Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/05/2010

BIJOUX TRADITIONNELS EN SARDAIGNE

L'artisanat de la joaillerie c'est développé dans l'île à partir du XVII siècle, l'argent était particulièrement utilisés suite à la présence de gisements miniers argentifères importants (tous les gisements sont à ce jour inactifs).

Cela contribua à la naissance de boutiques artisanales specialisés dans le travail de la filigrane. Les laboratoires des fabricants les plus célèbres se trouvent à ALGHERO, QUARTU ST ELENA et DORGALI et y travaillent l'or, l'argent et le corail mais dans toutes les villes des bijoutiers proposent les bijoux traditionnels Sardes. 

Aucune machine ne pourra jamais égaler la perfection manuelle de l'artisan Sarde, sa grande patience transmise depuis des millénaires, il produit toujours à ce jour ce travail minutieux et très particulier qu'on peut admirer lors des defilés des costumes Sardes dans les bijoux portés (voir vidéo plus bas).

BIJOUX TRADITIONELS "SU LASU"

SU LASU SARDU.jpg

Voici la carte des minières dans l'île et divers renseignements :

http://www.minieredisardegna.it/IndexMiniere.php

Le bijou Sarde est un produit typique qu'on peut décrire comme ethnique, signe d'une culture profonde du peuple Sarde, ils sont liés au costumes traditionnels régionaux et plusieurs en sont complétés magnifiquement de différents.

Dans le passé ils étaient porteurs de significations très importantes, les femmes Sardes les conservaient précieusement et venaient transmis de génération en génération, d'abord pour leur symbolique sacrée ainsi que pour leur valeur sentimentale.

C'était aussi en gage d'amour qu'on les offrait, on pouvait aussi en faire don en tant qu'ex-voto aux Saints, comme cette Madone del Carmine du XVI siècle d'époque Aragonaise-Espagnole, avec les bijoux offerts qu'on épingle sur sa robe lors de la fête traditionnelle (dans tous les villages on perpétue la tradition).

MADONNE AVEC LES BIJOUX EX-VOTO

MADONNA DELA CARMINE XVI EPOCA ARAGONESE SPAGNOLA.JPG

Ils étaient aussi comme un investissement qui ne perdait jamais de sa valeur, pouvaient être transportés et cachés avec facilité, ils pouvaient aussi être vendus facilement en cas de problèmes de santé ou de revers de fortune.

FEMMES AVEC BIJOUX ET ROSAIRES ANCIENS

santefisio201063.jpg

Dans l'antiquité le bijou était un moyen de communiquer entre les hommes et les divinités, on les offrait et encore aujourd'hui on les offre à des Saints (ma mère avait offert sa chaîne en or avec un camée de fiançailles à un Saint) en remerciement d'une grâce demandé et reçue, ainsi que pour exorciser les forces du mal.

On retrouve dans la réligion, qui est très présente dans la vie quotidienne des Sardes, ce savoir faire de l'art de la filigrane comme dans les rosaires anciens Sarde, les calices, ostensoirs, croix ou encensoirs servant au culte réligieux de l'île.

ROSAIRES TRADITIONNELS SARDES

ORERIA 2.jpg

Pour retrouver l'importance la plus secrète des bijoux Sardes (PRENDAS) bijou en Sarde, il faut remonter aux origines du mite qui raconte que des fées, dans leurs maisons enchantées (DOMUS DE JANAS) tissaient des étoffes brodés avec des fils d'or et d'argent et incrustés de pierres précieuses.

Comme par exemple l'obsidienne qui est une pierre noire célèbre en Sardaigne, posée à l'intérieur d'un petit cercle en argent qu'on appelle (SABEGGIA) servait à protéger le nouveau né du mauvais œil.

Dans les bijoux nous retrouvons (LA FEDE NUZIALE SARDA) l'alliance Sarde traditionnelle, plate et décorée de gouttes d'or ou d'argent, les boucles d'oreilles, les broches, les classiques boutons en filigrane que les femmes portent sur leur poitrine et qui symbolisent la fertilité.

FEDE SARDA (alliance Sarde)

MONTAGE 2 FEDI.jpg

Les boutons servaient et servent encore pour le costume Sarde, à fermer les poignets et les cols des chemises des hommes ainsi que les bustiers des femmes. A l'origine ils étaient en argent puis successivement en or, d'abord lors des cérémonies de mariage et puis pour les habits de fêtes.

Ils sont de différentes tailles et servaient aussi à démontrer la situation économique de celui qui les portait, plus leurs nombre était important et la taille des boutons çela voulait dire que la personne est riche.

Dans certaines villes on peut même admirer (SA BUTTONERA) des femmes qui en portent jusqu'à vingt et qui ferment les blousons des femmes qui parfois sont ouverts du coude au poignet (voir photo).

BOTTONI SARDI (boutons)

MONTAGE 3.jpg

Les broches étaient utilisées pour fixer le châle sur la tète ou pour fermer la chemise sur les costumes féminins, les broches de certains costumes sont des vraies oeuvres d'art comme la "ISPILLA DE CONCA" et tant d'autres.

BROCHES A FLEUR OU MARGUERITE (on l'appelle "SU GIRASOLI" tournesol)

MONTAGE 2 .jpg

Cette forme d'artisanat se fonde dans le lointain passée, lors de fouilles archéologiques l'on peut déduire que dejà dans l'époque pré-nuragique on utilisait des bijoux, soit comme objets sacrés, ou pour la simple mise en valeur des corps.

SA SPILLA DE CONCA (pour tenir le foulard sur la tète)

SPILLE TESTA MONTAGE.jpg

De nos jours vous pourrez admirer toute la complexité de l'activité d'orfèvrerie Sarde, soit dans les vitrines des bijouteries qui montrent avec fierté tout leur savoir-faire et la beauté des pièces presentés, soit lors de défilés dans les fétes folkloriques assez variés dans toute l'île.

Il y avait une forte distinction entre les costumes de chaque village, mais aussi dans l'habit de tous les jours et celui que l'on gardait précieusement seulement pour les dimanches et les fêtes, il n'était pas rare de rencontrer dans la vie quotidienne, des femmes avec des bagues ou des chaînes en argent ou les boutons d'argent, ça montre combien étaient importants les bijoux même dans le village à mon père les personnes agées les portaient tous les jours.

FEMMES PAREES DES BIJOUX TRADITIONNELS SARDES

ORERIA MONTAGE.jpg

Il y a aussi ce qu'on appelle "SA GANCERA" (gancio veut dire crochet) c'est une chaîne munie de chaque coté de crochets aux formes de coeurs ou d'oiseau et servent à fermer la veste, à tenir le châle ou le foulard sur la tète des femmes. Ses chaines étaient aussi utilisés en tant que porte clés que les femmes accrochaient à leur jupe, ou la montre .

Il y a aussi toutes sortes de chaînes de cou qu'on appelle "CANNACCA" et que les femmes continuent à porter et que l'on peut aussi épingler sur la poitrine et qui varie en longueur et aussi par la grosseur des boules et le travail.

SA CANNACCA (colliers)

MONTAGE.1.jpg

Il y  avait aussi "SA CADENA DE S'ANCA" (la chaîne de la hanche) qu'on mettait à la taille des futurs mariès, lors de riches mariages avec laquelle la symbolique était qu'on enchaînait le marié, voir le "MARIAGE DI SELARGIUS" qui est encore d'actualité (voir note du 2/08/2009) ou l'on perpétue la tradition des époux enchainés.

SA GANCERA (chaîne)

GANCERE MONTAGE.jpg
Il y a toutes sortes de bijoux avec chacun leur signification, on trouve aussi "SU LASU" qui est composé de trois parties (FROCCU, GIOIA, DOMINU) et était un bijou offert par la mère du futur marié. La première partie on dirait un noeud, symbolisait l'augure de fertilité du couple et l'union éternelle du couple.
 
Sa gioia la partie centrale symbolisait une sorte de trou pour la clé symbolisait la confiance à la future mariée de bien gérer la maison de la famille. Et la dernière partie et peut être le plus important était la pièce dominante du bijou, on pouvait aussi le porter tout seul et pouvait le porter, seulement "SA MERI DE DOMMU" la maîtresse de maison ça symbolisait sa domination sur tout ce qui touchait le travail dans la maison. 

 SU LASU ET AUTRES BROCHES

MONTAGE SPILLE DIVERSES.jpg

Le corail fascine car il rappelle l'été, le soleil et la mer, il est aussi utilisé comme talisman car on pense qu'il éloigne les peurs , les tensions et le mauvais oeil. On ne doit jamais l'acheter pour soi car la fortune ne s'achète pas, il faut se le faire offrir. Il faut aussi qu'il soit très rouge afin qu'on puisse le voir de loin, il doit jouer comme un paratonnerre et prendre sur lui le mauvais sort.

PORTE-BONHEUR EN CORAIL

CORNETTI 1.JPG

Les vrais superstitieux ne mettraient pas un pied dehors sans leur porte bonheur, beaucoup le portent et on l'offre aussi à la naissance d'un bébé "UN CORNETTO IN CORALLO" une petite corne en corail pour le protéger contre le mauvais oeil.

Les cornets sont tous différents les uns des autres car ils viennent fabriqués à la main, et pour qu'il protègent la personne, il faut qu'ils soient très pointus et un peu incurvés de façon à ressembler à la corne d'un taureau qui est un symbole de puissance.

En Sardaigne le corail est de l'espèce "Corallium Rubrum", généralement de couleur rouge avec une tendance au brun ou au rouge très vif, on le trouve aussi rarement de couleur rose pale, dans les mains expertes des artisans Sardes ils deviennent de vraies oeuvres d'art.

CORAIL EN SARDAIGNE

CORAIL MONTAGE .jpg

Voici deux vidéos sur les bijoux et le travail des artisans :

LES BIJOUX DANS LE COSTUME TRADITIONNEL

L'ART DE LA FILIGRANE

Je vous ait donné un aperçu de ce qu'est la bijouterie en Sardaigne, ce qu'elle y représente dans la vie quotidienne, la variété et la beauté des pièces qu'on continue à se transmettre dans les familles de génération en génération, de grand-mère en mère, puis de mère en fille et ainsi de suite.

Voici le site d'une bijouterie qui fabrique des bijoux à l'ancienne, dans la pure tradition Sarde on peut admirer un magnifique rosaire exposés au milieu de tant d'autres merveilleux bijoux.

http://web.tiscalinet.it/sartiglia/claudia.htm

Toutes les occasions sont bonnes pour offrir un bijou tel que les anniversaires, les fiançailles, le mariage, la naissance d'enfants, de petits enfants, leur communion, leur confirmation, les diplômes et ainsi de suite.

Ma mère avait reçu un très beau collier qui lui venait de sa mère, puis il y a quelques années elle l'a offert à son tour à ma soeur qui le garde jalousement.

Voici un très beau document avec l'histoire et les photos de tous les bijoux traditionnels en Sardaigne, elle montre combien ils sont importants dans la vie de tous les jours mais aussi dans la réligion car vous y découvrirez de très beaux rosaires, bonne lecture.

http://www.sardegnacultura.it/documenti/7_49_20060414131456.pdf

A PRESTU . . . .

sardegna 1.JPG
SARDAIGNE EN OR