Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/07/2016

Jazz dans les Carrières de Junas avec Paolo Fresu trompettiste

Jazz à Junas 2016.jpg

Depuis que j'ai entendu sa musique je l'écoute souvent, j'ai toujours aimé la trompette, Paolo Fresu est Citoyen d'Honneur de la ville de Junas depuis 2003. Il vient régulièrement nous faire écouter et apprécier son art dans ces très belles carrières.

Voir ma note sur Paolo Fresu :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2014/12/06/paolo-fresu-821644.html

Site Internet du Festival de Jazz :

http://jazzajunas.fr/

N’HÉSITEZ PAS A VOUS Y RENDRE

J'AVAIS OUBLIE LA DATE MAIS,

L’ANNÉE PROCHAINE

JE VOUS LE FERAIS SAVOIR ASSEZ TÔT

J'IRAIS AUSSI ECOUTER PAOLO FRESU

ET LES AUTRES ARTISTES DE TALENT 

 

18/04/2016

Mammina, il y a 10 ans tu es devenue une étoile qui brille dans le ciel

AA1.jpg

Il y a 10 ans tu nous quittais brutalement, nous n'étions pas préparés à ton départ si brusque et précipité. Pour te rendre hommage pour la 10ème année de ton absence, je retranscrit un poème que j'ai lu sur Internet.

A.jpg

J'y trouve toujours quelques signes... lorsque j'écris pour toi, comme lors de ma visite à l'Abbaye Saint Felix de Monceau à Gigean en 2011, voir note ci-dessous et vous comprendrez, pour ceux qui croient aux signes et coïncidences... :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2011/03/20/il-y-a-5-ans-deja.html   

J'ai beaucoup aimé, "Sur l'Échelle Je Voudrais Monter..." je vous la retranscrit car sur l'image on ne lit pas trop bien. Voici une très belle vidéo avec toutes les beautés de son île la Sardaigne qu'elle adorait, une magnifique chanson de "Elena LEDDA - Sas Tres Mamas" pour elle, qui l'aurait surement aimée, elle adorait les chansons de la Sardaigne, et moi aussi cette chanson m'émeut lorsque je l'écoute.   

Sur l'Échelle Je Voudrais Monter...

 

Pas tout en haut, mais un peu quand même,

Pas bien longtemps, mais juste assez,

Pour m'assurer que tu es bien arrivée.

 

Je voudrais tendre le cou,

Pour voir si ta nouvelle vie te plait,

Me persuader que tu es bien entourée,

Mais surtout que la vie est meilleure ici.

 

J'observerai tous ces êtres partis d'en bas,

Bien trop tôt,

M’émerveillerais de leurs ailes qui ont poussée,

Depuis qu'ils sont la-haut.

 

Je voudrais monter sur cette échelle,

Te serrer une dernière fois,

Que tu me dises, dans un battement d'ailes,

Continue... je te veille,

Je suis près de toi.

 

(Caroline Mands)

AA2.jpg

Si on cesse de penser à une personne disparue,

Elle finit par devenir quelqu'un qui n'a jamais existé...

Cultiver son souvenir la rend immortelle...

Tu resteras toujours dans nos cœurs... mammina.

AA3.jpg

Une étoile brille plus que toutes les autres dans le ciel,

C'est la tienne... 

 

21/12/2015

Buon Natale 2015 a tutti - Joyeux Noël 2015 à tous

cadeau noël 2.jpg

Il Dono

In un paesino, nella notte di Natale, le campane suonavano da sole.

Cosi narra la leggenda 

Un anno, passò nel paese un povero, e nessuno gli fece l'elemosina.

Da allora, le campane non suonarono più.

Il parroco chiese allora ai parrocchiani di portare quello che potevano per i poveri.

E, la notte di Natale, tutti portarono doni.

Anche due bambini si avviarono alla chiesa.

Avevano una moneta d'argento, frutto dei loro sacrifici.

Ma lungo la strada videro un povero che si lamentava e gli diedero la moneta.

Giunti in chiesa, posarono sull'altare le loro mani vuote.

Proprio in quel momento, le campane ricominciarono, dolcemente, a suonare.

(N. Oddi Azzanesi)

NOEL4.jpg

Le Don

Dans un petit village, la nuit de Noël, les cloches sonnaient toutes seules.

C'est ce que raconte la légende.

Une année, passa dans le village un pauvre, et personne ne lui fit l’aumône.

Depuis ce jour là, les cloches cessèrent de sonner.

Le curé demanda aux paroissiens, d'apporter ce qu'ils pouvaient pour les pauvres.

Alors, la nuit de Noël, tous amenèrent des dons.

Même deux enfants se rendirent à l'église.

Ils avaient avec eux une pièce en argent, fruit de leurs sacrifices.

Mais en chemin, ils aperçurent un pauvre qui se lamentait, ils lui donnèrent la pièce.

Arrivés à l'église, ils posèrent leurs mains vides sur l'autel.

A ce moment même, les cloches recommencèrent, doucement à sonner.

(N. Oddi Azzanesi)

Noel sapin illuminé.jpg

Tanti Auguri di Buon Natale a Tutti

Un Felice Anno Nuovo 2016

Che vi porti, serenità e fiducia nel futuro

Che buttiate i dispiaceri dalla finestra

E facciate entrare gioie e soddisfazioni

BONA PASCHIXEDDA - JOYEUX NOËL

ligne noël.gif

Un très Joyeux Noël à tous

Une très Bonne Année 2016

Qu'elle vous apporte, sérénité et confiance dans le futur

Que vous jetiez les soucis par la fenêtre

Faites entrer joies et satisfactions

BONA PASCHIXEDDA - JOYEUX NOËL

A toute ma famille, à toute la Sardaigne

A tous les Sardes, à tous mes amis

Une pensée aussi, à tous nos chers disparus 

10858047_755978427820829_7136646911905795428_n.jpg

 

12/09/2015

Sa Coja Antiga Cerexina - Ancien Mariage Selargino (de la ville de Selargius)

antico-sposalizio-selargino-manifesto-2015-720x400.jpg

Site Internet avec toutes les informations sur cette très belle cérémonie, j'aurais beaucoup aimé me marier avec les habits traditionnels, quelle fierté pour ces couples de pouvoir le faire. Ce mariage a lieu tous les ans à la même époque, elle attire un public de plus en plus nombreux, heureux de voir ce mariage traditionnel Sarde, la messe est en en Sarde et en Italien. Je me souviens gamine à Burcei, avoir suivi un cortège avant le mariage, qui amenait "Is Arrobas - le trousseau de la mariée à la maison des futurs mariés".

 

Nous sommes entrés dans la maison, j'ai vu la mère et la belle mère faire le lit avec des prières traditionnelles, elles prenaient les draps qu'elles croisaient sur le lit en priant, puis faire le lit. J'ai eu la chance d'assister gamine à des rites traditionnels que je n'ait compris que bien plus tard, mais oh combien je suis fière d'avoir pu y assister. Tous mes vœux de bonheur aux mariés.

http://sardegnainblog.it/13435/antico-sposalizio-selargino-2015/

GROUPE FOLKLORIQUE KELLARIOUS DE SELARGIUS

SELARGIUS GRUPPO FOLK KELLARIOUS.jpg1.jpg

Voir l'histoire et les traditions des anciens mariages dans ma note ci-dessous :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2009/05/03/sposalizio-selargius-2008-in-sardo.html

Vous pourrez regarder cette très belle cérémonie du mariage ancien en direct sur Vidéolina-Live :

http://www.videolina.it/live.html

DOLCI SARDI - GÂTEAUX TRADITIONNELS SARDES

DOLCI SARDI 1.jpg

AUGURIOS DE BONA FORTUNA A IS I SPOSUSU

TOUS MES VOEUX DE BONHEUR

 

21/08/2015

115° Sagra del Redentore a Nuoro - 115° Fête du Rédempteur à Nuoro

Redentore-2015-nuoro-locandina-720x400.jpg

Cette année du 22 au 29 août 2015, va se dérouler la 115° Sagra del Redentore - la 115° Fête du Christ Rédempteur qui se déroule à NUORO. Cette fête a pris le nom de la majestueuse statue du Christ Rédempteur érigée en 1901 sur le sommet du Mont Ortobene. Elle vit le jour à l'occasion de la célébration des dix-neuf siècles du Christianisme et du Jubilé Sacerdotal du Pape Léon XIII. A cette occasion, vingt monuments du Christ Rédempteur furent érigés dans toute l'Italie sur des montagnes différentes (une statue pour chaque année du christianisme).

 

Voir l'histoire sur la note de mon blog, de la 114° édition de cette fête magnifique :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2014/08/09/la-sagra-del-redentore-a-nuoro-813001.html

DE MAGNIFIQUES PAYSAGES SUR LE MONT ORTOBENE

Monte Ortobene.jpg

Site de Videolina Live ou vous pourrez suivre cette magnifique fête :

http://www.videolina.it/live.html

LA VILLE DE NUORO ET LE MONT ORTOBENE

RED Monte Ortobene e la città di Nuoro.jpg

Dans la ville de Nuoro, vous pourrez découvrir différents musées très intéressants :

Le Man - Musée d'Art regroupe  plus de 200 œuvres de prestigieux maîtres Sardes du XXe siècles, il se trouve Via Sebastiano Satta, 15 - 08100 NUORO.

J'ADORE LES AMAZONES AVEC LES COSTUMES TRADITIONNELS

cavalli.jpg&.jpg

Le Musée de la Vie et des Traditions Populaires Sardes, ce musée expose des objets de la Sardaigne traditionnelle dont, des costumes traditionnels de toute l'île, des masques de Carnaval traditionnels de la Barbagia, bijoux, tissus, instruments de musique populaire, ustensiles et outils de la maison et du travail. Il contient plus de 8 000 pièces remontant à la période entre le XIXe et le XXe siècle, en particulier à la musique, la danse et le chant lié à la pratique des chants religieux populaires. Le musée se trouve Via A. Mereu, 56 - 08100 NUORO.  

  

Le Musée Ciusa, est dedié à Francesco Ciusa (1883-1949), grand artiste considéré comme le pionnier de la sculpture moderne dans l'île. Né à Nuoro, Ciusa obtint très jeune en 1907, la prestigieuse reconnaissance de la critique à la Biennale de Venise, avec sa sculpture en plâtre "la Madre dell'Ucciso - la Mère de l'Assassiné" il gagna le premier prix.

MUSÉE ETHNOGRAPHIQUE DES COSTUMES SARDES DE L'ÎLE

NUORO MUSEO 1.jpg

Le Museo Deleddiano Casa Natale diGrazia Deledda qui est la maison natale de l'écrivaine Sarde signora - madame Grazia Deledda. Elle est née à Nuoro en Sardaigne le 27 septembre 1871 et décédée à Rome le 15 aout 1936, c'était une femme de lettres italiennes, elle compte parmi les Sardes les plus importants du XXe siècle.

DANS LA MAISON NATALE MUSÉE DE GRAZIA DELEDDA

(photo du site Tottus In Pari)

GRAZIA DELEDDA.jpg

Pour les amateurs de littérature ils vont adorer le visiter, beaucoup de documents et d'objets lui ayant appartenu y sont conservés en très bon état. Elle fut Lauréate du Prix Nobel en 1926 pour ses écrits idéalistes et inspirés qui saisissent la vie sur son île natale avec une très grande clarté, ils traitent des problèmes humains en général avec profondeur et sympathie, tous les sardes sont très fiers d'elle.

GRAZIA DELEDDA 2.jpg

Sur le panneau y est écrit :

J'ai vécu avec les vents, avec les forets, avec les montagnes, j'ai regardé pendant des jours, des mois et des années le lent déroulement des nuages sur le ciel sarde. J'ai mille fois posé ma tète sur les troncs des arbres, des pierres, des rochers pour écouter la voix des feuilles, ce que racontait l'eau courante. J'ai vu le lever du soleil, le coucher du soleil, la naissance de la lune dans l'immense solitude des montagnes, j'ai écouté les chants et les musiques traditionnelles, les contes de fées et les discours du peuple, c'est ainsi que s'est formé mon art, comme une chanson ou une raison qui jaillit spontanément d'un poète primitif. (Grazia Deledda Prix Nobel de Littérature 1926)

NUORO 2.jpg

Un autre musée très important pour Nuoro et la Sardaigne, le Musée Archéologique de Nuoro :

Musée Spéléo-Archéologique à Nuoro.pdf

NUORO 3.jpg

JE VOUS INVITE A ALLER VISITER NUORO

ET VOIR CETTE TRÈS BELLE FÊTE

BONA FESTA A TOTTUSU

BONNE FÊTE A TOUS

A PRESTU

 

03/05/2015

Le retour à Cagliari de Sant'Efisio le 4 mai 2015, cloture la 359e édition de la Festa de Sant'Efisio

S.Efisio2015.jpg

Pour ce magnifique pèlerinage le temps a vraiment été exceptionnel, de très belles journées ensoleillées, des milliers de fidèles et de touristes dans les rues de Cagliari lors de cette "359e édition de la fête de Sant'Efisio" en ce 1er mai. Cette année la Mairie et son "Maire Monsieur Massimo ZEDDA" a voulu rendre hommage en la dédiant à la "Tragédie des Migrants en Mer Méditerranée".

ÉGLISE DE SANT'EFISIO SUR LA PLAGE DE NORA - PULA

(lieu du martyr du Saint Guerrier ou a lieu la procession sur la plage)

NORA PULA Chiesa di Sant'Efisio.jpg

Vous pourrez voir à la télévision Vidéolina live, le dernier jour de cette magnifique manifestation, mais aussi les vidéos si vous n'avez pas pu voir le direct :

http://www.videolina.it/live.html 

L'ENTRÉE DE L'ÉGLISE DE SANT'EFISIO

chiesa sant'efisio a pula.jpg

Sant'Efisio paya de sa vie sa conversion au Christianisme en étant martyrisé sur la plage de Nora ou il fut décapité en 303 Après J.-C. sur le "Site Archéologique de Nora". Les phéniciens choisirent cet endroit pour y établir le premier port au VIIIe siècle Avant J.-C. On y découvrit une stèle avec la plus ancienne écriture phénicienne de l'île. Devenue siège du gouverneur de l'île, la ville se couvrit de monuments et bâtiments dont on admire la richesse des vestiges aujourd'hui.

ARRIVÉE DE SANT'EFISIO A PULA

EF PULA.jpg1.jpg

A l'arrivée du cocchio - carrosse à l'entrée de la ville de Pula, le long de la rue principale la ville et ses habitants lui souhaitent la bienvenue. Des centaines de drapeaux colorés sont installés avec son nom, puis sur la route qu'il va fouler, se trouve un parterre de fleurs (SA RAMADURA) avec des pétales de roses, de la lavande, myrte, thym, menthe et basilic avec des senteurs délicieuses. Plusieurs personnes l'attendent dont, Madame la Maire, Don Marcello et autres personnalités qui lui souhaitent la bienvenue en lui disant :

Beni beniu siasta in dommu tua Efisiu

Sois le bienvenu chez toi Sant'Efisiu

SITE ARCHÉOLOGIQUE DE NORA

(lieu du martyr de Sant'Efisio)

NORA2.jpg

On ouvre la porte du carrosse et Madame la Maire lui lance des pétales de roses pour lui rendre hommage, tous ensemble vont l'accompagner jusqu'à l'église de Pula. Le 3 mai la première messe a eu lieu à 7 h 30 dans l'église, puis celle de 11 h aura lieu à l'extérieur face à la mer.

PROCESSION DU SAINT'EFISIO SUR LA PLAGE DE SON MARTYR

(Site Archéologique de Nora) 

nora  processione sulla spiaggia.jpg

A 18 h 30 aura lieu la procession le long des ruines du site archéologique de Nora lieu de son martyr, plusieurs personnes, dont des femmes, vont demander à porter le simulacre du Saint. Certaines personnes vont demander des grâces, d'autres en remerciement de vœux exaucés puis, il rentrera à l'église en passant par la plage accompagné de tous les fidèles en prière.

EF PULA.jpg2.jpg

Le 4 mai une messe aura lieu à 8 h et il repartira vers Cagliari et l'église dans le quartier de Stampace ou l'attendent les fidèles. Il arrivera à Giorgino dans la petite église des "Ballero" qui à l'aller ont déshabillé le Saint de ses habits de gala, des bijoux et du carrosse d'apparat pour revêtir des habits plus simples et prendre un carrosse de campagne.

NORA L’AMPHITHÉÂTRE ROMAIN

(Site Archéologique de Nora - Pula)

NORA Il teatro romano.jpg

Ils vont refaire les mêmes gestes, lui remettre ses habits de gala, ses bijoux etc..., il devrait arriver à Cagliari et réintégrer son église vers 22 h 30 mais il arrive toujours très tard avec quelques groupes folkloriques au son des goccius (chants religieux) et des prières. Une messe va avoir lieu en Latin et le moment de la dissolution du vœu comme tous les ans et cette magnifique fête religieuse prendra fin en attendant l'année prochaine.

Voir la note sur le site archéologique de Nora :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2010/05/04/nora-site-archeologique-2.html 

Je tenais quand même à remercier "VIDEOLINA" et tous les intervenants qui nous ont fait vivre de grands moments d'émotions comme si nous y étions nous les émigrés à l'étranger. Merci pour nous avoir montré autant de directs, autant de belles images, autant de ferveur, de foi, de joie, de recueillement de toute les Sardes et amis des Sardes. Je suis très fière de faire partie de ce peuple que sont les Sardes, fière de la Sardaigne, de ses traditions, des valeurs de vie, notre île si belle, si accueillante, de leurs fêtes colorées et gaies même si les Sardes vivent des moments difficiles.

1889009_967037106640951_1558288716604184574_o.jpg

Cun s'auguriu chi Sant'Efisiu de Casteddu aggiudidi

A tottu sa Sardegna e i Sardusu

A tottu sa familla mia e amigusu

A tottu su Mundu

Sant'Efisiu proteggi tottu i mallaiusu in su Mundu

Donasi sa benedizioni tua

A Attrus Annus

Chi Deu Ollidi

 

17/04/2015

9 ans sont passés, on dirait presque hier que tu est partie...

bougie-et-roses.jpg

"La Fin..."

Pourquoi on aime tellement regarder le soleil qui se couche,

Sur un lac doré, derrière une montagne rose,

Ou sur une plage déserte un soir d'été,

Cette boule de feu plongeant doucement dans la mer lointaine.

 

Le soleil qui se lève, c'est l'expectation, le début,

Mais les débuts sont vides, nous les comprenons,

Les débuts sont là pour donner du sens aux fins.

 

Nous sommes toujours fascinés par les fins,

Même si ce ne sont que des fausses fins,

Comme la fin d'un voyage ou d'un film,

On sait bien qu'à la fin d'un film, l'histoire continue après,

Il faut juste l'écrire.

 

Le soleil qui se couche doucement un soir d'été,

Nous ramène chaque fois vers cette fascination de la fin,

La fin de journée ou la fin sans fin ?

 

Regarder le soleil qui se couche nous aide à mieux comprendre,

Que nous ne comprenons rien de la fin..., car la fin c'est la fin,

Et à la Fin... il n'y a Rien.

 

(Jules Delavigne, Conclusions, 2008)

1ESCALIER.jpg

Même si tu n'est plus là parmi nous,

Depuis un 18 avril...

Tu sera toujours présente dans nos cœurs,

On t’aime Mammina.

ROSES.jpg

 

16/01/2015

Le carnaval commence en Sardaigne avec les feux de Sant'Antoine à Mamoiada

6.jpg

Le village de Mamoiada dans la Région de Nuoro est le gardien de la mémoire ancestrale des masques typiques et archaïques "Is Mamuthones e Issohadores" (Sa prima Essia - la première sortie des masques anthropomorphes) va avoir lieu demain avec  l'habillage des masques traditionnels et l'allumage de ces feux dans toute l'île.

6.jpg

Ils célèbrent tous les ans l'arrivée de la nouvelle année avec la fête dédiée à S'antonio Abate, les masques perpétuent le rite du feu. Le carnaval de Mamoiada est le plus connu et le plus aimé. Les Mamuthones sont au nombre de 12, leurs pas cadencés nous envoutent : un pas à droite un pas à gauche, un autre à droite, un autre à gauche, encore une série de pas... puis trois petits sauts rapides sur place qui font bouger les cloches qui créent une musique assez particulière des cloches.

8.jpg

Les Issohadores eux sont au nombre de 8, ils portent la petite veste rouge à l'envers, peut-être en signe de deuil..., eux bougent doucement et de temps en temps parmi la foule, ils essayent de capturer les jeunes filles avec leur lasso sacré, ce qui crée dans la foule un peu de panique.

MAMUTHONES ET ISSOHADORES

9.jpg

Site Web du Museo delle Maschere Mediterranee - Musée des Masques Méditerranéennes :

http://www.museodellemaschere.it/index.htm

LE MASQUE NOIR EST CELUI DE SU MAMUTHONES

LE MASQUE BLANC EST CELUI DE SU ISSOHADORES

2.jpg

Ils annoncent aussi l'arrivée du printemps, le renouveau, la fertilité, dans les temps anciens ce rite était très important pour les paysans, ils espéraient avoir une année propice dans leurs cultures. Elle symbolise aussi le début du carnaval dans toute l'île, les feux de Sant'Antonio Abate débutent ce soir le 16 - 17 - 18 janvier 2015, avec d'abord la messe puis l'allumage du feu au centre du village dans une joie immense.

3.jpg

Le curé va bénir le feu puis, avec les fidèles, ils vont tourner autour du feu par trois fois en récitant le "Credo - Je Crois". Ensuite chaque quartier du village va allumer son feu avec un tison pris du feu qui a été béni par le curé, ils vont s'y retrouver autour pour discuter, faire la fête, danser, boire un verre de vin Cannonau ou autre et déguster les gâteaux traditionnels Sardes.

ENFANTS IS MAMUTHONES ET ISSOHADORES

(la relève est bien assurée, je suis très fière d'eux)

4.jpg

Demain à 14 h 30, va avoir l'habillage des masques traditionnels de Mamoiada, Is Mamuthones et Issohadores dans le local de l'association touristique, puis ce sera "Sa Prima Essia - La Première Sortie". Le défilé va avoir lieu dans les rues du village mais surtout autour des feux dans chaque quartier, ce sera une grande et belle fête dans la pure tradition ancestrale.

Ce que j'adore entendre c'est le bruit sourd des cloches lorsqu'ils se déplacent avec leurs pas cadencés, c'est voir leurs masques noirs en bois anthropomorphes, c'est les peaux de moutons sauvages, c'est voir les cloches fixés dans le dos pour les Mamuthones (30 kg pour les adultes, 20 kg pour les jeunes).

VOILA COMME DANS MES SOUVENIRS

(très élégant, très classe, j'aime beaucoup son style...)

1801206_10202634151367678_1019687202_o.jpg

La légende dit que, faire tinter les cloches, les sonnailles etc, mettrait en fuite les mauvais esprits, cette tradition est commune à plusieurs peuples dans le monde entier. En Sardaigne c'est surtout dans l'agriculture, car les paysans sont en effet les dépositaires du savoir ancien, ils connaissent le cycle des saisons, les secrets des plantes et du temps etc.  

ISSOHADORE AVEC SON LASSO SACRÉ

(photo de Antonello Cuccu)

FOTO ANGELO CUCCU.jpg

Mais c'est aussi le costume très coloré du Issohadores que j'aime, ils sont très séduisants avec la chemise et le pantalon blanc, la petite veste rouge, une bandoulière avec de petites cloches en bronze qui s’appellent sonajolos. Un châle noir fleuri autour de la taille, des guêtres noires, le couvre chef qu'ils portent est noir et s'appelle sa berritta, il porte sur son visage un masque blanc et surtout la corde sacrée qu'on appelle so'a et qui capture les jeunes femmes dans la foule.

IS MAMUTHONES ET ISSOHADORES DE MAMOIADA

10.jpg

Le chef du groupe des Issohadores donne le rythme de ce pas typique cadencé. Ils vont danser autour du feu et une atmosphère mystérieuse enveloppe le village de Mamoiada. Puis le dimanche la fête se termine avec les derniers restes du feu, les derniers verres, les derniers gâteaux de la fête, les dernières danses, et on commence déjà à penser à l'année prochaine.

Maschere e Carnevale in Sardegna.jpg

Voici un Site Web sur le Carnaval dans différentes villes et villages de la Sardaigne avec chacun son masque traditionnel typique :

http://www.paradisola.it/sagre-sardegna/carnevale-sardegna

CARRASEGARE QUELQUES MASQUES TRADITIONNELS

CARNEVALE 2015.jpg

CETTE PHOTO EST MA PRÉFÉRÉE

(la tradition, l'ancienne maison, la joie de vivre, et les costumes)

13.jpg

LES MAMUTHONES AVEC LEURS CLOCHES

(20 kg de cloches pour les jeunes)

5.jpg

Le carnaval en Sardaigne est aussi l'occasion d'assister aux défilés très animés des groupes traditionnels de l'île. Ils sont très nombreux, très attendus par la population, ils attirent chaque année des milliers de touristes venus exprès des quatre coins du monde afin d'assister à ces manifestations qui se terminent, le Mercredi des Cendres qui tombe le 18 février 2015. Gamins, le mercredi des cendres on brulait Monsieur Carnaval sur la grande place du village dans une joie immense, des cris, des confettis puis on se rendait à la messe, ou le curé nous faisait une marque sur le front avec de la cendre, ce qui clôturait le carnaval.

7.jpg

Si auguriu a tottusu,

Unu bonu Carrasegare,

Mesti sempri pragiu su carnavali,

Seu fiera de i nostrasa tradizionisi.

A CHENT'ANNOS IN SALUDI.

 

05/01/2015

Nella notte dell'Epiphania arriva la Befana in Italia il 6 gennaio - La nuit de L'Epiphanie

BEFANA OK1.jpg

UNE BIEN JOLIE BEFANA...

Per tutti i bambini Italiani, fra qualche ora, il 6 gennaio arriva la "Befana" sulla sua scopa (pour tous les enfants Italiens, dans quelques heures le 6 janvier la Befana va arriver sur son balai), comme chaque année elle est très attendue par tous les enfants. En France le 6 janvier, on fête "L’Épiphanie" en mangeant les "Galettes ou Royaumes des Rois", voir plus bas. La Befana est une gentille sorcière, elle se balade à califourchon sur son balai en paille, elle vole dans le ciel avec son gros sac rempli de jouets et de friandises, mais aussi du charbon sur le dos.

Aux enfants qui n'ont pas été sages, elle leur dépose du charbon dans les chaussettes suspendues à la cheminée, pour les enfants qui ont été sages, elle leur donne des confiseries et des cadeaux. Allez lire ma note sur mon blog ci-dessous, qui vous explique l'histoire sur la "Saint Nicolas" (le 6 décembre). La Saint Nicolas n'est fêté que dans le Nord de la France, elle est un peu comme la Befana pour tous les Italiens :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/11/30/fete-de-la-saint-nicolas-le-6-decembre-pour-mon-amie-suzanne-821193.html 

LA BEFANA AVEC SON SAC DE JOUETS ET LES ENFANTS

(exposition Internationale de Crèches en Arles en Janvier 2013)

"Artiste Liliane Guiomar"

BEFANA 1.jpg

En France, le 6 janvier on fête l’Épiphanie", le terme est issu du grec et signifie "Apparition", cette fête correspond à la présentation de l'enfant Jésus aux "Rois Mages". Il lui rendirent hommage en le voyant avec des présents symboliques comme l'or, l'encens et myrrhe. La myrrhe est une résine odorante fournie par un arbre d'Arabie, le balsamier.

- L'Or de Melchior célébrait la Royauté,

- L'Encens de Balthazar la Divinité,

- La Myrrhe de Gaspard annonçait la souffrance rédemptrice de l'homme à venir sous les traits de l'enfant.

epv.jpg

Dés le Ve siècle, l’Église donna une importance considérable à cet événement. La "Galette des Rois", servie à cette occasion, c'est une tradition typiquement Française qui avait cours au XIVe siècle. La galette était partagée en autant de portions que de convives, plus une. Cette portion supplémentaire, appelée la "Part du Bon Dieu" ou "Part de la Vierge", celle-ci était destinée au premier pauvre qui se présenterait à la porte du foyer. La tradition veut qu'elle soit l'occasion de "tirer les rois" à l’Épiphanie, une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi (ou la reine) de la journée et a le droit de porter une couronne fantaisie. La tradition veut que celui qui trouve la fève, doit à son tour offrir la prochaine galette. C'est le plus jeune de la famille  qui, caché sous la table, décide de la distribution des parts de galette ou royaume.

LA GALETTE DES ROIS A LA FRANGIPANE

(on la mange en famille ou entre amis le 6 janvier en France)

galette des rois.jpg

MA PRÉFÉRÉE, LE ROYAUME AUX FRUITS CONFITS

royaume.jpg

Avec la sculpture de la "Befana de Liliane Guiomar", se trouvait un cadre avec l'histoire de la Befana, voici ce qu'il y était écrit :

La Befana Figure typique du folkore Italien, parfois appelée Stria - Mégère - la Befana, déformation de Befania - Épiphanie, est une créature sans âge vêtue de guenilles et à l'aspect de sorcière, mais nullement maléfique. Cette vieille femme difforme au nez crochu et aux grandes dents, vole à cheval sur un balai de maison en maison, en portant un énorme sac sur le dos pour distribuer des friandises et des jouets aux enfants sages.

La fête de la Befana trouverait ses origines romaines dans les fêtes de débuts d'année en l'honneur notamment de la "Déesse Stenia" qui a donné son nom aux "étrennes" pendant lesquelles on s’échangeait des cadeaux. La tradition récupéré par la religion chrétienne, l'assimila aux figures folkloriques pourvues de dons et liées à la fête de la nativité.

L'histoire raconte que les "Rois Mages", sur la route de Bethléem pour adorer l'Enfant-Roi, demandèrent leur chemin à une vieille femme et l’invitèrent à les accompagner. Après avoir refusé, prise de remords, elle prépara un panier empli de petits gâteaux et fruits secs. Partie à leur recherche, elle ne retrouva jamais la caravane des Rois Mages. Errant en vain, Saint Joseph, ému par sa tristesse, lui aurait dit que l'Enfant-Roi était dans tout enfant.

gif-immagini-befana-epifania-841.jpg

Depuis ces temps, pendant la nuit du 5 au 6 janvier précédant l’Épiphanie, la Befana vole juchée sur son balai chamanique, et, passant par la cheminée ou la fenêtre de chaque maison, avec son accoutrement inquiétant, emmitouflée dans ses vêtements noirs de suie, elle donne des cadeaux aux enfants obéissants et du charbon à ceux qui ne le sont pas. Une chanson se trouvait sur le bas de page dont voici le texte :

LES ROIS MAGES

(exposition Internationale de Crèches en Arles en Janvier 2013)

"Artiste Liliane Guiomar"

ST ROIS MAGES 1.jpg

En Espagne et dans plusieurs pays d'Amérique du Sud, l'arrivée des Saint Rois Mages le soir du 5 décembre est plus importantes que Noël pour certains. L'imaginaire populaire porté par l'exotisme et le merveilleux, a fait des rois mages des bienfaiteurs investis de pouvoir protecteurs.

Ils sont sollicités pour prévenir des mauvais sorts, et assurent paix et prospérité. "Melchior, Gaspard et Balthazar", représentent les 3 âges de la vie et les 3 continents connus à l'époque Asie, Afrique et Europe, ils apportèrent les premiers cadeaux à l'Enfant-Jésus qui venait de naître : l'Or, l'Encens et la Myrrhe.

Ils sont devenus tout naturellement les bienfaiteurs des enfants, on raconte que durant la nuit du 5 au 6 décembre, les Rois Mages font le tour des maisons pour distribuer des jouets rapportés de la Voie Lactée. Avant de se coucher, les enfants prennent soin de placer devant la porte de la maison, friandises et boissons à l'attention des rois, paille et seaux d'eau pour les chameaux.

rois-mages.jpg

Buona Festa della Befana,

A tutti i bambini obbedienti et disobbedienti,

Perché un bambino resta sempre un bambino.

Bonne Epiphanie a tous.

 

31/10/2014

A tous nos chers disparus, d'içi et d'ailleurs...

1.jpg

De tristes dates nous rappellent la disparition de tous nos êtres chers, on dit souvent que "le temps guérit toutes les blessures", je ne suis pas d'accord, toutes les blessures demeurent intactes. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages, et la douleur diminue... mais elle ne disparait jamais totalement même longtemps après.

2.jpg

Quelqu'un meurt,

Et c'est comme des pas qui s'arrêtent.

* * *

Mais si c'était un départ,

Pour un nouveau voyage ?

 * * *

Quelqu'un meurt,

Et c'est comme un arbre qui tombe.

 * * *

Mais si c'était une graine,

Germant dans une terre nouvelle ?

 * * *

Quelqu'un meurt,

Et c'est comme une porte qui claque.

 * * *

Mais si c'était un passage,

S'ouvrant sur d'autres paysages ?

 * * *

Quelqu'un meurt,

Et c'est comme un silence qui hurle.

 * * *

Mais s'il nous aidait seulement à entendre,

La fragile musique de la Vie ???

(source web)

3.jpg

L'eterno riposo,

Dona loro Signore,

Splenda ad essi,

La luce perpetua,

Riposino in pace,

Cosi Sia.

4.jpg

 

27/08/2014

S'aneddu - L'alliance Giuliano Marongiu

Je dédie cette vidéo que j'Aime beaucoup,

A tous mes amis qui me sont fidèles,

A tous les Sardes et Amis de la Sardaigne.

A PRESTU...

 

19/07/2014

Festa della Madonna del Naufrago - Fête de la Sainte Vierge du Naufragé à Villasimius

madonna_Naufrago.jpg

La fête qui va avoir lieu le 19 et 20 juillet est en l'honneur de la Sainte Vierge protectrice des navigateurs, on l'appelle "La Madonna del Naufrago - La Sainte Vierge du Naufragé". La statue représente une Vierge à l'enfant, elle a été réalisée par le sculpteur Pinuccio Sciola, c'est une statue imposante de plus de 3 m de hauteur et près de 5 tonnes qui gît à 10 m de profondeur dans la trait de mer qui sépare Villasimius de "l'Isola dei Cavoli - l'île des Choux".

LE PHARE DE L'ISOLA DEI CAVOLI - L’ÎLE DES CHOUX

VILLASIMIUS PHARE ISOLA DEI CAVOLI.jpg

Elle tient dans ses bras l'enfant Jésus et lève les yeux vers la surface, on peut la voir aussi en surface il suffit juste un masque de plongée, j'ai eu l'immense chance de la voir (grâce à ma sœur et à mon beau-frère qui m'y ont emmenée en me prenant chacun par un bras et c'est eux qui ont nagé pour moi, je ne nage pas très bien et j'étais malade mais je n'aurais pas raté ça pour rien au monde) c'est vraiment à voir et très émouvant de la voir ainsi sous l'eau, j'ai beaucoup aimé et j'aimerais la revoir.

EXACTEMENT UNE PARTIE DE LA ROUTE QUE NOUS EMPRUNTIONS,

MERCI A VOUS MARCELLO CARLOTTI

Elle fut installée au fond de la mer en juillet 1979 à l'initiative du Club Subaquatique de Sinnai qui collabora avec l'artiste qui lui est de San Sperate. Depuis tous les ans au mois de juillet a lieu la cérémonie qui attire de plus en plus de plongeurs et de fidèles qui se retrouvent sous l'eau et sur l'eau en bateau. En souvenir des marins qui ont péri en mer on invoque la protection de la Sainte Vierge aussi pour tous les marins qui partent en mer, une messe à lieu sur le port de Villasimius.

VILLASIMIUS AVEC VUE SUR LE PORT

(un véritable paradis sur terre)

villasimius_veduta_porto.jpg

Le lendemain, a lieu une procession assez particulière, de nombreux bateaux recouverts de fleurs se rendent à l'endroit ou se trouve la statue immergée. Les plongeurs vont déposer aux pieds de la Sainte Vierge une gerbe de fleurs, le curé de Villasimius (lui aussi plongeur) récitera la prière rituelle sous l'eau, on l'entend aussi sur l'eau avec un système de hauts parleurs.

AIRE MARINE PROTÉGÉE DE CAPO CARBONARA

VILLASIMIUS.jpg

En l'honneur de la Sainte Vierge, sur les embarcations une fois la prière dite par le curé en signe d'hommage ils font sonner les sirènes des bateaux et jettent à l'eau des fleurs de toutes les couleurs, très belle cérémonie. Puis en soirée, outre la dégustations de poissons et de la gastronomie sarde, on peut assister aux exhibitions des Groupes Folkloriques en costumes traditionnels avec des chants et danses jusqu’à tard et les feux d'artifices qui vont clôturer cette belle manifestation.

Villasimius se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Cagliari, de son port et aéroport d'Elmas, c'est vraiment un lieu de villégiature magnifique, il est surtout connu et reconnu pour son magnifique littoral, plusieurs plages de sable fin blanc et doré. La mer cristalline aux des couleurs extraordinaires, avec les odeurs du maquis qui nous enivrent et cette lumière exceptionnelle que j'adore et qu'on ne rencontre nulle part ailleurs.

Mari Pintau ,tra Quartu S.Elena e Villasimius e prima di Kale Moru.jpg

La route touristique qui longe la mer, pas la nouvelle qui est plus directe, on venant de Cagliari à Villasimius elle nous fait partager une partie de la beauté de la Sardaigne. Moi j'adore rouler en regardant la route à flanc de colline avec la mer immense à perte de vue, la végétation qui descend jusque dans la mer, ce vert avec le bleu de la mer, le soleil... c'est indescriptible, il vous faut y aller pour ressentir le bonheur d'être à cet endroit.

426546_10151346754427205_1544368379_n.jpg

J'y suis allée en 2004, ça aurait du être des vacances idylliques, hélas plusieurs personnes n'ont pas joué le jeu, et ce ne fut pas les vacances dont j'avais rêvé, bien au contraire cela a tourné un peu au cauchemar et je regrette beaucoup ces vacances. Dommage mais bon j'y retournerais pour effacer cette période et vivre les vacances dont j'avais rêve et rêve toujours de revoir ces endroits que j'ai toujours adoré et que j'adore toujours.

A1.jpg

En plus j'Aime cet endroit pour une autre raison, à quelques kilomètres de Muravera (ville de naissance de ma mère) se trouvait une Colonie de vacances, enfant j'y ait fait un séjour d'un mois, un endroit paradisiaque. Entre mer, étang et montagne j'ai adoré y être en vacances, même si j'ai pleuré lorsque je suis arrivée car je quittais ma famille et me retrouvais seule sans connaître personne, surtout le soir dans mon lit, je n'étais pas la seule à pleurer...

a.jpg

Pour nous endormir le soir dans nos grands dortoirs, ils nous mettaient une musique (très approprié... pour des enfants qui étaient loin de leurs familles), lorsque j'entends encore cette musique je repense toujours à mon séjour dans cette colonie ou je me retrouvais seule dans mon lit à pleurer, interdiction formelle de parler avec ses voisines de lit. Mais j'ai aussi pleuré lors de mon départ car je quittais mes amis (es), mais je quittais aussi cet endroit si beau et magique.

MAGNIFIQUES IMAGES DE VILLASIMIUS ET COSTA REI

(c'est un endroit que j'adoreeeeeeeeeee)

La musique du soir avant de s'endormir dans nos dortoirs, c'était une musique qu'on jouait dans les casernes militaires pour les soldats, écoutez très émouvant c'était "le Silence" :

http://youtu.be/dL3nNRvd2N0

MA... SUPERBE COLONIE DE VACANCES

(elle n'est plus comme ça de nos jours, dommage...)

2.jpg

Tous les matins lorsque j'ouvrais le rideau je voyais ces paysages splendides avec des couleurs et une lumière extraordinaire, il me donnaient déjà la passion pour les beaux paysages, les couleurs, la mer avec ses couleurs, la montagne, le ciel bleu et le soleil. J'aime toujours la mer, la montagne, les paysages grandioses ou on en prend plein la vue, j'aimais déjà tout ça enfant et c'est toujours le cas sinon plus.

J'avais choisi mon lit juste à coté de la fenêtre afin de voir les merveilleux paysages, mais aussi le vent qui tous les matins dessinait sur le sable de la plage (longue de presque 9 km) dans la nuit, des vagues et des dunes, les paysages changeaient tous les jours, c'était magique avec la mer à perte de vue, j'adorais.

La Torre Salinas se trouve devant l'étang de Salinas, la tour fait partie d'un système historique défensif de la côte. Elle fut construite en 1650 et restaurée en 2003 afin de défendre les salins de Colostrai propriété de la "Curatoria dell'Incontrada del Sarrabus", et avertir les populations des dangers qui arrivaient par la mer.  

COLONIE DE COLOSTRAI ET LA TORRE SALINAS

Note sur la région de Muravera et la colonie :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2009/05/07/retour-le-4-mai-de-sant-efisio-a-cagliari.html

VILLASIMIUS 1.jpg       

Site Internet sur Villasimius et sur tout ce qu'elle offre : 

http://www.villasimius.org/archeologia/

Je conseille à ceux qui souhaitent aller en Sardaigne, de prendre au moins 10 à 15 jours (voire plus si vous pouvez) car la Sardaigne est une île ou il y a tellement à découvrir... Profitez de tout ce qu'elle peut vous offrir, elle mérite vraiment de la connaître, de l’apprécier et surtout de ne jamais l'oublier.

LA STATUE QUI EST PORTÉE EN PROCESSION

03103.jpg

Bonnes vacances à tous,

Profitez vraiment de ces instants de bonheur...

A PRESTU...

 

18/04/2014

8 ans déjà, c'est si loin et si près en même temps...

ROSEs a.jpg

Les morts ne sont vraiment morts que,

lorsque les vivants les ont oubliés...

CANDELE.jpg

I morti sono veramente morti quando,

le persone vive li hanno dimenticati...

roses 1.gif

Les Rosaires sardes, toi qui aimais bien prier

ROSARI.jpg 

Ciao Mammina on ne t'oublie pas

Tu es dans nos cœurs...

MAMAN.jpg 

 

01:00 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0)

31/01/2014

Faccisi de Feminas Sardas - Visages de Femmes Sardes

AAA.JPG

La Sardaigne est un grand et magnifique musée à ciel ouvert, une terre faite de pierres, de domus de janas - maisons de fées, de Nuraghes, de menhirs, de fées mais aussi de sorcières, de légendes et de mystères, de mites et de  traditions millénaires. La plus belle déesse mère jamais trouvée en Sardaigne :"La DEA MADRE" qui a été retrouvée à SENORBI se trouve exposée au Musée de Cagliari. Petite idole de la période Pré-nuragique qui représente la plus importante divinité féminine appelée aussi "Mater Meditterranea".

dea_madre_senorbi_originale.jpg

En attendant ma prochaine note, je vais vous montrer quelques "Visages de Feminas Sardas, des Visages de Femmes Sardes" dans leurs beaux costumes traditionnels. Elles sont fortes, indépendantes, orgueilleuses, tenaces... ce sont ces femmes sardes qui ont construit lors des différentes époques la destinée de cette si belle et sauvage terre. D'ailleurs, la femme en Sardaigne a toujours eu un rôle principal et respectée dans la société, en se trouvant au centre de chaque communauté, elle a ouvrée aussi bien pour sa terre que pour sa famille.

Voici un Murales qui se trouve à Nuoro sur la Via Roma n° 47, il représente la prise de position de la femme sarde sur la condition féminine dans le Moyen-Age en Sardaigne. Elle est habillée avec son habit journalier traditionnel pour montrer que c'est en tant que "Feminas Sardas - Femme Sarde qu'elle revendique sa place dans la société et dans la famille. Quelqu'un qui œuvra pour les droits des femmes en Sardaigne fut Eleonora d'Arborea reine sarde et féministe.

Site Internet du dictionnaire sarde, certains mots il ne les trouve pas :

http://www.ditzionariu.org/home.asp

LA GIUDICESSA ELEONORA D'ARBOREA

(statue à Oristano)

eleonor.jpg

Eleonora d'Arborea (1347 - 1404), Reine del Giudicato di Arborea en Sardaigne, première féministe de l'île était une meneuse de la résistance contre les Espagnols au cours de la moitiè du XIVème siècle. Héritière de la "Giudicatura d'Arborea dans la région de Oristano", elle est encore de nos jours l'un des symboles de l’indépendance et de l'identité sarde. Femme d'action, elle est aussi à l'initiative de "SA CARTA DE LOGU", un code de lois écrit en langue sarde au XIVème siècle et qui organise les différents aspects de la vie en Sardaigne jusqu'au XIXème siècle. Elle garantit les droits civils et humains, le droit à la propriété et à la succession, mais en tant que femme son action majeure concerne leurs droits : pour la première fois, une "Constitution leur reconnait des droits". La copie la plus ancienne de "La Carta de Logu" est conservée à la Bibliothèque Universitaire de Cagliari.

Site Internet ou voir les Murales (fresques) dans toute la Sardaigne :

http://www.trompe-l-oeil.info/Trompeloeil/fresques_murales_sardaigne.htm

Le texte indique ce qui suit :

Feminas sardas, sennus istracas de fagher galu sas teracas,

Femmes sardes, nous sommes fatiguées d'être encore des servantes.

(quelqu'un m'a traduit, divers dialectes dans l'île)  

A PRESTU

 

31/12/2013

2014 Augurios de Annu Nou (Meilleurs Voeux)

bonne année.jpg

LE PREMIER JOUR DE L'AN

Les sept jours frappent à la porte.

Chacun d'eux vous dit : Lève-toi !

 

Soufflant le chaud, soufflant le froid.

Soufflant des temps de toutes sortes,

 

Quatre saisons et leur escorte,

Se partagent les douze mois.

 

Au bout de l'an, le vieux portier,

Ouvre toute grande la porte,

 

Et d'une voix beaucoup plus forte,

Crie à tous vents : Premier janvier !!!!

(Pierre MENANTEAU)

"TRÈS BONNE ANNÉE 2014 A TOUS"

UNU BONU ANNU 2014

SALUDI E TRIGU

 

03/08/2013

45° édition de Sa Coia Maurreddina (mariage traditionnel) 2013 à Santadi

SANTADI SA COIA MAUREDDINA.jpg

Voici une autre très belle fête traditionnelle qui est célébrée depuis 1968 à Santadi, on y célèbre un mariage qu'on appelle "Sa Coia Maureddina - Matrimonio Mauritano", (le mariage Mauritanien). Cette année sera la première année ou le mariage aura lieu l'après-midi Les préparatifs ont commencé quelques jours avant mais le mariage en lui-même aura lieu le dimanche 4 août 2013.

GROUPE FOLKLORIQUE DE SANTADI

santadi1.jpg

http://www.prolocosantadi.it/?p=12 

Un jeune couple va s'unir religieusement dans la pure ancienne tradition agro-pastorale Sarde en portant les costumes traditionnels qu'on appelle "Is Maurreddus" comme on appelait les habitants de la région en référence à un peuple de nomades Mauritanien qui serait entré en contact avec la Sardaigne dans la première moitié du premier millénaire après J.C.

HABIT TRADITIONNEL DE MARIEE

ABITO FESTA TEULADA.jpg  

Différentes manifestations ont déjà eu lieu depuis le 30 juillet, l'exposition des habits traditionnels des mariages en Sardaigne jusqu'au 4 août 2013. Le vendredi 2 août à partir de 19 h, dans la cour du musée archéologique fera étape la deuxième édition de l'exposition itinérante de poésie en vélo qui traverse l'île sur deux roues avec le programme et toutes les étapes.

COSTUME SANTADI

(source Internet forum)

MAURITANO FORUM.jpg 

Site Internet ou vous pourrez découvrir ce Tour BICINURAGICA :

http://bicinuragica.net/

bici nuragica 2013 2ème édition.jpg

A 21 h 30 la projection d'un film qui a été retrouvé, il s'agit premier long metrage tourné en Sardaigne en 1922 qui s'appelait "Cainà ou l'Ile et le Continent de Gennaro RIGHELLI, je ne le connais pas je le regarderais plus tard je vous mets le lien. Puis en fin de soirée de la musique comme le samedi 3 août qui verras un voyage musical "Limbas, Llenguas, lengas".

Film Cainà sur YouTube :

http://youtu.be/_z67bE_4FV0

ALLIANCES SARDE

fedi-sarde.jpg

Dimanche matin à 10 h, on verra des artisans qui seront la pour faire connaître la gastronomie, les vins et alcools de la Sardaigne. On y verras aussi l'artisanat Sarde très important, la confection de produits régionaux que vous pourrez déguster, comme par exemple le pain des mariés "Su Pani Pintau" qu'on offre aussi aux invités et qui est toujours présent lors des mariages. Ils seront aussi bien "bons" que "beaux" avec les typiques dolci Sardi - gâteaux traditionnels, voir note de mon blog ci-dessous :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2012/09/09/gateaux-traditionnels-sardes.html

SU PANI PINTAU - PAIN DES MARIES

a pane 1.jpg

UN MARIAGE A SANTADI

MATRI MAURIT.jpg

Toujours le dimanche à 10 h 30 aura lieu le Festival "Sonus de coia dal mondo", Sons de mariages du Monde avec la participation de groupes folkloriques venant de diverses parties du Monde.

SU BALLU DE SA SPOSA - LE BAL DE LA MARIEE

Groupe Folklorique de SANTADI

(vers la fin vous y verrez le rite de la bénédiction des mariés) 

 

Puis à 16 heures à la "Casa Museo sa Domu Antiga", la maison musée la maison ancienne aura lieu l'habillage des futurs mariés, ensuite à 17 heures on verras le magnifique défilé du cortège nuptial en costumes traditionnels.

121_001.jpg

On y verras les "Traccas" les fameux chars à boeufs ornés de fleurs, d'épis de blé, des branches de myrthe, des arazzi - tapis, etc avec les femmes, hommes et enfants assis en costume traditionnels comme pour le défilé de Sant'Efisio à Cagliari le 1er mai.

Comment venir à Santadi :

http://goo.gl/maps/SybDS

HABIT TRADITIONNEL DE MARIEE

DE SETTIMO SAN PIETRO

ABITO SPOSA SETTIMO ST PIETRO1.jpg

Une Traccas accompagnera la future mariée avec ses parents et ses témoins, et une autre pour le futur marié et sa famille avec ses témoins. Les deux familles et invités (ceux qui le peuvent) seront eux aussi habillés en costume traditionnel.

COUPLE

(je ne sait pas d'où ils sont originaires) 

DSCN9980.jpg

Il y aura aussi une trenataine de groupes folkloriques venus de toute l'île, des musiciens de Launeddas et autres instruments traditionnels, ainsi que des cavaliers habillés aussi en costume traditionnel sur leurs magnifiques chevaux décorés pour l'occasion.

TRACCAS A PULA A SANT'EFISIO 2013

PULA TRACCA1.jpg

Sur le parvis de l'église de San Nicolo, verra célébré le mariage lors de la messe sous les yeux du village, la cérémonie sera accompagné par le rite de "Sa Gratzia" qui est le rite de l'eau (bénédiction que font les mères aux jeunes mariés). Les époux agénouilles sur un coussin blanc, d'abord la mère de la mariée fait un signe de croix  avec un verre d'eau, elle bénit d'abord sa fille à laquelle elle fera boire l'eau puis à son gendre, la mère du marié fera le même rituel à son fils et sa belle-fille.

TRACCAS A PULA A SANT'EFISIO 2013

 PULA TRACCA.jpg

Ensuite vient le moment le plus important de la cérémonie, la mère de la mariée puis celle du marié parsèment la tète des époux avec "Sa Gratzia", elles bénissent avec des grains de blé, pétales de fleurs, du sel et de la monnaie qui sont synonymes d'abondance, bonheur, richesse et sagesse.

COUPLE DE JEUNES MARIES AVEC LA CHAINE

(QUARTU SANT'ELENA)

QUARTU ST ELENA COSTUME.jpg

Site Internet ou vous pourrez admirer cette manifestation exceptionnelle et émouvante :

http://www.paradisola.it/foto-sardegna/eventi/matrimonio-mauritano-santadi/2012/matrimonio-mauritano-2012-32338

SA GRATZIA

(bénédiction jeunes mariés, source Elisabetta Loi,

lorsque j'étais petite nous allions ramasser les pièces et bonbons à Burcei)

7.jpg 

Après cette cérémonie aura lieu "Su Cumbidu" le vin d'honneur avec les époux qui vont couper le gâteau, puis la fête va continuer avec des chants et danses et les félicitations de la famille et amis mais aussi de tous les villageois témoins de leurs voeux.

LORS DE MON MARIAGE EN FRANCE

(ma mère a respecté la tradition sarde de s'arazzia)

OK.jpg

A 21 heures 30 aura lieu la célèbre émission "Sardegna Canta - Sardaigne Chante" de la Tv Sarde Vidéolina présentée par Ambra Pintore et Ottavio Nieddu. C'est une magnifique émission qui est très suivie et aimée dans toute la Sardaigne, elle montre les traditions de la Sardaigne, avec des chants, danses de différents artistes et groupes folkloriques. J'ai eu la chance d'assister à celle de 2004 qui avait lieu à Burcei, ce fut une très belle fête j'ai d'ailleurs le dvd.

COUPLE DE CAGLIARI

IMG_0113.jpg

Site Internet de la TV Sarde ou vous pourrez voir en direct les émissions mais aussi des émissions anciennes :

http://www.videolina.it/programmi/spettacolo/sardegnacanta.html

RECONSTITUTION D'UN COUPLE DE JEUNES MARIES D'ANTAN

(j'ai pris cette photo dans un magasin de robes de mariées

 in via Eligio Porcu à Quartu Sant'Elena) 

COUPLE DE JEUNE MARIES A CHEVAL OK 2.jpg

 

QUARTU ST ELENA.jpg

Il y aura en septembre 2013 comme depuis 1960, un autre mariage traditionnel, lors de ce mariage (je ne sait pas si cela se fait aussi à Santadi), mais à la fin de la cérémonie religieuse le marié met à son petit doigt de la main l'anneau d'une chaîne qui, entoure la taille de la mariée qui était le signe du lien du mariage entre eux comme dans l'antiquité, voir la photo.

COUPLE DE MARIES AVEC LA CHAINE

maries.jpg 

C'est la "Coia Antiga in Ceraxiusu - Antico Sposalizio a Selargius", la célébration du mariage se fait en langue sarda-campidanese une fois la cérémonie terminée les jeunes mariés accompagnés par des chants religieux en langue sarde, se dirigent vers l'autel signer les registres et écrivent sur un parchemin, leurs voeux de mariage. Ce parchemin viendra gardé sous clé pendant 25 ans dans l'église de San Giuliano avant qu'il ne soit ouvert à nouveau lors du renouvellement des voeux lors des noces d'argent.

VOUS Y VERREZ LA BENEDICTION DES MARIES

(c'est un signe de prospérité, bonheur, santé et richesse)

Comment venir à Selargius :

http://goo.gl/maps/qlJS8

SA GRATZIA

(bénédiction lors du mariage traditionnel à SELARGIUS)

ARAZZIA DELLA MAMMA.jpg  

Je vous souhaite, à tous ceux qui y seront et pourront y assister, une très belle fête et un mariage réussi mais je n'en doute pas. En tout cas je suis "Fière d'être Sarde" et de voir nos si belles traditions que les nouvelles générations continuent à se transmettre de génération en génération. Oui j'en suis très fière d'appartenir à cette Terre, je remercie toutes les personnes qui nous font suivre et vivre avec émotion toutes nos belles cérémonies, encore merci à vous tous de nous faire sentir plus proches de vous et de la Sardaigne, bonne continuation à tous. Si quelqu'un veut m'envoyer des photos de ce mariage, du rite de sa Gratzia et de costumes traditionnels, j'en serais ravie et vous remercie par avance, je les mettrais sur une autre note de mon blog, mon mail  : hubert182@orange.fr.

maries.png

"BEAUCOUP DE BONHEUR AUX JEUNES MARIES"

AUGURIUS DE BONA FORTUNA

A IS  I SPOSUSU   

C.jpg

 

17/05/2013

Le passé minier en Sardaigne (remise à jour d'archives)

mines en sardaigne

La Sardaigne possède un passé minier très important, il faisait partie de l'activité principale économique de l'île. On peut apercevoir divers vestiges assez importants dans divers endroits de l'île certains sont ouverts à la visite, le sous-sol renfermait du charbon, plomb, zinc, cuivre, talc, or, argent, obsidienne etc.

CARTE AVEC L'EMPLACEMENT DES BATIMENTS ET PUITS 

DE MONTEPONI (Carbonia-Iglesias)

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Voici le site Internet ou vous pourrez regarder les sites miniers en Sardaigne avec les explications en cliquant sur la carte interactive : 

http://www.retidelparco.it/it/risorse_interne.php

mines en sardaigne

L'UNESCO reconnaît officiellement le Parc Géo-Historique ainsi que l'environnement minier en Sardaigne. Il a été le premier Parc d'Etat dans le monde du réseau mondial des Géosites-Géoparcs voici le site web. 

http://www.europeangeoparks.org/isite/page/103,1,0.asp?mu=1&cmu=6&thID=0

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

L'activité minière était dejà pratiquée par les Romains, les Pisans, les Espagnols, les Phéniciens au XIXe siècle. Dans le sous-sol sarde, des milliers de kilomètres de galeries souterraines sont encore visibles.

ECOLE DES MINES A IGLESIAS

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Les traces du travail des mineurs sont encore visibles et ont profondément marqué le territoire. Quelques unes sont ouvertes au public pour montrer les travail effectuée par les mineurs, d'autres sont en attente de révalorisation.

mines en sardaigne 

Par exemple dans le "SULCIS" il est possible de visiter les galeries de "CARBONE" charbon fossile qui étaient la principale activité de la zone, on donna le nom à la Province qui s'appelle CARBONIA. Il y en avait même dans le village de naissance à mon père à "BURCEI" qu'on appelait les "MINIERE DE RIO OLLASTU".

LA GALERIE HENRY A BUGGERRU

Il y en avait cinq, qui en 1888 étaient prospectées par un Ingénieur Français "Leon Goüin". Il a constituée à PARIS la "Société Des Mines Du Riu S'Ollastu". Voici les noms des mines avec le site ou vous pourrez connaître leur emplacement et l'histoire de celles de BURCEI, mais aussi de toutes les nombreuses mines de l'ïle :

  • S'ARCILLONI
  • SERRA S'ILIXI
  • TUVIOIS
  • TACCONIS
  •  NICOLA SECCI 

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Voici un site sur toutes les miniéres :

http://www.minieredisardegna.it/CatMin.php?CA=8 

BOUES ROUGES DE LA MINIERE MONTEPONI (Iglesias)

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

A IGLESIAS en bordure de la Médittérranée on peut voir l'implantation d'une mine de plomb et zinc qui s'appelle "NEBIDA". En activité depuis la moitiè 800 la concession minière favorisa la naissance d'un village qui garde encore de nos jours les traces de ce passé. Dans la place elle accueille l'infirmerie, le cercle des travailleurs, les bureaux de la direction.

CHARGEMENT DES BATEAUX

mines en sardaigne

mines en sardaigne 

L'ouvrage le plus spectaculaire par rapport à son emplacement sur la mer est la "Laveria Lamarmora" réalisée en 1897, elle conserve encore aujourd'hui sa structure sauf la toiture qui en est absente. Le bâtiment est une grande structure complète, toute en longueur avec de grandes arches et deux hautes cheminées qu'on ne peut pas louper.

Dans cette minière de "Montevecchio" eurent lieu les premières revendications syndicales de toute l'Italie, on peut voir dans cette vidéo la riche maison de maître des propriétaires de la mine. Aux pieds de la laverie dans la mer sont encore visibles les fours, les installations minières de Iglesias sont mentionnés dans diverses oeuvres sur l'archéologie industrielle en Sardaigne.

Une autre minière très particulière est celle de "Porto Flavia" qui se trouve à 15 km de Iglesias. Elle doit son nom à la fille de l'ingénieur qui conçut ce projet qui s'appelait "Cesare VECELLI". En fait elle avait un système de transport unique en Europe qui permettait de charger les minerais directement sur les bateaux.

Elle fut réalisée en 1924, les travaux durèrent 2 ans ou les ouvriers travaillaient nuit et jour sans interruption. On creusa 600 mètres de montagne dans des conditions de securité inexistantes. Le système de transport se basait sur deux galeries superposés (voir plan). Son activité cessa en 1991 mais l'installation restera active jusqu'en 1997.

MINIERE DE NEBIDA

mines en sardaigne

Dans la galerie qui se trouve au premièr niveau on transportait les minerais, ceux-ci à travers une série de silos creusés dans la roche remontaient au deuxième niveau. A partir de là un tapis roulant et un ingénieux bras articulé chargeaient le minerais directement dans les bateaux. Depuis 1993 la zone qui distantes de la mine d'une centaine de mètres, comprend le Pain de Sucre, les falaises ont étés reconnues beautés naturelles.

BISUS DE ORU - BAISERS D'OR

Voir site Internet :

http://www.agriturismo-perdaniedda.com/agriturismo_sardegna_pan_di_zucchero.htm

PAN DI ZUCCHERO (PAIN DE SUCRE)

mines en sardaigne

Ce système fut une vraie révolution dans le transport des minerais, car avant on chargeait les voiliers à la main pour aller  les charger sur les navires qui attendaient plus loin, ce qui prenait sept ou huit jours. Avec ce système il fallait un jour maximum deux, le navire arrivait sous la mine et de là le chargement se faisait mécaniquement en continu directement dans le navire.

MINIERE DE PORTO FLAVIA

mines en sardaigne

Site Internet ou vous verrez des photos d'époque du chargement des navires :

http://www.igeaspa.it/igea/visite/pflavia.html

Le deuxième avantage étaient les conditions atmosphériques, en effet la zone est exposée aux fort mistral, très souvent les voiliers ne pouvaient aller charger les navires. Avec ce système même à l'époque ça ne génait pas, malheureusement on mit au chômage des ouvriers ainsi que les propriètaires des voiliers.

MINIERE DE PORTO FLAVIA

mines en sardaigne

Je vais vous parler du travail des femmes dans les mines, qui mérite qu"on s'y intéresse aussi, leur présence a été souvent ignorée. Lorsqu'on parle de l'histoire des mines, les femmes sont un peu oublièes même si elles ont contribués au développement de celles-ci.

mines en sardaigne

Leur travail consistait à casser des pierres afin d'en extraire les divers minerais, elles choisissaient, mettaient dans des sacs les minerais extraits. Les travaux dans les mines exposaient les femmes à diverses maladies car elles travaillaient à mains nues.

ENTREE DE LA MINE DE PORTO FLAVIA

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

MURALES A NARCAO (Carbonia-Iglesias)

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Au contact des pierres les mains se couvraient de plaies au travers desquelles l'organisme absorbait les substances toxiques. Les femmes enceintes aussi travaillaient et ces substances pouvaient provoquer des avortements.

MUSEE DU CHARBON

CICC_Francais.pdf

Pendant la guerre les hommes les plus valides étant partis combattre, ils ont étés remplacés par ceux moins valides, les femmes et des jeunes qui ont maintenu la production. Les femmes furent une présence indispensable en cette période de crise.

 

Les ouvrières étaient très nombreuses mais très peu étaient propriètaires. On sait cependant qu'une femme présenta sa demande afin que son mari puisse être autorisé à ouvrir la mine de "S'ACQUA BONA" (la bonne eau) qui se trouve à FLUMINIMAGGIORE.

mines en sardaigne

Par la suite la mine changea plusieurs fois de propriètaire, par deux fois ce furent des femmes qui exerçaient ce droit. L'emploi des femmes se poursuivit jusqu'aux années soixante. Par la suite le travail des mines diminua et ce furent d'abord les femmes à partir, puis les hommes les suivirent jusqu'a la fermeture de toutes les mines.

MINIERE DE MONTEPONI (Carbonia-Iglesias) 

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

http://www.minieramontevecchio.it/

Les femmes aussi ont le mérite d'avoir maintenu vivantes et actives les mines en participant à l'evolution de l'histoire, soit directement soit indirectement en soutenant la cause des pères, frères ou maris dans l'histoire des mines jusqu'à nos jours.

VIEILLE MINIERE "INGURTOSU" ET DUNES DE PISCINAS

(LE DESERT SARDE)

Mais lorsqu'on parle des mouvements des mineurs, de l'exploitation, du travail inhumain dans les entrailles de la terre, des mouvements de lutte pour l'amélioration des conditions de vie et de travail de la classe ouvrière se formérent, ce qui a caracterisé le bassin minier sarde. Souvent on oublie le rôle que les femmes, les jeunes filles et souvent les petites filles ont joué lorsqu'elles travaillaient en étant très mal payées en plus.

ON VOIT LES FEMMES TRAVAILLER ET LES VOILIERS

Ce travail était très mal retribué, difficile et causa beaucoup de morts et blessés, le 4 mai 1871 ce furent 11 femmes et petites filles qui travaillaient dans la mine de Montevecchio qui y périrent, le toit du baraquement ou elles se reposaient s'effondra.

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Un autre épisode qui engendra par les organisations syndicales la "Première Grêve Générale en Italie", en réponse au massacre des grévistes mineurs du 4 septembre 1904 dans les miniéres de BUGGERRU. La ville est d'ailleurs très apprecié par les touristes qui apprécient le passée minièr mais aussi pour ses plages renommées.

VIEUX CHEMIN DE FER AVEC WAGONNETS

MASUA A PORTO FLAVIA

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Le 2 septembre 1904, les mineurs de la mine Malfidano, gerée par une société française "Société des Mines de Malfidano de Paris", ils travaillaient dans des conditions inhumaines, sous-payés, avec des horaires de travail très difficiles, des accidents ils se mirent en grêve en attendant les négociations.

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Pendant les négociations l'armée avait été appelée et fit feu sur les mineurs. Suite à ces tirs, des mineurs périrent et plusieurs furent blessés. En réponse à cet épisode le 16 septembre de la même année eut lieu la première grêve nationale.

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Vous trouverez ci-dessous en pdf, le livre de Giuseppe DESSI, "Paese d'Ombra" :

Livre Paese d'Ombra de Giuseppe DESSI.pdf 

Cette histoire est relaté dans un livre de Giuseppe Dessi "Paese d'Ombra" Pays d'Ombre, un monument dans un jardin de BUGGERRU rappelle cette histoire avec différentes plaques et trois statues en pierre allongés sur un pré, qui rappellent ce massacre (photos EDC).

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei. 

MINIERE DE MALACALZETTA (Iglesias) 

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

Si vous êtes dans le coin allez visiter ces mines qui montrent la réalité des mineurs, et combien la vie était dure sous terre. Voici un livre qui parle et montre par ses photos mais aussi par ses textes, le travail des mineurs et les sites dans le Sud de la Sardaigne.

UNE DES ENTREES DE LA MINIERE DE PORTO FLAVIA

(mise en securite)

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei. 

SARDAIGNE MINIERES ET MINEURS

 

 La mine est un trou noir,

 ou le soleil n'entre jamais,

ou les rêves,

 se transforment en désespoir...

mines en sardaigne,porto flavia,montevecchio,ingurtosu,mines à burcei.

A PRESTU. . .

 

18/04/2013

7 ans dejà, comme le temps passe...

temps (2).jpg

Une pensée pour toi "Mammina"... c'est comme ça que nous t'appelions depuis tout petits, ça fait depuis bien longtemps que je n'entends plus ce mot que j'aimais bien, ça voulait dire "petite maman".

Un 18 avril d'il y a 7 ans tu est partie si brutalement en nous laissant tous anéantis, une journée bien triste pour tous ceux qui t'aimaient, ceux qui t'appréciaient. Puis il nous a fallu gérer l'après... ton absence, comme le temps passe... personne ne t'as oubliée, tu es toujours dans nos pensées et dans nos coeurs.

TES ROSES PREFERES

ROSE ARBRE.jpg

Une amie m'a envoyé cette phrase qu'elle a trouvée sur Internet :

La mort d'une mère est le premier chagrin,

qu'on pleure sans elle... 

Quelques vidéos que tu aimais écouter lorsque dans la cuisine tu préparais les répas, tu chantonnais les "Trallallera" traditionnels de la Sardaigne de la chanteuse Maria Carta. Je pense que maintenant tu dois l'écouter en la regardant chanter en direct, je pense aussi que tu dois chantonner avec elle car tu aimais beaucoup chanter.

L'AVE MARIA SARDA DE MARIA CARTA

Voir ma note en hommage à Maria Carta :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2010/02/10/hommage-a-maria-carta-et-andrea-parodi-tazenda.html

TRALLALLERA SARDA DE MARIA CARTA

La vie continue, avec ses joies et ses peines, malheureusement tu n'es plus là pour y participer sauf dans nos pensées et dans nos coeurs, on ne t'oublie pas.

ROSE 22.jpg

Je t'Aime Mammina...

Ti Amo Mammina 

 

31/01/2013

Gastronomie sarde : dolci sardi (gâteaux traditionnels Sardes)

DOLCI SARDI SARDEGNA.jpg

Je vais vous parler encore une fois de gastronomie, mais cette fois ce sera sur les "Dolci Sardi" les gâteaux traditionnels. Je vais parler de ce que je connais pas tous car il en existe de différentes sortes dans toute l'île. En effet la Sardaigne posséde une cuisine riche de traditions ancestrales avec des produits naturels comme le miel, les amandes, la fleur d'oranger et divers autres produits.

EXPOSITIONS DES DOLCI SARDI A TONARA 

Voici le site Internet de Roberto Murgia ou vous trouverez des recettes et de magnifiques photos :

http://www.myart-robertomurgia.blogspot.fr/search/label/DOLCI%20SARDI

 IS CANDELAUSU

dolci candelausu 1.jpg

Je crois qu'on sera tous d'accord (pour ceux qui connaissent un peu), pour dire qu'elle est riche, variée, savoureuse, gourmande aux saveurs intenses qui font honneur au terroir de la Sardaigne (voir note du 23/04/2009).

dolci 4.jpg

Cette fois-ci je vais vous parler de quelques chose qui fera plaisir à tous les gourmands (dont je fais partie...) c'est à dire les "Dolci Sardi" qu'on mange en fin de repas avec un petit verre de liqueur. On peut boire du Myrte, de la Vernaccia ou de la Malvasia qui sont des vins blancs doux, du limoncello sarde ou de la Grappa sarda qu'on appelle Filu'e Ferru (fil de fer).

55.JPG

Ce sont les gâteaux traditionnels, "buonissimi e deliziosi" on ne se lasse pas de les admirer d'abord puis de les déguster). Ils sont tellement beaux qu'on a du mal à y croquer dedans mais, rassurez-vous ça ne dure qu'un instant... l'envie d'y mordre dedans et de les savourer, est bien plus grande (ha, ha, ha).

MIEL

MIELE.JPG

DIVERS GATEAUX 

DOLCI SARDI SARDEGNA3.jpg

On dit des Sardes qu'ils sont taciturnes et reservés, c'est peut-être vrai mais ils sont travailleurs, honnêtes et sincères. Pour conquérir leur amitié il faut du temps, mais lorsque un sarde vous offre son amitié c'est pour la vie sauf si vous le trahissez.

ARRESCOTTU (en sarde) RICOTTA  

RICOTTA S ARRESCOTTU.JPG

Le sarde est un dur au coeur tendre, son hospitalité est légendaire, il est impossible de sortir de chez eux sans avoir gouté aux gâteaux traditionnels tout en buvant le verre de l'amitié. On vous offre du bon pain, du vin avec du fromage de brebis, c'est un signe de bienvenue.

C.jpg

SCIVEDDA TOUTES LES FEMMES SARDES EN ONT UNE

(on se la transmets de mère en fille, j'ai celle de ma mère)

scivedda.jpg

Trinquer avec un verre de bon vin, est le geste de bienvenue le plus diffusé en Sardaigne, il ne faut surtout pas réfuser "Unu Tzikkeddu de Binu" un petit verre de vin, ça les vexerait. Chaque évenement en déhors de la vie courante, est feté avec de bons repas, des gâteaux dont les recettes se transmettent de génération en génération.

PANI CASU ET UNU TZICCHEDDU DE BINU

(du pain du fromage et un petit verre de vin,

unu smurzu est un petit en-cas)

pane formaggio vino.jpg  

Recettes des gâteaux traditionnels en Sardaigne :

http://www.manuscritto.it/ebook/Dolci_di_Sardegna.pdf

dolci passtissusu.jpg

Lors de fiançailles, mariages, baptêmes, anniversaires ou autres cérémonies, on prépare encore de nos jours ces magnifiques gâteaux traditionnels à la maison, pour ceux qui savent encore les confectionner, sinon on les achète déjà tous prêts, ils sont toujours très présents à chaque étape de la vie de tous les sardes.

dolci pabassinas de sapa.jpg

Le pain et les gâteaux possèdent différentes formes, coeurs, fleurs, couronnes, oiseaux, petites chaussures, paniers et autres formes. A Pâques aussi on confectionne les gâteaux typiques : pardulasa (gâteaux de pecorino frais) et is pabassinas (préparés avec des raisins secs) noix et moût de raisin cuit mais aussi le pain (cun s'ou) le pain avec l'oeuf.

DOLCI SARDI 3.jpg

Je vais vous parler de ceux que je connais dans ma région du "Campidano" le Sud de la Sardaigne car dans toute l'île on trouve des gâteaux aux formes et goûts différents mais tout aussi traditionnels, délicieux et magnifiques.

LES GATEAUX DES MARIES

(disposés sur la table des mariés)

DOLCI PER SPOSI.JPG

A Noël et lors des fêtes la table sarde se pare de plats traditionnels, des gâteaux traditionnels comme les amaretti, les pardulasa, les bianchinusus etc, le touron au miel, les amandes en sont le principal ingrédient, avec du sucre, du miel, des épices, des oeufs de la farine je vais vous les faire connaître un peu.

IS CANDELAUSU

DOLCI CANDELAUSU ARTE QUARTESE.jpg

IS CANDELAUSU

(des broderies et fils d'or sur les gâteaux)

immagine039ax2.JPG

IS PASTISSUSU

IS PASTISSUSU : Ils sont aussi beaux qu'ils sont bons, ce sont des gâteaux au nom Campidanese on les trouve aussi dans toute l'île. Ce sont des gâteaux faits avec une pâte très fine et un remplissage d'amande, sucre et oeufs, ils sont recouverts d'un glaçage de sucre blanc et décorés délicatement de fleurs, écrits ou autres desseins comme de délicates broderies.  

"I BISCOTTI SARDI"

IS PISTOCCUSU : ce sont des gâteaux (sorte de boudoirs) très simples à faire, légers ils sont préparés avec de la farine, du sucre, des oeufs et du sucre glace, ils ne contiennent pas de matières grasses ni de levure. On retrouve ces gâteaux très appréciés des sardes lors des fiançailles, mariages, baptêmes, communions, anniversaires mais aussi lors de funérailles.

PISTOCCUSU DE CAFFEI - BISCUITS POUR LE CAFFE

BISCOTTI SARDI.jpg

Une fois la cérémonie au cimetière terminée on réunissait (on le fait encore) les gens à la maison du défunt et on offrait le café avec ces biscuits moelleux en hommage au défunt, c'est avec ces gâteaux qu'on prépare le délicieux Tiramisù. On les appelle aussi "Pistoccusu de caffei" gâteaux pour le caffé car on aime bien les tremper dans le café.

IS CANDELAUSU

DOLCI CANDELAUS.jpg

CULIGIONISI FRITTUSU : ce sont des raviolis sucrés avec de la ricotta, du safran, de l'écorce de citron, ou alors on le fait aussi avec une sorte de crème anglaise très épaisse et bien citronnée. Une fois préparés on les mets dans l'huile chaude puis lorsqu'ils sont bien dorés on les saupoudre de sucre glace, ils sont tout simplement délicieux.

CULIGIONISI FRITTUSU

BP.jpg

"IS PARDULASA"

   

IS PARDULASA :  Ce sont des gâteaux typiques qu'on fait à Pâques mais, maintenant on en fait très souvent, c'est une pâte avec de la farce au fromage frais ou ricotta, des oeufs, du safran, du citron rapé ou orange. On fait des ronds de pâte on y met une boule de cette farce puis on pince la pâte pour en faire des petits cornets autour (voir images ci-dessous).

A.jpg 

IS PIRICCHITTUSU DE BENTU (légers)

IS PIRICCHITTUSU PRENUSU E DE BENTU : Il existe deux sortes de ces gâteaux, une qu'on appelle "Pichittusu de Bentu" qu'on appelle de vent qui sont très légers et une autre sorte qu'on appelle "Pirichittusu Prenusu" c'est à dire pleins qui sont lourds, ce sont deux pâtes différentes mais tellement bonnes.

IS PIRICHITTUSU PRENUSU (pleins)

 piricchittusu.jpg

Ils nous rappellent un peu les boules de neige de forme circulaire on fait d'abord une pâte avec de la farine, des oeufs, la levure, la vanille on fait des boules moyenne qu'on passe au four. Puis faire le glaçage avec du sucre, de l'écorce du citron et de l'eau dans une casserole, une fois que le sucre commence à filer plonger les boules dedans en les retournant les sortir et les laisser sécher dans un torchon propre. Pour les légers la pâte est différente comme une pâte à choux, mais vous trouverez toutes les recettes dans les liens de recettes en Sardaigne.  

IS PIRICCHITTUSU DE BENTU (de vent ils sont légers) 

PIRICHITTUS DE BENTU.JPG

IS AMARETTUSSU : C'est un gâteau typique de la tradition Sarde comme tous les autres d'ailleurs, ils sont moelleux, parfumés avec un petit goût amer que lui donne l'amande amère. Les ingrédients sont des amandes douces et quelques amères, du sucre et des oeufs, ce sont mes gâteaux preferés je les adoreeeee.

IS AMARETTUSU

 amaretti &.jpg

IS MUSTACCIOLUSU DE ORISTANO : ont la forme d'un losange au goût de cannelle, les ingrédients sont la farine, le citron, le sucre, la cannelle, l'écorce de citron avec un glaçage sur le dessus. ils sont très bon je me souviens qu'on en avait au goûter à l'école que parfois ma mère nous donnait.

IS MUSTACCIOLOSU DE ORISTANO 

MUSTACCIOLI DI ORISTANO.jpg 

IS BIANCHINUSU : ces gâteaux font le bonheur des petits et des grands, ils ressemblent un peu aux méringues mais sont plus moelleux. Ils sont  faits avec du sucre, des amandes effilées qu'on trouve à l'intérieur, du citron, des blanc d'oeufs et pour décorer des petites billes argentées (celles que je préfère) ou de couleur.

I BIANCHINUSU 

DOLCI SARDEGNA.jpg

Lorsque les femmes à l'époque possédaient le four à bois à la maison elles façonnaient ces gâteaux lors de diverses cérémonies, c'étaient les derniers qu'on mettaient au four car, ils leur fallait une cuisson très lente à basse température et donc une fois tous les autres cuits, on pouvait les cuire tranquillement. La légende disait aussi que pour que la crème monte bien il fallait que la personne soit seule dans la pièce à les préparer de nos jours c'est plutôt un bon batteur qu'il faut (c'est le progrès). 

"IS I ZIPPULLASA"

 

ZIPPULLASA (zeppole) : ce sont des beignets qu'on fait express pour les fêtes de Carnaval, les ingrédients sont les suivants : des oeufs, de la farine,  de la levure, du lait, de la ricotta bien crémeuse, de l'écorce d'orange, du safran et de la vanille, des pommes terres bouillies, de la liqueur genre Sambuca qui est une liqueur anisé. une fois la pâte preparée on va laisser lever la pâte, il faut qu'elle double son volume et pour ça on la recouvre d'un torchon et on la couvre avec une couverture en laine pliée et on la laisser lever tranquillement.

ZIPPULASA (ZEPPOLE)

 DOLCI SARDI SARDEGNA2.jpg

Une fois la pâte levée on la prend avec les mains mouillées de lait chaud, on la façonne en faisant un trou au milieu, on la plonge dans l'huile. Une personne est préposée avec une pique à brochettes en bois de façonner le trou en la faisant tourner, elle cuit d'un côté puis de l'autre on la sort en la mélangeant dans du sucre et on la déguste (moi je les aime bien chaudes elles sont délicieuses).   

CASCHETTAS

(on les retrouve dans toute la Sardaigne)

dolci cascettasa.jpg

I MERAVIGLIASA : ce sont aussi des gâteaux typiques des féstivités du Carnaval comme les zeppole, on les appelle meravigliasa, chiacchere o bugie (merveilles, bavardages, mensonges). Ils ont une forme de noeud ou ils sont plats et sont réalisés avec un mélange de farine puis frits et supoudré de sucre en poudre et craquent sous la dent.

MERAVIGLIASA

dolci meraviglie 1.jpg

I GUEFFUSU : Dans le Sud de la Sardaigne on les appelle "Gueffusu" (pétards) dans le Nord de l'île on les appelle "Sospirusu" "Soupirs". Ce sont comme des bonbons ronds enveloppés dans du papier fin de toutes les couleurs. Ils sont fabriqués avec des amandes, du sucre, de la fleur d'oranger, du citron rapé un peu de liqueur anisé. Une fois la pâte prête, on en fait des petites boules qu'on passe dans le sucre en les enveloppant dans les papiers colorés ils sont délicieux.

GUEFFUSU.jpg

SU PISTOCCHEDDU DE KAPPA : C'est une sorte de biscuit sec fait avec du sucre, des oeufs, de la farine pour ensuite lui faire un glaçage très blanc, il est décoré avec des petites billes colorés, des papiers dorés, des feuilles et des petites fleurs de sucre colorés. C'est un biscuit qui est toujours présent lors des mariages ou autres cérémonies, il est très beau comme vous pouvez voir par les photos et très bon aussi.

PISTOCCHEDDU DE KAPPA

ngbwd5.JPG

CIAMBELLINE : Ce sont des biscuits secs avec de la confiture de fruits mais on en trouve sans confiture aussi. ce sont des biscuits qu'on trouve de différentes formes comme des étoiles, des coeurs ou autres et elles sont aussi dans toutes les cérémonies mais aussi lors des goûters des enfants. les ingrédients sont de la farine, du sucre, des oeufs, de la cannelle, de la saporita (mélange d'épices), du citron rapé. 

"CIAMBELLINE A LA CONFITURE D'ABRICOT"

CIAMBELLE MARMELLATA.jpg

PARA - FRITTUSU OU (FATTI FRITTI) : Ce sont aussi des beignets de carnaval un peu comme les zeppole mais leur goût est différent. La forme est due au trou du milieu qui fait penser aux moines et à leur tonsure (le crane rasé et les cheveux forment alors une couronne).

INGREDIENT PRINCIPAL DES GATEAUX SARDES

(amandes douces et amères)

A DOLCI SARDI BIS.jpg 

Les ingrédients dont on se sert sont de la farine, des oeufs, du saindoux ou du beurre, du lait, un peu de liqueur selon votre goût, de l'écorce de citron et de la levure. D'ailleurs la réussite de ce gâteau est due surtout au bon temps de levée de la pâte, plus la pâte aura levée et moins d'huile elle absorbera lors de sa cuisson dans l'huile.  

PARA - FRITTUSU O FATTI FRITTI

PARA 1.JPG

"IS PARA - FRITTUSU"

 

SU PAN'E SABA : Typique de la Sardaigne c'est un pain sucré qui est préparé à l'occasion des fêtes les plus importantes telles que Noël, Pâques et lors des mariages. C'est un pain qui est pétri avec la "SAPA" et enrichi avec des fruits secs et des épices. Je vais vous expliquer ce qu'est la "SAPA", c'est un sirop épais qui est obtenu par une longue cuisson du moût de raisin ou de figues de barbaries. On y ajoute les épices et on laisse réduire de 1/3 jusqu'à l'obtention d'un sirop épais et très sucré.

SU PAN'E SABA

PANI DE SABA.jpg

SU CORU DE NUORO

(le coeur de la ville de Nuoro)

NUORO SU CORU.JPG 

J'espère vous avoir donnée l'eau à la bouche avec tous ces beaux et bons gâteaux on dirait de l'Art, ces femmes ont des mains en or qui façonnent d'aussi belles choses. Ca vous donnera peut-être envie d'aller les goûter en Sardaigne par vous même et vous en profiterez pour visiter notre île magnifique, vous prélasser sur nos magnifiques plages, vous baigner dans des eaux cristallines aux couleurs chatoyantes.

A DOLCI SARDI BIS.jpg 

Vous pourrez aussi aller faire des randonnées dans nos beaux massifs ou tout simplement profiter de notre patrimoine riche et important, ou faire la fête en assistant aux différents fêtes qui commencent dés le mois de janvier.

IS CORICHEDDOS DE NUORO

(rosaire fait de gâteaux) 

I CORICHEDDOS DOLCI DELLA TRADIZIONE.jpg

En effet les premières fêtes dans l'île débutent à Mamoiada avec l'allumage des grands "Feux de Sant'Antonio Abate" le 16 janvier. Le 17 janvier a lieu l'habillage des masques traditionnels Is Mamuthones et Issoadores et partent défiler dans les rues des differents quartiers de la ville ou les feux ont étés allumés, ils défilent avec leurs pas cadencés comme dans la vidéo.

 

Cette manifestation annonce  le Carnaval de Mamoiada qui ouvre le bal des différents défilés qui vont avoir lieu avec les masques traditionnels dans toute l'île, celui de Mamoiada est le plus ancien de l'île voir différentes notes dans mon blog comme par exemple en voici une :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2011/01/10/carnaval-en-sardaigne.html

ainsi que diverses manifestations avec les nombreux groupes folkloriques qui se produisent dans toute l'île avec chants et danses, c'est à cette époque qu'on deguste les Zeppole dont je vous ait parlé plus haut.

CARNAVAL A MAMOIADA

(1er défilé dans l'île qui ouvre la saison)

carnevale-mamoiada-2013.jpg 

A PRESTU...

JOYEUX CARNAVAL A TOUS

BONU KARRASEGARE A TOTTUSU...

 

30/06/2012

Burcei, le village de naissance de mon père

BURCEI PANORAMICA.jpg 

Je vais enfin vous parler de BURCEI, village de naissance de mon père, ou mes parents se sont rencontrés puis mariés. J'ai pour ce village une affection toute particulière, j'y ait passée quelques merveilleuses années d'enfance et d'adolescence, avec toute l'insouciance et la joie qui va avec malgré des moments parfois difficiles. Ses habitants s'appellent I Burceresasa et I Burceresisi mais certains disent aussi Bruceresasa et Bruceresisi.

LE STEMMA - BLASON DE BURCEI 

burcei.jpg

J'y avait et j'ai une très "Grande Famille" (certaines personnes sont hélas décédées depuis), cousins, cousines, oncles, tantes, mes grands parents paternels un peu sévères avec lesquels les marques d'affection étaient très rares (nous étions nombreux... était-ce la raison qui sait...).

BURCEI SOUS LA NEIGE QUE DE SOUVENIRS... 

BURCEI SOTTO LA NEVE 2.jpg

Avec notre grand-mère maternelle par contre (nous vivions au 1er étage elle au rez-de-chaussée de la même maison) était très câline et attentionnée, elle avait souvent ma petite sœur sur ses genoux à la câliner et lui donner i Pavesini (gâteaux) on en achète parfois lorsqu'on les trouve ici pour se rappeler de bons souvenirs. Le matin nous l'apercevions dans la cour, peigner ses longs cheveux grisonnants, faire une longue tresse en chignon et puis mettre son foulard noir. Elle portait le deuil de mon grand-père (elle est décédée hélas à mes 8 ans, ma sœur en avait 3), mon grand-père maternel est décédé à ma naissance.

TRÈS BELLE VIDÉO SUR BURCEI

(merci à tous ceux qui mettent en ligne ces vidéos)

Burcei se trouve aux pieds de la montagne "SERPEDDI" (1 067 m),  à 700 m environ au-dessus du niveau de la mer avec une splendide vue sur tout le Golfo degli Angeli - Golfe des Anges), sur Cagliari qui se trouve à 40 km environ, ainsi que sur Quartu-Sant'Elena ou je résidais avant de revenir en France. Quelques livres ont vu le jour qui sont très intéressants avec beaucoup de photos et de renseignements sur des souvenirs ainsi que la vie quotidienne du village, ses habitants, ses us et coutumes, ses fêtes etc.

PAYSAGES QUE J'AIME VUE DEPUIS BURCEI

ORNELLA.jpg

Un magnifique paysage à couper le souffle entre mer et montagne des "Sette Fratelli et Serpeddi" (moi aussi j'adore la mer et la montagne). On peut même admirer le soir venu, les lumières par temps clair du golfe de Cagliari exceptionnel par sa beauté, vous le verrez dans les vidéos ci-dessous.

MONTAGNE DES SETTE FRATELLI AU LOIN

(la montagne des 7 frères - 7 crêtes) 

5261416487_a612c314a9.jpg

Le nom de "Burcei" viendrait selon l'histoire, de "BURREI" qui signifie "BRANCO DI BUOI" troupeaux de boeufs ou de vaches. Le village aurait été crée par un groupe de bergers venant de la région de la BARBAGIA. La BARBAGIA (ICI sur la carte) est la région centrale de la Sardaigne assez montagneuse avec des maquis impénétrables (les bandits venaient s'y cacher et les Carabiniers avaient beaucoup de mal à les y débusquer).

LA BARBAGIA

SARDEGNA REGIONI 1.jpg

Ils se seraient installés à coté d'une source qui quelques années plus tard se retrouvera au centre du village du nom de "SA MITZA DE SU SALIXI". Burcei est divisé en plusieurs quartier comme par exemple SU CUCCURU qui veut dire la zone la plus haute du pays, IS AJROLAS, S'ECCA DE SA POTTA etc, je ne me souviens pas des autres.

LA MONTAGNE SERPEDDI ENNEIGÉE

(vue depuis BURCEI)

BURCEI SERPEDDI SOTTO LA NEVE.jpg

C'était aussi l'endroit ou lors des fêtes de village les gens se réunissaient pour danser "SU BALLU SARDU" (danse typique sarde), ou les groupes de chanteurs venaient avec leurs guitares électriques (que j'adorais écouter et que j'adore toujours), nous jouer des morceaux rock, puis des slows dans une ambiance de joie et de fête.

QUAND J'ENTENDS SANTANA ET SA GUITARE 

(je repense aux fêtes à Burcei, de très beaux souvenirs)

 

Dans une vidéo plus bas vous verrez le "Groupe Folklorique de Burcei" magnifique groupe, danser sur cette même scène, le "Ballu Sardu Campidanesu" la danse traditionnelle de "Su Campidanu" qui est la plus grande plaine de la Sardaigne du Sud-Ouest. Ils se déplacent dans d'autres fêtes lors de défilés et dansent "Su Ballu Sardu". Toutes les manifestations et fêtes ont toujours lieu dans cette même place au pieds de la "Pineta" la pinède ou l'on aimait ramasser les pommes de pins pour manger les pignons.

TABLEAU AYANT APPARTENU A MES GRANDS-PARENTS PATERNELS

(ils en avaient quelques uns très beaux et grands dans les chambres

que j'ai toujours connu, celui-ci est à mon père)

SAM_0023.JPG

Dans mes souvenirs d'enfant, il y avait aussi les "bancarelle - étals" ou l'on pouvait acheter du "TORRONE de TONARA" délicieux miam miam... ou des bonbons, des pois chiches ou des graines de tournesol salés et grillés, des jouets etc pour quelques lires à l'époque.

MURALES A BURCEI

02401.BMP.jpg

On allait à la "PASSEGGIATA - PROMENADE" est une tradition purement Italienne, elle avait lieu le long de la via Roma, artère principale de Burcei qui se terminait à l'époque à l'endroit ou il y avait une place avec une Vierge qui est toujours présente. De cette place on faisait demi-tour et on repartait jusqu’à la pinède puis rebelote, on adorait la passeggiata - promenade.

LA VUE SUR LE MAGNIFIQUE GOLFE DES ANGES A CAGLIARI

AVEC LA TRÈS BELLE PLAGE DU POETTO

(c'est une vue depuis Burcei que j'ai toujours adoré)

5831976307_ed89a25a39.jpg

La "passeggiata" était l'endroit pour les amoureux de se suivre, se parler, se déclarer aussi, se faire un clin d’œil etc ou tout simplement de tomber amoureux. Il y avait aussi les fiancés officiels qui pouvait se promener tranquillement, les personnes déjà mariés se promenaient avec leurs amis et allaient boire un verre ensemble.

PAYSAGES ET COUCHERS DE SOLEIL A BURCEI

 

Enfin c'était le moment tant attendu après une semaine de travail pour se détendre, manger un "BUON GELATO", une bonne glace à l'Italienne, boire une bonne bière sarde "ICHNUSA" ou un soda et se retrouver entre amis, ce qui est toujours le cas de nos jours.

FÊTE DE SANTA BARBARA DANS LES ANNÉES 56-60

(des photos du temps de mes parents)

A1.JPG

Site Internet Officiel de la bière Sarde ICHNUSA :

http://www.birraichnusa.it/index.php

CROISEMENT POUR ALLER A BURCEI

(BURCEI village à mon père, MURAVERA celui à ma mère,

c'est par cette route qu'on va aussi à la mer)

BURCEI BIVIO.JPG

BIÈRE BLONDE SARDE "ICHNUSA" DEPUIS 1912

CETTE ANNÉE ELLE FÊTE SES 100 ANS (à boire avec modération)

CHENT'ANNOS ! 1912 - 2012

AUGURIOS E CUN SALUDI (on trinque santé)

  

Le touron est la plus ancienne confiserie ou gâteau de la Sardaigne, on le retrouve dans toutes les fêtes de tous les villages de la Sardaigne. On le prépare avec des amandes, des noix ou des noisettes (je préfère les amandes), du miel de montagne, du sucre et des blancs d’œufs, il est aujourd'hui connu et aimé bien au delà de la Sardaigne par les connaisseurs.

LE TORRONE DE TONARA

(miam miam... les merveilleux gestes de mes souvenirs)

D'autres tourons sont fabriqués en Sardaigne comme celui de Desulo, et Pattada mais celui de Tonara on le reconnaît par son parfum enivrant de miel et son moelleux qui le caractérisent des autres. Moi j'ai des amis Palmy et Nicoletta, Monique qui m'en envoient ainsi que des gâteaux traditionnels qui me rappellent toutes les bonnes choses que la Sardaigne offre, (et puis nous arrivons à trouver certains produits dans des magasins içi) encore merci à eux bisous à vous.

31° COURSE AUTOMOBILE SAN GREGORIO - BURCEI

Comune di TONARA

Via della Regione

08039 TONARA (NUORO)

LES BANCARELLES (ÉTALS) LORS DES FÊTES

TORRONE 2.jpg 

I GRIFFONISI est l'endroit ou se trouvait la source SA MITZA DE SU SALIXI ou les bergers se seraient installés, elle se trouvait au centre du village. Le nom I GRIFFONISI est venu bien plus tard du fait qu'on y avait installé des robinets et les gens venaient chercher l'eau à cette source d'ou son nom. Il y avait d'autres quartiers comme S'ECCA DE SA POTTA, S'ARRITZOLLU, SU MULLONEDDU, SA SERRA, etc.

LIVRE AVEC LA FONTAINE DE "I GRIFFONISI"

(Burcei une fenêtre sur le passé images)

immagini burcei.jpg

Voici le fotogallery qu'on trouve dans le site de la Mairie de Burcei "Comune di Burcei", qui montre combien Burcei est un village aux paysages magnifiques, ou l'accueil est chaleureux et sincère, ou il fait bon vivre : 

http://www.comune.burcei.ca.it/burcei_fotogallery.html

BURCEI LA NUIT, MAGNIFIQUE...

BURCEI DI NOTTE.jpg

Il y avait à l'époque une fontaine juste en face de chez mes grands-parents paternel qui s'appelait SU MONTI (la traduction est la montagne mais j'ignore pourquoi elle s’appelait comme ça) il y avait tout autour plusieurs robinets ou l'on allait chercher l'eau.

LE PORTAIL DE LA GRANDE MAISON AVEC COUR 

DE MES GRANDS PARENTS PATERNELS 

BURCEI PORTONE NONNA.jpg

Aujourd’hui hélas elle n'y est plus quel dommage elle représentait beaucoup pour les villageois et c'était un peu la mémoire de tous et surtout de Burcei. Son emplacement se trouvait au centre du village (en face de la maison de mes grands-parents paternels), elle était un point de ralliement de tous les villageois, pas loin il y avait aussi le marché, le tabac, la boulangerie, la pharmacie, le médecin, les carabiniers et l'église.

LES BROCCHE POUR L'EAU (on lit brokke) 

BROCCHE.JPG

Les enfants s'amusaient et les adultes discutaient de tout et de rien en attendant que les bidons pour certains, ou les "BROCCHE" pour d'autres (des brocs pour transporter l'eau et la garder fraîche à la maison), finissent de se remplir, jusque dans les années 80 on allait chercher l'eau la bas.

L’ENTRÉE DU VILLAGE DE BURCEI SOUS LA NEIGE

BURCEI SOTTO LA NEVE.jpg

On m'a envoyée la photo de la fontaine qui m'a rappelé tant de beaux souvenirs, en effet, je pense que personne n'a jamais oubliée Su Monti - la Montagne et ne l'oublieras jamais. Merci à celui qui l'a mise en ligne et si elle en possède d'autres elles seraient les bienvenues, à l'époque ceux qui avaient des appareils photos étaient rares.

LA FONTAINE DE "SU MONTI - LA MONTAGNE"

 C.jpg

Si par le plus grand des hasards, vous aviez des photos de la "Procession de Sainte Barbara" des années 1976-1977-1978 j'ai défilé en procession depuis l'église de Santa Maria jusqu'à l'église de campagne de Santa Barbara à l'entrée du village, habillée en costume sarde. Je serais ravie de trouver des photos de cette époque, c'est la seule fois ou j'ai été habillée en costume sarde à part en garçon (voir photo plus bas), je serais ravie des les avoirs (en vous dédommageant bien sur).

BURCEI il paese sul crinale.jpg

Si quelqu'un veut bien m'envoyer des photos de BURCEI récentes, mais aussi de QUARTU-SANT'ELENA (prochaine note) ou de divers endroits de la Sardaigne, paysages, monuments, mer ou montagne, costumes sardes, églises, je serais ravie de les partager avec mes lecteurs et amis, je suis lue aussi bien en France qu'en Sardaigne merci à vous tous.

Voici mon e-Mail : hubert182@orange.fr 

LE CIMETIÈRE DU VILLAGE EN COURS DE RESTAURATION

(une partie de ma famille s'y trouve...)

 BURCEI CIMITERO ENZO MONNI.jpg

Sur la droite de la photo des enfants, c'est la qu'on s’arrêtait jouer tous ensembles, sur la gauche au fond de la photo la maison a étages, au rez-de-chaussée se trouvait une parmi d'autres boulangeries ou l'on allait chercher le bon pain.

SU CIVRAXIU (pain)

ON DISAIT : "PANI, CASU E BINU A RASU"

(pain, fromage et vin tant qu'on veut, à consommer avec modération)

CIVRAXIU.jpg 

Il y avait aussi Tzia Boricca près de la pinède qui le faisait très bon aussi, il y avait plusieurs "PANIFICIO" boulangerie à Burcei. Un bon "CIVRAXIU" ou alors "I COCCOETTI", j'ai le souvenir de cette bonne odeur qui embaumait la boulangerie de la maman de Cicci du pain sortant du four, nous adorions le manger tout chaud avec sa délicieuse croûte.

I COCCOETTI C'EST MES PRÉFÉRÉS (pain)

2875589240_01cd3de439.jpg

MAISON DE MES GRANDS PARENTS AVEC LE PORTAIL

ON APERÇOIT SU MONTI - LA FONTAINE

casa nonna.jpg

Derrière la fontaine cette grande maison avec le portail, est celle de mes grands-parents paternels avec le bar du village ou les retraités venaient boire une bière, un verre de bon vin, ou de "fill'u e ferru" (eau de vie) ou un soda mais aussi jouer aux cartes. Ils s'asseyaient aussi juste devant le bar à discuter tous ensemble, à regarder les passants, à parler du village et des informations et à refaire le monde. 

POT AU LAIT AVEC LA ROMAINE

(qui me rappellent Burcei, achetés ici en France)

NIMES 011.jpg

Dans la cour de la maison de mes grands-parents paternels se trouvait le puits ou ils installaient dans des seaux, des bouteilles de bière et sodas afin qu'ils soient frais en été. Mon grand-père nous demandait parfois d'aller chercher de l'eau à la fontaine (comme elle n'était pas loin) en nous promettant de nous donner une pièce pour qu'on s’achète des friandises.

LE FRIGO DE L’ÉPOQUE POUR LES BIÈRES

(ils avaient un des bars du village)

birre come da nonna.jpg

LES POIDS DES ANCIENNES BALANCES A PLATEAUX

mes grands-parents en avaient (achetés ici en France)

NIMES 016.jpg

Nous les filles (les garçons jouaient aux billes ou au foot), on prenait les seaux et on partait les remplir en les versant dans le puits qui ne se remplissait jamais, on se posait la question (gamins on ne comprenait pas pourquoi l'eau était toujours au même niveau). On croyait que comme un verre qui se remplit, le puits se remplirait assez rapidement et bien non, on avait beau faire des allers et retours il ne se remplissait jamais.

LORS DE LA CUEILLETTE DES CERISES ANNÉES 60

(ma mère (à gauche) et ma tante zia Camilla avec des cousins peut-être)

(à noter les colliers, bracelets et boucles d'oreilles en cerises)

OK 1.jpg

Nous le faisions pour pouvoir s'acheter toutes sortes de bonbons comme les petits citrons et oranges, (limoncini, arancini ceux qui connaissent s'en souviendront très bien), les cingomme rosa avec un goût délicieux (chewing-gum rose on pouvait faire des concours de bulles géantes).

ARANCINI E LIMONCINI

ARANCINI E LIMONCINI.jpg

On adorait aussi les glaces à la mente, orange, citron, amarena dans notre bar préféré devant la fontaine de Is Griffonisi. Mais parfois notre grand-père se moquait de nous et une fois qu'on lui demandait l'argent de notre dur labeur... il nous chassait en bougonnant sans rien nous donner (il ne supportait pas trop les enfants). Parfois on se moquait de lui car il fumait le cigare qui, sentait très mauvais il l'allumait et puis entrait le bout incandescent dans la bouche.

CARTE POSTALE ENVOYÉE PAR MA

GRAND-MÈRE MATERNELLE A MA MÈRE

(il n'y a pas de date)

CARTOLINA NONNA SCHIRRU 1.jpg 

Sinon nous avions les "STRINE" de notre mère, parfois de nos grands-mères ou même de nos tantes, c'était notre argent de poche le dimanche qui nous suffisait juste à nous acheter une glace et quelques petits bonbons ou cacahuètes que nous partagions entre cousins et cousines.

IMPROVISATIONS (CHANTS TRADITIONNELS)

(très appréciés lors des fêtes à Burcei mais aussi dans toute l'île)

Mon grand-père lorsqu'il décapsulait les sodas ou bières mettait dans un tiroir du comptoir les bouchons, nous avions le droit d'en récupérer. On les aplatissait avec une pierre et d'un côté la marque du soda et de l'autre l'aluminium, c'était un peu nos Pokemon à nous on y jouait avec, on les jetait contre le mur et celui qui allait plus loin ou s'il se retournait sur la marque du soda, on gagnait.

BOUCHON DE BIÈRE APLATI

BIRRA TAPPI BOTTIGLIE.jpg

A cette époque on savait jouer avec tout ce qui nous tombait dans les mains, mes frères possédaient des trottinettes rouges, un de mes frères avait même fabriqué avec des planches et des roulements à billes, un petit karting avec lequel il dévalait la route en pente du village, quel souvenir. Ils jouaient au ballon, aux billes, ou aux chevaux avec une canne en bambou ils confectionnaient la tête du cheval (voir photo) et c'était parti pour de grandes cavalcades dans le quartier avec un boucan d'enfer. Parfois dans le village ils étaient une dizaine à courir en faisant traîner la canne sur la route et les personnes qui faisaient la sieste criaient un peu.

LE JEU DU CHEVAL AVEC UNE CANNE

(pour les garçons)

BURCEI CAVALLO.jpg

Nous les filles avions l'élastique, le ballon, et aussi un jeu que j'ai vu içi lors de certaines fêtes ou foires, c'était une balle légère reliée à un fil plastique, dans des couleurs vives comme : vertes, oranges, jaunes, rouges ou bleues, elle même attachée à une grosse bague en plastique que l'on passait autour de la cheville, on sautait en faisant tourner la balle et avec l'autre jambe on sautait en comptant combien de fois, si on faisait une faute l'on passait notre tour.

MAISON DE MES GRANDS-PARENTS PATERNELS

(actuellement)

Capture plein écran 29062012 202826.bmp.jpg

On jouait à un, deux, trois soleil, aux osselets avec des pierres ou des noyaux de pêches ou d'abricots qu'on choisissait, aussi avec les PALLINE CLIC-CLAC (petites balles de couleurs (voir photo au dessus), deux balles en plastique dur comme de la céramique on tenait le petit bout de plastique très fort et on devait les faire s'entrechoquer rapidement. Elles faisaient beaucoup de bruit, hélas souvent on avait des marques sur les mains et les poignets car lorsqu'on se loupait ça faisait très très mal, mais on continuait malgré la douleur, ça va rappeler des souvenirs à certains...

LE JEU DES PALLINE CLIC-CLAC

(petites balles avec un élastique)

palline Clic Clac1.jpg

GROUPE FOLKLORIQUE DE BURCEI "BALLO CAMPIDANESE"

(regardez les pas des hommes, gamins ça nous faisait rire)

Le village vivait beaucoup de l'élevage de chèvres, brebis, bovins et ovins, on voyait les bergers passer avec les animaux dans le village ou les chariots remplis de bois, de foin pour les bêtes, parfois les vaches et taureaux nous faisaient peur. On y mangeait et on y mange toujours de très bons fromages grâce au lait des brebis et de chèvres, mais ils vivent aussi de l'agriculture beaucoup de terres sont cultivées et produisent de très bons produits.

JE SUIS HABILLÉE AVEC LE COSTUME

D'HOMME DE QUARTU ST ELENA

5.jpg

On y trouve des cerisiers, pommiers, poiriers, figuiers, noyers, châtaigniers, des cognassiers, des grenadiers etc. Beaucoup de vergers et vignes aussi, chacun possédait sa propre cave chez lui et faisait le vin qu'ils gardaient pour eux ou certains comme mes grands-parents paternels le vendaient aussi.

MURALES A BURCEI

02304.BMP.jpg

Ils vendaient aussi du raisin, des cerises, les légumes aussi, haricots verts, haricots rouges, courgettes, tomates, poivrons, aubergines qu'ils cultivaient dans leur potager qui était une merveille et comme on disait la bas il y en avait tellement qu'on disait que c'était "Sa Grazia de Deusu, la grâce de Dieu".

GROUPE FOLKLORIQUE DE BURCEI

gruppo folk burcei.jpg

Burcei possède un climat doux avec un air très pur, il y fait beau et chaud mais il peut aussi y faire très froid (j'en sait quelque chose j'en ait beaucoup souffert), beaucoup de pluie, de verglas et de neige. De tout temps on peut y apercevoir un épais brouillard, parfois il était tellement dense qu'on ne voyait pas au bout de la rue pour aller à l'école il me glaçait les os (mais j'aimais bien).

PROCESSION DE SAINTE BARBARA ACCOMPAGNÉE DES FIDÈLES

ET DU GROUPE FOLKLORIQUE DE BURCEI

1382806535_ec94ea709b.jpg 

Il nous est arrivé aussi en revenant de Cagliari en voiture de ne pas apercevoir la route, mon père conduisait tout doucement, fenêtre ouverte en regardant la ligne blanche du milieu et ma mère coté ravin, on mettait un temps fou à arriver.

VIDEO SYMPA SUR BURCEI SOUS LA NEIGE

Brrrr... mais j'adore me promener en raquettes içi

(je sais pourquoi j'adore la nature et les grands espaces)

 

Dans la voiture dans ces moments la on pouvait entendre une mouche voler, nous étions (enfin, surtout moi) cramponnés derrière en espérant arriver sains et saufs rapidement (nous avions déjà eu un accident sur cette route, et sommes tombés dans le ravin en faisant plusieurs tonneaux j'avais très peur.

MURALES A BURCEI

22.jpg

Lorsque nous arrivions à un dernier virage, j'en ait déjà parlé dans une précédente note, on apercevait l'église de Santa Barbara qui se trouve à 1 km du village, puis une longue ligne droite en descente bordée d'arbres de part et d'autres. Ma mère en passant devant l’église, faisait un signe de croix en disant "Deu graziasa" merci mon Dieu on était enfin arrivés à Burcei ouf on pouvait souffler, enfant j'avais toujours très peur du ravin, je garde encore une petite appréhension mais j'y vais quand même en serrant fort le volant.

LA ROUTE POUR SE RENDRE A BURCEI

115.jpg

Les pluies étaient très fortes, la grêle, les éclairs, le tonnerre assourdissant, c'était très impressionnant car cela résonnait dans tout le village qui est entouré de montagnes comme celle de "Sette Fratelli" des 7 frères -7 pics. Ma mère en avait très peur et avait gardé cette peur de l'orage, de la pluie du tonnerre toute sa vie, lorsqu'elle entendait le tonnerre elle disait une prière et le tonnerre s'éloignait pas longtemps après, on y croit ou on n'y croit pas, en tout cas ça marchait malgré tout.

EN PLEIN MOIS DE JUILLET IL Y FAIT TRES CHAUD

BURCEI 2004 JACQUES.jpg

Je vous inscris quelques prières qu'elle nous disait : 

Santa Barbara campaisi de tottu i dannusu

Sainte Barbara protegez nous de tout mal

 Santa Brabara e Santu Jaccu,

Sainte Barbara et Saint Jacques,

Bosu pottaisi is craisi de i lampusu,

Vous qui avez les clés des éclairs,

Bosu pottasi is craisi de xelu,

Vous qui avez les clés du ciel,

No toccheisi a is fillusu allenusu,

Ne touchez pas aux enfants,

Né in dommu né in su sattu,

Ni dans les maisons ni dans les campagnes,

Santa Brabara e Santu Jaccu.

Sainte Barbara et Saint Jacques.

----------

"MITZA DE BATTISTI" LA SOURCE D'EAU

(on s'y arrêtait en allant et en revenant des vignes

pour se désaltérer, mes parents jeunes fiancés)

OK.jpg 

Elle nous racontait aussi des prières lorsqu'on se couche le soir :

Su lettu miu tenidi quattrus fiancusu,

Mon lit a quatre coins

E dui croccanta quattru Santusu,

Et il y couche quatre Saints,

Dusu a peisi e dusu a conca,

Deux aux pieds du lit et deux à la tete de lit,

Nostra Signora chi siada pronta,

Notre mère (Vierge Marie) qu'elle soit prête,

Po nai drommi e riposa,

Pour me dire dors et repose toi,

E non pensisi a nixiuna cosa.

Et ne pense à aucune chose.

----------

QUELQUES JEUX DE GARÇONS A L'EPOQUE 

giochi da bambini.jpg

Ancienne prière à l'ange, afin  qu'il nous protège pendant notre sommeil,

c'est la bonne nuit en sarde (paroles en dessous)

Angelu miu guardadori,

Mon ange protecteur, 

Anima e corpu m'asa a guardai,

Protege mon ame et mon corps,

Faimiddi sa sentinella,

Sois mon gardien,

Chi mi dromma e tui mi billisi,

Afin que je m'endorme et tu veille sur moi,

Chi mi mroxu tui mi sinnas,

Si je meurs tu m'absoudra,

Cun i undixisi candelasa,

Avec les onze cierges,

E cun tottu sa Virginidadi,

Et avec toute ton innocence

Su corpu miu e prenu de castigu,

Mon corps est rempli de pechés,

E su sanguni bostu e prenu de amori,

Et ton âme est pleine d'amour,

Beni beniu sia su Sinniori,

Bienvenu sois le Seigneur,

Chi peccau mortali appu fattu,

Si j'ai commis un péché mortel,

E a su confessori accusau no d'appu,

Et que je ne me suis pas confessé, 

Cun bosu m'accusu immoi o Sinniori,

Auprès de vous Seigneur je m'accuse,

Po mi perdonai in s'assoluzioni.

Pour que vous me pardonniez et m’absolviez.

----------

CARNAVAL ROBE ET CHAPEAU EN PAPIER CRÉPON

(faite par ma mère pour le carnaval)

A1.jpeg

PRIÈRE A SAINTE MARIE POUR QU'ELLE PROTÈGE BURCEI

(en sarde)

BURCEI SANTA MARIA.jpg

          Marie mère du Roi céleste,

                    Nous te prions avec un coeur sincère,

                              Protège et illumine la ville de Burcei,

                                        Concéde la paix au Monde entier.

Le village possède deux églises, la première est la Patronne de Burcei est située au centre même du village et s'appelle la "Chiesa di Nostra Signora di Monserrato ou Santa Maria", sa fête a lieu le 8 septembre de chaque année. La deuxième se trouve à 1 km du village qui est "Santa Barbara", sa fête a lieu le premier dimanche du mois de juin chaque année.

ÉGLISE DE NOSTRA SIGNORA DI MONSERRATO

OU SANTA MARIA

(parée pour sa fête)

 ST MARIA.jpg

Le projet de l'église de Santa Maria vit le jour en 1886 et fut inaugurée en 1902, par le célèbre architecte Italien Gaetano CIMA (1805 - 1878), il est considéré comme l'un des plus grand architecte de la Sardaigne.

L’ÉGLISE DE SANTA BARBARA

(parée lors de sa fête avec Sa Ramadura - fleurs) 

BURCEI SANTA BARBARA 2.jpg

L'église  de Santa Maria est très belle, elle a une forme octogonale et possède une grande coupole avec de magnifiques fresques sur la vie de la Vierge Marie, avec 6 chapelles dans chacune des Saints y sont installés et un autel majeur. Je me souviens enfant m'y rendre et voir les femmes s'occuper du nettoyage de l'église, de la préparation lors des fêtes en y installant des fleurs et du basilic qui embaumaient toute l'église, j'aimais beaucoup.

PROCESSION AVEC LES ETENDARDS 

processione bis.jpg

Dans chaque chapelle, il y avait une présidente qui portait l'etendard d'un Saint lors de la procession, les deux assistentes tenaient les rubans blancs à droite et à gauche de la présidente.

SANTA MARIA A L'ENFANT JESUS

2222.jpg

Il suffit que je sente l'odeur du basilic (dés que j'en vois je le touche et le sens) pour repartir en pensée dans l'église de Burcei que j'ai toujours beaucoup aimé et que j'aime encore. Lors des messes, des fêtes ou l'on sortait en procession dans les rues du village avec les staues des Saints qui étaient préparés avec des fleurs et du basilic, ça embaumait l'église entre ça et l'encens.

alliance.jpg

Je garde un merveilleux souvenir dans cette église lors de ma première communion, j'ai toujours espèré m'y marier un jour j'en ait revée tant de fois. Je me voyais remonter vers l'église avec toute ma famille dans le cortége avec ma très belle robe blanche fière et heureuse. Le jour de mon mariage j'ai eu une pensée émue pour Burcei et l'église, hélas ça ne s'est pas passée comme dans mes reves mais j'en garde un très beau souvenir et ma robe était très belle (comme j'en avait tant revée... ma mère me l'avais promise elle me l'a offerte). Je garde encore sur mon bureau, un sachet de grains de riz ramassés lors d'un mariage devant l'église à Burcei lors de vacances il y a quelques années comme lorsque je le faisait lorsque j'étais enfant.

LA COUPOLE AUX FRESQUES DE L'EGLISE DE SANTA MARIA

1383706216_de42317f13.jpg

A l'extérieur elle posséde une grande coupole qui est presque aussi haute que le campanile à sa gauche, mes frères, mes cousins, les enfants du village s'y retrouvaient parfois la haut, pour quoi faire je n'ait jamais su peut être commencer à fumer en cachette. A l'emplacement de l'église, dans l'antiquité s'y trouvait un cimetière.

SANTA BARBARA

(l'église de campagne à l'entrée du village)

BURCEI SANTA BARBARA.jpg

Une légende voudrait qu'une nuit des bergers de SINNAI (village pas loin de Burcei), virent une lumière derrière les buissons, ils s'y approchèrent puis emerveillés s'apercurent que cette lueur venait d'une statue de la Vierge Marie à l'enfant.

L'EMBLÊME DE BURCEI LES CERISES

ciliegieA.jpg

Un guide très complet pour visiter la Sardaigne et mieux la connaître :

http://www.paradisola.it/

CERISIERS DANS LE JARDIN A MA MÈRE 

A MONTPELLIER

(qui lui rappelaient tant Burcei, c'était son fruit préféré)

CILIEGIE MONTAGE_modifié-1.jpg

10.jpg

LES FIGUIERS DE BARBARIE DE BURCEI (à Montpellier) 

(ma mère en a ramené quelques feuilles, voila le résultat des années après,

Burcei peut être fière de voir ses figues de barbarie en France)

108.jpg 

Les bergers essayèrent de prendre avec eux la statue et repartirent mais, peu de temps après ils s'aperçurent que la statue avait disparu. Ils firent demi-tour et s'aperçurent que la statue était à nouveau à la place ou ils l'avaient découverte.

NOTRE PRÊTRE DON EUGENIO ZUCCA TRÈS APPRÉCIÉ

(au cimetière peut être de la famille ?)

DON EUGENIO ZUCCA.jpeg

Du 1er au 10 juin 2012, organisé par le "Comitato Santa Barbara 2012", ont eu lieu les féstivités en l'honneur de Santa Barbara à l'église à l'entrée du village. Voici quelques vidéos de certaines manifestations qui s'y sont déroulés. J'ai beaucoup aimé le concert en hommage à Andrea Parodi grand chanteur Sarde disparu trop tot (voir note du 7/01/2011) ainsi que les combats de boxe sur le ring, j'aurais aimé voir ça sur place quelle ambiance il devait y avoir... "Bravo à eux tous et bonne chance pour le prochain".

PETITE CHAISE QUI SERVAIT PRES DE LA CHEMINÉE 

SEDIA2.jpg

Voici la maison de ma grand-mère maternelle, nous résidions au premier étage à l'époque la balustrade n'y était pas on ne pouvait pas aller sur le balcon, elle résidait au rez-de-chaussée. C'est sur la marche de la porte d'entrée qu'on s'asseyait le soir venu, ma grand-mère sortait sa petite chaise en bois (qui était toujours près de la cheminée), ses voisines amenaient la leur et elles se regroupaient.

LE BLASON DE BURCEI GRAVÉ DANS LA PIERRE

BURCEI.JPG

Elles se racontaient leur journée mais aussi des histoires anciennes, des contes etc en même temps elles tricotaient ou brodaient. Nous jouions au début puis, la nuit tombée on s'asseyait et écoutions leurs histoires qui nous faisaient peur mais qui nous fascinaient malgré tout.

Parfois pour nous faire peur, lorsqu'on entendait "SA STRIA" la sorcière, c'est un oiseau de nuit qui ressemble à une chouette, elles nous disaient "depechez vous de vous mettre à l'abri car si elle fait pipi et une goutte vous touche, vous deviendrez tout jaune", alors on se mettait à l'abri.

MAISON DE MES GRANDS-PARENTS MATERNELS

(nous vivions au 1er étage)

000.jpeg

En voir plus sur le site de Burcei en ligne :

http://www.burcei-online.com/search?updated-min=2012-01-01T00:00:00-08:00&updated-max=2013-01-01T00:00:00-08:00&max-results=8

TOURNOI DE BOXE A BURCEI

(après 20 ans d'absence)

 

HOMMAGE A ANDREA PARODI PAR CONSTANTINO MUSCAS LIVE

(j'ai adorée, merci de nous faire vivre a distance ces evenements)

Cela se repetà plusieurs fois, alors ils déciderent de construire une chapelle au point ou elle a été trouvée, l'emplacement actuel de l'église. J'aimais beaucoup lors des messes, écouter les hommes avec leurs grosses voix (enfants ça nous parait énorme...), entonner les chants en sarde comme lors de cette procession je les imagine et les entends encore.

LES HOMMES QUI CHANTENT LORS DE LA PROCESSION

(je garde un souvenir très précis de leurs voix)

1382808853_4f6a38ba35.jpg

MAGNIFIQUES PAYSAGES DE BURCEI

L'économie du pays est surtout lié à l'agriculture et au pastoralisme car très riche en pâturages et en sources d'eau. J'ai lu qu'il y a dans le territoire de Burcei, les restes de 8 Nuraghes dont 2 seulement sont encore visibles (je ne le savait pas), l'un s'appelle "Su Nuraxi" ou "Sa Domu 'e S'Orcu" et le deuxième "Sa Serra de Antoni".

LIVRE NAITRE A BURCEI, 1866-1875

(bilingue en Italien & Sarde)

BURCEI NASCERE A BURCEI.jpg 

Mon père y est né, ma mère est née à Muravera (à 2 km de la mer) qui se trouve à 40 km environ de Burcei (voir note du 19/10/2010), mes parents se sont rencontrés lors de la fête du village, ils se sont frequentés en s'écrivant pendant pas mal de temps, puis ensuite se sont fiancés. Ils allaient danser lors des fêtes de Santa Maria puis se sont mariés dans la très belle église de Santa Maria pour partir ensuite pour la FRANCE pays qui les a accueillis jeunes mariés afin d"y construire leur vie de famille.

CARTE MURAVERA - BURCEI

MURAVERA.gif

POUR VOUS MONTRER LA ROUTE DE BURCEI A CAGLIARI

(j'en connais chaque virage, chaque paysage par coeur)

Burcei est un joli petit village aux reliefs montagneux, riches en forêts et cours d'eau, le village est réputé pour ses cérises le fruit est connu et aimé dans toute l'île. On vient de loin pour assister à la merveilleuse "FESTA DELLE CILIEGE" la fête des cérises qui a lieu tous les ans au mois de juin.

PROCESSION LORS DE SANTA MARIA EN SEPTEMBRE

(l'église se trouve en haut dans la rue)

101 OK.jpg

J'ai lu sur le quotidien de la Sardaigne, "L'UNIONE SARDA" que suite à d'importantes pluies qui ce sont abattues sur le village mais aussi dans toute la Sardaigne, peut-être la "Fête des Cérises" serait compromise car elle avait fait beaucoup de dégats sur les cérisiers. J'espère qu'elle aura bien lieu car elle est importante pour Burcei et son économie, j'ai vu qu'un arreté de castastrophe naturelle avait été pris il y a quelques jours.

FETE DE LA CERISE en 2011 

burcei ciliegie festa.jpg

J'allais à l'école, au cathéchisme après la messe (notre curé était Don Eugenio Zucca très apprecié par la population et les enfants), jouer avec les amies (is), au cinéma (j'adorais et j'adore toujours) le dimanche après-midi tenu par mon oncle et ma tante maternels. Assister aux fêtes importantes du village de Santa Barbara et Santa Maria, maintenant il y a plusieurs manifestations qui attirent beaucoup de public comme la "Fête des Cérises" au mois de juin, la "Sagra de sa Pezza de sa Craba" (la fête de la viande de chèvre) qui a lieu au mois d'aout et diverses autres manifestations très sympatiques.

EGLISE SANTA MARIA PREPARÉE POUR UN MARIAGE

SANTA MARIA.jpg

Voici une très belle vidéo qui nous montre Burcei enneigé, ça me rappelle beaucoup de souvenirs on adorait marcher dans la neige ou personne n'avait encore marché, j'entends encore les craquements que ça faisait sous nos pas.

 

Avec nos cousins et cousines, nos amis nous adorions jouer à faire des bonshommes de neige ou faire une bataille de boules de neige, les garçons gagnaient toujours et parfois nous faisaient mal en mettant des cailloux dans les boules de neige, cela vous étonne ? En tout cas j'ai des souvenirs très précis d'avoir eu tellement froid lorsque je vivais en Sardaigne.

MURALES A BURCEI

02303.BMP.jpg 

J'essayais de me placer toujours près de la cheminée afin de me réchauffer qu'on me disait : tu veux y entrer dedans ou quoi, tu va finir comme Pinocchio les pieds brulés mais je m'en fichait l'important était de me réchauffer, mais dés qu'on s'éloignait de la chéminée on était gelés de suite.

L'HISTOIRE DE LA COMMUNE

DE BURCEI 1865 - 1940

Storia comune Burcei.jpg

Lorsque j'étais petite j'avais très souvent mal à la tète, alors dans ma famille on disait (danti pigada ogu) elle a le mauvais œil, c'était souvent les enfants qui en souffraient, (on me disait mignonne, de grands yeux noisette avec des cheveux très noirs et longs qu'on touchait très souvent en me disant qu'ils sont beaux.

MONTAGE BURCEI.jpg

Parfois dans le village venaient des commerçants de la capitale qui voulaient me donner une grande poupée si je coupais mes cheveux longs et leur donner, ils en faisaient des perruques, jamais je n'ait accepté même si j'aurais beaucoup aimée avoir la poupée.

 PAYSAGES A BURCEI

Dans les villages on pensait à l'époque que des gens avaient le pouvoir avec leur seul regard, de faire du mal aux personnes, aux animaux ou même aux choses sans le vouloir. Alors dans le village il y avait plusieurs personnes qui pouvaient guérir certaines maladies, ou défaire ce qu'on appellait les "FATTURE" des sorts jetés ou des envoûtements. 

FÊTE DE SANTA BARBARA DANS LES ANNÉES 56-60

(photos du temps de mes parents) 

Récemment mis à jour.jpg

Ma mère m'amenait chez une vieille dame, toute de noir vêtue en lui expliquant ce que j'avais, elle me faisait asseoir sur une chaise puis allait chercher un verre d'eau et quelques grains de blè. Elle me demandait mon nom ou j'avais mal (à la tète) puis elle prenait un grain de blé entre le pouce et le majeur, elle faisait un signe de croix au dessus du verre et commençait à réciter *** IS BREBUSU en silence. Moi je regardais sans trop comprendre, avec même un peu d'appréhension, je regardais sa bouche ridée bouger en disant ses prières en silence. 

LIVRE SUR BURCEI AVEC DES PHOTOS

(très réussi avec de très belles photos)

BURCEI S.jpg

*** IS BREBUSU ce sont des mots magiques ou des prières, capables de guérir ou de préserver les personnes d'embarras ou de maléfices. On disait que ces prières devaient être transmises du plus ancien au plus jeune car ceux qui transmettent perdent le don de guérir, ils ne doivent pas non plus se faire payer sinon ils perdent aussi le don alors, lors des fêtes on lui envoyait des gâteaux traditionnels pour la remercier.

FETE DE SANTA MARIA EN SEPTEMBRE 2010

Puis elle jetait le grain de blè dans le verre et recommençait en regardant ou et comment tombait le grain de blè. Puis elle jetait des grains de gros sel et soufflait dans le verre, à ce point on disait faire "s'acqua" faire le rite de l'eau.

FERS A REPASSER ANCIENS

(achetés en France, j'en voyais chez mes grands-parents)

fers.jpg

A ce point la vieille dame pouvait dire ou et pourquoi la personne (moi) avait été touchée, parce que si le grain de blè restait debout et une bulle se formait sur la pointe cela signifiait que la personne était bien touchée. Alors elle terminait en disant encore des prières me faisait le signe de croix avec le verre au dessus de ma tète puis me faisait boire quelques gouttes et l'on repartait en la remerciant, le lendemain mon mal de tète était passé, était ce du à elle, je ne sait pas.

PROCESSION DE SANTA MARIA DANS LES RUES DE BURCEI

102 OK.jpg  

Alors elle m'avait dit, qu'il fallait quand quelqu'un vous faisait des compliments lui dire "IS OGUSU PUNTUSU, IS COSTAUSU ACCIUNTUSU, SA MAZZA CALLADA E IMBREMIGADA" mais je ne m'en souvenais jamais alors je disait juste IS OGUSU PUNTUSU trois fois de suite dans ma tète, une petite incantation pour éloigner le mauvais oeil. 

Il y avait aussi le rite de la bougie qui était reservé la plupart du temps aux enfants, mais il arrivait aussi que des adultes s'adressent à cette dame. Lorsqu'on avait eu peur, qu'on avait eu un accident ou qu'on était effrayés on allait la voir pour enlever la frayeur, voici une vidéo qui montre comment cela se passait.

LE RITE DE LA BOUGIE PAR MME ROSA PIU

On faisait aussi "LES ORAZIONI", (les oraisons) lorsque une personne avait perdu quelque chose, on prenait une image de Sant'Antoine l'on faisait une prière (ma mère la faisait nous on riait). Puis on sortait devant le pas de porte et on attendait. En fonction de la personne qui passait dans la rue on savait si on retrouverait l'objet, si la personne qui passait était souriante et gaie, c'était bon signe mais si la personne était triste on ne retrouverait jamais l'objet.

LIVRE SE MARIER A BURCEI, 1866 - 1875

(bilingue en Italien & Sarde)

BURCEI SPOSARSI A BURCEI.jpg 

CHANSON POUR LES ÉMIGRÉS - EMIGRADU DE MARIA LUISA CONGIU

Je la dédie à tous ceux qui sont loin de chez eux...

En tout cas, je garde de Burcei de très beaux souvenirs, de fêtes de famille avec de grandes tablées dans la cour de la maison de mes grands-parents paternels sous le figuier près de la cuisine. Des souvenirs avec tous mes copains d'écoles, de fêtes de villages et tant d'autres souvenirs.

BURCEI UVA.jpg

J'aimais beaucoup aller avec mes frères et sœur, mes cousins, mes tantes, dans les nombreux terrains que possédaient mes grands-parents paternels, vendanger (on avait le droit de fouler le raisin pieds nus et de boire du jus de raisin (délicieux), couper les cerises et se régaler avec, les coings, ramasser les châtaignes puis les cuire au coin du feu, les noix on s'amusait beaucoup mais, on faisait aussi des bêtises bien évidemment (je n'étais pas en reste).

SAUTERELLE SARDE

(alors ça le fait non..., à chaque fois que j'en vois une

je pense à zia Camilla)

cavaletta sarda.jpg

Ma tante zia Camilla, n'était pas en reste non plus, elle savait qu'on avait peur des sauterelles (las bas il en existe des très grosses vertes). Elle en prenait une qu'elle cachait dans le seau ou elle avait les secateurs et l'eau, elle attendait patiemment le moment ou nous serions près d'elle. Alors elle la sortait et nous la mettait dessus, et nous (surtout moi) avec de grands cris on essayait de l'enlever et elle elle rigolait.

CHANGEMENT DU DRAPEAU DE SANTA BARBARA

(l'ancien Comité 2012, le remet au nouveau Comité

qui s'occupera des festivités pour l'année 2013

je leur souhaite bonne chance)

 

Comme lorsqu'on écoutait les chanteurs (improvisateurs) le soir tard sur le rebord de la fenetre de mes grands-parents paternels. A l'époque la scene ou ils se produisaient était sur cette place de la fontaine "SU MONTI", comme ils se produisaient tard, on nous interdisait de sortir et donc on nous faisait monter nous coucher dans la chambre du fond à l'étage qui, bonne aubaine pour nous, car elle avait pleine vue sur cette place. Il y avait tellement de bruit, les villageois amenaient leurs chaises et s'installaient pour écouter, en général cela finissait très tard.

IL PARCO DEI SETTE FRATELLI

(le parc des sept frères, BURCEI est le seul village habité du parc)

  

Alors les bêtises commençaient on avait ramassé des petits cailloux qu'on lançait sur les gens, ou on avait des seringues, à l'époque elles étaient remplies de petites billes de toutes les couleurs (bonbons), on les remplissaient d'eau et on mouillait les passants. Personne ne s'apercevait d'ou cela venait car nous étions à l'étage mais, quelqu'un nous a vu et est venu en avertir nos parents qui ont fermé la fenêtre et tous au lit punis, mais on rigolait quand même.

HARICOTS A ÉCOSSER AVEC MA GRAND-MÈRE 

haricots 2.jpg 

Dans le potager couper les grosses tomates qui sentaient si bon et étaient délicieuses, les courgettes, les poivrons, les aubergines, les haricots verts et rouges (pour le minestrone), le persil, les oignons, les carottes et tant d'autres bonnes choses. On s’asseyait parfois au coin du feu avec notre grand-mère paternelle à l'aider à écosser les haricots rouges avec marbrures, les petits pois ou pois chiches  il y en avait tellement à faire mais on aimait bien.

UN GROUPE ORIGINAIRE DE BURCEI "MYSTIC NOISE"

Album : La Tana di Alice (le terrier d'Alice) 

Le morceau : Giorno da Dimenticare (journée à oublier)

J'adore ce type de musique qui me rappelle les fêtes de Burcei

  

Ou alors on coupait les tomates en deux et on les installait sur des planches, on les salait abondamment puis on les mettait au soleil pour faire les tomates séchées. Le soir on les rentrait pour qu'elles ne prennent pas l'humidité et au bout de quelques temps, bien sèches on les mettait dans des bocaux pour s'en servir pendant toute l'année pour faire la sauce tomate ainsi que de bons petits plats.

MURALES A BURCEI

MURALES.jpg

J'ai tant de souvenirs de fêtes, de carnavals (j'ai même gagné le premier prix avec mon frère habillés en couple de mariés), de jeux avec nos amis, de grands repas de famille, de Noëls ou ma tante Zia Camilla nous racontait des histoires et nous amenait à la messe de minuit. 

On allait à la campagne avec l'âne qui s'appelait "VIOLETTE" son nom lui venait car son pelage était d'un gris violet, elle avait de longs cils, elle était très jolie avec ses grosses sacoches sur les cotés, ma tante nous faisait entrer dedans à tour de rôle.

31° COURSE AUTOMOBILE SAN GREGORIO - BURCEI

 

Je suis même tombée car un de mes cousins par jalousie a tiré la queue de l'âne qui a fait une ruade et nous a fait tomber par terre, ma tante a alors puni tout le monde pendant un moment. 

Enfin ce serait trop long à écrire tous les souvenirs, de temps en temps j'écris des anecdotes sur d'autres notes lorsque je parle de choses qui ont un lien avec Burcei ou avec mes souvenirs en Sardaigne.

EXCURSIONS ETRANDONNÉES A BURCEI

la via dellarge 2012 buona 

Site Internet des "IS ARESTIS" (les sauvages) à Quartu-Sant'Elena pour les sorties en vélo dans les paysages de la Sardaigne :

http://arestis.com/mountainbike/archivio-notizie-mainmenu-2/1-ultime/230-la-via-dellargento-2012.html

Je vous invite si vous passez dans les environs à aller visiter le village de Burcei, surtout pour les fêtes vous y verrez les Us et Coutumes des villageois, leur Groupe Folklorique avec leurs danses et la joie qui y regne lors des fêtes. Une association de volontaires a vu le jour le 6 mars 2008 : "l'Associazione Volontari Tucum" qui s'occupent de volontariat et solidarité, d'organiser et promouvoir des activités culturelles, sportives et artistiques dans le village afin de faire revivre Burcei, bonne continuation à eux.

LA VIA D'ARGENTO (la voie d'argent)

(petit accident sans gravité sur le sentier que les mineurs ont façonné

jusqu'a la vieille mine d'argent Rio Ollastu - Burcei)

Les mines d'argent à coté de Burcei site Internet cliquez sur la carte :  

http://www.minieredisardegna.it/ShowImage.php?id=184

Les livres qui grâce à leurs recherches, à la Mairie, à l'Eglise puis en allant parler avec les villageois qui leurs ont ouvert leurs souvenirs et leurs albums photos et qui sont la mémoire de Burcei. Ils ont pu voir le jour et sont très intéressants à lire et regarder car beaucoup de photos d'époque, il ne me manque plus que "Mourir à Burcei" que je vais demander :

1) Nascere a Burcei, (1866-1875)

Naître à Burcei, (1866-1875)

2) Sposarsi a Burcei, (1866-1875)

Se marier à Burcei, (1866-1875)

3) Morire à Burcei, (1866-1875)

Mourir à Burcei, (1866-1875)

En tout cas, je sais d'ou me vient ma passion et mon amour pour la nature et les grands espaces, les fleurs, les paysages magnifiques, la montagne, les randonnées, marcher en raquette dans la neige. J'adore aussi la mer, l'horizon qui invite aux voyages, les villages typiques, cela me vient d'avoir vécu à Burcei, d'avoir pu profiter de ses paysages magnifiques, des montagnes à perte de vue, de la "Liberté" que cela procure tout simplement.

BURCEI CASTAGNE.jpg

Hélas, ma mère a disparu trop tôt sinon elle aurait écrit un très joli livre sur sa vie avec tous ses souvenirs sur Burcei, Muravera et la Sardaigne qu'elle adorait elle nous en parlait souvent, dommage qu'elle n'ait pas pu le faire (elle avait commencé quelques pages). Elle aurait aimé aussi voir sur Internet toutes ces vidéos que les gens postent sur Burcei, sur la Sardaigne et toutes ses magnifiques Fêtes (merci à vous tous).

UNU SALUDU A TOTTU I BRUCERESASA ET I BRUCERESISI

QU'UNE BONNE AME DISE UNE PRIERE

POUR MA MERE DANS L'EGLISE DE BURCEI

MERCI POUR ELLE

 

A PRESTU...

COSTUMI BUSACHI.jpg

 

02/03/2012

Nuraghi (NOURAGUI) en Sardaigne

NURAGHE SARDO.jpg

Me voila revenue après une longue absence involontaire, je suis ravie d'être parmi vous en espérant vous retrouver tous intéressés comme avant par la Sardaigne. J'ai encore beaucoup de lieux, de manifestations, à vous faire découvrir sur la Sardaigne.

nuraghe escaliers.jpg

Cette fois ci je vais vous parler des Nuraghi et en fin de note l'histoire d'une très belle découverte à VILLANOVAFRANCA un village nuragique en cours de fouilles dont voici sa maquette ci-dessous. Les Nuraghi ont été et sont encore au centre de la vie des Sardes, ils ont donné le nom à leur civilisation, la "Civilisation Nuragique".

MAQUETTE DU VILLAGE NURAGIQUE DE 

"SU MULINU" A VILLANOVAFRANCA

VILLANOVAFRANCA NURAGHE SU MULINU 2.jpg

La civilisation Pré-Nuragique va de (450 000 - 1 800 avant J.C. ), et la civilisation Nuragique qui elle va de (1 800 - 238 avant J.C.). Uniques dans leur genre les Nuraghe sont le symbole même de la Sardaigne on en rencontre dans toute l'île et on les aperçoit de loin majestueux. Dans certains endroits de l'île, ils sont distants les uns des autres de quelques kilomètres seulement.

En préparant cette note sur les Nuraghi (en Italien), en Français prononcer (NOURAGUI), j'ai lu un article qui parlait de la disparition de celui qu'on reconnaissait comme le (Père de la Civilisation Nuragique) Monsieur Giovanni LILLIU.

NURAGHI ISOLA DEI MITI.jpg

Les articles que j'ai lu disaient que la Sardaigne et les sardes étaient devenus orphelins en perdant quelqu'un d'aussi important pour la Sardaigne. Certains disaient de lui "TZIU GIUANNI UN'OMINI MANNU" "TZIU" (oncle) en sarde est une grande marque de respect et veut dire (oncle Giovanni est un grand homme), d'autres lui ont dit adieu en Sarde "ADIOSU BABBAI MANNU" qui est aussi une très grande marque de respect. ADIOSU (adieu), BABBAI (père), MANNU (grand).

NURAGHE A ARZACHENA

NURAGHE ARZACHENA.jpg

C'était un célèbre Professeur d'archéologie sarde né à BARUMINI le 13/03/1914, il était la personne qui connaissait le mieux la civilisation Nuragique. Il avait reçu de nombreuses distinctions et avait été un élève du Professeur Ugo RELLINI (1870 - 1943) à l'Ecole d’Archéologie à ROME, mais sa biographie serait trop longue à vous l'écrire vous pouvez en savoir plus sur Internet.


Le professeur Ugo RELLINI était un célèbre Paléontologue qui, suite à de nombreuses fouilles dans les régions de l'Italie Centrale et Méridionale, fit connaître la Civilisation de l'Age du Bronze des Apennins. 

NURAGHE A SILANUS

NURAGHE SILANUS NUORO.jpg

La "Regione Autonoma della Sardegna" (Région Autonome de la Sardaigne) lui a remis en 2007 (année de sa création) le titre honorifique de "SARDUS PATER" (PÈRE DE LA PATRIE SARDE). Elle récompense les personnalités qui se sont distingués comme lui pour honorer et faire connaître l'histoire de la Sardaigne. Il a écrit de très nombreux livres dont voici quelques exemples.

QUELQUES LIVRES DU PROFESSEUR GIOVANNI LILLIU 

NURAGHI SARDI1.jpg

Monsieur "Giovanni LILLIU" est decedé à l'age de 97 ans le dimanche 19/02/2012 dans sa maison de Cagliari, il a toujours eu à coeur tout au long de sa vie de faire connaître au Monde entier, l'histoire de la Sardaigne au travers de son histoire ainsi que de l’archéologie très nombreuse en Sardaigne.

http://www.unionesarda.it/Articoli/Articolo/254451

UN JOLI ROMAN SUR LES NURAGHI

ET L'HISTOIRE DE LA SARDAIGNE

NURAGHI LIBRO IL MISTERO.jpg

Il était connu pour avoir dans les années 50, découvert et mis à jour le village de "SU NURAXI DE BARUMINI" dans son village natal (voir note du 30/04/2009). Le village nuragique de BARUMINI est le plus important de la Sardaigne déclaré "Patrimoine Mondial de l'UNESCO".

SITE NURAGIQUE PALMAVERA A ALGHERO
palmavera-alghero.jpg

Ce qui permit de faire connaître l'île aux nombreux touristes qui viennent chaque année admirer les nombreux vestiges archéologiques qui s'y trouvent. Ils viennent aussi pour tant d'autres raisons (farniente, visites culturelles, le soleil, la mer avec ses plages, la montagne avec sa faune et flore, sa gastronomie et ses vins, ses fêtes et son folklore magnifique aux couleurs chatoyantes et gaies, ses fêtes avec ses musiques et danses traditionnelles etc).

LE HAUT D'UN NURAGHE A BARUMINI

BARUMINI.jpg

La Sardaigne est appelée aussi "L'île aux Nuraghi" elle en compte de très nombreux (plus de 7 000 encore), certains sont encore à déblayer faute de moyens (voir vidéo). Leur nombre était bien plus important mais certains ont étés détruits, d'autres en plus ou moins bon état se trouvent dispersés aux quatre coins de l'île. Ils constituent une trace importante de l'ancienne civilisation Sarde. 

A LA DÉCOUVERTE D'UN NURAGHE ENCORE ENSEVELI

FAUTE DE MOYENS QUEL DOMMAGE

Ils étaient jusqu'à il y a quelques années en arrière un peu oubliés, très peu connus et étudiés ils faisaient partie du paysage sarde et il était tout à fait normal de les voir. Mais depuis quelques années on les restaure on les met en valeur, ils font partie intégrante de l'histoire, de l'île, et des Sardes eux mêmes qui s’intéressent de plus en plus à connaître et apprivoiser leur histoire.

PUITS A L’INTÉRIEUR DU NURAGHE

NURAGHE POZZO.jpg

Les Nuraghe étaient à la fois des habitations et en même temps des forteresses avec des murs d'enceintes et plusieurs tours qui allaient de une à cinq. Les plus répandus sont des tours uniques plutôt isolées avec une base circulaire, elles sont construites avec de grands rochers appuyés les uns sur les autres selon une disposition bien définie.

NURAGHE LOSA A ABBASANTA

Voici un site ou vous pourrez trouver des livres sur l'archéologie en Sardaigne ainsi que sur son histoire :

http://www.carlodelfinoeditore.it/

ISCRITAS NURAGHESAS (ÉCRITS NURAGIQUES)

J'ai vu qu'on parlait sur le Blog de Gianfranco PINTORE (voir lien), de l'écriture nuragique, mais après avoir fait des recherches rien n'est avéré. Je vous mets aussi le lien Internet du site de l'Académie de l'Histoire Sarde ou le Professeur Massimo PITTAU admet qu'il y aurait des "DESSEINS" nuragiques mais pas de "LETTRES" d'alphabet.

http://www.angelinotedde.com/2011/12/la-farsa-offensiva-della-%E2%80%9Cscrittura-nuragica%E2%80%9D-di-massimo-pittau/

NURAGHE A SILANUS VUE DEPUIS LA FENÊTRE

nuraghi in sardegna

En savoir plus sur l'alphabet nuragique et voir les signes sur le site Internet suivant :

http://www.gianfrancopintore.net/index.php?option=com_content&view=article&id=401:lalfabeto-nuragico-aggiornamento-al-2011-poche-le-sorprese&catid=3:archeologia&Itemid=37

Un peu plus bas une vidéo montre le "NURAGHE DE SANT'ANTINE" à TORRALBA. Il se trouve à une cinquantaine de kilomètres de SASSARI et "SU NURAXI A BARUMINI" est inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO (voir note du 30/04/2009) qui se trouve à une cinquantaine de km de CAGLIARI.

SU NURAXI EN SARDE (NURAGHI) DE BARUMINI

 

Dans la vidéo, on le voit couvert de neige ce qui est extrêmement rare dans la région, on dit que c'est un magnifique exemple architectural de tout le bassin Méditerranéen. Actuellement en ruines dans le passé il mesurait plus de 20 mètres de hauteur.

NURAGHE MAJORE DI CHEREMULE

nuraghi in sardegna

Les nuraghi étaient tous habités, on retrouvait des tours isolées mais aussi de vrais petits châteaux comme ceux du Moyen Âge ou les villageois pouvaient en cas d'invasion venir s'y mettre à l'abri. La construction de ces Nuraghi était faite de gros blocs de basalte sans aucun mortier pour les faire tenir entre eux. Les blocs dépassaient parfois 1 m 1/2 et plus on monte vers le haut plus les blocs sont petits pour la stabilité de la tour.

LA TOUR CENTRALE D'UN NURAGHE

NURAGHE SANT ANTINE TOUR CENTRALE.jpg

On y trouvait souvent un ou deux puits dans les cours de ces fortifications, ce qui les rendaient complètement autonomes. A l'intérieur de la tour principale, dans le sens des aiguilles d'une montre on monte l'escalier qui longe la tour, on y trouve des couloirs, diverses chambres, des niches, des grandes salles ou se réunissaient les chefs de clans.

Ils s'installaient autour du Nuraghe principal dans des bancs en pierres, tout autour accrochés des flambeaux car il y faisait sombre, on y trouvait aussi des objets de culte dans des niches et de quoi boire.

NURAGHE A MURAVERA

nuraghi in sardegna

Ces forteresses étaient habités par les Seigneurs du territoire, tout autour se trouvaient (pour certains) les villages nuragiques dont, une grande partie n'a toujours pas été mise à jour pour celui de Sant'Antine.

LE CORRIDOR DE SANT'ANTINE

AVEC MEURTRIÈRES

Nuraghe  santu antine torralba couloir 23 m.JPG

Voici le corridor qui servait pour se défendre des envahisseurs, il y avait des soldats très bien armés comme ont été retrouvées des statuettes en bronze qu'on appelle "I BRONZETTI", certaines sont hautes de 30 centimètres et très expressives et fascinantes.

BRONZETTI SARDI

 

Ont été découvertes différentes figurines de guerriers très bien armés, des archers, des lutteurs, des joueurs de flûtes *** voir "Launeddas Sardes", des animaux stylisés, des barques. On peut en admirer une importante collection unique en son genre au Musée de CAGLIARI.

** BRONZETTI SARDI (GUERRIERS EN BRONZE)

 BRONZI SARDI.jpg

Le musée très intéressant se trouve dans la "Citadella dei Musei" (Citadelle des Musées) car plusieurs musées y sont regroupés, il retrace sur plusieurs étages l'histoire et la culture de la Sardaigne depuis la période Pré-Nuragique et Nuragique qui va de (6 500 à 750 av J.C.).

Voici un site Internet qui montre des desseins en 3 dimensions pour comprendre les Nuraghi :

http://www.nuraghediana.it/nuovofile27.html

RECONSTITUTION D'UN NURAGHE

NURAGHI SARDI.jpg

** BRONZETTI SARDI : ce sont de petites statuettes en bronze de l'âge Nuragique qui ont été retrouvés surtout dans des sépultures. Elles représentent des soldats, navires, animaux, des ornements de type ex-voto offerts aux divinités. Ce qui reste un mystère ce sont deux choses : la première le bronze était difficile à fabriquer ainsi que la technique utilisé lors de la fusion.

BATEAU VOTIF AVEC UN GUERRIER EN BRONZE

BATEAU  VOTIF AVEC BRONZETTO.jpg

*** LAUNEDDAS : a été découvert un Bronzetto (petit bronze) très ancien de joueur de flûte qui est l'instrument traditionnel dont tous les Sardes sont très fiers, et qui encore de nos jours sont toujours utilisés lors des nombreuses fêtes et défilés qui se déroulent dans l'île.

LAUNEDDAS SARDES

Launeddas.jpg 

Museo Archéologico di Cagliari (Musée Archéologique)

"Citadella dei Musei"

Piazza Arsenale, 1

090124 CAGLIARI

Le couloir est long de 23 mètres avec de nombreuses meurtrières qui laisse passer la lumière et l'air. Le complexe nuragique dominait toute la vallée et l'on pouvait voir arriver de loin, n'importe quel envahisseur qui s'y serait aventuré et donc se protéger et protéger les villageois.

Une autre belle visite à faire très intéressante se trouve à Villanovafranca, en effet sur le site du "Nuraghe su Mulinu" a été découvert le seul "Autel Sacrificiel" d'époque nuragique daté du 900 avant J.C.

Le 21 mai 2010 a été inauguré le site archéologique par madame la Maire, une partie seulement du site est ouverte au public et les fouilles ont permis de retrouver plus de 1 000 pièces dont une partie est exposé au Musée de VILLANOVAFRANCA. 

VILLANOVAFRANCA MUSEO.jpg

Museo Civico Archeologico di Villanovafranca

"SU MULINU"

Piazza Risorgimento, 6

09020 VILLANOVAFRANCA

On attend de voir émerger peut-être, une des forteresses nuragiques les plus intéressantes de l'île je vais essayer d'en savoir plus.

VIDÉO DE L'AUTEL SACRIFICIEL DE SU NURAGHE SU MULINU

Beaucoup de choses restent encore mystérieuses et sans réponse, comme par exemple comment étaient construits les Nuraghi, comment soulevait-on des blocs aussi grands beaucoup d'hypothèses circulent mais rien n'est encore prouvé. On ne connaît pas non plus pourquoi on agrandissait un Nuraghe en y ajoutant une ou plusieurs tours, mais on s'y penche sérieusement pour pouvoir y apporter des réponses.

Il y aurait tellement de choses encore à raconter sur les Nuraghi mais, je vous invite à vous y rendre afin de les observer sur place lors d'un prochain séjour. Pour ma part je n'ait qu'une hâte, celle d'y retourner et de revoir toutes ces nouvelles découvertes.

A PRESTU  - A BIENTOT. . . .

BRONZETTO ARCERE.gif

 

 

12/04/2011

5 ans déjà...

 SAM_5187.JPG

Eh oui, 5 ans déjà comme le temps passe... et quelque chose nous rappelle sans cesse la (les) personne (s) disparue (s). Une image, une odeur, un mot, une chanson, des fleurs, un paysage, un endroit ou l'on aimait se rendre avec. Tout est là qui nous ramène sans cesse à elles, mais c'est comme ça pour chaque personne disparue, il y a toujours quelque chose qui nous ramène à elles.

L'ABBAYE SAINT-FELIX-DE-MONCEAU A GIGEAN

SAM_5235.JPG

Le jour de son enterrement, à l'église ma petite nièce adorée que j'Aime, a lu une partie (on pensait qu'elle était complète) de la Prière de St Augustin... ainsi qu'une lettre d'elle pour lui combien elle l'aimait et combien elle allait lui manquer, un moment très émouvant.

En visitant il y a quelques semaines les ruines de "l'Abbaye de Saint-Félix-de-Monceau" à GIGEAN, (je ferais une note plus tard) j'ai trouvé tout à fait par hasard, la suite de cette prière dans un document affichée vieilli par le temps.

J'ai été surprise et émue des phrases qui manquaient lors de cette lecture, quelle coïncidence 5 ans après... mais est-ce vraiment une coïncidence ?

CHARRETTE.gif

Les signes ou coïncidences faut-il y croire ou pas...

Parfois on a du mal mais...?

J'avais offert un livre italien à ma mère qui était (très croyante) lorsqu'elle était hospitalisée, elle le lisait en attendant son intervention chirurgicale quelques jours plus tard. 

Il s'appelait "HO VISTO MARIA" de Lone Jensen (storie vere di incontri con la Madonna), j'ai vu Marie, histoires vraies de rencontres avec la Vierge Marie. 

Après son décès, lorsque nous avons récupéré ses affaires à l’hôpital, il y avait ce livre. Mon beau frère qui ne croit pas trop à tous ces signes ou autres bizarreries, je ne sait pas pourquoi a ouvert ce livre et nous a dit : 

"TIENS UNE PAGE EST CORNÉE,

VOUS VOULEZ SAVOIR LAQUELLE... C'EST LA PAGE 17..."

Ma mère est partie un 18...

Peut être que si elle avait lu quelques pages de plus... qui sait...  

 LA PRIÈRE COMPLÈTE DE SAINT AUGUSTIN

(dans le jardins des ruines de l'Abbaye)

SAM_5202.JPG

C'est exactement tout ce en quoi ma mère croyait, elle était sure de retrouver à sa mort ce qui y est écrit, ce que je lui souhaite de tout cœur, quelle ait trouvé ce en quoi elle a cru tout au long de sa vie. Voici la partie que ma nièce a lu à l'église :

"Ne pleure pas si tu m'aimes"

La mort n'est rien !

Je suis seulement passé de l'autre côté.

Je suis moi, tu es toi.

Ce que nous étions l'un pour l'autre, nous le sommes toujours.

Donne moi le nom que tu m'as toujours donné.

Parle moi comme tu l'as toujours fait.

N'emploie pas un ton diffèrent.

Ne prends pas un air solennel ou triste.

Continue à dire ce qui nous faisait rire ensemble.

Parle, souris, pense à moi, prie pour moi.

Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été.

Sans emphase d'aucune sorte, sans trace d'ombre.

La vie signifie toujours ce qu'elle a signifié.

Elle est ce qu'elle a toujours été, le fil n'est pas coupé.

Pourquoi serais-je hors de ta pensée ?

Simplement parce que je suis hors de ta vue ?

Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin !!!

 

 "La suite de la prière... que je ne connaissais pas"

(J'ai beaucoup aimé la suite)

 

Tu vois tout est bien...

Ne pleure pas si tu m'aimes.

Si tu savais le don de Dieu, et ce que c'est que le ciel.

Si tu pouvais d'ici entendre le chant des Anges et me voir au milieu d'eux.

Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux les horizons et les champs éternels,

Les nouveaux sentiers où je marche.

Si un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté,

Devant laquelle toutes les Beautés palissent !

Quoi ! Tu m'as vu, tu m'as aimé dans le pays des ombres et tu ne pourrais ni me revoir,

Ni m'aimer encore... dans le pays des immuables réalités ?

Oh! crois moi, quand la mort viendra briser tes liens comme elle a brisé ceux qui m'enchaînaient...

Et quand un jour que Dieu connaît et qu'il a fixé...

Ton Âme viendra dans le ciel ou l'a précédé la mienne.

Ce jour là, tu recevras celui qui t'aimait et qui t'aime encore.

Tu retrouveras son cœur, tu en retrouveras les tendresses épurées.

Essuie tes larmes et ne pleure pas,

Si tu m'aimes.

 SAM_5190.JPG

 Qui sait vraiment... est-ce un signe ?

Une pensée pour tous nos (vos) êtres chers...

(Une pensée pour Monique qui vient de perdre sa maman).

A.gif

Une Abbaye est un lieu

pour prier.

Prier est un lieu

pour le cœur.

Le cœur est un lieu

pour l'Amour...

 

11/11/2010

"S'ACCABADORA" LA FEMME QUI DONNE LA MORT

accabo.jpg

Voici une pratique ancestrale qui avait lieu en Sardaigne afin d'abréger les souffrances et ne pas laisser souffrir des personnes en phase terminale de leur maladie, on va évoquer le nom qu'on lui donne aujourd'hui "L'EUTHANASIE".

On parlait de "S'ACCABADORA" comme d'un personnage de légende, mais aujourd'hui on peut attester qu'elle a réellement existée en Sardaigne, elle a été un des personnages ayant tenu un rôle très important dans toute la société Sarde comme l'était à l'époque, "s'Allevadora" qui elle était sage-femme et mettait au monde les bébés.

BANDE DESSINEE DAMPYR

"S'ACCABADORA"

DAMPYR ALBUM BONELLI.jpg 

Depuis 1800 à nos jours, de nombreux écrits sont apparus concernant "S'ACCABADORA", soit pour confirmer soit pour nier la présence inquiétante de cette femme en Sardaigne, mais elle a réellement existé. Son nom Accabadora, viendrait de l'espagnol "ACABAR" qui signifie "finir", celle qui finit qui met un terme. 

De nombreuses thèses on été écrites, il y a même eu une bande dessinée n° 59, parue en fevrièr 2005 de la série "DAMPYR" qui s'intitule "LE TERMINATRICI" (on pourrait traduire par les finisseuses) et qui parle de cette pratique ancestrale.

ACCABADORA DE MICHELA MURGIA

Michela-Murgia-Accabadora1.jpg

Un livre vient de sortir concernant cette pratique "ACCABADORA" de Michela MURGIA écrivain sarde que je viens de commander, une version qu'ont peut aussi trouver en audio, son livre va bientôt être adapté à l'écran, on peut commander ces livres en italien sur le site "IBS.T" ou "BOL.IT".

La tradition voulait que S'ACCABADORA soit appelée par la famille et agissait seulement dans des cas vraiment désespères. On l'appelait lorsque la personne malade était épuisée et agonisante, qu'elle n'arrivait pas à mourir, lorsqu'il n'y avait plus aucun espoir d'amélioration et que la personne souffrait beaucoup trop.

C'était une petite vieille dame, toute de noir vêtue enveloppée dans "SU MUCCADORI MANNU" un très grand foulard noir qui retombait sur ses épaules, elle sortait frôlant les murs à la tombée de la nuit ou l'on ne pouvait pas l'apercevoir.

Elle transportait avec elle un sac avec ses outils, un petit joug de boeuf symbole de fertilité, de mort et renaissance qui venait placé sous la téte du malade afin de l'aider sur le chemin qu'il allait devoir emprunter, ainsi qu'un marteau en bois "SU MAZZOCCU" (voir photo) qui est conservé au "MUSEE DE LURAS".

aaaaa.jpg

Elle l'accompagnait dans les derniers instants de sa vie afin que son âme parte tranquillement, et pratiquait des rituels comme par exemple, réciter des prières et formules magiques, elle commençait par faire sortir la famille, enlever toute image réligieuse qui se trouvait dans la pièce, toute croix ou bijoux que le mourant possédait, puis une fois les saints sacrements donnés, elle pouvait commencer.

Site Internet sur S'Accabadora, article paru dans le journal "La Nuova Sardegna" qui est un journal sarde di 01-10-2008 :  

http://www.webalice.it/ilquintomoro/storia_tradizioni/acc...

Avec son "MAZZOCCU" marteau, s'accabadora donnait un coup sec un seul au malade, alors par contre il y en a qui disent sur la tempe, d'autres derrière la nuque, d'autres sur le front, cela interrompait ses souffrances et mettait fin à sa vie. Comme elle était arrivée elle repartait, silencieuse avec un regard de compassion à la famille de la victime.

DEFINITION DU MOT JOUG (GIOGO)

joug2.jpg

De suite après avoir quittée les lieux la famille annonçait la mort en criant et pleurant, puis on l'habillait de ses habits on l'installait dans son lit les mains croisées avec le rosaire entre ses mains et quatre cierges aux pieds du li, la famille la veillait en priant.

JOUG DE BOEUF (jualeddu de boi)

joug.jpg

Lorsque j'étais enfant je résidais à BURCEI avec ma famille, en revenant d'acheter le pain, je me souviens avoir entendu des gens pleurer et chantonner, je me suis approchée et j'ai vu dans une maison on faisait entrer pour rendre hommage et dire adieu à la personne decedée.

Je ne sais pas pourquoi mais je suis entrée par curiosité certainement, j'ai vu dans la pénombre de la chambre le lit avec la personne défunte habillée avec un beau costume noir, dans ses mains un chapelet noir entrelacé.

accab2.jpg

Autour du lit quatre gros cierges allumés sur des chandeliers argentés, tout autour la famille avec les pleureuses (des femmes qu'on payait pour venir pleurer le mort et évoquer la vie de ce monsieur en pleurant et criant, ça m'avait beaucoup choquée.

J'ai retrouvée une vidéo qui montre exactement la reconstitution de ce que j'ai vu à l'époque. Voici une émission "Antologia di Sardegna Canta" qui passe sur la première chaîne privée Sarde, elle montre différents extraits de chants, danses ainsi que des rites traditionnels comme une reconstitution de la mort avec ses rites qui avaient lieu en Sardaigne.

acabbadora1.jpg

Cette vidéo montre les femmes portant le deuil et "ATTITTENDI" (chants funèbres des femmes en Sardaigne) je ne sais pas le traduire mais c'est ce qu'elle disent pour le défunt ainsi que les pleurs. En effet ces lamentations en vers montrent la douleur d'une mère qui accompagne et confie son fils à Dieu, cela s'appelle "S'ATTITTU".

On voit aussi venir des personnes donner les condoléances, le monsieur dit en sarde " ayez de la patience pour les choses que nous envoie Dieu, qu'on le reconnaisse ou revoit dans la Sainte Gloire (au paradis)" on disait différentes phrases de reconfort à la famille.

RECONSTITUTION DES TRADITIONS

Elle ne demandait aucune rémunération elle le faisait gratuitement, c'était la plupart du temps dans les villages "L'ALLEVATRICE" ou S'Allevadora" la Sage-Femme qui aidait à donner la vie mais, aidait aussi lorsqu'il était nécessaire à l'enlever, en tout cas c'était vu par tous les Sardes, comme quelque chose de positif car elle abrégeait les souffrances des malades.

S'ACCABADORA

ACCABADORA.jpg

Tout le monde savait ce qui se passait, aussi bien l'église que les autorités mais elles n'intervenaient jamais, c'était toleré, elle faisait aussi la médécine contre le mauvais oeil avec un verre d'eau, des grains de blé et des prières avec rituels. Elle guérissait aussi avec des herbes et des prières, elle enlevait le feu, les verrues, les gens la récompensaient en lui offrant de la nourriture.

"SU MAZZOCCU" MARTEAU ET JOUG

martello.jpg

S'accabadora était aussi appelée "la signora della buona morte", la femme de la bonne mort, on les appelait aussi "LE SACERDOTESSE DELLA MORTE" les prêtresses de la mort, on note que sa dernière apparition attestée, remonterait en 1952 à ORGOSOLO un village de la BARBAGIA.

Voici un autre livre qui s'appelle "EUTANASIA ANTE LITTERAM IN SARDEGNA". Sa femmina accabbadora. Usi, costumi e tradizioni attorno alla morte in Sardegna. La traduction serait "EUTHANASIE ANTE LITTERAM (AVANT LETTRE, SE DIT D'UN FENOMENE CULTUREL) La femme accabbadora, finisseuse. Us, coutumes et traditions autour de la mort en Sardaigne".

Ce livre a été écrit par Alessandro BUCARELLI, médecin légiste à l'Université de SASSARI, et Carlo LUBRANO, lui aussi médecin dans la même Université, il est édité par les éditions SCUOLA SARDA (école sarde). Le livre fait suite à une étude  approfondie et des documents retrouvés auprès du Diocèse Sarde, des églises ainsi que des musées.

acabadora 10.jpg

J'ai pu lire les commentaires de personnes l'ayant lu et elles sont toutes positives, elles l'ont trouvé criant de vérité. Cette méthode a été retrouvée aussi dans les coutumes des peuples Phéniciens mais aussi des Étrusques.

Voila c'est une note pas très gaie mais elle fait partie de la vie et du Patrimoine de la Sardaigne, j'en entendait parler au coin du feu gamine, lors des veillées de Noël lorsque les légendes et histoires nous étaient racontées en attendant que le Père Noël passe.

Voici une interview-documentaire réalisée par L'Antropologue Dolores TURCHI à Madame CONCAS du village de GADONI, elle nous raconde en sarde, le "modus operandi" de S'Accabadora auquel elle a assisté une fois. 

HO VISTO AGIRE S'ACCABADORA

(j'ai vu agir s'Accabadora, la nonna raconte ce qu'elle a vu)

Ou alors par des belles soirées d'été  avec le ciel étoilé, ma grand-mère maternelle vêtue de noir, elle portait le deuil de mon grand-père, après le dîner prenait sa chaise, on la suivait sur le pas de la porte ou ses voisines la rejoignaient. Elles commençaient par parler de la pluie et du beau temps, puis elles se racontaient ces histoires qui nous gamins nous terrorisaient mais nous aimions bien les écouter.

Je souhaite une bonne lecture et longue vie à tous.

A PRESTU . . .

18.jpg

 

18/03/2010

HOMMAGE A MA MERE 4 ANS DEJA

Voici un hommage à ma mère disparue en avril 2006, voilà bientôt 4 ans, elle est et sera toujours présente dans le coeur et la mèmoire de nous ses enfants, de sa petite fille qu'elle adorait, elle l'appelait tendrement (sa petite bichette d'amour) et à qui elle manque énormement ainsi qu'aux gens qui l'ont connue, appreciée et aimée.

49.gif 

Ma mère adorait les fleurs, la beauté de la nature, les oiseaux et tous les animaux, comme le printemps sera là dans quelques jours, voici pour elle les plus belles fleurs.

MONTAGE.jpg

De  son pays d'adoption qu'a été BURCEI ou elle y a rencontré l'amour, s'est mariée dans l'Église SANTA MARIA y a vécu, elle gardait une pensée particulière pour BURCEI sa famille, ses amis.

FLEURS DANS SON JARDIN AVRIL 2010

MONTAGE JARDIN .jpg

SON CERISIER EN FLEUR

Photos importées 00175 OK.JPG

Un des cerisiers qu'elle avait planté est en fleurs en avril 2010, elle aurait été ravie de le voir, tous les ans elle me disait "cette année ce sera une bonne année vu les fleurs qu'il y a", on peut déjà voir les queues des cerises sur la photo il y en aura plein cette année.

Je pense souvent à elle lorsque je vois les fleurs dans le jardin ou en ville, les feuilles des arbres pousser, mon regard est pour elle qui aimait tant les fleurs. Elle aimait beaucoup BURCEI qui est reputée pour ses cerises, on vient de toute l'île pour les goûter et repartir avec.

Au mois de juin chaque année y a lieu la fête des cerises, c'était le fruit qu'elle adorait, pour la Noël on en trouvait venant du Chili, je lui en achetait tous les ans quelques unes car je savait qu'elle aimait, elle était contente de les goûter mais me disait "ce n'est pas pareil comme dans la saison".

Elle avait planté dans son jardin des cerisiers et en était très fière, lorsqu'elle allait faire la cueillette avec son panier, on était tous très heureux autour de l'arbre entre couper et goûter.

CERISIERS ET CERISES BURCEI (PROVINCE DE CAGLIARI)
n51496368766_2023351_7783.jpg
 
ciliegie2.jpg
CERISIER DE SON JARDIN
CERISIER B.jpg

Elle a ramenée aussi de BURCEI quelques feuilles de figues de barbarie qu'elle a planté et qui aujourd'hui ont fait une haie qui porte des fruits en grande quantité, ainsi qu'un figuier, des grosses figues noires delicieuses et une plante de myrte.

FIGUES DE BARBARIE (dans son jardin amenées de Sardaigne Burcei)

DSCN1784.JPG
. . . . . .
DSCN5989.JPG

Quelques vidéos de ses chanteurs preferés tels que, ADRIANO CELENTANO, MARIA CARTA ainsi que DALIDA, MAURANE et DANY BRILLANT qu'elle adorait, elle aimait beaucoup la musique, aussi bien les chansons traditionnelles de la Sardaigne si chère à son coeur qu'elle chantonnait souvent, (j'aimais bien l'entendre fredonner dans la cuisine) que la variété Française avec de belles voix.

1.jpg
. . . . . .
collage1.jpg
. . . . . .
 
montage &.jpg
ROSES DE SON JARDIN.
ROSES MAMAN 2010.JPG
 DIVERSES VIDEOS DE CHANTEURS QU'ELLE APPRECIAIT
 
ADRIANO CELENTANO SOLI (NOTRE JONNY HALLIDAY)
ADRIANO CELENTANO RAGAZZO DELLA VIA GLUCK
ADRIANO CELENTANO PREGHERO
MARIA CARTA AVE MARIA
DALIDA
MAURANNE
DANY  BRILLANT
POUR TOI MAMMINA (petite maman)
4.jpg
Une très belle "NINNA NANNA SARDA" (berceuse) chantée par CARLA DENULE très belle voix, ma mère aurait adorée elle qui était catholique, nous disait que grâce au Bon Dieu elle aimait ce qu'elle était devenue, et avait progressée dans sa vie.
Lorsqu'elle priait ça l'aidait dans les moments difficiles de sa vie, voilà pourquoi cette ninna nanna Sarde pour elle "DROMMI" en Sarde sur la vidéo veut dire "DORS".
 
NINNA NANNA A GESU BAMBINO (berceuse à l'enfant Jésus)
 
Loin des Yeux, loin du Coeur . . . .
Ce proverbe est bien menteur,
Car malgré ton départ,
C'est à toi que nous pensons tous,
 Tu nous manque beaucoup,
Plus rien ne sera plus comme avant.
Une Maman est le bien le plus précieux.
On T'Aime.
 
FLAMME.gif
 
 

19:54 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (0)

19/10/2009

A TOUS CEUX QUI AIMENT LA SARDAIGNE

 Projet00.jpg

Je dédie cette note à toutes les personnes qui aiment notre Sardaigne, en particulier à tous les sardes qui se trouvent aux quatre coins du monde et qui n'ont jamais oublié leur magnifique île.

Elle est et restera toujours dans nos coeurs, heureusement grâce à ma mère nous avons pu nous retrouver dans le Sud de la France. Nous sommes dans un climat Méditerranéen avec, la mer, le soleil la nature qui nous rappelle la Sardaigne, nous avons beaucoup de chance.

EN ATTENDANT L'EMBARQUEMENT SUR LE QUAI

IMBARCARE NAVE.jpg

Un jour nos parents pour certains leur grands-parents ont quitté leur terre, leur village, leur famille, frères, sœurs, amis pour chercher du travail. Ils sont partis pour donner un meilleur avenir à leur famille. Voici comment on embarquait à bord des bateaux de la Tirrenia dans les ports il y a quelques années.

LE FERRY (TRAGHETTO) DE LA TIRRENIA

TIRRENIA 4.jpg

On garde toujours dans le cœur une certaine nostalgie de son pays en mémoire, ses musiques et danses traditionnelles dont "SU BALLU SARDU" le bal sarde (voir vidéo), les fêtes de villages si magiques ou tout le village s'y réunit, elles resteront à jamais dans nos souvenirs.

SU BALLU SARDU CUN LAUNEDDAS

(bal typique de la Sardaigne)

Gamine je retournais tous les ans en vacances avec mes parents, mes frères et sœur un voyage long mais si riche en souvenirs. Nous faisions PARIS - ROME-CIVITTAVECCHIA (port d'embarquement vers la Sardaigne et CAGLIARI), en tout environ 1 300 km en voiture. Je dis vacances mais mes parents travaillaient à la construction de leur maison, qui pensaient ils, lorsqu'ils seraient à la retraite couleraient des jours heureux (le rêve de presque tous ceux partis de l'île).

UNE MÈRE ATTEND SON FILS SUR LE QUAI DU PORT

(mes grands-mères s'habillaient comme ça) 

 MADRE IN ATTESA AL PORTO PORTO TORRES.jpg

Ma mère disait toujours être très heureuse de vivre en France, car elle avait été acceptée tout juste après son mariage jeune femme de 24 ans. Elle était venue sans savoir parler le Français, avait appris à lire, écrire et parler avec un petit garçon fils d'amis, puis au marché en posant toutes sortes de questions. Elle en était très fière malgré son fort accent Italien, elle aimait beaucoup lire et se débrouillait seule en toutes circonstances.

VIDÉO L'ILE QUI DANSE

Elle a eu 4 enfants dont 3 en France et disait toujours "je resterais à la retraite la ou sont mes enfants" malheureusement elle nous a quittés en 2006 et est restée comme elle voulait prés de ces enfants. Elle vivait avec ses souvenirs, la Sardaigne et sa famille lui manquaient mais elle était heureuse avec sa famille. 

NURAGHI E COSTUMI.jpg

Son chanteur préféré était Adriano Celentano, en France elle adorait Dalida et Maurane, Dany Brillant et d'autres. Elle a appris à parler l'Italien et le Sarde à ma nièce toute petite, aujourd’hui elle le parle couramment avec un joli accent Français que j'adore. Lors de nos voyages elle s"est très bien débrouillée en le parlant et en comprenant les autres enfants et adultes.

VOICI LES NAVIRES DE LA TIRRENIA

    passeggeri_off.jpg

Que de beaux souvenirs ce long voyage (c'est pour ça que j'adore les voyages en voiture et que même beaucoup de kilomètres ne me font pas peur). Entre frères et sœurs nous rigolions, jouions, dormions, on regardait les plaques d'immatriculations des voitures pour savoir d’où elles venaient. Il nous arrivait aussi de faire des grimaces, tirer la langue ou faire coucou (comme tous les enfants espiègles).

CARTE DU TRAJET PARIS CIVITAVECCHIA CAGLIARI 

PARIS CAGLIARI.gif

On attendait avec beaucoup d'impatience le moment ou l'on apercevrait la mer, nous qui résidions à l'Est de Paris, la mer et le soleil nous manquaient beaucoup. La première fois que nous l'apercevions c'était à GENOVA Gènes, alors nous étions heureux de la sentir d'abord, puis de la voir de loin si bleue avec le soleil haut dans le ciel bleu. C'était un bonheur pour nous les enfants, en tout cas moi je me disait "ça y est on est presque chez nous".

LE PORT LA NUIT AVEC LE BATEAU

 TIRRENIA NOTTE.jpg

On attendait l'embarquement sur le quai, guettant les premières voitures monter à bord, nous étions ravis on dit qu'on entrait dans le ventre de la baleine comme Pinocchio. Mon père garait la voiture, nous descendions pour monter sur le pont chercher nos places afin de s'installer, puis on allait voir les manœuvres de départ.

LE GARAGE A VOITURES SUR LE BATEAU

GARAGE NAVE.jpg

L'arrivée était joyeuse dés qu'on apercevait les cotes de la Sardaigne, je me souviens on guettait le début des cotes sardes. C'était la joie lors des premières cotes en vue, on disait "ça y est terre Sardaigne en vue" le soleil, la mer le port de CAGLIARI qui se rapproche de plus en plus ce n'était que du bonheur.

12.jpg

On allait revoir notre grande famille, grands-parents, oncles et tantes, cousins et cousines, les amis, l'église de  Santa Maria avec le village ou tant de souvenirs à chaque coin de rue.Si l'arrivée à Cagliari était une grande joie, le départ l'était beaucoup moins, je me souviens des départs très tristes mais surtout d'un en particulier il y a quelques années lointaines. Sur le port le bateau nous attendait, une fois à son bord tous les passagers se massaient sur le pont afin de jeter un dernier regard à Cagliari et voir le bateau s'éloigner.

LA TRAINÉE DERRIÈRE LE BATEAU

344532.jpg

Un dernier regard sur Cagliari, la Via Roma qui fourmille de gens qui se promènent sans prêter attention au bateau qui va appareiller, les familles venues accompagner les voyageurs s'envoient les derniers baisers, on se parle une dernière fois en se promettant de se revoir l'année prochaine puis, la sirène du bateau annonce le départ.

QUE DE SOUVENIRS . . .

AU DÉPART DU PORT DE CAGLIARI

On commence à entendre le roulis des moteurs, sous nos pieds les vibrations, on voit à terre les marins enlever les cordages puis ceux à bord les remonter, notre cœur se serre, un nœud dans la gorge, une boule au ventre et le bateau commence à s'éloigner tout doucement du quai, ça y est on est parti on vient de quitter notre Sardaigne.

BATEAU AVEC PASSERELLES A CIVITTAVECCHIA

CIVITTAVECCHIA.jpg

La sirène du bateau résonne trois fois c'est triste et émouvant, mais c'est peut être moi qui le ressent comme ça. Le bateau s'éloigne tout doucement du quai, les mains se lèvent pour s'envoyer un dernier au revoir, un dernier baiser la gorge nouée. Les mains s'agitent d'abord très clairement, puis de plus en plus lointaines jusqu'à ce que l'on devine seulement les silhouettes sur le quai, puis plus rien.

Une larme coule discrètement le long de ma joue, comme disait Ugolin dans "Manon des Sources" ce n'est pas moi qui pleure, ce sont mes yeux. Je me demande quand est-ce que je reviendrais, je ne sait pas, petit à petit on n’aperçoit plus que les cotes lointaines, puis seulement la mer à perte de vue. Je reste longtemps à regarder la mer d'un bleu magnifique, l'écume blanche contre le bateau, je ne me lasse jamais d'admirer la mer j'y resterais des heures et des heures.

COUCHER DE SOLEIL VU DU BATEAU

NAVE PARTENZA PELODIA.jpg

Je restais un long moment sur le pont à essayer d’arrêter de pleurer avec une grosse boule au ventre, je repensait à tous les bons moments passés et les moins bons, à tout ce qu'on laisse derrière soi, sa famille, ses amis, une partie de moi y restait à chaque fois. Cette vidéo me rappelle tant de départs.

BATEAU AU DÉPART DU PORT DE CAGLIARI

La beauté des paysages me revenait en mémoire, ma famille et mes amis puis, il fallait mettre tout ça de côté, afficher son plus beau sourire avec un semblant d'insouciance et lorsque j'étais un peu moins triste, je redescendais rejoindre ma famille la vie continuait.

L'arrivée à Civittavecchia était beaucoup moins gaie, on remontait revoir les manœuvres d'amarrage une dernière fois, mais le cœur n'y était pas cela n'avait plus la même saveur qu'au départ. J'essayais d'emmagasiner tous ces souvenirs déjà lointains, moi qui est toujours aimé la mer et qui l'aime encore plus, j'allais la quitter pour bien longtemps. On remontait en voiture, l'autoroute pendant des kilomètres "les vacances sont finies on rentre".

DÉBARQUEMENT AU RETOUR DES VACANCES 

RIENTRO 2.jpg

Lorsqu'on a vécu dans une île, on garde toujours dans son cœur un je ne sait quoi, une sensation de manque, de la nostalgie (malgré je sois née en France et que j'y soit très bien), on n'oublie jamais d'où on vient, son village ou l'on a grandi avec tous ses souvenirs.

MA PREMIÈRE COMMUNION J'AVAIS 10 ANS

(un très beau souvenir)

BURCEI.JPG

L'église de Santa Maria ou j'allais tous les dimanches à la messe puis au catéchisme, j'y ait fait ma première communion, j'en étais très fière. Je rêvais de m'y marier une fois adulte avec mon premier petit amoureux (qui ne l'a jamais su d'ailleurs) ou peut être que si ?

L’ÉGLISE DE SANTA MARIA PATRONNE DE BURCEI

ST MARIA 2010.jpg

PRÉPARATION POUR UN MARIAGE

CHIESA 1.jpg

Enfant je voyais les futurs mariés enfin, moi c'était surtout la mariée qui me fascinait, sa belle robe blanche, je me rêvais souvent à sa place et ne loupais aucun mariage je courais pour bien les voir. Je voyais le cortège s'avancer dans les rue du village  jusqu’à l'église et, tout le long du parcours les femmes donnaient la typique bénédiction sarde "S'ARAZZIA".

S'ARAZZIA RITE DE LA BENEDICTION AUX ÉPOUX

(ma mère me l'a faite aussi en sortant de la maison) 

S'ARAZZIA.jpg

C'est un rite très ancien de bon augure pour les jeunes mariés, on prépare une assiette en porcelaine avec du riz, des pièces, du gros sel, des pétales de roses, des petites billes en argent et or (des bonbons). Les femmes arrêtent le cortège, se mettent devant les futurs époux en leurs disant quelques mots de félicitations et lancent ce qui est dans l'assiette en faisant des signes de croix, puis cassent l'assiette à leurs pieds en signe de porte bonheur, plusieurs femmes font ce rite tout le long.

L'ALLIANCE SARDE 

FEDE SARDA.jpg

J'aurais été très fière de traverser les rues du village de Burcei, entendre les gens dire "qu'elle est belle la mariée", arriver à l'église le portail grand ouvert, des fleurs et du tulle blanc de partout pour nous accueillir, l'odeur de la cire des bougies allumées, c'est comme ça que j'en avais rêvée. A la fin de la cérémonie lorsque les mariés sortaient sur le parvis, on leur lançait du riz, j'en ramassais et remplissait mes poches avec, il me semblait que ça me porterait bonheur.

SANTA MARIA PATRONNE DE BURCEI

BURCEI SANTA MARIA 1.JPG

J'en ait ramassé à chaque mariage, dés qu'il y en avait un j'allais le voir, une année que je m'y trouvais en vacances, il y avait un mariage j'ai regardé passer le cortège avec les futurs époux en tête, puis à la sortie de l'église on a lancé le riz. J'en ait ramassé une belle poignée que j'ai mis dans un sachet qui se trouve toujours sur mon bureau (il m'est très cher).

RIZ RAMASSE SUR LE PARVIS DE L’ÉGLISE A BURCEI

RIZ.jpgbis.jpg

Je me suis mariée en France, je l'ai eue ma magnifique robe blanche comme j'en avais tant rêvée, une vraie princesse. Mais l'église non car mon futur mari étant divorcé on ne pouvait plus se marier à l'église, mon seul regret dommage, sinon cette journée reste un très beau souvenir.

MA MAGNIFIQUE ROBE DE MARIÉE

(tant rêvée enfant)

Numériser0002.jpg

Lors de mon mariage, ma mère m'a offert mon rêve, ma merveilleuse robe de mariée tant imaginée lorsque je n'étais qu'une enfant. Elle me la promettait depuis toujours, toute gamine lorsque nous allions à Cagliari acheter des chaussures ou des habits, je la faisait s'arrêter des heures devant les boutiques de robes de mariées pour les admirer, il fallait qu'elle me prenne la main pour partir et je lui disait attend encore un peu. Ma robe de communion elle me l'avait offerte aussi super belle, une vraie petite robe de mariée (en Italie ça se fait ici non, ce sont les aubes).

CHANSON EN L'HONNEUR DE LA MARIÉE

"SPOSA" DU GROUPE PAOLO BOI

Mon mari m'a offert mon deuxième rêve, il m'a emmené en voyage de noces au Etats-Unis, un rêve d'enfant, je voulais aller voir les indiens et les personnages de Disney qui avaient bercé mon enfance comme Mickey et Minnie, Pinocchio etc. Ce fut un voyage de rêve, les hôtels magnifiques immenses, nous avons visité beaucoup d'endroits magiques tels que des parcs, des réserves indiennes dans les Everglades, de très belles villes mais aussi des paysages magnifiques.

CAPE CANAVERAL EN FLORIDE

3.jpg 

Nous sommes arrivés et repartis depuis l'aéroport de Miami, puis avons visité Miami Beach, Orlando, Tampa, St Petersburg, Palm Beach, Fort Lauderdale (surnommée la "VENISE DE L'AMERIQUE" avec ses 300 km de canaux à Naples on s'est baignés dans le magnifique Golfe du Méxique sous les palmiers. Le Parc Naturel des Everglades avec ses marécages et réserves indiennes (classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. 

4.jpg

A Cape Canaveral on a vu les bases de lancement des navettes, son musée qui retrace l'histoire de la conquête de l’espace. Puis nous avons pris la route panoramique qui conduit à Key West au travers de plusieurs pont au dessus de l'eau c'est tout simplement magique. Nous avons fait un circuit magnifique (on avait loué une voiture) et sur les quais du port de Miami on y a vu notre paquebot "LE FRANCE" amarré sous le nom de "NORWAY".

LE "FRANCE" REBAPTISE "NORWAY" AU PORT DE MIAMI

NORWAY.jpg

Ce séjour magnifique restera à jamais gravé dans ma mémoire, nous étions en circuit individuel, mon mari avait tout organisé et nous y avons passé 15 jours merveilleux à faire le tour de la Floride et visiter des endroits magnifiques. Je suis redevenue l'enfant que j'étais lorsque devant la télévision je regardais Disney tous les mercredis après-midi, je rêvais aux princes et princesses.

PINOCCHIO A DISNEY WORLD (ORLANDO FLORIDE)

QUELLE IMMENSE ÉMOTION  POUR MOI. . .

(j'étais heureuse, c'est un de mes meilleurs souvenirs)

a.JPG 

Lorsque j'ai serrée dans mes bras Pinocchio, Minnie et Mickey j'ai d'abord touché leurs bras pour voir si ce n'était pas un rêve, ça m'a réellement émue j'en avais les larmes aux yeux. Alors je m'estime heureuse d'avoir eu mes deux rêves réalisés, il m'en reste encore quelques uns à réaliser j'espère les réaliser aussi.

MINNIE ET MICKEY EN FLORIDE

(un souvenir inoubliable de toute ma vie)

FLORIDE.jpg

Enfin bref, voici la vidéo que je veux vous montrer afin que vous profitiez de si belles images de la Sardaigne, en tout cas moi "JE L'AIME MA SARDAIGNE".

LA MIA TERRE - MA TERRE (CHANTÉE PAR I NOMADI)

1734552142.gif

A PRESTU . . . 

 

06/06/2009

BONNE FETE MAMAN

Une note spéciale pour ma maman en ce jour de la " FETES DES MERES ".

Voilà trois ans déjà " MAMMINA " (nous l'appelions petite maman) que tu es partie. Tu n'es plus près de nous tes enfants auxquels tu manque beaucoup.

En ce jour de "FETE DES MERES" notre pensée va vers toi afin de t'envoyer des milliers de baisers là ou tu te trouves, j'espère qu'ils te parviendront.

je_t_aime_joliecarte3.jpg

Ma première pensée va vers toi lors des fêtes et il ne se passe pas un jour sans que je n'ai une pensée pour toi, surtout lorsque je vois des fleurs que tu adorais, des paysages, la nature, les mimosas qui étaient tes fleurs preferées. 

TOURNESOL AU JARDIN

Photo 0039.jpg

Je te revois toujours un sécateur à la main dans ton jardin en train de tailler, ou alors le tuyau d'arrosage à la main en train d'arroser, parfois tu nous faisais prendre une douche forcée avec ta petite fille.

CERISIER EN FLEUR

CERISIER.jpg

Tu plantais des fèves que nous mangions toutes les deux petites et tendres, des petits pois, des tomates, des poivrons, des fraises. Tu avais aussi planté des cerisiers qui te rappelaient BURCEI (CAGLIARI - SARDAIGNE) le village ou tu t'es mariée et ou tu a vécu une partie de ta jeunesse, et ou tes 3 soeurs résidaient.

Tu avais aussi il y a quelques années ramené dans un carton (je ne vous dit pas l'expédition) des feuilles de "FIGUES DE BARBARIE DE BURCEI ET UN ARBUSTE DE MIRTO" afin de les faire pousser içi à MONTPELLIER ou le climat est à peu près identique. Et voici le résultat quelques années après.

FIGUES DE BARBARIE

DSCN17850003.JPG

LA PLANTE DU MYRTHE (on en fait une liqueur delicieuse)

DSCN17990017.JPG

Ces rosiers de ton jardin que tu soignais avec amour et les bouquets qu'on ramenait à la maison et qui sentaient si bon, aujourd'hui j'essaye de les entretenir à ta place. Le bon temps que nous avons passé au jardin, nous ne l'oublierons jamais. Je m'allongeais parfois sur ma chaise longue, ta petite fille se baignait dans la piscine et tu venais nous rejoindre pour te reposer et papoter un peu.

UNE PARTIE DE SES ROSIERS

ROSIERS.JPG

Les parties de rigolades qu'on faisait toutes les trois quand tu apprenais les chansons de ta jeunesse passée en SARDAIGNE à ta petite fille qui adorait ça et répétait avec son petit accent Français ça nous faisait bien rire.

Tu lui as appris le Sarde et l'Italien qu'elle parle encore avec nous de temps en temps, elle nous dit "comme mamie disait" et nous sort une tirade en Sarde qui nous fait bien rire.

2 COEURS.gif

Une petite pensée pour toi qui à toujours été là pour nous, qui nous a toujours soutenu dans les moments de joie, comme lors de moments difficiles, notre bien être t'importait plus que ta vie même nous passions toujours avant toi.

J'entends ta voix dans tous les bruits du monde.

- Paul Eluard –

Je voulais simplement te dire "BUONA FESTA MAMMINA TI AMO E MI MANCHI TANTO " - "BONA FESTA MAMMINA TI AMU  E MI MANCASA TANTU" (bonne fête petite maman je t'aime et tu me manque beaucoup), des milliers de baisers pour toi de ma soeur et son mari, ta petite fille et mes 2 frères qui se joignent à moi.

Bonne  fête des Mères à toutes les mamans du Monde.

 

3.jpg

 

 

23:30 Publié dans Famille | Lien permanent | Commentaires (2)