Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/03/2012

Nuraghi (NOURAGUI) en Sardaigne

NURAGHE SARDO.jpg

Me voila revenue après une longue absence involontaire, je suis ravie d'être parmi vous en espérant vous retrouver tous intéressés comme avant par la Sardaigne. J'ai encore beaucoup de lieux, de manifestations, à vous faire découvrir sur la Sardaigne.

nuraghe escaliers.jpg

Cette fois ci je vais vous parler des Nuraghi et en fin de note l'histoire d'une très belle découverte à VILLANOVAFRANCA un village nuragique en cours de fouilles dont voici sa maquette ci-dessous. Les Nuraghi ont été et sont encore au centre de la vie des Sardes, ils ont donné le nom à leur civilisation, la "Civilisation Nuragique".

MAQUETTE DU VILLAGE NURAGIQUE DE 

"SU MULINU" A VILLANOVAFRANCA

VILLANOVAFRANCA NURAGHE SU MULINU 2.jpg

La civilisation Pré-Nuragique va de (450 000 - 1 800 avant J.C. ), et la civilisation Nuragique qui elle va de (1 800 - 238 avant J.C.). Uniques dans leur genre les Nuraghe sont le symbole même de la Sardaigne on en rencontre dans toute l'île et on les aperçoit de loin majestueux. Dans certains endroits de l'île, ils sont distants les uns des autres de quelques kilomètres seulement.

En préparant cette note sur les Nuraghi (en Italien), en Français prononcer (NOURAGUI), j'ai lu un article qui parlait de la disparition de celui qu'on reconnaissait comme le (Père de la Civilisation Nuragique) Monsieur Giovanni LILLIU.

NURAGHI ISOLA DEI MITI.jpg

Les articles que j'ai lu disaient que la Sardaigne et les sardes étaient devenus orphelins en perdant quelqu'un d'aussi important pour la Sardaigne. Certains disaient de lui "TZIU GIUANNI UN'OMINI MANNU" "TZIU" (oncle) en sarde est une grande marque de respect et veut dire (oncle Giovanni est un grand homme), d'autres lui ont dit adieu en Sarde "ADIOSU BABBAI MANNU" qui est aussi une très grande marque de respect. ADIOSU (adieu), BABBAI (père), MANNU (grand).

NURAGHE A ARZACHENA

NURAGHE ARZACHENA.jpg

C'était un célèbre Professeur d'archéologie sarde né à BARUMINI le 13/03/1914, il était la personne qui connaissait le mieux la civilisation Nuragique. Il avait reçu de nombreuses distinctions et avait été un élève du Professeur Ugo RELLINI (1870 - 1943) à l'Ecole d’Archéologie à ROME, mais sa biographie serait trop longue à vous l'écrire vous pouvez en savoir plus sur Internet.


Le professeur Ugo RELLINI était un célèbre Paléontologue qui, suite à de nombreuses fouilles dans les régions de l'Italie Centrale et Méridionale, fit connaître la Civilisation de l'Age du Bronze des Apennins. 

NURAGHE A SILANUS

NURAGHE SILANUS NUORO.jpg

La "Regione Autonoma della Sardegna" (Région Autonome de la Sardaigne) lui a remis en 2007 (année de sa création) le titre honorifique de "SARDUS PATER" (PÈRE DE LA PATRIE SARDE). Elle récompense les personnalités qui se sont distingués comme lui pour honorer et faire connaître l'histoire de la Sardaigne. Il a écrit de très nombreux livres dont voici quelques exemples.

QUELQUES LIVRES DU PROFESSEUR GIOVANNI LILLIU 

NURAGHI SARDI1.jpg

Monsieur "Giovanni LILLIU" est decedé à l'age de 97 ans le dimanche 19/02/2012 dans sa maison de Cagliari, il a toujours eu à coeur tout au long de sa vie de faire connaître au Monde entier, l'histoire de la Sardaigne au travers de son histoire ainsi que de l’archéologie très nombreuse en Sardaigne.

http://www.unionesarda.it/Articoli/Articolo/254451

UN JOLI ROMAN SUR LES NURAGHI

ET L'HISTOIRE DE LA SARDAIGNE

NURAGHI LIBRO IL MISTERO.jpg

Il était connu pour avoir dans les années 50, découvert et mis à jour le village de "SU NURAXI DE BARUMINI" dans son village natal (voir note du 30/04/2009). Le village nuragique de BARUMINI est le plus important de la Sardaigne déclaré "Patrimoine Mondial de l'UNESCO".

SITE NURAGIQUE PALMAVERA A ALGHERO
palmavera-alghero.jpg

Ce qui permit de faire connaître l'île aux nombreux touristes qui viennent chaque année admirer les nombreux vestiges archéologiques qui s'y trouvent. Ils viennent aussi pour tant d'autres raisons (farniente, visites culturelles, le soleil, la mer avec ses plages, la montagne avec sa faune et flore, sa gastronomie et ses vins, ses fêtes et son folklore magnifique aux couleurs chatoyantes et gaies, ses fêtes avec ses musiques et danses traditionnelles etc).

LE HAUT D'UN NURAGHE A BARUMINI

BARUMINI.jpg

La Sardaigne est appelée aussi "L'île aux Nuraghi" elle en compte de très nombreux (plus de 7 000 encore), certains sont encore à déblayer faute de moyens (voir vidéo). Leur nombre était bien plus important mais certains ont étés détruits, d'autres en plus ou moins bon état se trouvent dispersés aux quatre coins de l'île. Ils constituent une trace importante de l'ancienne civilisation Sarde. 

A LA DÉCOUVERTE D'UN NURAGHE ENCORE ENSEVELI

FAUTE DE MOYENS QUEL DOMMAGE

Ils étaient jusqu'à il y a quelques années en arrière un peu oubliés, très peu connus et étudiés ils faisaient partie du paysage sarde et il était tout à fait normal de les voir. Mais depuis quelques années on les restaure on les met en valeur, ils font partie intégrante de l'histoire, de l'île, et des Sardes eux mêmes qui s’intéressent de plus en plus à connaître et apprivoiser leur histoire.

PUITS A L’INTÉRIEUR DU NURAGHE

NURAGHE POZZO.jpg

Les Nuraghe étaient à la fois des habitations et en même temps des forteresses avec des murs d'enceintes et plusieurs tours qui allaient de une à cinq. Les plus répandus sont des tours uniques plutôt isolées avec une base circulaire, elles sont construites avec de grands rochers appuyés les uns sur les autres selon une disposition bien définie.

NURAGHE LOSA A ABBASANTA

Voici un site ou vous pourrez trouver des livres sur l'archéologie en Sardaigne ainsi que sur son histoire :

http://www.carlodelfinoeditore.it/

ISCRITAS NURAGHESAS (ÉCRITS NURAGIQUES)

J'ai vu qu'on parlait sur le Blog de Gianfranco PINTORE (voir lien), de l'écriture nuragique, mais après avoir fait des recherches rien n'est avéré. Je vous mets aussi le lien Internet du site de l'Académie de l'Histoire Sarde ou le Professeur Massimo PITTAU admet qu'il y aurait des "DESSEINS" nuragiques mais pas de "LETTRES" d'alphabet.

http://www.angelinotedde.com/2011/12/la-farsa-offensiva-della-%E2%80%9Cscrittura-nuragica%E2%80%9D-di-massimo-pittau/

NURAGHE A SILANUS VUE DEPUIS LA FENÊTRE

nuraghi in sardegna

En savoir plus sur l'alphabet nuragique et voir les signes sur le site Internet suivant :

http://www.gianfrancopintore.net/index.php?option=com_content&view=article&id=401:lalfabeto-nuragico-aggiornamento-al-2011-poche-le-sorprese&catid=3:archeologia&Itemid=37

Un peu plus bas une vidéo montre le "NURAGHE DE SANT'ANTINE" à TORRALBA. Il se trouve à une cinquantaine de kilomètres de SASSARI et "SU NURAXI A BARUMINI" est inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO (voir note du 30/04/2009) qui se trouve à une cinquantaine de km de CAGLIARI.

SU NURAXI EN SARDE (NURAGHI) DE BARUMINI

 

Dans la vidéo, on le voit couvert de neige ce qui est extrêmement rare dans la région, on dit que c'est un magnifique exemple architectural de tout le bassin Méditerranéen. Actuellement en ruines dans le passé il mesurait plus de 20 mètres de hauteur.

NURAGHE MAJORE DI CHEREMULE

nuraghi in sardegna

Les nuraghi étaient tous habités, on retrouvait des tours isolées mais aussi de vrais petits châteaux comme ceux du Moyen Âge ou les villageois pouvaient en cas d'invasion venir s'y mettre à l'abri. La construction de ces Nuraghi était faite de gros blocs de basalte sans aucun mortier pour les faire tenir entre eux. Les blocs dépassaient parfois 1 m 1/2 et plus on monte vers le haut plus les blocs sont petits pour la stabilité de la tour.

LA TOUR CENTRALE D'UN NURAGHE

NURAGHE SANT ANTINE TOUR CENTRALE.jpg

On y trouvait souvent un ou deux puits dans les cours de ces fortifications, ce qui les rendaient complètement autonomes. A l'intérieur de la tour principale, dans le sens des aiguilles d'une montre on monte l'escalier qui longe la tour, on y trouve des couloirs, diverses chambres, des niches, des grandes salles ou se réunissaient les chefs de clans.

Ils s'installaient autour du Nuraghe principal dans des bancs en pierres, tout autour accrochés des flambeaux car il y faisait sombre, on y trouvait aussi des objets de culte dans des niches et de quoi boire.

NURAGHE A MURAVERA

nuraghi in sardegna

Ces forteresses étaient habités par les Seigneurs du territoire, tout autour se trouvaient (pour certains) les villages nuragiques dont, une grande partie n'a toujours pas été mise à jour pour celui de Sant'Antine.

LE CORRIDOR DE SANT'ANTINE

AVEC MEURTRIÈRES

Nuraghe  santu antine torralba couloir 23 m.JPG

Voici le corridor qui servait pour se défendre des envahisseurs, il y avait des soldats très bien armés comme ont été retrouvées des statuettes en bronze qu'on appelle "I BRONZETTI", certaines sont hautes de 30 centimètres et très expressives et fascinantes.

BRONZETTI SARDI

 

Ont été découvertes différentes figurines de guerriers très bien armés, des archers, des lutteurs, des joueurs de flûtes *** voir "Launeddas Sardes", des animaux stylisés, des barques. On peut en admirer une importante collection unique en son genre au Musée de CAGLIARI.

** BRONZETTI SARDI (GUERRIERS EN BRONZE)

 BRONZI SARDI.jpg

Le musée très intéressant se trouve dans la "Citadella dei Musei" (Citadelle des Musées) car plusieurs musées y sont regroupés, il retrace sur plusieurs étages l'histoire et la culture de la Sardaigne depuis la période Pré-Nuragique et Nuragique qui va de (6 500 à 750 av J.C.).

Voici un site Internet qui montre des desseins en 3 dimensions pour comprendre les Nuraghi :

http://www.nuraghediana.it/nuovofile27.html

RECONSTITUTION D'UN NURAGHE

NURAGHI SARDI.jpg

** BRONZETTI SARDI : ce sont de petites statuettes en bronze de l'âge Nuragique qui ont été retrouvés surtout dans des sépultures. Elles représentent des soldats, navires, animaux, des ornements de type ex-voto offerts aux divinités. Ce qui reste un mystère ce sont deux choses : la première le bronze était difficile à fabriquer ainsi que la technique utilisé lors de la fusion.

BATEAU VOTIF AVEC UN GUERRIER EN BRONZE

BATEAU  VOTIF AVEC BRONZETTO.jpg

*** LAUNEDDAS : a été découvert un Bronzetto (petit bronze) très ancien de joueur de flûte qui est l'instrument traditionnel dont tous les Sardes sont très fiers, et qui encore de nos jours sont toujours utilisés lors des nombreuses fêtes et défilés qui se déroulent dans l'île.

LAUNEDDAS SARDES

Launeddas.jpg 

Museo Archéologico di Cagliari (Musée Archéologique)

"Citadella dei Musei"

Piazza Arsenale, 1

090124 CAGLIARI

Le couloir est long de 23 mètres avec de nombreuses meurtrières qui laisse passer la lumière et l'air. Le complexe nuragique dominait toute la vallée et l'on pouvait voir arriver de loin, n'importe quel envahisseur qui s'y serait aventuré et donc se protéger et protéger les villageois.

Une autre belle visite à faire très intéressante se trouve à Villanovafranca, en effet sur le site du "Nuraghe su Mulinu" a été découvert le seul "Autel Sacrificiel" d'époque nuragique daté du 900 avant J.C.

Le 21 mai 2010 a été inauguré le site archéologique par madame la Maire, une partie seulement du site est ouverte au public et les fouilles ont permis de retrouver plus de 1 000 pièces dont une partie est exposé au Musée de VILLANOVAFRANCA. 

VILLANOVAFRANCA MUSEO.jpg

Museo Civico Archeologico di Villanovafranca

"SU MULINU"

Piazza Risorgimento, 6

09020 VILLANOVAFRANCA

On attend de voir émerger peut-être, une des forteresses nuragiques les plus intéressantes de l'île je vais essayer d'en savoir plus.

VIDÉO DE L'AUTEL SACRIFICIEL DE SU NURAGHE SU MULINU

Beaucoup de choses restent encore mystérieuses et sans réponse, comme par exemple comment étaient construits les Nuraghi, comment soulevait-on des blocs aussi grands beaucoup d'hypothèses circulent mais rien n'est encore prouvé. On ne connaît pas non plus pourquoi on agrandissait un Nuraghe en y ajoutant une ou plusieurs tours, mais on s'y penche sérieusement pour pouvoir y apporter des réponses.

Il y aurait tellement de choses encore à raconter sur les Nuraghi mais, je vous invite à vous y rendre afin de les observer sur place lors d'un prochain séjour. Pour ma part je n'ait qu'une hâte, celle d'y retourner et de revoir toutes ces nouvelles découvertes.

A PRESTU  - A BIENTOT. . . .

BRONZETTO ARCERE.gif