parents travaillaient à la construction de leur maison, qui pensaient ils, lorsqu'ils seraient à la retraite couleraient des jours heureux (le rêve de presque tous ceux partis de l'île).

UNE MÈRE ATTEND SON FILS SUR LE QUAI DU PORT

(mes grands-mères s'habillaient comme ça) 

 MADRE IN ATTESA AL PORTO PORTO TORRES.jpg

Ma mère disait toujours être très heureuse de vivre en France, car elle avait été acceptée tout juste après son mariage jeune femme de 24 ans. Elle était venue sans savoir parler le Français, avait appris à lire, écrire et parler avec un petit garçon fils d'amis, puis au marché en posant toutes sortes de questions. Elle en était très fière malgré son fort accent Italien, elle aimait beaucoup lire et se débrouillait seule en toutes circonstances.

VIDÉO L'ILE QUI DANSE

Elle a eu 4 enfants dont 3 en France et disait toujours "je resterais à la retraite la ou sont mes enfants" malheureusement elle nous a quittés en 2006 et est restée comme elle voulait prés de ces enfants. Elle vivait avec ses souvenirs, la Sardaigne et sa famille lui manquaient mais elle était heureuse avec sa famille. 

NURAGHI E COSTUMI.jpg

Son chanteur préféré était Adriano Celentano, en France elle adorait Dalida et Maurane, Dany Brillant et d'autres. Elle a appris à parler l'Italien et le Sarde à ma nièce toute petite, aujourd’hui elle le parle couramment avec un joli accent Français que j'adore. Lors de nos voyages elle s"est très bien débrouillée en le parlant et en comprenant les autres enfants et adultes.

VOICI LES NAVIRES DE LA TIRRENIA

    passeggeri_off.jpg

Que de beaux souvenirs ce long voyage (c'est pour ça que j'adore les voyages en voiture et que même beaucoup de kilomètres ne me font pas peur). Entre frères et sœurs nous rigolions, jouions, dormions, on regardait les plaques d'immatriculations des voitures pour savoir d’où elles venaient. Il nous arrivait aussi de faire des grimaces, tirer la langue ou faire coucou (comme tous les enfants espiègles).

CARTE DU TRAJET PARIS CIVITAVECCHIA CAGLIARI 

PARIS CAGLIARI.gif

On attendait avec beaucoup d'impatience le moment ou l'on apercevrait la mer, nous qui résidions à l'Est de Paris, la mer et le soleil nous manquaient beaucoup. La première fois que nous l'apercevions c'était à GENOVA Gènes, alors nous étions heureux de la sentir d'abord, puis de la voir de loin si bleue avec le soleil haut dans le ciel bleu. C'était un bonheur pour nous les enfants, en tout cas moi je me disait "ça y est on est presque chez nous".

LE PORT LA NUIT AVEC LE BATEAU

 TIRRENIA NOTTE.jpg

On attendait l'embarquement sur le quai, guettant les premières voitures monter à bord, nous étions ravis on dit qu'on entrait dans le ventre de la baleine comme Pinocchio. Mon père garait la voiture, nous descendions pour monter sur le pont chercher nos places afin de s'installer, puis on allait voir les manœuvres de départ.

LE GARAGE A VOITURES SUR LE BATEAU

GARAGE NAVE.jpg

L'arrivée était joyeuse dés qu'on apercevait les cotes de la Sardaigne, je me souviens on guettait le début des cotes sardes. C'était la joie lors des premières cotes en vue, on disait "ça y est terre Sardaigne en vue" le soleil, la mer le port de CAGLIARI qui se rapproche de plus en plus ce n'était que du bonheur.

12.jpg

On allait revoir notre grande famille, grands-parents, oncles et tantes, cousins et cousines, les amis, l'église de  Santa Maria avec le village ou tant de souvenirs à chaque coin de rue.Si l'arrivée à Cagliari était une grande joie, le départ l'était beaucoup moins, je me souviens des départs très tristes mais surtout d'un en particulier il y a quelques années lointaines. Sur le port le bateau nous attendait, une fois à son bord tous les passagers se massaient sur le pont afin de jeter un dernier regard à Cagliari et voir le bateau s'éloigner.

LA TRAINÉE DERRIÈRE LE BATEAU

344532.jpg

Un dernier regard sur Cagliari, la Via Roma qui fourmille de gens qui se promènent sans prêter attention au bateau qui va appareiller, les familles venues accompagner les voyageurs s'envoient les derniers baisers, on se parle une dernière fois en se promettant de se revoir l'année prochaine puis, la sirène du bateau annonce le départ.

QUE DE SOUVENIRS . . .

AU DÉPART DU PORT DE CAGLIARI

On commence à entendre le roulis des moteurs, sous nos pieds les vibrations, on voit à terre les marins enlever les cordages puis ceux à bord les remonter, notre cœur se serre, un nœud dans la gorge, une boule au ventre et le bateau commence à s'éloigner tout doucement du quai, ça y est on est parti on vient de quitter notre Sardaigne.

BATEAU AVEC PASSERELLES A CIVITTAVECCHIA

CIVITTAVECCHIA.jpg

La sirène du bateau résonne trois fois c'est triste et émouvant, mais c'est peut être moi qui le ressent comme ça. Le bateau s'éloigne tout doucement du quai, les mains se lèvent pour s'envoyer un dernier au revoir, un dernier baiser la gorge nouée. Les mains s'agitent d'abord très clairement, puis de plus en plus lointaines jusqu'à ce que l'on devine seulement les silhouettes sur le quai, puis plus rien.

Une larme coule discrètement le long de ma joue, comme disait Ugolin dans "Manon des Sources" ce n'est pas moi qui pleure, ce sont mes yeux. Je me demande quand est-ce que je reviendrais, je ne sait pas, petit à petit on n’aperçoit plus que les cotes lointaines, puis seulement la mer à perte de vue. Je reste longtemps à regarder la mer d'un bleu magnifique, l'écume blanche contre le bateau, je ne me lasse jamais d'admirer la mer j'y resterais des heures et des heures.

COUCHER DE SOLEIL VU DU BATEAU

NAVE PARTENZA PELODIA.jpg

Je restais un long moment sur le pont à essayer d’arrêter de pleurer avec une grosse boule au ventre, je repensait à tous les bons moments passés et les moins bons, à tout ce qu'on laisse derrière soi, sa famille, ses amis, une partie de moi y restait à chaque fois. Cette vidéo me rappelle tant de départs.

BATEAU AU DÉPART DU PORT DE CAGLIARI

La beauté des paysages me revenait en mémoire, ma famille et mes amis puis, il fallait mettre tout ça de côté, afficher son plus beau sourire avec un semblant d'insouciance et lorsque j'étais un peu moins triste, je redescendais rejoindre ma famille la vie continuait.

L'arrivée à Civittavecchia était beaucoup moins gaie, on remontait revoir les manœuvres d'amarrage une dernière fois, mais le cœur n'y était pas cela n'avait plus la même saveur qu'au départ. J'essayais d'emmagasiner tous ces souvenirs déjà lointains, moi qui est toujours aimé la mer et qui l'aime encore plus, j'allais la quitter pour bien longtemps. On remontait en voiture, l'autoroute pendant des kilomètres "les vacances sont finies on rentre".

DÉBARQUEMENT AU RETOUR DES VACANCES 

RIENTRO 2.jpg

Lorsqu'on a vécu dans une île, on garde toujours dans son cœur un je ne sait quoi, une sensation de manque, de la nostalgie (malgré je sois née en France et que j'y soit très bien), on n'oublie jamais d'où on vient, son village ou l'on a grandi avec tous ses souvenirs.

MA PREMIÈRE COMMUNION J'AVAIS 10 ANS

(un très beau souvenir)

BURCEI.JPG

L'église de Santa Maria ou j'allais tous les dimanches à la messe puis au catéchisme, j'y ait fait ma première communion, j'en étais très fière. Je rêvais de m'y marier une fois adulte avec mon premier petit amoureux (qui ne l'a jamais su d'ailleurs) ou peut être que si ?

L’ÉGLISE DE SANTA MARIA PATRONNE DE BURCEI

ST MARIA 2010.jpg

PRÉPARATION POUR UN MARIAGE

CHIESA 1.jpg

Enfant je voyais les futurs mariés enfin, moi c'était surtout la mariée qui me fascinait, sa belle robe blanche, je me rêvais souvent à sa place et ne loupais aucun mariage je courais pour bien les voir. Je voyais le cortège s'avancer dans les rue du village  jusqu’à l'église et, tout le long du parcours les femmes donnaient la typique bénédiction sarde "S'ARAZZIA".

S'ARAZZIA RITE DE LA BENEDICTION AUX ÉPOUX

(ma mère me l'a faite aussi en sortant de la maison) 

S'ARAZZIA.jpg

C'est un rite très ancien de bon augure pour les jeunes mariés, on prépare une assiette en porcelaine avec du riz, des pièces, du gros sel, des pétales de roses, des petites billes en argent et or (des bonbons). Les femmes arrêtent le cortège, se mettent devant les futurs époux en leurs disant quelques mots de félicitations et lancent ce qui est dans l'assiette en faisant des signes de croix, puis cassent l'assiette à leurs pieds en signe de porte bonheur, plusieurs femmes font ce rite tout le long.

L'ALLIANCE SARDE 

FEDE SARDA.jpg

J'aurais été très fière de traverser les rues du village de Burcei, entendre les gens dire "qu'elle est belle la mariée", arriver à l'église le portail grand ouvert, des fleurs et du tulle blanc de partout pour nous accueillir, l'odeur de la cire des bougies allumées, c'est comme ça que j'en avais rêvée. A la fin de la cérémonie lorsque les mariés sortaient sur le parvis, on leur lançait du riz, j'en ramassais et remplissait mes poches avec, il me semblait que ça me porterait bonheur.

SANTA MARIA PATRONNE DE BURCEI

BURCEI SANTA MARIA 1.JPG

J'en ait ramassé à chaque mariage, dés qu'il y en avait un j'allais le voir, une année que je m'y trouvais en vacances, il y avait un mariage j'ai regardé passer le cortège avec les futurs époux en tête, puis à la sortie de l'église on a lancé le riz. J'en ait ramassé une belle poignée que j'ai mis dans un sachet qui se trouve toujours sur mon bureau (il m'est très cher).

RIZ RAMASSE SUR LE PARVIS DE L’ÉGLISE A BURCEI

RIZ.jpgbis.jpg

Je me suis mariée en France, je l'ai eue ma magnifique robe blanche comme j'en avais tant rêvée, une vraie princesse. Mais l'église non car mon futur mari étant divorcé on ne pouvait plus se marier à l'église, mon seul regret dommage, sinon cette journée reste un très beau souvenir.

MA MAGNIFIQUE ROBE DE MARIÉE

(tant rêvée enfant)

Numériser0002.jpg

Lors de mon mariage, ma mère m'a offert mon rêve, ma merveilleuse robe de mariée tant imaginée lorsque je n'étais qu'une enfant. Elle me la promettait depuis toujours, toute gamine lorsque nous allions à Cagliari acheter des chaussures ou des habits, je la faisait s'arrêter des heures devant les boutiques de robes de mariées pour les admirer, il fallait qu'elle me prenne la main pour partir et je lui disait attend encore un peu. Ma robe de communion elle me l'avait offerte aussi super belle, une vraie petite robe de mariée (en Italie ça se fait ici non, ce sont les aubes).

CHANSON EN L'HONNEUR DE LA MARIÉE

"SPOSA" DU GROUPE PAOLO BOI

Mon mari m'a offert mon deuxième rêve, il m'a emmené en voyage de noces au Etats-Unis, un rêve d'enfant, je voulais aller voir les indiens et les personnages de Disney qui avaient bercé mon enfance comme Mickey et Minnie, Pinocchio etc. Ce fut un voyage de rêve, les hôtels magnifiques immenses, nous avons visité beaucoup d'endroits magiques tels que des parcs, des réserves indiennes dans les Everglades, de très belles villes mais aussi des paysages magnifiques.

CAPE CANAVERAL EN FLORIDE

3.jpg 

Nous sommes arrivés et repartis depuis l'aéroport de Miami, puis avons visité Miami Beach, Orlando, Tampa, St Petersburg, Palm Beach, Fort Lauderdale (surnommée la "VENISE DE L'AMERIQUE" avec ses 300 km de canaux à Naples on s'est baignés dans le magnifique Golfe du Méxique sous les palmiers. Le Parc Naturel des Everglades avec ses marécages et réserves indiennes (classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. 

4.jpg

A Cape Canaveral on a vu les bases de lancement des navettes, son musée qui retrace l'histoire de la conquête de l’espace. Puis nous avons pris la route panoramique qui conduit à Key West au travers de plusieurs pont au dessus de l'eau c'est tout simplement magique. Nous avons fait un circuit magnifique (on avait loué une voiture) et sur les quais du port de Miami on y a vu notre paquebot "LE FRANCE" amarré sous le nom de "NORWAY".

LE "FRANCE" REBAPTISE "NORWAY" AU PORT DE MIAMI

NORWAY.jpg

Ce séjour magnifique restera à jamais gravé dans ma mémoire, nous étions en circuit individuel, mon mari avait tout organisé et nous y avons passé 15 jours merveilleux à faire le tour de la Floride et visiter des endroits magnifiques. Je suis redevenue l'enfant que j'étais lorsque devant la télévision je regardais Disney tous les mercredis après-midi, je rêvais aux princes et princesses.

PINOCCHIO A DISNEY WORLD (ORLANDO FLORIDE)

QUELLE IMMENSE ÉMOTION  POUR MOI. . .

(j'étais heureuse, c'est un de mes meilleurs souvenirs)

a.JPG 

Lorsque j'ai serrée dans mes bras Pinocchio, Minnie et Mickey j'ai d'abord touché leurs bras pour voir si ce n'était pas un rêve, ça m'a réellement émue j'en avais les larmes aux yeux. Alors je m'estime heureuse d'avoir eu mes deux rêves réalisés, il m'en reste encore quelques uns à réaliser j'espère les réaliser aussi.

MINNIE ET MICKEY EN FLORIDE

(un souvenir inoubliable de toute ma vie)

FLORIDE.jpg

Enfin bref, voici la vidéo que je veux vous montrer afin que vous profitiez de si belles images de la Sardaigne, en tout cas moi "JE L'AIME MA SARDAIGNE".

LA MIA TERRE - MA TERRE (CHANTÉE PAR I NOMADI)

1734552142.gif

A PRESTU . . .