Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/04/2015

La plus ancienne fête religieuse en Sardaigne, la 656e Fête de Sant'Antioco

una delle Feste Religiose più Antiche della Sardegna.jpg

L'île de Sant'Antioco (Sant'Antiogu en Sarde) est la quatrième île d'Italie après la Sicile, la Sardaigne et l'île d'Elbe, elle est distante de Cagliari de 84 km environ. Elle est reliée à la Sardaigne par un isthme artificiel, l'actuelle ville de Sant'Antioco a été fondé sur les restes de la plus ancienne et importante ville de Sardaigne qui s'appelait "SULKY", elle fut fondée par les Phéniciens vers le VIIIe siècle Avant J.C.

L’INTÉRIEUR DE LA BASILIQUE DE SANT'ANTIOCO

basilica sant'antioco.jpg

Dans l'île deux villes habités, Sant'Antioco et Calasetta qui elle, est apparue vers 1700, ce fut le "Roi de Sardaigne" qui y fit implanter des habitants de l'île de TABARKA en Tunisie. La plupart de ces habitants étaient des descendants d'une colonie Ligure (LIGURIA - ITALIE) qui avaient été enlevés par les Sarrazins.

DÉFILÉ DE SANT'ANTIOCO

(photo Renato VACCA)

sant antioco foto efisio vacca.jpg2.jpg

Calasetta est le grand port ou l'on embarque pour se rendre à l'île de San Pietro, dans l'antiquité l'île est un abri pour les navires phéniciens, grecs, carthaginois et romains. Une légende raconte que l'apôtre Pierre, de retour de Rome se serait arrêté sur l'île à cause d'une grosse tempête, son nom de San Pietro viendrait de ce fait. C'est un endroit de rêve pour ceux qui aiment se ressourcer dans un endroit calme, apaisant des eaux limpides ainsi que des paysages à couper le souffle, en été beaucoup de monde il vaut mieux visiter hors vacances.

BASILIQUE DE SANT'ANTIOCO MARTIRE

basilica sant'antioco.jpg2.jpg

Voir le site ci-dessous, vous trouverez plus d'informations et de lieux à visiter, musées et sites archéologiques etc... :

http://www.sardegnaturismo.it/fr/punto-di-interesse/santantioco  

La "Sagra de Sant'Antioco", Sant'Antioco est le Saint Patron de l'île et de la Sardaigne, c'est la fête traditionnelle qui rend hommage au Saint. De toute la Sardaigne arrivent pour cette occasion des dizaines et dizaines de groupes folkloriques, ils vont défiler le long des rues de la ville derrière le Saint.

SANT'ANTIOCO

S.ANTIOCO PATRONO DELLA SARDEGNA..jpg

C'est la plus ancienne fête religieuse, dans un document de 1520 paraphé par la signature du Juge de Cagliari, ou Sant'Antioco a été confirmé comme "Saint Patron de la Sardaigne". L'origine de la fête remonterait à l'année 1615, année ou ont été retrouvés les reliques du Saint dans les Catacombes qui se trouvent sous l'église. Cette année (2015) on célèbre aussi les "400 ans de la découverte du corps de Sant'Antioco" qui revient sur le lieu ou il fut martyrisé. Les reliques découvertes dans les catacombes furent déplacés et amené à "IGLESIAS" afin qu'elles ne soient pas profanés lors de l'invasion des Maures.

b.jpg

Voir la cérémonie de son retour depuis IGLESIAS à SANT'ANTIOCO sur le site de Vidéolina ci-dessous :

http://www.videolina.it/video/servizi/80414/dopo-400-anni-sant-antioco-torna-nei-luoghi-del-martirio.html

La Sardaigne attire de nombreux visiteurs, ils découvrent une île avec une longue tradition festive, religieuse, folklorique, avec de nombreuses fêtes locales dans chaque ville et village, leurs chants et danses traditionnels. Vous l'aimerez aussi pour sa gastronomie riche, variée et goûteuse, pour ses paysages contrastés entre mer et montagne, sa faune et sa flore préservées et bien sur des plages de sable blanc fin à la mer vert émeraude.

LA TOMBE OU REPOSE SANT'ANTIOCO

Tomba del Santo.jpg

Des paysages magnifiques, si vous aimez la montagne allez explorer la région du "GENNARGENTU" les sommets culminent à plus de 1800 m. Depuis 1998, il est devenu un Parc National Protégé et est le plus grand système montagneux de la Sardaigne, vous pourrez y apercevoir les mouflons, aigles royaux, cerfs sardes et autres espèces en voie de disparitions. Son plus haut sommet est "Punta La Marmora" qui culmine à 1834 m.

Ci-dessus, voici la vidéo de la conférence du Professeur Nazzareno Gabrielli sur l'examen anthropologique et conservation des restes mortels de Sant'Antioco et interventions effectuées sur les Corps et Reliques des serviteurs de Dieu.  

MITES ET SYMBOLES D'UNE CIVILISATION MÉDITERRANÉENNE

LA SARDAIGNE NURAGIQUE

A3.JPG

Des vestiges archéologiques importants dans toute l'île car la Sardaigne était un territoire très convoité, d'ailleurs elle a subi de nombreuses invasions qui nous ont laissé de nombreux vestiges. Les phéniciens, carthaginois, romains, byzantins, pisans, espagnols et les piémontais ont ajouté leurs empreintes à l'héritage unique de la civilisation nuragique.

PREMIÈRE PARTIE DU DOCUMENTAIRE DÉDIÉ A :

LA CIVILISATION NURAGIQUE

Parmi les nombreux nurages et villages nuragiques qu'on trouve dans l'île, le plus important et le plus connu dans le monde, est celui de "SU NURAXI DE BARUMINI", il est le nurage le plus complet et le mieux conservé de l'île, il est classée au "Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1997". C'est un des plus visités mais aussi des plus étudié, on vient du monde entier le voir et essayer de comprendre cette ancienne civilisation en partie encore méconnue (entre le XVe et le VIe siècle av. J.-C.).

LE SUD OUEST DE LA SARDAIGNE  OU SE TROUVE SANT'ANTIOCO

SANT'ANTIOCO.png

DEUXIÈME PARTIE DU DOCUMENTAIRE DÉDIÉ A :

LA CIVILISATION NURAGIQUE

JE VOUS SOUHAITE A TOUS

UNE TRÈS BELLE SAGRA DI SANT'ANTIOCO

A ATTRUS ANNUS CUN SALUDI

 

16/01/2015

Le carnaval commence en Sardaigne avec les feux de Sant'Antoine à Mamoiada

6.jpg

Le village de Mamoiada dans la Région de Nuoro est le gardien de la mémoire ancestrale des masques typiques et archaïques "Is Mamuthones e Issohadores" (Sa prima Essia - la première sortie des masques anthropomorphes) va avoir lieu demain avec  l'habillage des masques traditionnels et l'allumage de ces feux dans toute l'île.

6.jpg

Ils célèbrent tous les ans l'arrivée de la nouvelle année avec la fête dédiée à S'antonio Abate, les masques perpétuent le rite du feu. Le carnaval de Mamoiada est le plus connu et le plus aimé. Les Mamuthones sont au nombre de 12, leurs pas cadencés nous envoutent : un pas à droite un pas à gauche, un autre à droite, un autre à gauche, encore une série de pas... puis trois petits sauts rapides sur place qui font bouger les cloches qui créent une musique assez particulière des cloches.

8.jpg

Les Issohadores eux sont au nombre de 8, ils portent la petite veste rouge à l'envers, peut-être en signe de deuil..., eux bougent doucement et de temps en temps parmi la foule, ils essayent de capturer les jeunes filles avec leur lasso sacré, ce qui crée dans la foule un peu de panique.

MAMUTHONES ET ISSOHADORES

9.jpg

Site Web du Museo delle Maschere Mediterranee - Musée des Masques Méditerranéennes :

http://www.museodellemaschere.it/index.htm

LE MASQUE NOIR EST CELUI DE SU MAMUTHONES

LE MASQUE BLANC EST CELUI DE SU ISSOHADORES

2.jpg

Ils annoncent aussi l'arrivée du printemps, le renouveau, la fertilité, dans les temps anciens ce rite était très important pour les paysans, ils espéraient avoir une année propice dans leurs cultures. Elle symbolise aussi le début du carnaval dans toute l'île, les feux de Sant'Antonio Abate débutent ce soir le 16 - 17 - 18 janvier 2015, avec d'abord la messe puis l'allumage du feu au centre du village dans une joie immense.

3.jpg

Le curé va bénir le feu puis, avec les fidèles, ils vont tourner autour du feu par trois fois en récitant le "Credo - Je Crois". Ensuite chaque quartier du village va allumer son feu avec un tison pris du feu qui a été béni par le curé, ils vont s'y retrouver autour pour discuter, faire la fête, danser, boire un verre de vin Cannonau ou autre et déguster les gâteaux traditionnels Sardes.

ENFANTS IS MAMUTHONES ET ISSOHADORES

(la relève est bien assurée, je suis très fière d'eux)

4.jpg

Demain à 14 h 30, va avoir l'habillage des masques traditionnels de Mamoiada, Is Mamuthones et Issohadores dans le local de l'association touristique, puis ce sera "Sa Prima Essia - La Première Sortie". Le défilé va avoir lieu dans les rues du village mais surtout autour des feux dans chaque quartier, ce sera une grande et belle fête dans la pure tradition ancestrale.

Ce que j'adore entendre c'est le bruit sourd des cloches lorsqu'ils se déplacent avec leurs pas cadencés, c'est voir leurs masques noirs en bois anthropomorphes, c'est les peaux de moutons sauvages, c'est voir les cloches fixés dans le dos pour les Mamuthones (30 kg pour les adultes, 20 kg pour les jeunes).

VOILA COMME DANS MES SOUVENIRS

(très élégant, très classe, j'aime beaucoup son style...)

1801206_10202634151367678_1019687202_o.jpg

La légende dit que, faire tinter les cloches, les sonnailles etc, mettrait en fuite les mauvais esprits, cette tradition est commune à plusieurs peuples dans le monde entier. En Sardaigne c'est surtout dans l'agriculture, car les paysans sont en effet les dépositaires du savoir ancien, ils connaissent le cycle des saisons, les secrets des plantes et du temps etc.  

ISSOHADORE AVEC SON LASSO SACRÉ

(photo de Antonello Cuccu)

FOTO ANGELO CUCCU.jpg

Mais c'est aussi le costume très coloré du Issohadores que j'aime, ils sont très séduisants avec la chemise et le pantalon blanc, la petite veste rouge, une bandoulière avec de petites cloches en bronze qui s’appellent sonajolos. Un châle noir fleuri autour de la taille, des guêtres noires, le couvre chef qu'ils portent est noir et s'appelle sa berritta, il porte sur son visage un masque blanc et surtout la corde sacrée qu'on appelle so'a et qui capture les jeunes femmes dans la foule.

IS MAMUTHONES ET ISSOHADORES DE MAMOIADA

10.jpg

Le chef du groupe des Issohadores donne le rythme de ce pas typique cadencé. Ils vont danser autour du feu et une atmosphère mystérieuse enveloppe le village de Mamoiada. Puis le dimanche la fête se termine avec les derniers restes du feu, les derniers verres, les derniers gâteaux de la fête, les dernières danses, et on commence déjà à penser à l'année prochaine.

Maschere e Carnevale in Sardegna.jpg

Voici un Site Web sur le Carnaval dans différentes villes et villages de la Sardaigne avec chacun son masque traditionnel typique :

http://www.paradisola.it/sagre-sardegna/carnevale-sardegna

CARRASEGARE QUELQUES MASQUES TRADITIONNELS

CARNEVALE 2015.jpg

CETTE PHOTO EST MA PRÉFÉRÉE

(la tradition, l'ancienne maison, la joie de vivre, et les costumes)

13.jpg

LES MAMUTHONES AVEC LEURS CLOCHES

(20 kg de cloches pour les jeunes)

5.jpg

Le carnaval en Sardaigne est aussi l'occasion d'assister aux défilés très animés des groupes traditionnels de l'île. Ils sont très nombreux, très attendus par la population, ils attirent chaque année des milliers de touristes venus exprès des quatre coins du monde afin d'assister à ces manifestations qui se terminent, le Mercredi des Cendres qui tombe le 18 février 2015. Gamins, le mercredi des cendres on brulait Monsieur Carnaval sur la grande place du village dans une joie immense, des cris, des confettis puis on se rendait à la messe, ou le curé nous faisait une marque sur le front avec de la cendre, ce qui clôturait le carnaval.

7.jpg

Si auguriu a tottusu,

Unu bonu Carrasegare,

Mesti sempri pragiu su carnavali,

Seu fiera de i nostrasa tradizionisi.

A CHENT'ANNOS IN SALUDI.

 

09/11/2014

Sa Perda de sa Bregungia - La Pierre de la Honte à MANDAS (CA)

A1.jpg

Derrière cette pierre apparemment insignifiante qui ressemble à une borne miliaire, se cache une histoire qui se perd dans la nuit des temps à Mandas. Mandas est un important centre agro-pastoral, il se situe à la limite du Campidano et de la Barbagia et se trouve à 55 km de Cagliari.

MAISON-MUSÉE DES GRANDS PARENTS

ingresso.jpg 

Le nom de Mandas viendrait de "mandara", ce terme très courant dans certains endroits de la Sardaigne, désigne "l'enclos pour parquer les bêtes", il est lié au mot latin MANDRA qui avait le même sens, le Saint Patron de Mandas est San Giacomo, il est fêté le 25 juillet, mais ce n'est pas la seule église. A l'entrée de la place de l'église, un arc avec à sa droite la curieuse "Perda de sa Bregungia  soit la Pierre de la Honte".

ENTRÉE DE L’ÉGLISE SAN GIACOMO

MANDAS SA PEDRA DE SA BREGUNGIA 2.jpg

Jusqu'au XIXe siècle on faisait agenouiller ou assoir les gens sur cette pierre, ils venaient attachés et exposés, on y installait les femmes adultères, les filles mères ainsi que les hommes qui commettaient de menus larcins. Lorsque les villageois sortaient de l'église, après avoir assisté à la messe, ces personnes étaient exposés à la vue de tous et de toutes ne pouvant se lever jusqu'à ce que la dernière personne ne soit sortie de l'église. Voilà d’où vient son nom, sa Perda de sa Bregungia - la pierre de la honte, car les gens avaient honte et étaient ainsi humiliés devant toute la population.

ÉGLISE SAN GIACOMO

chiesa parocchiale di San Giacomo,.jpg

Site Internet de la Commune de Mandas avec ses sites à visiter, en suivant les flèches vous y serez virtuellement :

http://www.mandasmusei.it/

L’ÉGLISE SAN GIACOMO

(Gotico-Catalane construite entre 1585 et 1605)

Les alentours de Mandas ont été intensément habités dés l'ère nuragique, en raison de son implantation stratégique, le village était un passage obligé pour tous ceux qui se rendaient dans le centre de l'île, mais il l'était également pour la fertilité de leurs terres. On peut admirer les vestiges de plus de 40 nuraghes dans les alentours. Au Moyen-Âge, il fit partie du GIUDICATI - Judicat de Calari, puis il passa au règne d'Arborea avant de devenir par la suite et jusqu'en 1838, le chef-lieu d'un duché le Ducato di Mandas est né en 1614.

004_001.jpg

Le célèbre écrivain anglais David Herbert Lawrence (1885-1930) avec sa femme Frieda, (il est l'auteur du roman érotique L'Amant de Lady Chatterley publié en 1928), firent un voyage à travers l'île en 1921. Ce voyage a donné le jour à un livre de grande valeur ethnographique, il y parla de Mandas et des paysages magnifiques de la Sardaigne dans son livre "Sea and Sardinia - Mer et Sardaigne" publié à Londres en 1923. Voici ce qu'il en disait :

87088-334x352.jpg

Récit de Voyage

Lawrence y décrit surtout le Sud, la région de Cagliari (capitale de la Sardaigne) et le centre de Sorgono et Nuoro par le petit train à vapeur. De ce fait, il eut tendance à n'évoluer que de gare en gare et de ville en ville. Il fit quelques remarques intéressantes : "Les Romains, ni les Phéniciens, les Grecs ni les Arabes ne purent soumettre la Sardaigne. Elle est à part : en dehors du circuit de la civilisation [...]. Il existe toujours une Sardaigne indomptée.

D.H.LAWRENCE.jpg

Elle se trouve dans le filet de cette civilisation européenne, mais jusqu'à présent, elle n'est pas prise. Et puis le filet, déjà vieux, se désagrège nombre de poissons glissent entre les mailles de la vieille civilisation européenne". Il compara les paysages de la Sardaigne à ceux de l'Italie, "la Sardaigne est tout autre, beaucoup plus vaste [...], elle s'étale à l'infini [...]. Cela donne un sentiment d'espace dont on est tellement privé en Italie. Le merveilleux espace autour de soi, les distances traversées... rien de fini, rien de final. C'est la Liberté même".

732068.jpg

Cette stèle en hommage à l'écrivain se trouve à Mandas, voici ce qu'il y est inscrit (je pense qu'il parlait ou pensait en regardant les paysages depuis le Petit Train à Vapeur) :

En regardant dehors, je n'en croyais pas mes yeux,

Mandas était si semblable à l'Angleterre,

Aux Cornouailles dans ses parties les plus décharnées,

Ou aux très hauts plateaux du Derbishyre.

David Herbert Lawrence

Mandas 6 Janvier 1921

LIGNE DU PETIT TRAIN MANDAS ARBATAX

mandas arbatax.jpg

Mandas fut un ancien siège du Duché (Ducato di Mandas), il était le plus ancien et le plus grand fief espagnol en Sardaigne. En se promenant dans les rues du centre historique il nous semblera revivre dans une période passée. D'ailleurs en 2013 à la bibliotheque communale ont été présentés les recherches sur l'histoire du Duché de Mandas et de ses 25 communes. Il s'agit de 25 milles pages de documents récupérés dans les archives espagnoles (archivio de la nobleza di Toledo fondo Osuna) qui couvrent l'histoire des Fiefs Sardes du XVIe au XIXe siècle et racontent une Sardaigne inédite. (Source : la Nuova Sardegna du 7 mai 2013).

ENTRÉE DU MUSÉE D'ART SACRÉE

inaugurazione_museo_arte_sacra_010.jpg

Site Internet du Trenino Verde :

http://www.treninoverde.com/

Rien que d'entendre le bruit du train et de voir les paysages,

cela me donne l'envie l'envie de voyager.

Pour les amateurs de chemins de fers, de paysages magnifiques lors des territoires traversés, qu'on ne peut voir que depuis le train touristique "Trenino Verde". Il roule entre 25 et 40 km horaires avec quelques ralentissements dans des points de vue exceptionnels. Plusieurs itinéraires sont proposés afin de profiter de ces beaux paysages naturels qui font la beauté de ces lieux. Le 1er trajet du train à vapeur a eu lieu le 15 février 1888, il vient de fêter cette année son 126° anniversaire de la ligne Cagliari - Mandas (55 km) avec les "Ferrovie della Sardegna".

LE CLOITRE DE L'EX COUVENT DES FRANCISCAINS

MANDAS CHIOSTRO DEI FRANCESCANI.jpg

A 15 km environ, vous pourrez visiter un site magnifique qu'est le Site Archéologique de Pranu Mutteddu à Goni. pour les amoureux d'archéologie le site accueille la plus forte concentration de menhirs et mégalithes de Sardaigne, on peut y voir aussi plusieurs Domus de Janas (sépultures préhistoriques), voir note :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2012/05/06/le-parc-archeologique-de-pranu-muttedu.html

ON SE DIRAIT PRESQUE DANS LE FAR-WEST

230693_214703815214147_6293403_n.jpg

Je vous souhaite d'aller visiter ces lieux,

De voyager dans le Trenino Verde,

Bonne visite à tous...

 

22/07/2014

Biskisende - Sorridendo (en souriant) de Piero Marras


Une très belle chanson en Sarde que j'aime beaucoup, la langue Sarde comme la langue Corse (les deux îles que j'aime énormément), ont une sonorité particulière que j’apprécie d'entendre, en attendant la prochaine note je vous la laisse écouter, je sais que ça feras plaisir à certains et certaines. En souriant, tu m'as enchantée.

Bonne écoute à tous,

A Prestu...

 

23/02/2014

La Sartiglia en Sardaigne : les plus anciennes joutes équestres médiévales en Europe

sartiglia affiche.jpg

Merveilleuse et unique manifestation qui va se dérouler le dimanche 2 mars et le mardi 4 mars 2014 journée de mardi gras. Elle se prénomme la "SARTIGLIA" et a lieu dans la ville de ORISTANO, il est le Carnaval le plus spectaculaire, le plus ancien dans les traditions ancestrales qu'on découvre en Sardaigne.

CERTAINS MASQUES TRADITIONNELS DU CARNAVAL

(dont SU COMPONIDORI, SU CARRASEGARE - LE CARNAVAL)

CARNEVALE.jpg

La Sartiglia est un jeux de joutes équestres depuis l'antiquité qui a lieu pendant les fêtes de Carnaval, il semblerait qu'elles datent du temps des croisades, quand les chrétiens apprirent à diriger les chevaux en voyant leurs ennemis sarrasins faire de même. Ils portèrent alors cette pratique en Europe, à Oristano elle représentait l'ancien "Judicat d'Arborea" au début des années 1300. La manifestation était une course avec une bague suspendue sur le parcours emprunté par les cavaliers qui devaient l'emporter avec l’épée, elle se trouve à la hauteur d'un homme à cheval.

LE MASQUE DU COMPONIDORI DU DIMANCHE

(de la Confrérie des Paysans)

La maschera del Componidori del Gremio dei contadini.jpg

Cette manifestation est bien une course à la bague (étoile en argent), mais elle a aussi une très forte signification mystique pour les peuples du bassin Méditerranéen avec un "ancien rite agraire", lors de cette occasion ils demandaient aux Dieux, la fertilité de la terre ainsi que l'abondance des récoltes.

MURALES A TINNURA

sartiglia Murales a Tinnura nella parte dedicata a Oristano....jpg 

Elle est mentionnée pour la première fois dans des documents qui remonteraient à 1547, on y parle de spectacles organisés en l'honneur de l'Empereur Carlo V, des jeux d'adresse, d’épées de lances, des chevaux lancés au galop avec leurs cavaliers pour essayer d'emporter avec l'épée les bagues, actuellement c'est une étoile percée en son milieu. En tout cas de tout temps ce fut et c'est toujours un spectacle époustouflant, j'en garde un merveilleux souvenir lorsque j'y ait assistée pour la première fois.

MAGNIFIQUES AMAZONES DANS LE CORTÈGE

ORISTANO AMAZONES SARTIGLIA.JPG

Site Internet de la Sartiglia à ORISTANO :

http://www.sartiglia.info/

H.jpg

La "SARTIGLIA" se compose de quatre phases importantes :

  1. L'habillage de SU COMPONIDORI,
  2. La course à l'étoile d'argent,
  3. LES PARIGLIE (courses de chevaux et acrobaties,
  4. SU COMPONIDORI ôte son costume et clôt la manifestation.

LE CAVALIER DOIT PRENDRE L’ÉTOILE AVEC SON ÉPÉE

(il faut que les cavaliers soient vraiment adroits)

A1.jpg

Les Componidori sont deux, un le dimanche et un le mardi, chacun va choisir ses 2 cavaliers qui vont l'assister toute la journée qu'on appelle "SU SEGUNDU E SU TERZU - le deuxième et le troisième".

ASSOCIATION DES CAVALIERS DE ORISTANO

A3.jpg

Ils sont officiellement présentés à la foule le 2 février jour de "LA CANDELORA" qui donne le départ au carnaval à ORISTANO. Une fois les célébrations religieuses finies, les Présidents des "GREMI DEI CONTADINI ET DE FALEGNAMI" vont remettre les cierges bénis avec les rubans colorés aux cavaliers. Ce sont les Gremi qui choisissent les Componidorisi parmi beaucoup de cavaliers qui se présentent, les rubans rouges vont à celui qui officiera le dimanche et celui avec les rubans roses et bleus à celui du mardi.

MAGNIFIQUES CAVALIERS ET CHEVAUX LORS DU DÉFILÉ

1502327_436867133108707_1904408708_o.jpg

Le matin de la course "SU COMPONIDORI" qui est le chef de la course, après s’être rendu aux écuries afin d'y saluer ses amis ainsi que tous les cavaliers (120) qui vont participer à la course. Il se rend ensuite à la maison du Président du "GREMIO DEI CONTADINI" le dimanche 2 mars (les 2 Confréries des paysans et des menuisiers) et le mardi 4 mars celui du "GREMIO DEI FALEGNAMI". Il y à aussi deux masques différents  pour les deux journées, celui couleur terre est pour la course du dimanche, le plus clair est pour la journée du mardi.

MASQUE DU COMPONIDORI DU MARDI

(de la Confrérie des Menuisiers)

A1.jpg

Puis il se rend en cortège habillé d'un pantalon couleur miel serrée et de grandes bottes en cuir, aux sons des tambours et des clairons qui ouvrent la marche avec les femmes en costume de la ville de ORISTANO, elles portent des corbeilles avec les anciens habits ainsi que le haut de forme, le voile, les gants blancs, les camélias et divers autres objets que va revêtir Su Componidori jalousement gardés par les Confréries. Elles gardent aussi les "ÉPÉES" et les "STOCCU - LANCES" qui serviront à Su Componidori lors des courses.

GREMIO DEI CONTADINI - CONFRÉRIE DES PAYSANS

GREMIO DEI FALEGNAMI - CONFRÉRIE DES MENUISIERS 

   

La première phase très importante et émouvante de la manifestation commence à midi par le "Rite" de "L'HABILLAGE. Je dis rite car, chaque geste est considéré comme sacré et important afin que se fasse la transformation de l'homme en cavalier divin, il est rendu solennel par les sons des tambours et clairons qui sonnent le "PASSO DE SU COMPONIDORI - le pas du Componidori".

LES FEMMES EN COSTUME TRADITIONNEL DE ORISTANO

APPORTENT LES HABITS DE SU COMPONIDORI

Sartiglia007a.jpg

Le cavalier qu'on appelle "SU COMPONIDORI - Chef de la Course" est aidé à monter sur une grande table en bois qu'on appelle "SA MESITTA" transformé en autel avec des fleurs et diverses décorations et s'asseoir sur une chaise, il n'as pas le droit de toucher aux habits non plus.

UN TIMBRE EN L'HONNEUR DE LA FÊTE

(ANNÉE 2010)

oristano sartiglia1.jpg

A partir du moment ou il montera sur la table, il ne remettra plus les pieds par terre jusqu'à la fin de la journée une fois la course terminée et qu'on lui enlèvera son masque et ses habits. Si jamais il devait mettre pied à terre ce serait le signe d'un mauvais présage pour la ville et ses habitants, il perdrait alors son statut de "DIVINITÉ" et sa sacralité juste en touchant terre.

LE COMPONIDORI AVEC SU STOCCU -LA LANCE

431083_116337718494985_773745975_n.jpg

D'habiles jeunes femmes habillées du magnifique costume traditionnel d'Oristano qu'on appelle "MASSAIEDDAS", avec l'aide d'une femme plus experte qu'on appelle "SA MASSAIA MANNA" elles vont aider à l'habillage de celui qui va devenir "SU COMPONIDORI". Ce rituel se déroule dans le silence absolu alterné par des roulements de tambours à chaque étape, les tambours sont ceux du "Groupe Tambourini et Trombettieri de ORISTANO".

Les femmes en costume vont lui passer d'abord la chemise blanche en lin aux manches bouffantes, elles vont lui lier les deux fameux rubans sur chaque manche de couleurs différentes comme je vous ait expliqué, certaines pièces viennent cousues directement sur lui. Puis on va lui lui mettre le "COIETTO" qui est un trois-quart en peau sans manches qui le couvre des épaules aux genoux, il retombe sur ses jambes comme le tablier d'un artisan, sur ses hanches un large ceinturon en peau.

LES DEUX HABITS ANCIENS DES DEUX CONFRÉRIES

(à gauche celui du mardi et à droite celui du dimanche )

F.jpg

La dernière phase est celle de la pose du masque androgyne, mi-homme, mi-femme, mi-Dieu sur son visage, puis le voile brodé qui va lui recouvrir la tète entièrement, le front et le cou, on lui pose alors un haut de forme noir qui est retenu avec un ruban vert comme son sceptre, enfin on lui épingle sur le voile un camélia qui termine son habillage.

UNE PARTIE DES HABITS DE SU COMPONIDORI

sartiglia 6.jpg

ORISTANO Le parti fondamentali dell'abito del Componidori.jpg

Ça y est il est enfin devenu le Componidori, on va lui amener son cheval près de la table, il va monter dessus en prenant "SA PIPPIA DE MAIU - sorte de sceptre sacré fait de violettes des deux cotés" il va bénir la foule en signe de bon augure et de réconciliation avec la nature qui après l'hiver, redonne aux hommes de bonne volonté ses fruits les plus beaux en quantité.

LE COMPONIDORI EST PRÊT IL BÉNIT LE PUBLIC 

Il momento tanto atteso è ormai arrivato..jpg

Il se rend alors en cortège à l'endroit ou va se dérouler la course à l'étoile sous les applaudissements et les cris de joie de la foule nombreuse. Après avoir ouvert officiellement la course en croisant son épée avec "SU PRIMU E SU SEGUNDU - le premier et le second" par trois fois en tournant sous l'étoile, il va affronter en premier la course à l'étoile et c'est lui aussi qui feras la dernière course qui clôturera la fête.

L'INCROCIO

LE CROISEMENT DES ÉPÉES

incrocio.jpg

A partir de ce moment c'est lui qui va choisir les cavaliers qui vont pouvoir participer et avoir l'honneur d'essayer d'emporter l'étoile avec l'épée. L'année dernière, la Confrérie des Paysans réussit à prendre "15 étoiles" avec Su Componidori Giorgio SANNA, et la Confrérie des Menuisiers "26 étoiles" Su Componidori était une splendide amazone qui a fait honneur aux femmes (comme les deux autres femmes des années 1973 et 2010), Valentina UDA troisième femme à avoir été choisie pour être SU COMPONIDORI je suis très fière d'être Sarde.

DONNE E SARTIGLIA - FEMMES ET SARTIGLIA

La Sartiglia était depuis toujours réservée aux "Maschi - garçons", la "première femme" à avoir eu l'immense honneur et la joie d'être "SU COMPONIDORI" était "Annadina COZZOLI le 4 mars 1973", jeune fille de 24 ans elle gagna cette année la "LA STELLA D'ORO - L'ETOILE D'OR", elle réussit à prendre 2 fois l'étoile, une fois avec L’ÉPÉE et une fois avec le STOCCU - la lance en bois, chose assez  rare.

Pour la deuxième femme il aura fallu attendre 37 longues années, avant de voir en 2010 "Elisabetta SECHI" 28 ans à son tour être "SU COMPONIDORI" elle y remporta "23 étoiles".

g.JPG

Et puis l'année dernière en 2013, ce fut au tour de "Valentina UDA" 40 ans de devenir à son tour "SU COMPONIDORI", elle y remporta  "26 étoiles".

L'année prochaine en 2015, cela fera "550 années" qu'on fête La Sartiglia et seulement 3 femmes ont étés choisies. En 2014 ce sera une quatrième femme, "Emanuela COLOMBINO" 39 ans à devenir "SU COMPONIDORI", ça avance, ça avance... bonne chance à elle.

SU COMPONIDORI VALENTINA UDA

(avec SU SEGUNDU ET SU TERZU en 2013)

Valentina Uda Sartiglia 2013.jpg 1.jpg 

Les courses terminées, il revient à nouveau au Compodinori d'essayer à nouveau de remporter l'étoile mais cette fois avec "SU STOCCU - la lance en bois" qu'il passera ensuite aussi à ses deux assistants. Les courses sur le parcours de la cathédrale vont être clôturés avec une autre étape qui montre son courage et sa grande habilité sur le cheval, elle s'appelle "S'ARREMADA".

S'ARREMADA DE FURIO TOCCO EN 2008

(les photos sur la note source web)

SA REMADA Furio Tocco.... 2008.jpg

Le Componidori va alors lancer son cheval au très grand galop tout au long du parcours mais il sera alors complètement allongé sur le dos, ne faisant qu'un avec son cheval et bénissant la foule en délire qui l'acclame avec son sceptre sacré : SA PIPPIA DE MAIU. Ils vont scruter chaque mouvement qu'il fera et feront les comparaisons avec les années précédentes.

SA PIPPIA DE MAIU DE VALENTINA UDA EN 2013

(sorte de sceptre sacré fait de violettes pour bénir la foule)

Valentina Uda Sartiglia 2013.jpg3.jpg

C'est là que l'ont va pouvoir s’extasier en regardant le magnifique spectacle que vont exécuter les fiers cavaliers sur leurs superbes montures, les "PARIGLIE". Par groupe de deux ou trois  cavaliers, debout sur leur cheval il vont montrer tout leur courage et leur bravoure (qui font parfois frémir le public) en s’exhibant dans de spectaculaires acrobaties sur les chevaux au galop. Ils vont montrer la maîtrise du cheval car en effet il faut arriver à synchroniser les chevaux, savoir les tenir unis ensemble à la même vitesse, il faut de l'adresse mais aussi un brin de chance soit avec eux mais ce sont des cavaliers fiers qui veulent donner le meilleur d'eux-mêmes.

LES PARIGLIE - LES JOUTES 

Puis il reviendra au même endroit ou il a été habillé pour qu'on l'aide à nouveau à se déshabiller, cette fois la fête est vraiment finie. Le masque lui sera retiré en dernier, il sera très ému en se disant qu'il vient de réaliser son rêve de toute une vie "avoir eu la chance d'avoir été SU COMPONIDORI". C'est le rêve qu'ont les ORISTANESI depuis tout petits, pouvoir devenir un jour SU COMPONIDORI, ils s’entraînent entre copains en se disant quand je serais grand c'est moi qui serait à sa place.

IL NE FAUT PAS QU'IL METTE PIED A TERRE

sartiglia 7.jpg

Une fois déshabillé il pourras enfin... boire, tout le monde voudra le féliciter et trinquer avec la Vernaccia di Oristano et manger les gâteaux traditionnels enfin un bon repas gastronomique les réuniras tous jusqu'au bout de la nuit. Il redeviendra alors l'homme qu'il était avant, car au moment même ou le mystérieux masque lui aura été posé sur son visage qu'il sera alors SU COMPONIDORI. Les moments très émouvants sont : la mise du masque, lorsqu'il monte sur son cheval une fois habillé et lorsque à la fin de la journée on lui enlèveras son masque.

BANDE ANNONCE DE LA SARTIGLIA DU 2 AU 4 MARS 2014


Voir ma note de 2009 sur cette manifestation vous y verrez les vidéos du rite de l'habillage en détail avec toutes les phases :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2009/05/03/sa-sartiglia-oristano.html

LES COSTUMES TRADITIONNELS MAGNIFIQUES DE ORISTANO

sartiglia Su componidori.jpg

Les magnifiques chevaux richement décorés qui courent dans cette course, sont de la race Anglo-Arabe-Sarde, ils sont les plus demandés par les cavaliers qui sont prêts à tous les sacrifices pour avoir les meilleurs exemplaires. Ils sont très fiers de s’élancer dans cette course effrénée (les propriétaires prennent énormément soin de leurs chevaux) afin de prendre "LA STELLA" l'étoile, car plus on prend d'étoiles et plus ce seras un bon augure pour les récoltes, pour la ville et ses habitants.

525814_425883560763354_531898428_n.jpg

Voir ma note sur les chevaux sarde :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2010/06/24/les-chevaux-en-sardaigne.html 

Au terme de la course des PARIGLIE vers 18 h 30, le cortège se reforme et le défilé des chevaux et cavaliers signe la fin de la course. Le cortège toujours au son des tambours retourne à la maison ou a été habillé Su Componidori afin qu'on le déshabille, une fois enlevé le haut de forme et le voile blanc avec un extraordinaire roulement de tambours, cela signe l'instant ou on lui enlève le masque. Puis les Confréries, les cavaliers, sa famille, ses amis et toutes les personnes qui le souhaitent viennent le saluer le féliciter et la longue journée de la "SARTIGLIA" prend fin et on se souhaite à "ATTRUS ANNUS", à l'année prochaine.

A.JPG

Je vous souhaite à tous une très belle fête et beaucoup d'étoiles ainsi que beaucoup de bons souhaits aux COMPONIDORISI, à tous les cavaliers, aux Confréries ainsi qu'aux ORISTANESI (habitants de ORISTANO), à tous les Sardes et à toutes les personnes qui participeront à cette très belle fête.

RÉSULTATS POUR L’ANNÉE 2014 :

http://www.sartiglia.info/magazine/2014/03/pioggia-e-grandine-la-sartiglia-dei-falegnami-26-stelle-e-spettacolo-interrotto

Pluie et grêle hélas lors de la fête cette année comme l'année dernière d'ailleurs, vous pourrez avoir des informations sur le site en haut.

LA SARTIGLIA DU MARDI 4 MARS 2014

(on voit très bien les cavaliers prendre les étoiles, exceptionnel)

Je vous souhaite que tout aille bien et que vous rentriez tous sains et saufs sans problèmes car, parfois il y a des chutes avec des blessés, J'espère aussi que vous aurez un temps merveilleux car, il faut savoir que l'on fête La Sartiglia par tous les temps sauf si vraiment ça met en danger les cavaliers et leurs chevaux on met fin à la course. 

Bona festa a tottusu e chi Deusu s'accumpangidi 

(bonne fête à tous et que Dieu vous accompagne).

SA COMPONIDORA ELISABETTA SECHI EN 2010

SARDA FIERA.jpg

BONA SARTIGLIA A TOTTUSU

E A ATTRUS ANNUSU

31/01/2014

Faccisi de Feminas Sardas - Visages de Femmes Sardes

AAA.JPG

La Sardaigne est un grand et magnifique musée à ciel ouvert, une terre faite de pierres, de domus de janas - maisons de fées, de Nuraghes, de menhirs, de fées mais aussi de sorcières, de légendes et de mystères, de mites et de  traditions millénaires. La plus belle déesse mère jamais trouvée en Sardaigne :"La DEA MADRE" qui a été retrouvée à SENORBI se trouve exposée au Musée de Cagliari. Petite idole de la période Pré-nuragique qui représente la plus importante divinité féminine appelée aussi "Mater Meditterranea".

dea_madre_senorbi_originale.jpg

En attendant ma prochaine note, je vais vous montrer quelques "Visages de Feminas Sardas, des Visages de Femmes Sardes" dans leurs beaux costumes traditionnels. Elles sont fortes, indépendantes, orgueilleuses, tenaces... ce sont ces femmes sardes qui ont construit lors des différentes époques la destinée de cette si belle et sauvage terre. D'ailleurs, la femme en Sardaigne a toujours eu un rôle principal et respectée dans la société, en se trouvant au centre de chaque communauté, elle a ouvrée aussi bien pour sa terre que pour sa famille.

Voici un Murales qui se trouve à Nuoro sur la Via Roma n° 47, il représente la prise de position de la femme sarde sur la condition féminine dans le Moyen-Age en Sardaigne. Elle est habillée avec son habit journalier traditionnel pour montrer que c'est en tant que "Feminas Sardas - Femme Sarde qu'elle revendique sa place dans la société et dans la famille. Quelqu'un qui œuvra pour les droits des femmes en Sardaigne fut Eleonora d'Arborea reine sarde et féministe.

Site Internet du dictionnaire sarde, certains mots il ne les trouve pas :

http://www.ditzionariu.org/home.asp

LA GIUDICESSA ELEONORA D'ARBOREA

(statue à Oristano)

eleonor.jpg

Eleonora d'Arborea (1347 - 1404), Reine del Giudicato di Arborea en Sardaigne, première féministe de l'île était une meneuse de la résistance contre les Espagnols au cours de la moitiè du XIVème siècle. Héritière de la "Giudicatura d'Arborea dans la région de Oristano", elle est encore de nos jours l'un des symboles de l’indépendance et de l'identité sarde. Femme d'action, elle est aussi à l'initiative de "SA CARTA DE LOGU", un code de lois écrit en langue sarde au XIVème siècle et qui organise les différents aspects de la vie en Sardaigne jusqu'au XIXème siècle. Elle garantit les droits civils et humains, le droit à la propriété et à la succession, mais en tant que femme son action majeure concerne leurs droits : pour la première fois, une "Constitution leur reconnait des droits". La copie la plus ancienne de "La Carta de Logu" est conservée à la Bibliothèque Universitaire de Cagliari.

Site Internet ou voir les Murales (fresques) dans toute la Sardaigne :

http://www.trompe-l-oeil.info/Trompeloeil/fresques_murales_sardaigne.htm

Le texte indique ce qui suit :

Feminas sardas, sennus istracas de fagher galu sas teracas,

Femmes sardes, nous sommes fatiguées d'être encore des servantes.

(quelqu'un m'a traduit, divers dialectes dans l'île)  

A PRESTU

 

17/05/2013

Le passé minier en Sardaigne (remise à jour d'archives)

mines en sardaigne

La Sardaigne possède un passé minier très important, il faisait partie de l'activité principale économique de l'île. On peut apercevoir divers vestiges assez importants dans divers endroits de l'île certains sont ouverts à la visite, le sous-sol renfermait du charbon, plomb, zinc, cuivre, talc, or, argent, obsidienne etc.

CARTE AVEC L'EMPLACEMENT DES BATIMENTS ET PUITS 

DE MONTEPONI (Carbonia-Iglesias)

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Voici le site Internet ou vous pourrez regarder les sites miniers en Sardaigne avec les explications en cliquant sur la carte interactive : 

http://www.retidelparco.it/it/risorse_interne.php

mines en sardaigne

L'UNESCO reconnaît officiellement le Parc Géo-Historique ainsi que l'environnement minier en Sardaigne. Il a été le premier Parc d'Etat dans le monde du réseau mondial des Géosites-Géoparcs voici le site web. 

http://www.europeangeoparks.org/isite/page/103,1,0.asp?mu=1&cmu=6&thID=0

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

L'activité minière était dejà pratiquée par les Romains, les Pisans, les Espagnols, les Phéniciens au XIXe siècle. Dans le sous-sol sarde, des milliers de kilomètres de galeries souterraines sont encore visibles.

ECOLE DES MINES A IGLESIAS

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Les traces du travail des mineurs sont encore visibles et ont profondément marqué le territoire. Quelques unes sont ouvertes au public pour montrer les travail effectuée par les mineurs, d'autres sont en attente de révalorisation.

mines en sardaigne 

Par exemple dans le "SULCIS" il est possible de visiter les galeries de "CARBONE" charbon fossile qui étaient la principale activité de la zone, on donna le nom à la Province qui s'appelle CARBONIA. Il y en avait même dans le village de naissance à mon père à "BURCEI" qu'on appelait les "MINIERE DE RIO OLLASTU".

LA GALERIE HENRY A BUGGERRU

Il y en avait cinq, qui en 1888 étaient prospectées par un Ingénieur Français "Leon Goüin". Il a constituée à PARIS la "Société Des Mines Du Riu S'Ollastu". Voici les noms des mines avec le site ou vous pourrez connaître leur emplacement et l'histoire de celles de BURCEI, mais aussi de toutes les nombreuses mines de l'ïle :

  • S'ARCILLONI
  • SERRA S'ILIXI
  • TUVIOIS
  • TACCONIS
  •  NICOLA SECCI 

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Voici un site sur toutes les miniéres :

http://www.minieredisardegna.it/CatMin.php?CA=8 

BOUES ROUGES DE LA MINIERE MONTEPONI (Iglesias)

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

A IGLESIAS en bordure de la Médittérranée on peut voir l'implantation d'une mine de plomb et zinc qui s'appelle "NEBIDA". En activité depuis la moitiè 800 la concession minière favorisa la naissance d'un village qui garde encore de nos jours les traces de ce passé. Dans la place elle accueille l'infirmerie, le cercle des travailleurs, les bureaux de la direction.

CHARGEMENT DES BATEAUX

mines en sardaigne

mines en sardaigne 

L'ouvrage le plus spectaculaire par rapport à son emplacement sur la mer est la "Laveria Lamarmora" réalisée en 1897, elle conserve encore aujourd'hui sa structure sauf la toiture qui en est absente. Le bâtiment est une grande structure complète, toute en longueur avec de grandes arches et deux hautes cheminées qu'on ne peut pas louper.

Dans cette minière de "Montevecchio" eurent lieu les premières revendications syndicales de toute l'Italie, on peut voir dans cette vidéo la riche maison de maître des propriétaires de la mine. Aux pieds de la laverie dans la mer sont encore visibles les fours, les installations minières de Iglesias sont mentionnés dans diverses oeuvres sur l'archéologie industrielle en Sardaigne.

Une autre minière très particulière est celle de "Porto Flavia" qui se trouve à 15 km de Iglesias. Elle doit son nom à la fille de l'ingénieur qui conçut ce projet qui s'appelait "Cesare VECELLI". En fait elle avait un système de transport unique en Europe qui permettait de charger les minerais directement sur les bateaux.

Elle fut réalisée en 1924, les travaux durèrent 2 ans ou les ouvriers travaillaient nuit et jour sans interruption. On creusa 600 mètres de montagne dans des conditions de securité inexistantes. Le système de transport se basait sur deux galeries superposés (voir plan). Son activité cessa en 1991 mais l'installation restera active jusqu'en 1997.

MINIERE DE NEBIDA

mines en sardaigne

Dans la galerie qui se trouve au premièr niveau on transportait les minerais, ceux-ci à travers une série de silos creusés dans la roche remontaient au deuxième niveau. A partir de là un tapis roulant et un ingénieux bras articulé chargeaient le minerais directement dans les bateaux. Depuis 1993 la zone qui distantes de la mine d'une centaine de mètres, comprend le Pain de Sucre, les falaises ont étés reconnues beautés naturelles.

BISUS DE ORU - BAISERS D'OR

Voir site Internet :

http://www.agriturismo-perdaniedda.com/agriturismo_sardegna_pan_di_zucchero.htm

PAN DI ZUCCHERO (PAIN DE SUCRE)

mines en sardaigne

Ce système fut une vraie révolution dans le transport des minerais, car avant on chargeait les voiliers à la main pour aller  les charger sur les navires qui attendaient plus loin, ce qui prenait sept ou huit jours. Avec ce système il fallait un jour maximum deux, le navire arrivait sous la mine et de là le chargement se faisait mécaniquement en continu directement dans le navire.

MINIERE DE PORTO FLAVIA

mines en sardaigne

Site Internet ou vous verrez des photos d'époque du chargement des navires :

http://www.igeaspa.it/igea/visite/pflavia.html

Le deuxième avantage étaient les conditions atmosphériques, en effet la zone est exposée aux fort mistral, très souvent les voiliers ne pouvaient aller charger les navires. Avec ce système même à l'époque ça ne génait pas, malheureusement on mit au chômage des ouvriers ainsi que les propriètaires des voiliers.

MINIERE DE PORTO FLAVIA

mines en sardaigne

Je vais vous parler du travail des femmes dans les mines, qui mérite qu"on s'y intéresse aussi, leur présence a été souvent ignorée. Lorsqu'on parle de l'histoire des mines, les femmes sont un peu oublièes même si elles ont contribués au développement de celles-ci.

mines en sardaigne

Leur travail consistait à casser des pierres afin d'en extraire les divers minerais, elles choisissaient, mettaient dans des sacs les minerais extraits. Les travaux dans les mines exposaient les femmes à diverses maladies car elles travaillaient à mains nues.

ENTREE DE LA MINE DE PORTO FLAVIA

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

MURALES A NARCAO (Carbonia-Iglesias)

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Au contact des pierres les mains se couvraient de plaies au travers desquelles l'organisme absorbait les substances toxiques. Les femmes enceintes aussi travaillaient et ces substances pouvaient provoquer des avortements.

MUSEE DU CHARBON

CICC_Francais.pdf

Pendant la guerre les hommes les plus valides étant partis combattre, ils ont étés remplacés par ceux moins valides, les femmes et des jeunes qui ont maintenu la production. Les femmes furent une présence indispensable en cette période de crise.

 

Les ouvrières étaient très nombreuses mais très peu étaient propriètaires. On sait cependant qu'une femme présenta sa demande afin que son mari puisse être autorisé à ouvrir la mine de "S'ACQUA BONA" (la bonne eau) qui se trouve à FLUMINIMAGGIORE.

mines en sardaigne

Par la suite la mine changea plusieurs fois de propriètaire, par deux fois ce furent des femmes qui exerçaient ce droit. L'emploi des femmes se poursuivit jusqu'aux années soixante. Par la suite le travail des mines diminua et ce furent d'abord les femmes à partir, puis les hommes les suivirent jusqu'a la fermeture de toutes les mines.

MINIERE DE MONTEPONI (Carbonia-Iglesias) 

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

http://www.minieramontevecchio.it/

Les femmes aussi ont le mérite d'avoir maintenu vivantes et actives les mines en participant à l'evolution de l'histoire, soit directement soit indirectement en soutenant la cause des pères, frères ou maris dans l'histoire des mines jusqu'à nos jours.

VIEILLE MINIERE "INGURTOSU" ET DUNES DE PISCINAS

(LE DESERT SARDE)

Mais lorsqu'on parle des mouvements des mineurs, de l'exploitation, du travail inhumain dans les entrailles de la terre, des mouvements de lutte pour l'amélioration des conditions de vie et de travail de la classe ouvrière se formérent, ce qui a caracterisé le bassin minier sarde. Souvent on oublie le rôle que les femmes, les jeunes filles et souvent les petites filles ont joué lorsqu'elles travaillaient en étant très mal payées en plus.

ON VOIT LES FEMMES TRAVAILLER ET LES VOILIERS

Ce travail était très mal retribué, difficile et causa beaucoup de morts et blessés, le 4 mai 1871 ce furent 11 femmes et petites filles qui travaillaient dans la mine de Montevecchio qui y périrent, le toit du baraquement ou elles se reposaient s'effondra.

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Un autre épisode qui engendra par les organisations syndicales la "Première Grêve Générale en Italie", en réponse au massacre des grévistes mineurs du 4 septembre 1904 dans les miniéres de BUGGERRU. La ville est d'ailleurs très apprecié par les touristes qui apprécient le passée minièr mais aussi pour ses plages renommées.

VIEUX CHEMIN DE FER AVEC WAGONNETS

MASUA A PORTO FLAVIA

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Le 2 septembre 1904, les mineurs de la mine Malfidano, gerée par une société française "Société des Mines de Malfidano de Paris", ils travaillaient dans des conditions inhumaines, sous-payés, avec des horaires de travail très difficiles, des accidents ils se mirent en grêve en attendant les négociations.

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Pendant les négociations l'armée avait été appelée et fit feu sur les mineurs. Suite à ces tirs, des mineurs périrent et plusieurs furent blessés. En réponse à cet épisode le 16 septembre de la même année eut lieu la première grêve nationale.

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Vous trouverez ci-dessous en pdf, le livre de Giuseppe DESSI, "Paese d'Ombra" :

Livre Paese d'Ombra de Giuseppe DESSI.pdf 

Cette histoire est relaté dans un livre de Giuseppe Dessi "Paese d'Ombra" Pays d'Ombre, un monument dans un jardin de BUGGERRU rappelle cette histoire avec différentes plaques et trois statues en pierre allongés sur un pré, qui rappellent ce massacre (photos EDC).

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei. 

MINIERE DE MALACALZETTA (Iglesias) 

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Si vous êtes dans le coin allez visiter ces mines qui montrent la réalité des mineurs, et combien la vie était dure sous terre. Voici un livre qui parle et montre par ses photos mais aussi par ses textes, le travail des mineurs et les sites dans le Sud de la Sardaigne.

UNE DES ENTREES DE LA MINIERE DE PORTO FLAVIA

(mise en securite)

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei. 

SARDAIGNE MINIERES ET MINEURS

 

 La mine est un trou noir,

 ou le soleil n'entre jamais,

ou les rêves,

 se transforment en désespoir...

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

A PRESTU. . .

 

02/03/2012

Nuraghi (NOURAGUI) en Sardaigne

NURAGHE SARDO.jpg

Me voila revenue après une longue absence involontaire, je suis ravie d'être parmi vous en espérant vous retrouver tous intéressés comme avant par la Sardaigne. J'ai encore beaucoup de lieux, de manifestations, à vous faire découvrir sur la Sardaigne.

nuraghe escaliers.jpg

Cette fois ci je vais vous parler des Nuraghi et en fin de note l'histoire d'une très belle découverte à VILLANOVAFRANCA un village nuragique en cours de fouilles dont voici sa maquette ci-dessous. Les Nuraghi ont été et sont encore au centre de la vie des Sardes, ils ont donné le nom à leur civilisation, la "Civilisation Nuragique".

MAQUETTE DU VILLAGE NURAGIQUE DE 

"SU MULINU" A VILLANOVAFRANCA

VILLANOVAFRANCA NURAGHE SU MULINU 2.jpg

La civilisation Pré-Nuragique va de (450 000 - 1 800 avant J.C. ), et la civilisation Nuragique qui elle va de (1 800 - 238 avant J.C.). Uniques dans leur genre les Nuraghe sont le symbole même de la Sardaigne on en rencontre dans toute l'île et on les aperçoit de loin majestueux. Dans certains endroits de l'île, ils sont distants les uns des autres de quelques kilomètres seulement.

En préparant cette note sur les Nuraghi (en Italien), en Français prononcer (NOURAGUI), j'ai lu un article qui parlait de la disparition de celui qu'on reconnaissait comme le (Père de la Civilisation Nuragique) Monsieur Giovanni LILLIU.

NURAGHI ISOLA DEI MITI.jpg

Les articles que j'ai lu disaient que la Sardaigne et les sardes étaient devenus orphelins en perdant quelqu'un d'aussi important pour la Sardaigne. Certains disaient de lui "TZIU GIUANNI UN'OMINI MANNU" "TZIU" (oncle) en sarde est une grande marque de respect et veut dire (oncle Giovanni est un grand homme), d'autres lui ont dit adieu en Sarde "ADIOSU BABBAI MANNU" qui est aussi une très grande marque de respect. ADIOSU (adieu), BABBAI (père), MANNU (grand).

NURAGHE A ARZACHENA

NURAGHE ARZACHENA.jpg

C'était un célèbre Professeur d'archéologie sarde né à BARUMINI le 13/03/1914, il était la personne qui connaissait le mieux la civilisation Nuragique. Il avait reçu de nombreuses distinctions et avait été un élève du Professeur Ugo RELLINI (1870 - 1943) à l'Ecole d’Archéologie à ROME, mais sa biographie serait trop longue à vous l'écrire vous pouvez en savoir plus sur Internet.


Le professeur Ugo RELLINI était un célèbre Paléontologue qui, suite à de nombreuses fouilles dans les régions de l'Italie Centrale et Méridionale, fit connaître la Civilisation de l'Age du Bronze des Apennins. 

NURAGHE A SILANUS

NURAGHE SILANUS NUORO.jpg

La "Regione Autonoma della Sardegna" (Région Autonome de la Sardaigne) lui a remis en 2007 (année de sa création) le titre honorifique de "SARDUS PATER" (PÈRE DE LA PATRIE SARDE). Elle récompense les personnalités qui se sont distingués comme lui pour honorer et faire connaître l'histoire de la Sardaigne. Il a écrit de très nombreux livres dont voici quelques exemples.

QUELQUES LIVRES DU PROFESSEUR GIOVANNI LILLIU 

NURAGHI SARDI1.jpg

Monsieur "Giovanni LILLIU" est decedé à l'age de 97 ans le dimanche 19/02/2012 dans sa maison de Cagliari, il a toujours eu à coeur tout au long de sa vie de faire connaître au Monde entier, l'histoire de la Sardaigne au travers de son histoire ainsi que de l’archéologie très nombreuse en Sardaigne.

http://www.unionesarda.it/Articoli/Articolo/254451

UN JOLI ROMAN SUR LES NURAGHI

ET L'HISTOIRE DE LA SARDAIGNE

NURAGHI LIBRO IL MISTERO.jpg

Il était connu pour avoir dans les années 50, découvert et mis à jour le village de "SU NURAXI DE BARUMINI" dans son village natal (voir note du 30/04/2009). Le village nuragique de BARUMINI est le plus important de la Sardaigne déclaré "Patrimoine Mondial de l'UNESCO".

SITE NURAGIQUE PALMAVERA A ALGHERO
palmavera-alghero.jpg

Ce qui permit de faire connaître l'île aux nombreux touristes qui viennent chaque année admirer les nombreux vestiges archéologiques qui s'y trouvent. Ils viennent aussi pour tant d'autres raisons (farniente, visites culturelles, le soleil, la mer avec ses plages, la montagne avec sa faune et flore, sa gastronomie et ses vins, ses fêtes et son folklore magnifique aux couleurs chatoyantes et gaies, ses fêtes avec ses musiques et danses traditionnelles etc).

LE HAUT D'UN NURAGHE A BARUMINI

BARUMINI.jpg

La Sardaigne est appelée aussi "L'île aux Nuraghi" elle en compte de très nombreux (plus de 7 000 encore), certains sont encore à déblayer faute de moyens (voir vidéo). Leur nombre était bien plus important mais certains ont étés détruits, d'autres en plus ou moins bon état se trouvent dispersés aux quatre coins de l'île. Ils constituent une trace importante de l'ancienne civilisation Sarde. 

A LA DÉCOUVERTE D'UN NURAGHE ENCORE ENSEVELI

FAUTE DE MOYENS QUEL DOMMAGE

Ils étaient jusqu'à il y a quelques années en arrière un peu oubliés, très peu connus et étudiés ils faisaient partie du paysage sarde et il était tout à fait normal de les voir. Mais depuis quelques années on les restaure on les met en valeur, ils font partie intégrante de l'histoire, de l'île, et des Sardes eux mêmes qui s’intéressent de plus en plus à connaître et apprivoiser leur histoire.

PUITS A L’INTÉRIEUR DU NURAGHE

NURAGHE POZZO.jpg

Les Nuraghe étaient à la fois des habitations et en même temps des forteresses avec des murs d'enceintes et plusieurs tours qui allaient de une à cinq. Les plus répandus sont des tours uniques plutôt isolées avec une base circulaire, elles sont construites avec de grands rochers appuyés les uns sur les autres selon une disposition bien définie.

NURAGHE LOSA A ABBASANTA

Voici un site ou vous pourrez trouver des livres sur l'archéologie en Sardaigne ainsi que sur son histoire :

http://www.carlodelfinoeditore.it/

ISCRITAS NURAGHESAS (ÉCRITS NURAGIQUES)

J'ai vu qu'on parlait sur le Blog de Gianfranco PINTORE (voir lien), de l'écriture nuragique, mais après avoir fait des recherches rien n'est avéré. Je vous mets aussi le lien Internet du site de l'Académie de l'Histoire Sarde ou le Professeur Massimo PITTAU admet qu'il y aurait des "DESSEINS" nuragiques mais pas de "LETTRES" d'alphabet.

http://www.angelinotedde.com/2011/12/la-farsa-offensiva-della-%E2%80%9Cscrittura-nuragica%E2%80%9D-di-massimo-pittau/

NURAGHE A SILANUS VUE DEPUIS LA FENÊTRE

nuraghi in sardegna

En savoir plus sur l'alphabet nuragique et voir les signes sur le site Internet suivant :

http://www.gianfrancopintore.net/index.php?option=com_content&view=article&id=401:lalfabeto-nuragico-aggiornamento-al-2011-poche-le-sorprese&catid=3:archeologia&Itemid=37

Un peu plus bas une vidéo montre le "NURAGHE DE SANT'ANTINE" à TORRALBA. Il se trouve à une cinquantaine de kilomètres de SASSARI et "SU NURAXI A BARUMINI" est inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO (voir note du 30/04/2009) qui se trouve à une cinquantaine de km de CAGLIARI.

SU NURAXI EN SARDE (NURAGHI) DE BARUMINI

 

Dans la vidéo, on le voit couvert de neige ce qui est extrêmement rare dans la région, on dit que c'est un magnifique exemple architectural de tout le bassin Méditerranéen. Actuellement en ruines dans le passé il mesurait plus de 20 mètres de hauteur.

NURAGHE MAJORE DI CHEREMULE

nuraghi in sardegna

Les nuraghi étaient tous habités, on retrouvait des tours isolées mais aussi de vrais petits châteaux comme ceux du Moyen Âge ou les villageois pouvaient en cas d'invasion venir s'y mettre à l'abri. La construction de ces Nuraghi était faite de gros blocs de basalte sans aucun mortier pour les faire tenir entre eux. Les blocs dépassaient parfois 1 m 1/2 et plus on monte vers le haut plus les blocs sont petits pour la stabilité de la tour.

LA TOUR CENTRALE D'UN NURAGHE

NURAGHE SANT ANTINE TOUR CENTRALE.jpg

On y trouvait souvent un ou deux puits dans les cours de ces fortifications, ce qui les rendaient complètement autonomes. A l'intérieur de la tour principale, dans le sens des aiguilles d'une montre on monte l'escalier qui longe la tour, on y trouve des couloirs, diverses chambres, des niches, des grandes salles ou se réunissaient les chefs de clans.

Ils s'installaient autour du Nuraghe principal dans des bancs en pierres, tout autour accrochés des flambeaux car il y faisait sombre, on y trouvait aussi des objets de culte dans des niches et de quoi boire.

NURAGHE A MURAVERA

nuraghi in sardegna

Ces forteresses étaient habités par les Seigneurs du territoire, tout autour se trouvaient (pour certains) les villages nuragiques dont, une grande partie n'a toujours pas été mise à jour pour celui de Sant'Antine.

LE CORRIDOR DE SANT'ANTINE

AVEC MEURTRIÈRES

Nuraghe  santu antine torralba couloir 23 m.JPG

Voici le corridor qui servait pour se défendre des envahisseurs, il y avait des soldats très bien armés comme ont été retrouvées des statuettes en bronze qu'on appelle "I BRONZETTI", certaines sont hautes de 30 centimètres et très expressives et fascinantes.

BRONZETTI SARDI

 

Ont été découvertes différentes figurines de guerriers très bien armés, des archers, des lutteurs, des joueurs de flûtes *** voir "Launeddas Sardes", des animaux stylisés, des barques. On peut en admirer une importante collection unique en son genre au Musée de CAGLIARI.

** BRONZETTI SARDI (GUERRIERS EN BRONZE)

 BRONZI SARDI.jpg

Le musée très intéressant se trouve dans la "Citadella dei Musei" (Citadelle des Musées) car plusieurs musées y sont regroupés, il retrace sur plusieurs étages l'histoire et la culture de la Sardaigne depuis la période Pré-Nuragique et Nuragique qui va de (6 500 à 750 av J.C.).

Voici un site Internet qui montre des desseins en 3 dimensions pour comprendre les Nuraghi :

http://www.nuraghediana.it/nuovofile27.html

RECONSTITUTION D'UN NURAGHE

NURAGHI SARDI.jpg

** BRONZETTI SARDI : ce sont de petites statuettes en bronze de l'âge Nuragique qui ont été retrouvés surtout dans des sépultures. Elles représentent des soldats, navires, animaux, des ornements de type ex-voto offerts aux divinités. Ce qui reste un mystère ce sont deux choses : la première le bronze était difficile à fabriquer ainsi que la technique utilisé lors de la fusion.

BATEAU VOTIF AVEC UN GUERRIER EN BRONZE

BATEAU  VOTIF AVEC BRONZETTO.jpg

*** LAUNEDDAS : a été découvert un Bronzetto (petit bronze) très ancien de joueur de flûte qui est l'instrument traditionnel dont tous les Sardes sont très fiers, et qui encore de nos jours sont toujours utilisés lors des nombreuses fêtes et défilés qui se déroulent dans l'île.

LAUNEDDAS SARDES

Launeddas.jpg 

Museo Archéologico di Cagliari (Musée Archéologique)

"Citadella dei Musei"

Piazza Arsenale, 1

090124 CAGLIARI

Le couloir est long de 23 mètres avec de nombreuses meurtrières qui laisse passer la lumière et l'air. Le complexe nuragique dominait toute la vallée et l'on pouvait voir arriver de loin, n'importe quel envahisseur qui s'y serait aventuré et donc se protéger et protéger les villageois.

Une autre belle visite à faire très intéressante se trouve à Villanovafranca, en effet sur le site du "Nuraghe su Mulinu" a été découvert le seul "Autel Sacrificiel" d'époque nuragique daté du 900 avant J.C.

Le 21 mai 2010 a été inauguré le site archéologique par madame la Maire, une partie seulement du site est ouverte au public et les fouilles ont permis de retrouver plus de 1 000 pièces dont une partie est exposé au Musée de VILLANOVAFRANCA. 

VILLANOVAFRANCA MUSEO.jpg

Museo Civico Archeologico di Villanovafranca

"SU MULINU"

Piazza Risorgimento, 6

09020 VILLANOVAFRANCA

On attend de voir émerger peut-être, une des forteresses nuragiques les plus intéressantes de l'île je vais essayer d'en savoir plus.

VIDÉO DE L'AUTEL SACRIFICIEL DE SU NURAGHE SU MULINU

Beaucoup de choses restent encore mystérieuses et sans réponse, comme par exemple comment étaient construits les Nuraghi, comment soulevait-on des blocs aussi grands beaucoup d'hypothèses circulent mais rien n'est encore prouvé. On ne connaît pas non plus pourquoi on agrandissait un Nuraghe en y ajoutant une ou plusieurs tours, mais on s'y penche sérieusement pour pouvoir y apporter des réponses.

Il y aurait tellement de choses encore à raconter sur les Nuraghi mais, je vous invite à vous y rendre afin de les observer sur place lors d'un prochain séjour. Pour ma part je n'ait qu'une hâte, celle d'y retourner et de revoir toutes ces nouvelles découvertes.

A PRESTU  - A BIENTOT. . . .

BRONZETTO ARCERE.gif

 

 

01/11/2011

LACONI et le Musée des Statues-Menhirs

 SARDEGNA MUSEO LACONI.jpg

LACONI est un très joli village situé au centre de la Sardaigne en province de ORISTANO, il compte plus de 2 000 habitants. Il est connu pour avoir vu naître le premier Saint Sarde qu'est Sant'Ignazio, on peut d'ailleurs visiter sa maison. Mais LACONI est aussi connu pour son territoire géologique très important et varié, d'ailleurs chercheurs et étudiants en science naturelles du monde entier s'y retrouvent.

GEOLOGIE DU TERRITOIRE DE LACONI.pdf

Son histoire importante, ses traditions avec ses us et coutumes, son musée des statues-menhirs, mais aussi pour son magnifique parc ainsi que sa très riche faune et flore.

LA FACADE DU MUSEE

Palazzo Aymerich - Facciata.JPG

Je voulais avant tout remercier Monsieur Ignazio-Paolo PISU, Maire de Laconi ainsi qu'a Monsieur Giorgio-F. MURRU Directeur du Musée des Statues Menhirs pour avoir répondu à mon mail. Ils ont gentiment accepté de m'envoyer des photos ainsi que des renseignements sur la ville et le Musée des Menhirs, encore merci à eux ainsi qu'à Anna Negri pour sa gentillesse, je viendrais vous remercier et visiter votre village, lors d'un prochain séjour en Sardaigne. 

Comment se rendre à LACONI (ORISTANO) :

http://maps.google.fr/maps?q=Laconi,+Italie&hl=fr&ll=39.852829,9.052734&spn=1.281979,2.469177&sll=46.75984,1.738281&sspn=9.154007,19.753418&vpsrc=6&z=9

GROUPE FOLKLORIQUE DE LACONI

 

En effet les touristes sont surpris par l'immensité du "Parc Aymerich" avec sa superficie de 22 hectares ou l'on peut admirer les restes du Château Néoclassique construit par le Marquis Aymerich. Le parc appartient à la Région Autonome de la Sardaigne depuis 1990 qui l'a racheté à la famille Aymerich.

DANS CETTE VIDEO ON NE VOIT PAS LE CHATEAU

 

Les restes du château sont enveloppés de verdure, on peut en admirer la structure la plus ancienne un édifice ou une tour rectangulaire avec comme inscription une date (1053). Partiellement visible la prison mais surtout le palais de style gotico-catalan ou résidaient les Seigneurs de LACONI.

 ON Y VOIT LES RESTES DU CHATEAU

Dans une partie du parc, on peut aussi cheminer au travers des sentiers divers exemplaires de plantes éxotiques que le Marquis Aymerich ramenait de ses différents voyages. Le bois posséde différentes espèces d'arbres comme les chênes verts, chênes liège, platanes, oliviers, cèdres de l'Himalaya etc.

ACCUEIL DU MUSEE

Laconi - Museo della Statuaria Preistorica in Sardegna - Accoglienza.JPG

On peut y admirer des cèdres du Liban dont le plus ancien spécimen daterait de plus de 5 siècles, ainsi que différentes espèces rares d'orchidés. dans le parc divers petits ruisseaux, des cavités naturelles, des lacs, cascades etc.

Site Internet ou vous pourrez voir de très belles photos du Parc Aymerich et de LACONI : 

http://www.flickr.com/photos/antonio_romano_liscia/sets/72157617545227881/detail/

 AFFICHE DE L'INAUGURATION DU MUSEE

SARDEGNA MUSEO LACONI 2.jpg

Mais LACONI en Province de NUORO, a toujours été connu pour avoir vu naître dans le village, "SANT'IGNAZIO DI LACONI" le 17 novembre 1701, un réligieux des Frères Franciscains, il est décédé les 11 mai 1781 à CAGLIARI à l'age de 80 ans.

SALLE N° 1 DU MUSEE

Laconi - Museo della Statuaria Preistorica in Sardegna - Sala 1.JPG

Ses reliques se trouvent à CAGLIARI et chaque 30 août elles sont ramenées à Laconi, une procession a lieu avec des milliers de pélerins qui viennent prier dans sa maison et lui demander une grâce ou le remrcier. On peut aussi visiter le musée de Sant'Ignazio qui se trouve près de l'église, à l'intérieur un magnifique réliquaire contenant un os d'une phalange de sa main.

 sardegna laconi sant ignazio.JPG

De son vivant les Sardes l'appelaient dejà "PADRE SANTO" soit Saint Père. Il avait 20 ans lorsque le 3 novembre 1721 il se présenta au couvent de CAGLIARI mais, vu son physique un peu gracile il fut refusé. C'est grâce au Marquis de LACONI Gabriele AYMERICH qu'il y eut accés et put revêtir l'habit des Franciscains le 10 novembre 1721, en prenant le nom de "FRA' IGNAZIO DI LACONI".

LA STATUE DE SANT'IGNAZIO A CHEVAL

STATUA SANT'IGNAZIO A CAVALLO.jpg

Il fut vénéré par tous pour ses nombreuses qualités, pour son aide aux plus démunis, pour sa bonté et pour ses nombreux miracles aussi bien de son vivant qu'après sa mort. En 1779 soit deux ans avant sa mort il devint aveugle mais continua malgré tout la vie comme ses autres frères, il mourut à CAGLIARI le 11 mai 1781.

SALLE N° 3 DU MUSEE

Laconi - Museo della Statuaria Preistorica in Sardegna - Sala 3.JPG

Lors de ses funérailles, pendant deux jours une foule impressionnante ainsi que des personnalités se pressèrent pour lui rendre un dernier hommage. En 1844 fut demandée sa "Béatification", puis le 26 mai 1869 PIE IX le déclara "Vénérable". Il fut Béatifié par PIE XII le 16 juin 1940 et déclaré Saint par lui même le 21 octobre 1951.

Voici le site Internet de la mairie de Laconi ainsi que le programme de la fete de SANT'IGNAZIO 2011 :

http://www.comune.laconi.or.it/file_primopiano/programma_religioso_festa_sant_Ignazio_2011.jpg 

Voici ce que les gens lui demandent en prière :

"SANT'IGNAZIO PREGA PER NOI" (PRIE POUR NOUS)

  

Avec ce lien, vous verrez une vidéo sur Laconi et son musée, toute l'histoire y est racontée en Sarde, celà va faire plaisir à certains, c'est toujours agréable d'entendre parler sa langue. J'essayerais de vous la traduire et retranscrire tranquillement un peu plus tard car c'est très intéressant.

http://www.sardegnadigitallibrary.it/index.php?xsl=626&id=86937

SALLE N° 5 DU MUSEE

Laconi - Museo della Statuaria Preistorica in Sardegna - Sala 5.JPG

Vous y verrez le très beau musée aux Menhirs encore en travaux puis terminé, l'intérieur du musée est magnifique et les lieux possédent une histoire. Le Palais Aymerich, dernière résidence des Marquis de Laconi, l'architecte à l'avoir conçu est Gaetano CIMA*, le palais est classée parmi les plus belles demeures en Sardaigne.

Document très interessant sur le musée des menhirs avec photos et plans :

MUSEE DES MENHIRS LACONI.pdf 

* L'architecte Gaetano CIMA (Cagliari 1805 - Cagliari 1878) est une référence dans l'architecture de l'île, il fit ses études à TURIN puis intégra l'Academie des Beaux-Arts à ROME. Il est surtout connu pour les oeuvres auquel il a participé, différentes églises, de nombreux palais ainsi que des maisons de notables, le Teatro Civico - le Théatre de Cagliari détruit lors des bombardements de 1943.

SALLE N° 6 DU MUSEE

Laconi - Museo della Statuaria Preistorica in Sardegna - Sala 6.JPG

Mais son oeuvre la plus monumentale fut, l'Ospedale Civile de Cagliari - l'hopital civil de Cagliari (San Giovanni di Dio connu comme Ospedale Civile) de style néoclassique ultramoderne pour l'époque (1842), la première pierre fut posée en 1844 et il fut foctionnel en 1848, mais aussi tant d'autres oeuvres dans l'île.

OSPEDALE CIVILE A CAGLIARI (Gaetano CIMA)

LACONI OSPEDALE CIVILE CAGLIARI.jpg

  • L'année prochaine, la Mairie de Laconi mettra à l'honneur le brillant architecte qu'a été Gaetano CIMA en lui consacrant une exposition, je vous tiendrais au courant lorsque je connaîtrais les dates.

Les travaux dans le musée des statues-menhirs, ont débuté en 1996 et son inauguration a eu lieu le samedi 18 décembre 2010 pour la plus grande fierté de toutes les personnes qui se sont investies dans ce projet. Dans le musée 11 salles entre le rez-de-chaussée et le deuxième étage, 10 salles sont déstinés aux menhirs (une quarantaine environ) retrouvés dans différentes zones de la Sardaigne.

SALLE N° 8 DU MUSEE

Laconi - Museo della Statuaria Preistorica in Sardegna - Sala 8.JPG

Actuellement des travaux d'agrandissement ont lieu dans le musée, deux salles supplèmentaires vont pouvoir y accueillir de nouveaux menhirs, en provenance de deux territoires limitrophes à Laconi que sont (ISILI et NURALLAO). La onzieme salle qui donne sur la grande cour interne du musée, accueille des pièces provenant de fouilles archéologiques d'ensembles funéraires (céramiques, élements métalliques, instruments en pierre et en terre cuite.

INTERIEUR DU MUSEE AVEC FRESQUES

Laconi - Palazzo Aymerich - Piano nobile..JPG

  • A la mi-septembre 2012 aura lieu à "SAINT PONS DE THOMIERES" en France dans l'Hérault (34), un important Colloque International  sur les Statues Antropomorphes & Dolmens Mégalithiques en Médittéranée et en Europe. Il réunira des scientifiques venus de toute la France mais aussi d'Italie dont la Sardaigne, mais aussi du Portugal, d'Espagne, de Russie, de Suisse, de Grande Bretagne  pour comparer les connaissances et faire le point sur les dernières découvertes.

st pons 2012.jpg 

Ce Colloque aura lieu du 12 au 16 septembre 2012

Site Internet du Musée de Préhistoire Régionale à Saint-Pons-de-Thomières (34) :

http://www.pays-saintponais.com/site/musee.html

Ce congrés verra l'intervention de plusieurs éminents experts en matiere de Menhirs et Dolmens, une serie de manifestations et activités animeront Saint-Pons-de-Thomières .

COUR DU MUSEE

Laconi - Palazzo Aymerich - Corte Manna.JPG

Site Internet des plus belles demeures en sardaigne dont le Palais d'Aymerich : Domos Istoricas (en Sarde), Dimore Sarde (Italien).

http://www.dimoresarde.it/

Ce n'est pas pour faire de la publicité pour cette maison, mais simplement pour vous montrer les trésors qu'on peut découvrir en entrant dans une maison qui n'a rien d'exceptionnel vue de l'extérieur. Dans cette grande maison de maître, apparemment les fresques sont d'origine, l'intérieur est de toute beauté, les riches propriètaires terriens ou ceux qui en avaient les moyens avaient de magnifiques demeures telles que celle-ci.

ANCIENNE MAISON DE MAITRE AVEC FRESQUES

Un site unique en Sardaigne à voir absolument pour les amoureux du tourisme culturel, le Geopaleosito de GENONI est un bien géo-paléontoligique très important. Un grand nombre d'êtres vivants, lorsque la mer traversait la Sardaigne, vivaient dans cette partie de l'île, ils ont été preservés jusqu'a nos jours, le site est un "vrai musée à ciel ouvert".

BEAUCOUP DE VENT SUR LE SITE (le son n'est pas très bon)

 

Voici le site Internet du Parc :

http://www.parcgenoni.it/

Le P.AR.C. Musée Laboratoire (PALEO ARCHEO CENTRO MUSEE LABORATOIRE) naît avec l'objectif de conserver et valoriser les pièces fossiles et archéologiques du territoire et répandre la connaissance de notre patrimoine historique et scientifique. Le laboratoire collabore avec les écoles et les universités afin de former les prochaines générations à preserver notre patrimoine. Le centre est divisé en trois section : didactique, archéologique et paléontologique.

COUR DU MUSEE

Laconi - Palazzo Aymerich - Corte Manna..JPG

Site du Consortium Touristique "Sa Perda 'e Iddocca" :

http://www.iddocca.it/home.php?primo_livello=42&secondo_livello=0&terzo_livello=0&inc=contenuti&lang=it&paese=0&id=177   

INTERIEUR DU MUSEE AVEC FRESQUES

Laconi - Palazzo Aymerich - Piano nobile.JPG

Je vous conseille en tout cas de vous rendre à LACONI ou vous pourrez passer un agréable séjour, visiter le magnifique Musée des Statues-Menhirs, le Parc Aymerich merveilleux endroits pour les botanistes, les restes du château medièval, la maison de Sant'Ignazio de Laconi. N'oubliez pas le centre hitsorique de Laconi, la vallée des menhirs, les differentes églises ainsi que les diverses manifestations qui y ont lieu.

Bonne visite à tous.

A PRESTU...

 

 

15/05/2010

Nora la plus ancienne ville antique en Sardaigne (site archéologique)

archéologie,puniques,cartaginois,romains,théatre antique,mosaiques

La ville de "NORA" se trouve sur un promontoire qui s'appelle Capo di Pula, reliée par in isthme naturel qui part dans deux directions, à l'ouest "SA PUNTA'E SU COLORU" (la pointe du serpent) et à l'est "LA PUNTA DEL COLTELLAZZO" dont la Tour Espagnole porte le nom et domine le complexe archéologique.

archéologie,puniques,cartaginois,romains,théatre antique,mosaiques

Voici un site concernant la découverte de la stèle de NORA, elle est considérée comme la plus ancienne inscription de la Méditerranée occidentale :

http://pierluigimontalbano.blogspot.fr/2013/01/la-traduzione-della-stele-di-nora-jose.html?spref=fb

STÈLE DÉCOUVERTE A NORA EN 1773 LORS DE FOUILLES

PAR GIACINTO HINTZ

archéologie,puniques,cartaginois,romains,théatre antique,mosaiques

La  ville de Nora fut conquise par les Carthaginois puis après les guerres Puniques par les Romains, sur le promontoire de Capo di Pula se dressent les restes de l'ancienne ville fondée par les Phéniciens, le premier et plus important centre de toute l'île.

MOSAÏQUE A NORA

archéologie,puniques,cartaginois,romains,théatre antique,mosaiques

CARTE ET HISTOIRE DU SITE

La plus belle découverte fut sans doute la mise à jour du théâtre et son état de conservation exceptionnel, pas très loin se trouve le Temple Romain et attenant on y trouve le Forum qui était le centre social et économique de la ville, on peut aussi admirer de très belles mosaïques.

PHOTOS ORNELLA.jpg

A ce jour toute une partie de la ville de Nora antique n'a pas été encore mise à jour des fouilles y sont toujours effectués, ça vaut vraiment la peine de faire un détour afin de ne pas manquer ce site magnifique.

ROUTE ROMAINE A NORA

strada romana di nora.jpg

Je vous conseille d'y aller par une belle journée ensoleillée avec la mer bleue c'est vraiment magique on est dans un autre monde, lorsque l'on marche sur les dalles des routes Romaines cette visite nous fait revenir dans le passée et imaginer comment vivaient les populations.

MOSAÏQUE A NORA

archéologie,puniques,cartaginois,romains,théatre antique,mosaiques

Les premières fouilles eurent lieu entre 1952 et 1960 qui ont mis en lumière une bonne partie de l'habitat Romain, en 1989 les fouilles portaient sur le Tophet (voir note).

Dans les années suivantes on mis à jour les nécropoles Puniques  et Romaines ainsi que diverses parties d'habitats. Depuis les années 1990  le site est fouillée systématiquement par un groupe universitaire.

MONTAGE.jpg

Comment venir à NORA (PULA) :

http://maps.google.it/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=Nora,+Pula&sll=40.57737,8.727981&sspn=0.153329,0.308647&g=Siligo+Sassari,+Sardaigne&ie=UTF8&hq=&hnear=Nora,+09010+Pula+Cagliari,+Sardaigne&ll=38.989303,9.012222&spn=0.078455,0.154324&z=13

 aaaaNORA.jpg

Là ou se marie la mer cristalline et l'histoire nous trouvons la plage de Nora, on y découvre un sable très très fin, des petites criques aux rochers millénaires, j'aime beaucoup aller visiter les vestiges de lointaines civilisations ou des musées ou l'on peut admirer et imaginer comment vivaient ces populations à l'époque.  

Dans ce cadre grandiose assis sur les marches du théâtre antique pendant les nuits d'été, des rencontres ont lieu et la magie se répète comme il y a 2 000 ans.

MOSAÏQUE A NORA

archéologie,puniques,cartaginois,romains,théatre antique,mosaiques 

Au coucher du soleil, caressés par la brise de la même Méditerranée qui a vu jouer dans ce même théâtre, les meilleurs acteurs de l'époque romaine, se rencontrent durant la "NOTTE DEI POETI" la nuit des poètes, des manifestations de poésie, chant, danse et théâtre, le festival est née en 1983 et remporte un succès mérité.

LE THÉÂTRE ANTIQUE

THEATRE 2.jpg

Site web de la "NOTTE DEI POETI" à NORA :

http://www.lanottedeipoeti.it/home.html

archéologie,puniques,cartaginois,romains,théatre antique,mosaiques

On peut voir dans une partie du site, la mer qui agresse peu à peu et tente de s'emparer des ruines qui descendent jusque dans la mer, c'est impressionnant à voir.

VILLES PUNIQUES EN SARDAIGNE

VILLES PUNIQUES 1.JPG

Au terme de notre voyage virtuel dans le passé et sortis du parc, à deux pas de la mer apparaît l'église de Sant'Efisio ou la Procession du Saint avec tous les fidèles a lieu sur la plage (Saint Patron qui est fêté le 1er mai à Cagliari voir note), cette église est un monument très important dans l'histoire de NORA et de ses habitants.

SARDAIGNE NORA SITE ARCHÉOLOGIQUE

 

J'espère  vous avoir donnée envie d'aller voir les ruines d'une cité et faire un bond en arrière dans le passé de NORA et de ses habitants, je vous parlerais d'autres sites tout aussi intéressants.

A PRESTU . . . .

sardi antichi.JPG

 DANSES SARDES