Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/07/2010

CAGLIARI SES MONUMENTS (2eme Partie)

Je vais vous parler des monuments et de tout ce que l'on peut voir dans cette ville au passée chargée d'histoire, en effet les origines de CAGLIARI peuvent se voir sur les différents sites archéologiques disseminés un peu partout dans toute la ville.

L'AMPHITHÉÂTRE de CAGLIARI est le monument le plus important de la Sardaigne Romaine, il a été construit au II siècle après J.C. addossé à la colline qui domine la ville qui se prénomme "COLLE DE BUON CAMMINO", il était en partie creusé dans la roche et en partie construit, il pouvait contenir jusqu'à dix mille spectateurs qui s'asseyaient sur les gradins en y accédant par les différentes entrées.

Dans le Col de Buoncammino se trouve la prison de Cagliari, les cellules qui se trouvent au sud, ont la vue sur la mer car elle est sur les hauteurs de la ville, entre la mer et la prison il y a l'amphithéatre et les détenus peuvent entendre les concerts ou autre manifestation qui y a lieu. Cette prison fermerà en 2012 et sera transferé à UTA.

AMPHITHEATRE ROMAIN

THEATRE MONTAGE.jpg 

Outre les combats de gladiateurs, avaient lieu sur la scène des pièces mimées, dans les nombreuses fosses se trouvaient toutes les machineries sceniques utilisées comme fonds de scene lors des représentations.

De l'imposant monument elliptique ne reste de nos jours que la partie qui a été creusé dans la roche, mais on aperçoit quand même la grandeur que fût cet édifice. Lors de la saison estivale, l'amphithéâtre offre sa fascinante structure en partie couverte pour l'occasion à des concerts et spectacles très suivis par les Cagliaritani eux mêmes ainsi que des touristes.

Voici maintenant la "GROTTA DELLA VIPERA" (la grotte de la vipère) elle se situe pas loin du centre historique de Cagliari, c'est un hypogée funéraire (tombe creusée dans la roche). Elle fût dedié par le Romain LUCIO CASSIO FILIPPO entre la fin du I et le II siècle après J.C. à sa femme ATTILIA POMPTILLA suite à l'inscription trouvé à l'entrée.

GROTTA DELLA VIPERA

Montages.jpg

La légende raconte que son mari tombà gravement malade, sa femme prià les Dieux si ardemment qu'elle réussit à obtenir le salut de son mari en mourant à sa place.

Leur histoire a été reconstitué grâce aux incisions en Latin et en Grec qui décorent les parois de la grotte, son nom vient des deux serpents qui se  trouvent sur le fronton à l'entrée, ils symbolisent la vie éternelle et leur fidelité.

La grotte fait partie de la plus grande nécropole Phénicien-Punique encore existante dans le bassin Meditérranéen et dans le monde, elle s'entend sur toute la colline du même nom "NECROPOLE DE TUVIXEDDU" à l'intérieur même de la ville de Cagliari.

La façade est creusé dans la roche et reproduit un petit temple, à l'intérieur le mausolée est divisé en trois pièces, un vestibule et deux chambres funéraires, y étaient pratiqués le rite de l'hinumation ou celui de l'incinération, y ont été retrouvés 16 inscriptions en Latin et en Grec.

NECROPOLE TUVIXEDDU

TUVIXEDDU M.jpg

La "NECROPOLE DE TUVIXEDDU" signifie colline des petites fleurs, du terme Sarde TUVU qui veut dire calcaire marneux du aux nombreuses tombes creusés dans la roche calcaire.

Voici une vidéo lors d'une exposition au Musée Archéologique National de Cagliari sur le site et une petite partie des objets qui y ont étés découverts depuis plus de 10 ans de fouilles et de la mise en valeur d'un site unique.

NECROPOLE TUVIXEDDU

Les Carthaginois choisirent cette colline pour y enterrer leurs morts, on pouvait rejoindre les sépultures au travers d'un puits creusé entièrement dans la roche calcaire de deux à onze mètres de profondeur.

A l'intérieur du puits une petite ouverture introduisait aux chambres funéraires ou sépulcrales. Les chambres funéraires étaient finement decorées, ont  étés retrouvés à l'intérieur des amphores décorés aussi ainsi que des burettes ou l'on mettait des essences parfumées.

Sur les parois de la colline se trouve aussi une nécropole Romaine qui donnait sur la route à la sortie de la ville (aujourd'hui la rue s'appelle VIALE SANT'AVENDRACE).

Voici un site avec les plans des quartiers historiques de CAGLIARI et les monuments à visiter :

http://www.cagliaricentro.it/centrostorico.htm

Voici maintenant la "CITADELLE DES MUSEES" elle se trouve dans le centre historique de CASTELLO et se situe à Piazza Arsenale, c'est un complexe ou l'on trouve plusieurs édifices avec les plus importantes collections ainsi que des salles de congres ainsi que pour des expositions temporaires.

MUSEE ARCHEOLOGIQUE NATIONAL DE CAGLIARI

Dans ce lieu on peut y voir plusieurs musées comme le : 

  • Musée  archéologique national de Cagliari
  • Musée d'art siamois
  • La pinachotèque nationale etc, etc.

Le musée abrite sur quatre étages, beaucoup de matériel provenant des  fouilles dans toute l'île ça va de la préhistoire à l'époque médiévale en passant par le néolithique, la période nuragique, celle du bronze avec ses bronzetti, la période Phénicienne-Punique, l'époque Romaine etc.

Le musée d'art siamois expose une collection d'objets d'environ 1 300, principalement du SIAM qui ont étés recueillis et offerts par Stefano CARDU à la Mairie de Cagliari lors de ses différents voyages. On peut y observer de la porcelaine de l'époque Ming et Quing, armes, statues, monnaies et objets utilisés lors de cérémonies rituelles, très joli musée à voir.

LA VILLE DE CAGLIARI

On trouve aussi dans la citadelle des musées la Pinacothèque Nationale qui recèle quantité de tableaux des différentes écoles de peinture Sarde, des armes, des tissus et brodéries faites à la main, des outils de la vie quotidienne, des céramiques, des sculptures, des meubles en bois, des bijoux traditionnels ainsi que des pierres tombales.

http://www.pinacoteca.cagliari.beniculturali.it/index.php?it/1/home

Deux tours importantes qu'on appelle "LES TORRI GEMELLE" les tours jumelles pour la ville de Cagliari, sur un projet de l'architecte Giovanni CAPULA, la Tour de San Pancrazio en 1305 puis la Tour de l'Elephant en 1307 avec ouverture typiquement Pisane.

LA TOUR DE L'ÉLÉPHANT

montage elephant.jpg

La Torre dell'Elefante (la tour de l'éléphant) était considerée comme une des meilleurs constructions militaire du Moyen-Âge en Europe, en défense des invasions Mauresques et Génoises.

Son nom lui viendrait suite à la rue qui s'appelait RUGA LEOFANTIS (ruga en Sarde rue) et non à ce petit éléphant de marbre blanc sur le coté de celle çi qui symbolise la fidélité et le pouvoir. 

Elle est haute de 35 mètres est composée de quatre étages avec des planchers en bois, fermée des trois cotés en calcaire blanc extrait du Col de Bonaria, elle est ouverte vers l'intérieur du Château, il existe de nombreuses petites meurtrières utiles lors d'observations ou l'envoi de projectiles.

La porte conserve aujourd'hui encore la fonction d'entrée au quartier CASTELLO (quartier de Cagliari entouré de murailles) qui était défendue à l'epoque par différentes barrières, trois portails  et deux rideaux de fer en interdisant l'accès que l'on peut encore voir.

 

LA TOUR DE SAN PANCRAZIO

 

montage tour s pancrazio.jpg

On exhibait les tètes coupées des condamnés à mort à l'intérieur de la tour afin que le peuple Sarde (qui résidait en dehors de l'enceinte) sache le sort reservé en cas d'insurrection, c'est ce qui arriva au MARQUIS de CEA chef de révolte de la noblesse locale contre les Espagnols, en l'an 600, sa tète resta exposée pendant 17 ans dans la Tour en exemple.

La tour de San Pancrazio est aussi une tour défensive identique à la Tour de l'Elephant ayant les mêmes caractéristiques, elle est haute de 36 mètres et se trouve sur le point le plus haut  de Cagliari à 129 mètres, au Moyen Age c'était un observatoire pour guetter les armées et les bateaux s'approchant de la ville.

CAGLIARI... VIEILLE VILLE

Cette tour a été utilisée aussi comme prison, anciennement on y accedait par un pont-levis qui une fois traversé le fossé faisait accéder au quartier Castello.

Voici des ruines connues sous le nom de "VILLA TIGELLIO", c'est un complexe d'un quartier résidentiel de KARALES la ROMAINE (Cagliari la Romaine), sont actuellement visibles les restes de trois habitations separés par une petite ruelle d'un complexe thermal. Ont été retrouvés et conservés des restes du sol du caldarium (pièces ou l'on prenait des bains d'eau chaude ou de vapeur).

Les fouilles effectuées à diverses époques à partir de 800 avaient restitués des décorations murales ainsi que des mosaïques au sol de toute beauté, on avait donnée le nom des trouvailles de "CASA DEGLI STUCCHI" et "CASA DEL TABLINO DIPINTO" (le tablino était une sorte de cabinet de travail du patron de la maison reconnaissable dans les domus Cagliaritaines). Actuellement sont visibles des fresques, une partie de mosaïque polychrome.

RUINES DE LA VILLA TIGELLIO

VILLA TIGELLIO MONTAG.jpg

 Les monuments à Cagliari sont très importants je continuerais à vous en montrer d'autres dans d'autres notes.

Suite .../...

A PRESTU....

OLIENA VELLUTO.jpg
COSTUME OLIENA