Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/03/2017

ARTE, Carnavals - Barbagia Sardaigne, l'embrasement collectif

Carnevale Barbagia Sardegna.jpg

Si vous ne l'avez pas vu, voici un très beau documentaire qui est passé sur ARTE, il parle de ma belle île qu'est la Sardaigne (je ne suis pas de parti pris... NON PAS DU TOUT...), avec toutes nos traditions et nos fêtes. J'ai toujours aimé le Carnaval, c'est un moment de joie, de fête, de bonheur, des traditions des Sardes avec leurs masques d'un autre temps qui nous faisaient très peur gamins. Je suis fière d'appartenir à cette terre et j'adore nos us et coutumes, nos traditions ancestrales, nos racines, nos valeurs et notre riche Patrimoine.

Voici ci-dessous le documentaire sur ARTE :  

Un voyage sensoriel en cinq étapes dans le sillage du carnaval (Carrasecare en sarde). Au centre de la Sardaigne, dans l'enclave montagneuse de la Barbagia, le carnaval est l'occasion pour les villages d'Ottana et de Mamoiada d'ouvrir leurs portes aux curieux et de souder leurs communautés.

BOES ET MERDULES

(masques typiques de la ville de OTTANA)

CARNEVALE 1.jpg

Tandis que les hommes et les enfants préparent de grands bûchers, fabriquent les masques de bois et peaufinent les costumes célébrant leurs racines rurales, les femmes préparent des pâtisseries traditionnelles et ouvrent les maisons. Un mélange très particulier des générations qui forge l'identité de ces peuples des montagnes. (Source ARTE)

MAMUTHONES ET ISSOHADORES

(masques traditionnels de la ville de MAMOIADA)MAMUTHONES.jpg

VOILA CE QUE JE VIVAIS EN SARDAIGNE

J'EN AIT UN PEU LA NOSTALGIE...

BONU CARRASECARE A TOTTUSU   

 

06/07/2016

S'Ardia de Santu Antinu 2016 à Sedilo (Oristano) en Sardaigne

Ardia-2016-Sedilo.jpg

Voici la très belle fête dell'ARDIA qui a lieu les 5 - 6 et 7 juillet 2016 à SEDILO dans la Province de ORISTANO. C'est une folle course à cheval, en l'honneur de San Antinu - San Constantino- Saint Constantin et de la bataille gagné par Constantin lui-même en 312 à Pont Milvio (ROME) entre Constantin et Maxence.

ARDIA 3.jpg

Voici le parcours des cavaliers sur le site de la Mairie de SEDILO :

http://geonue.comune.sedilo.or.it/project/percorso-ardia/ 

LA COURSE EFFRÉNÉE EST MAGNIFIQUE

ARDIA 5.jpg

La légende dit, qu'avant de commencer la bataille avec ses ennemis, apparut dans le ciel une croix brillante avec l'inscription "In hoc Signo Vinces - Par ce Signe tu Vaincras". Il fit peindre ce signe sur son étendard et fut le vainqueur de la bataille contre les armées de Maxence. 

SEDILO AVEC LE SANCTUAIRE AU FOND

(la croix s'appelle su frontigheddu,

lieu de départ de la course)

ARDIA 1.jpg

Voici le Programme de la fête :

http://sardegna-in-rete.leviedellasardegna.eu/?tag=programma-ardia-di-sedilo-2016

LES CAVALIERS PENDANT LES ESSAIS

AVANT LA VRAIE COURSE

ARDIA 2.jpg

Retrouvez l'histoire de cette très belle fête dans les notes de 2009 et 2015 ci-dessous :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2009/06/index.html

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2015/06/29/s-ardia-2015-a-sedilo-oristano-836027.html

LA PORTE DE SAN CONSTANTINO

(par ou passent les cavaliers au grand galop)

ardia a.jpg

Vous pourrez voir la très belle et incroyable descente des cavaliers (plus d'une centaine) sur la télévision Sarde "VIDEOLINA" en direct ce soir mercredi 6 juillet 2016 à partir de 18 heures et jeudi 7 juillet 2016 à partir de 7 h 30. Ne la loupez pas car vous verrez cette très belle et ancienne tradition Sarde avec la spectaculaire descente des cavaliers, moi j'aime toujours la voir et je remercie Vidéolina qui nous fait vivre ces très beaux moments de fêtes, de traditions depuis quelques années en direct.

ARDIA 8.jpg

Site en Live de VIDEOLINA :

http://www.videolina.it/live.html

LE CIRCUIT QU'EMPRUNTENT LES CAVALIERS

(ils devront passer 7 fois autour du Sanctuaire au grand galop)

ARDIA B.jpg

Les gens ne viennent pas ici pour demander un miracle ou une grâce (certains doivent le faire, et moi-même je l'aurais fait, dans l'église se trouvent une centaine d'ex-votos), mais ils viennent juste parce qu'ils estiment être de leur devoir, de venir chaque année afin de respecter une promesse faite, celle d'avoir reçu une grâce.

STATUE DE SAN CONSTANTIN A SEDILO

ARDIA 9.jpg

SEDILO

IL PAESE DELL'ARDIA (Italien)

SA IDDA 'E S'ARDIA (Sarde)

LE PAYS DE L'ARDIA (Français)

BONA ARDIA A TOTTUSU

 

31/01/2013

Gastronomie sarde : dolci sardi (gâteaux traditionnels Sardes)

DOLCI SARDI SARDEGNA.jpg

Je vais vous parler encore une fois de gastronomie, mais cette fois ce sera sur les "Dolci Sardi" les gâteaux traditionnels. Je vais parler de ce que je connais pas tous car il en existe de différentes sortes dans toute l'île. En effet la Sardaigne posséde une cuisine riche de traditions ancestrales avec des produits naturels comme le miel, les amandes, la fleur d'oranger et divers autres produits.

EXPOSITIONS DES DOLCI SARDI A TONARA 

Voici le site Internet de Roberto Murgia ou vous trouverez des recettes et de magnifiques photos :

http://www.myart-robertomurgia.blogspot.fr/search/label/DOLCI%20SARDI

 IS CANDELAUSU

dolci candelausu 1.jpg

Je crois qu'on sera tous d'accord (pour ceux qui connaissent un peu), pour dire qu'elle est riche, variée, savoureuse, gourmande aux saveurs intenses qui font honneur au terroir de la Sardaigne (voir note du 23/04/2009).

dolci 4.jpg

Cette fois-ci je vais vous parler de quelques chose qui fera plaisir à tous les gourmands (dont je fais partie...) c'est à dire les "Dolci Sardi" qu'on mange en fin de repas avec un petit verre de liqueur. On peut boire du Myrte, de la Vernaccia ou de la Malvasia qui sont des vins blancs doux, du limoncello sarde ou de la Grappa sarda qu'on appelle Filu'e Ferru (fil de fer).

55.JPG

Ce sont les gâteaux traditionnels, "buonissimi e deliziosi" on ne se lasse pas de les admirer d'abord puis de les déguster). Ils sont tellement beaux qu'on a du mal à y croquer dedans mais, rassurez-vous ça ne dure qu'un instant... l'envie d'y mordre dedans et de les savourer, est bien plus grande (ha, ha, ha).

MIEL

MIELE.JPG

DIVERS GATEAUX 

DOLCI SARDI SARDEGNA3.jpg

On dit des Sardes qu'ils sont taciturnes et reservés, c'est peut-être vrai mais ils sont travailleurs, honnêtes et sincères. Pour conquérir leur amitié il faut du temps, mais lorsque un sarde vous offre son amitié c'est pour la vie sauf si vous le trahissez.

ARRESCOTTU (en sarde) RICOTTA  

RICOTTA S ARRESCOTTU.JPG

Le sarde est un dur au coeur tendre, son hospitalité est légendaire, il est impossible de sortir de chez eux sans avoir gouté aux gâteaux traditionnels tout en buvant le verre de l'amitié. On vous offre du bon pain, du vin avec du fromage de brebis, c'est un signe de bienvenue.

C.jpg

SCIVEDDA TOUTES LES FEMMES SARDES EN ONT UNE

(on se la transmets de mère en fille, j'ai celle de ma mère)

scivedda.jpg

Trinquer avec un verre de bon vin, est le geste de bienvenue le plus diffusé en Sardaigne, il ne faut surtout pas réfuser "Unu Tzikkeddu de Binu" un petit verre de vin, ça les vexerait. Chaque évenement en déhors de la vie courante, est feté avec de bons repas, des gâteaux dont les recettes se transmettent de génération en génération.

PANI CASU ET UNU TZICCHEDDU DE BINU

(du pain du fromage et un petit verre de vin,

unu smurzu est un petit en-cas)

pane formaggio vino.jpg  

Recettes des gâteaux traditionnels en Sardaigne :

http://www.manuscritto.it/ebook/Dolci_di_Sardegna.pdf

dolci passtissusu.jpg

Lors de fiançailles, mariages, baptêmes, anniversaires ou autres cérémonies, on prépare encore de nos jours ces magnifiques gâteaux traditionnels à la maison, pour ceux qui savent encore les confectionner, sinon on les achète déjà tous prêts, ils sont toujours très présents à chaque étape de la vie de tous les sardes.

dolci pabassinas de sapa.jpg

Le pain et les gâteaux possèdent différentes formes, coeurs, fleurs, couronnes, oiseaux, petites chaussures, paniers et autres formes. A Pâques aussi on confectionne les gâteaux typiques : pardulasa (gâteaux de pecorino frais) et is pabassinas (préparés avec des raisins secs) noix et moût de raisin cuit mais aussi le pain (cun s'ou) le pain avec l'oeuf.

DOLCI SARDI 3.jpg

Je vais vous parler de ceux que je connais dans ma région du "Campidano" le Sud de la Sardaigne car dans toute l'île on trouve des gâteaux aux formes et goûts différents mais tout aussi traditionnels, délicieux et magnifiques.

LES GATEAUX DES MARIES

(disposés sur la table des mariés)

DOLCI PER SPOSI.JPG

A Noël et lors des fêtes la table sarde se pare de plats traditionnels, des gâteaux traditionnels comme les amaretti, les pardulasa, les bianchinusus etc, le touron au miel, les amandes en sont le principal ingrédient, avec du sucre, du miel, des épices, des oeufs de la farine je vais vous les faire connaître un peu.

IS CANDELAUSU

DOLCI CANDELAUSU ARTE QUARTESE.jpg

IS CANDELAUSU

(des broderies et fils d'or sur les gâteaux)

immagine039ax2.JPG

IS PASTISSUSU

IS PASTISSUSU : Ils sont aussi beaux qu'ils sont bons, ce sont des gâteaux au nom Campidanese on les trouve aussi dans toute l'île. Ce sont des gâteaux faits avec une pâte très fine et un remplissage d'amande, sucre et oeufs, ils sont recouverts d'un glaçage de sucre blanc et décorés délicatement de fleurs, écrits ou autres desseins comme de délicates broderies.  

"I BISCOTTI SARDI"

IS PISTOCCUSU : ce sont des gâteaux (sorte de boudoirs) très simples à faire, légers ils sont préparés avec de la farine, du sucre, des oeufs et du sucre glace, ils ne contiennent pas de matières grasses ni de levure. On retrouve ces gâteaux très appréciés des sardes lors des fiançailles, mariages, baptêmes, communions, anniversaires mais aussi lors de funérailles.

PISTOCCUSU DE CAFFEI - BISCUITS POUR LE CAFFE

BISCOTTI SARDI.jpg

Une fois la cérémonie au cimetière terminée on réunissait (on le fait encore) les gens à la maison du défunt et on offrait le café avec ces biscuits moelleux en hommage au défunt, c'est avec ces gâteaux qu'on prépare le délicieux Tiramisù. On les appelle aussi "Pistoccusu de caffei" gâteaux pour le caffé car on aime bien les tremper dans le café.

IS CANDELAUSU

DOLCI CANDELAUS.jpg

CULIGIONISI FRITTUSU : ce sont des raviolis sucrés avec de la ricotta, du safran, de l'écorce de citron, ou alors on le fait aussi avec une sorte de crème anglaise très épaisse et bien citronnée. Une fois préparés on les mets dans l'huile chaude puis lorsqu'ils sont bien dorés on les saupoudre de sucre glace, ils sont tout simplement délicieux.

CULIGIONISI FRITTUSU

BP.jpg

"IS PARDULASA"

   

IS PARDULASA :  Ce sont des gâteaux typiques qu'on fait à Pâques mais, maintenant on en fait très souvent, c'est une pâte avec de la farce au fromage frais ou ricotta, des oeufs, du safran, du citron rapé ou orange. On fait des ronds de pâte on y met une boule de cette farce puis on pince la pâte pour en faire des petits cornets autour (voir images ci-dessous).

A.jpg 

IS PIRICCHITTUSU DE BENTU (légers)

IS PIRICCHITTUSU PRENUSU E DE BENTU : Il existe deux sortes de ces gâteaux, une qu'on appelle "Pichittusu de Bentu" qu'on appelle de vent qui sont très légers et une autre sorte qu'on appelle "Pirichittusu Prenusu" c'est à dire pleins qui sont lourds, ce sont deux pâtes différentes mais tellement bonnes.

IS PIRICHITTUSU PRENUSU (pleins)

 piricchittusu.jpg

Ils nous rappellent un peu les boules de neige de forme circulaire on fait d'abord une pâte avec de la farine, des oeufs, la levure, la vanille on fait des boules moyenne qu'on passe au four. Puis faire le glaçage avec du sucre, de l'écorce du citron et de l'eau dans une casserole, une fois que le sucre commence à filer plonger les boules dedans en les retournant les sortir et les laisser sécher dans un torchon propre. Pour les légers la pâte est différente comme une pâte à choux, mais vous trouverez toutes les recettes dans les liens de recettes en Sardaigne.  

IS PIRICCHITTUSU DE BENTU (de vent ils sont légers) 

PIRICHITTUS DE BENTU.JPG

IS AMARETTUSSU : C'est un gâteau typique de la tradition Sarde comme tous les autres d'ailleurs, ils sont moelleux, parfumés avec un petit goût amer que lui donne l'amande amère. Les ingrédients sont des amandes douces et quelques amères, du sucre et des oeufs, ce sont mes gâteaux preferés je les adoreeeee.

IS AMARETTUSU

 amaretti &.jpg

IS MUSTACCIOLUSU DE ORISTANO : ont la forme d'un losange au goût de cannelle, les ingrédients sont la farine, le citron, le sucre, la cannelle, l'écorce de citron avec un glaçage sur le dessus. ils sont très bon je me souviens qu'on en avait au goûter à l'école que parfois ma mère nous donnait.

IS MUSTACCIOLOSU DE ORISTANO 

MUSTACCIOLI DI ORISTANO.jpg 

IS BIANCHINUSU : ces gâteaux font le bonheur des petits et des grands, ils ressemblent un peu aux méringues mais sont plus moelleux. Ils sont  faits avec du sucre, des amandes effilées qu'on trouve à l'intérieur, du citron, des blanc d'oeufs et pour décorer des petites billes argentées (celles que je préfère) ou de couleur.

I BIANCHINUSU 

DOLCI SARDEGNA.jpg

Lorsque les femmes à l'époque possédaient le four à bois à la maison elles façonnaient ces gâteaux lors de diverses cérémonies, c'étaient les derniers qu'on mettaient au four car, ils leur fallait une cuisson très lente à basse température et donc une fois tous les autres cuits, on pouvait les cuire tranquillement. La légende disait aussi que pour que la crème monte bien il fallait que la personne soit seule dans la pièce à les préparer de nos jours c'est plutôt un bon batteur qu'il faut (c'est le progrès). 

"IS I ZIPPULLASA"

 

ZIPPULLASA (zeppole) : ce sont des beignets qu'on fait express pour les fêtes de Carnaval, les ingrédients sont les suivants : des oeufs, de la farine,  de la levure, du lait, de la ricotta bien crémeuse, de l'écorce d'orange, du safran et de la vanille, des pommes terres bouillies, de la liqueur genre Sambuca qui est une liqueur anisé. une fois la pâte preparée on va laisser lever la pâte, il faut qu'elle double son volume et pour ça on la recouvre d'un torchon et on la couvre avec une couverture en laine pliée et on la laisser lever tranquillement.

ZIPPULASA (ZEPPOLE)

 DOLCI SARDI SARDEGNA2.jpg

Une fois la pâte levée on la prend avec les mains mouillées de lait chaud, on la façonne en faisant un trou au milieu, on la plonge dans l'huile. Une personne est préposée avec une pique à brochettes en bois de façonner le trou en la faisant tourner, elle cuit d'un côté puis de l'autre on la sort en la mélangeant dans du sucre et on la déguste (moi je les aime bien chaudes elles sont délicieuses).   

CASCHETTAS

(on les retrouve dans toute la Sardaigne)

dolci cascettasa.jpg

I MERAVIGLIASA : ce sont aussi des gâteaux typiques des féstivités du Carnaval comme les zeppole, on les appelle meravigliasa, chiacchere o bugie (merveilles, bavardages, mensonges). Ils ont une forme de noeud ou ils sont plats et sont réalisés avec un mélange de farine puis frits et supoudré de sucre en poudre et craquent sous la dent.

MERAVIGLIASA

dolci meraviglie 1.jpg

I GUEFFUSU : Dans le Sud de la Sardaigne on les appelle "Gueffusu" (pétards) dans le Nord de l'île on les appelle "Sospirusu" "Soupirs". Ce sont comme des bonbons ronds enveloppés dans du papier fin de toutes les couleurs. Ils sont fabriqués avec des amandes, du sucre, de la fleur d'oranger, du citron rapé un peu de liqueur anisé. Une fois la pâte prête, on en fait des petites boules qu'on passe dans le sucre en les enveloppant dans les papiers colorés ils sont délicieux.

GUEFFUSU.jpg

SU PISTOCCHEDDU DE KAPPA : C'est une sorte de biscuit sec fait avec du sucre, des oeufs, de la farine pour ensuite lui faire un glaçage très blanc, il est décoré avec des petites billes colorés, des papiers dorés, des feuilles et des petites fleurs de sucre colorés. C'est un biscuit qui est toujours présent lors des mariages ou autres cérémonies, il est très beau comme vous pouvez voir par les photos et très bon aussi.

PISTOCCHEDDU DE KAPPA

ngbwd5.JPG

CIAMBELLINE : Ce sont des biscuits secs avec de la confiture de fruits mais on en trouve sans confiture aussi. ce sont des biscuits qu'on trouve de différentes formes comme des étoiles, des coeurs ou autres et elles sont aussi dans toutes les cérémonies mais aussi lors des goûters des enfants. les ingrédients sont de la farine, du sucre, des oeufs, de la cannelle, de la saporita (mélange d'épices), du citron rapé. 

"CIAMBELLINE A LA CONFITURE D'ABRICOT"

CIAMBELLE MARMELLATA.jpg

PARA - FRITTUSU OU (FATTI FRITTI) : Ce sont aussi des beignets de carnaval un peu comme les zeppole mais leur goût est différent. La forme est due au trou du milieu qui fait penser aux moines et à leur tonsure (le crane rasé et les cheveux forment alors une couronne).

INGREDIENT PRINCIPAL DES GATEAUX SARDES

(amandes douces et amères)

A DOLCI SARDI BIS.jpg 

Les ingrédients dont on se sert sont de la farine, des oeufs, du saindoux ou du beurre, du lait, un peu de liqueur selon votre goût, de l'écorce de citron et de la levure. D'ailleurs la réussite de ce gâteau est due surtout au bon temps de levée de la pâte, plus la pâte aura levée et moins d'huile elle absorbera lors de sa cuisson dans l'huile.  

PARA - FRITTUSU O FATTI FRITTI

PARA 1.JPG

"IS PARA - FRITTUSU"

 

SU PAN'E SABA : Typique de la Sardaigne c'est un pain sucré qui est préparé à l'occasion des fêtes les plus importantes telles que Noël, Pâques et lors des mariages. C'est un pain qui est pétri avec la "SAPA" et enrichi avec des fruits secs et des épices. Je vais vous expliquer ce qu'est la "SAPA", c'est un sirop épais qui est obtenu par une longue cuisson du moût de raisin ou de figues de barbaries. On y ajoute les épices et on laisse réduire de 1/3 jusqu'à l'obtention d'un sirop épais et très sucré.

SU PAN'E SABA

PANI DE SABA.jpg

SU CORU DE NUORO

(le coeur de la ville de Nuoro)

NUORO SU CORU.JPG 

J'espère vous avoir donnée l'eau à la bouche avec tous ces beaux et bons gâteaux on dirait de l'Art, ces femmes ont des mains en or qui façonnent d'aussi belles choses. Ca vous donnera peut-être envie d'aller les goûter en Sardaigne par vous même et vous en profiterez pour visiter notre île magnifique, vous prélasser sur nos magnifiques plages, vous baigner dans des eaux cristallines aux couleurs chatoyantes.

A DOLCI SARDI BIS.jpg 

Vous pourrez aussi aller faire des randonnées dans nos beaux massifs ou tout simplement profiter de notre patrimoine riche et important, ou faire la fête en assistant aux différents fêtes qui commencent dés le mois de janvier.

IS CORICHEDDOS DE NUORO

(rosaire fait de gâteaux) 

I CORICHEDDOS DOLCI DELLA TRADIZIONE.jpg

En effet les premières fêtes dans l'île débutent à Mamoiada avec l'allumage des grands "Feux de Sant'Antonio Abate" le 16 janvier. Le 17 janvier a lieu l'habillage des masques traditionnels Is Mamuthones et Issoadores et partent défiler dans les rues des differents quartiers de la ville ou les feux ont étés allumés, ils défilent avec leurs pas cadencés comme dans la vidéo.

 

Cette manifestation annonce  le Carnaval de Mamoiada qui ouvre le bal des différents défilés qui vont avoir lieu avec les masques traditionnels dans toute l'île, celui de Mamoiada est le plus ancien de l'île voir différentes notes dans mon blog comme par exemple en voici une :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2011/01/10/carnaval-en-sardaigne.html

ainsi que diverses manifestations avec les nombreux groupes folkloriques qui se produisent dans toute l'île avec chants et danses, c'est à cette époque qu'on deguste les Zeppole dont je vous ait parlé plus haut.

CARNAVAL A MAMOIADA

(1er défilé dans l'île qui ouvre la saison)

carnevale-mamoiada-2013.jpg 

A PRESTU...

JOYEUX CARNAVAL A TOUS

BONU KARRASEGARE A TOTTUSU...

 

10/09/2011

Les pains traditionnels en Sardaigne

FARINA.jpg

FEMMES PREPARANT SU COCCOI PINTAU

(pain des mariés avec des petites cornes)

coccoi.jpg 

Pour les Sardes le "PAIN" représente un des produits les plus caractéristiques de leur cuisine, on le retrouve à toutes les étapes importantes de la vie depuis la naissance jusqu'a la mort. Dans le repas d'un Sarde il pouvait manquer d'autres aliments mais le pain était toujours présent.

3.jpg

En Sardaigne on disait que le pain était "SA GRAZIA DE DEUSU" le don de Dieu, on ne devait pas le gaspiller, le jeter ou jouer avec. On ne devait pas le refuser non plus si quelqu'un en demandait, le refuser était un acte de mechanceté, c'était ressenti comme une grave offense inoubliable. Par contre le donner était un acte d'amour et d'amitiè, on venait souvent en aide à ceux qui étaient dans la détresse, on l'offrait aussi parfois en disant "PO IS ANIMASA" en honneur des âmes des chers disparus.

 

Voici un très beau document avec des images magnifiques des anciens temps, les anciens gestes  lors des travaux aux champs, les outils qu'on utilisait pour couper le blé, toutes les sortes de pains. On y voit les femmes réalisant le pain, les gestes que ma mère faisait pour travailler la farine, les fours à bois, comment moudre les grains blé, j'aime beaucoup ce document très complet de 212 pages.

PANI.jpg

http://www.sardegnadigitallibrary.it/index.php?xsl=626&id=665

Le pain fait partie intégrante de la gastronomie Sarde avec quelques 400 variétés liés à la production de chaque région. Il existe donc le pain de tous les jours, les différents pains lors des fêtes, le pain en souvenir des morts, le pain pour célébrer la Pâques, le pain lors des mariages, le pain pour les naissances etc, etc.

 

Site Internet de Maria-Antonietta UGGIAS sur le Pain, un site très bien expliqué :

http://xoomer.virgilio.it/paneritualesardegna/Home.html

PANI CARASAU OU PAPIER A MUSIQUE (il craque en le coupant)

(pain que les bergers emmenaient avec eux et qu'ils gardaient pendant longtemps)

pane carasau carta da musica.jpg

En effet comme dans toutes les régions productrices de blé le pain a toujours été en Sardaigne, consideré comme un élément sacré que l'on a consideré et encore de nos jours avec le plus grand respect. Le pain constitue un aliment substantiel, savoureux et nourrissant il sert souvent comme base pour différents plats faits maison, on ne jette pas le pain.

COCCOI1.jpg

Pendant plusieurs siècles les paysans de l'île ne mangeaient qu'un seul répas qui était celui du soir, et même celui la était très léger juste une soupe. Le pain était indispensable pour le repas de midi qu'on appelait "SU SMURZU". C'était plutôt un en-cas qui consistait en un morceau de pain et du fromage de brebis (délicieux) en attendant le dîner à la bergerie ou à la maison.

LE PAIN DES MARIES

immagine001l.jpg

Mes preferés sont le "CIVRAXIU" et "SU PANI COCCOI" parmi tant d'autres qu'on fabrique aux noix, aux oignons, aux olives, à la tomate, aux pommes de terre. On en fait aussi des sucrés avec des noix et amandes, des raisins secs, de la ricotta etc.

"IS COCCOIS DE SU SANTU" PAIN

QU'ON OFFRE AU SAINT PATRON DE ALGHERO

 

SU CIVRAXIU : les origines de ce pain remontent à la période Romaine, pendant cette domination, la Sardaigne était le grénier de ROME, le terme pour définir la farine était "CIBARIA". C'est ce terme qui aurait donnée le nom au pain "CIVRAXIU". C'est un gros pain rond d'environ 1 kg avec sa croûte croquante et sa mie moelleuse il est délicieux.

Civraxiu.jpg

On peut le déguster chaud avec un petit filet d'huile, pour la préparation de bruschetta ou comme antipasto ou accompagné d'un bon PECORINO SARDO (fromage de brebis). Il a d'ailleurs reçu l'appellation D.O.P. qui signifie (Denominazione di Origine Controllata) nos A.O.C. à nous pour son histoire et sa qualité.

PANE55.jpg

SU PANI COCCOI : c'est un des produits typiques de la Sardaigne par excellence, sa croûte est dure et croquante avec des petits pics alors que sa mie est très friable et moelleuse. C'est le pain qui ne doit pas manquer à la table des mariés, on l'appelle "SU PANI PINTAU" il est le symbole de prospérité et fortune. Lors de la fabrication de ce type de pain, les femmes avec différents petits ciseaux entaillent la pâte avec des gestes rapides et précis, admirez le travail.

Is Coccoisi.jpg

Lors des fêtes de Pâques on fabriquait "SU COCCOI CUN S'OU" le pain avec l'oeuf, une fois préparé on y insére un oeuf dur qu'on fait cuire avec le pain. On en fait des petites poupées toujours avec un oeuf au centre du ventre pour les enfants. C'est un signe de maternité et de bonheur pour les femmes.

SU COCCOI CUN S'OU - PAIN AVEC L'OEUF (pour Pâques)

AAAAAAA.jpg

Ce type de pain est confectionné avec de la semoule très très fine, on les façonnait en fonction du sexe, de l'âge à qui elle était destinée. on se l'échangeait aussi entre adultes, les fiançés se l'offraient le jour de Pâques. Pour les garçons les grands-mères et les mamans fabriquaient des pains aux formes d'animaux, oiseaux, coqs, dindes, bicyclettes. Pour les petites filles en forme de poupées ou de sacs, de paniers.

PAIN DE PAQUES POUR LES PETITS

AAAAAAA1.jpg

Lors de fiançailles, mariages, baptêmes, cérémonies familiales, fêtes religieuses on créait des pains aux formes splendides, décorés comme des broderies c'est vraiment du travail d'orfevre. Le secret du pain Sarde est la combinaison entre, les meilleures matières premières et l'adresse de celles qui le confectionnent et qui sont très adroites, vous verrez dans les vidéos.


Dans le passé la préparation du pain était beaucoup plus longue et difficile par rapport à nos jours, en effet chaque femme s'occupait de la préparation de A à Z en commençant par réaliser elle-même la farine avec le blé. Elle faisait le pain qu'on gardait toute la semaine et pour toute sa famille.

LES GESTES LORS DU TRAVAIL DE LA PATE

22.gif

Une fois le pain prêt, il fallait le cuire dans le four à bois, beaucoup de familles le possédaient chez elles car elles s'en servaient aussi pour faire cuire tous les gâteaux traditionnels, certains plats.

SCEAU POUR MARQUER LE PAIN

(lorsqu'on l'amenait au four du village)

SCEAU A PAIN.JPG

Ou alors pour ceux qui ne l'avaient pas, on préparait le pain prêt à enfourner qu'on marquait avec un sceau (différent pour chacun) pour savoir à qui il appartenait. Dans le village il y avait un four commun ou le boulanger faisait cuire le pain ou les plats qu'on revenait chercher plus tard, voilà pourquoi chacun marquait son pain.

aaa.jpg

Voici le dicton concernant le pain qu'on disait souvent à quelqu'un se plaignant d'être pauvre, on lui disait que celui qui avait, ne serait-ce que du pain ne mourrait jamais car il pouvait quand même manger.

"CHI TENI PANI NO MORI MAI" 

CELUI QUI A DU PAIN NE MEURT JAMAIS

03.jpg

LE PAIN DES MARIES

(il est présent à tous les mariages encore de nos jours)

1.jpg

Vous verrez tous les types de pains si vous allez en Sardaigne, plusieurs expositions ont lieu dans les villages de l'île qui montrent combien le pain était et l'est toujours dans la vie de tous les Sardes. 

04.jpg

FETE DU PAIN A QUARTU ST ELENA

Quartu Sagra pane.jpg

Museo del Pane Rituale (Musée du Pain Rituel)

Viale Baccarini

BORORE (NUORO)

Site Internet du musée du pain et divers musées, fêtes, jeux ainsi que de très belles photos :

http://www.emigratisardi.com/musei-artigiani/museo-del-pane-rituale.html

 

A PRESTU...


24/12/2009

NOEL EN SARDAIGNE 3EME PARTIE

55.jpg
 

Et maintenant parlons un peu gastronomie, si pendant toute l'année on aime bien manger en Sardaigne en se servant des produis bios émanant de la terre et de la mer, le repas de Noël est préparé avec un soin tout particulier.

70.gif

Le sapin de Noël, trône dans un coin, la crèche n'est pas loin, la table est preparée tout le monde va pouvoir s'installer et déguster le repas.

TABLE DE FETE.JPG

En effet on y retrouve des plats simples mais rendus très goûteux par les arômes divers qu'offre la terre tels que, le safran qui y est cultivé les feuilles de laurier très parfumées, le romarin et la menthe.

On se sert aussi de la noix muscade ainsi que du myrte, avec ces typiques baies noires au goût un peu amer, on fabrique aussi la liqueur de myrte Sarde.

LE MYRTE SARDE (dans notre jardin dans le sud de la FRANCE)

mirto.JPG
 
 
FLEURS DU MIRTE
 
 
fleurs du myrte.JPG

Un des produits parmi les plus importants est le blè avec lequel on confectionne toutes sortes de pains dont le plus connu est le "CIVRAXIU" une sorte de pain de campagne, et "SU COCCOI" qui est un pain entaillé aux ciseaux avant qu'il ne soit cuit, auquel on donne des formes variés et agréables à regarder.

SU CIVRAXIU (PAIN)

pane3.jpg

On fabrique aussi "SU PANI CARASAU" qu'on appelle aussi CARTA DI MUSICA (papier à musique) car quand on le mange il est croquant et fait du bruit, on le trouve principalement dans la province de NUORO, il est cuit au feu de bois comme tous les autres, on lui donne une forme ronde et mince qui croque sous la dent.

IS COCCOIS (PAIN)

Is Coccoisi.jpg

PANI CARASAU

carta da musica.jpg

On commence par "GLI ANTIPASTI" hors d'oeuvre, on y retrouve tout ce qui est saucisse de porc ou de sanglier aromatisés au fenouil ou à l'anis, pancetta aux arômes, de la lonza et coppa au myrte, du saumon fumé, des langoustes, des gambas, des crevettes, et la "BOTTARGA" très reputée même içi en France dans les grands restaurants, j'en ait entendu parler à Martigues.

LA BOTTARGA (LE CAVIAR DE LA SARDAIGNE)

BOTTARGA 1.jpg

On l'appelle "LE CAVIAR DE LA SARDAIGNE", et pour cause, pendant les fêtes elle est vendue au délà de 150 €, ce sont des oeufs de muges, écrasés salés et sechés, elle se déguste coupé en très fines lamelles, on peut aussi la râper pour agrémenter les pâtes ou faire des toasts à l'apéritif, elle s'associe avec les coeurs artichauts à l'huile ou alors avec du céleri.

IS CULLIRGIONIS (RAVIOLIS)

CULLIRGIONISI.jpg

Ensuite les "CULIRGIONIS" ce sont des raviolis avec une farce soit pommes de terres, oignons, menthe, sel et poivre, ou alors, avec une farce de fromage frais safran, ou alors "IS MALLOREDDUS SARDUSU" les gnocchis Sardes avec une sauce tomate faite maison et parsemé généreusement de bon pecorino Sarde.

IS CULLIRGIONIS ET IS MALLOREDDUS SARDUSU

IS CULLIRGIONIS.jpg
 
IS MALLOREDDUS.jpg
 
 

FABRICATION DE IS MALLOREDDUS SARDUSU (LES GNOCCHIS SARDE)

MALLOREDDUS.jpg

C'est un fromage fait avec du lait de brebis elevés en Sardaigne, il est fabriqué entre le mois de novembre et de juillet et est affiné entre six mois et un an.

PECORINO SARDO (FROMAGE)

PEORINO SARDO.jpg

Ensuite vient le plat traditionnel qui ne manque jamais sur une table de la Sardaigne, le "PORCEDDU A LA BROCHE" petit cochon de lait de 5 kg, qu'on a fait rôtir au feu de bois, en l'ayant préalablement frotté avec du lard et on continue à le faire tout au long de la cuisson, on sale et poivre et il faut le manger de suite encore chaud, j'en ait l'eau à la bouche en écrivant. Parfois on le sert sur des feuilles de myrte qui lui donnent un goût très prononcé et aromatisé.

PORCEDDU ARROSTO

PORCHETTO1.jpg

Ma mère en a ramené un plant de BURCEI qu'elle a planté et qui est devenue assez imposante, elle donne les baies noires, juteuses avec un arrière goût amer, parfois je mets les feuilles dans un poulet rôti enroulé dans du papier aluminium, le lendemain la viande a pris le bon goût du myrte.

On cuit de la même façon l'agneau et le "CAPRETTO" chevreau ou saucisses, ainsi que poissons ou anguilles comme voici une photo.

ANGUILLES A LA BROCHE

ANGUILLES.JPG 

Avec les différents types de viande, on les accompagne de pommes de terres au four ou des champignons c'est vraiment des saveurs aux goûts variés et délicieux. Nous avons aussi les sangliers, les faisans et quelque choses que les Sardes sont prêts à payer une fortune en période de Noël, ce sont IS PILLONIS DE TACCULA, lorsque j'étais gamine il y avait même des braconniers car c'est interdit et même aujourd'hui encore.

CHAMPIGNONS EN SARDAIGNE

FUNGHI SARDI.jpg

"IS PILLONIS DE TACCULA", ce sont des GRIVES et pour faire une TACCULA il faut 8 grives, du sel et des feuilles de myrte et  quelques jours afin qu'ils prennent tout le goût du myrte. On les vend toujours par 8 et on les attache avec une petite branche de myrte sur chaque bec des oiseaux et on ferme en rond.

Pour la préparation de SA TACCULA, on les plumes, on les passe sur une flamme legere pour enlever les petites plumes, on met une casserole remplie d'eau salée avec des feuilles de myrte, on y fait cuire les oiseaux et une fois cuits, on les enveloppe dans les feuilles de myrte pour en prendre toute la saveur de ces feuilles typiques.    

IS PILLONIS DE TACCULA 

Piglionisi de taccula.jpg 

Viennent ensuite toutes les sortes de gâteaux Sardes tels que, les amaretti des sortes de macarons aux amandes, i gueffus des petites boules de pâtes d'amandes aromatisés au sucre, fleur d'oranger et citron enroulés dans du papier de soie de diverses couleurs.

AMARETTI ET PARDULAS
                   
AMARETTI.jpg
 
 
PARDULAS 2.jpg
    
Il y a aussi les pardulas des espèces d'étoiles faites de pâte avec une farce de fromage frais, safran zestes d'orange et citron, et diverses autres variétés sans oublier il torrone de Tonara, des nougats au miel avec amandes, noix ou noisettes.
 
DOLCI CAMPIDANESI ET PASTISSUS
 
DOLCI CAMPIDANESI.jpg
 
PASTISSUSS.jpg

 
Et pour accompagner tout ça des vins de Sardaigne tels que le CANNONNAU rouge ou rosé, le NURAGUS, la MONICA, la MALVASIA ou la VERNACCIA et tant d'autres, je ferais une note express pour vous parler des types de vins et leurs endroits de production.
 
Ensuite soit de la liqueur de myrte ou du limoncello au goût de citron, ainsi que la GRAPPA DI VERMENTINO DI GALLURA ou alors SU FILU E FERRU qui fait 40°. Et pour terminer un  bon café à l'Italienne et après on joue   à des jeux anciens avec des amandes, noisettes ou noix et on passe un bon Noël.
 
FILU 'E FERRU
 
FILU E FERRU ACQUAVITE.jpg
 
Et voila je vous ait parlé un peu... de la gastronomie en SARDAIGNE, mais il y aurait tellement à dire sur toutes les plats qu'on prépare,  je vous ferais une note en mettant aussi de recettes de plats typiques une prochaine fois.
 
2009.jpg
Bon Appetit à tous et Bon Reveillon de Noël.
 

A PRESTU . . . .
 
 

24/04/2009

RAPPEL GASTRONOMIE

C'est vrai j'avais oubliè de situer les endroits ou l'on pouvait trouver les produits dont je vous ait parlé dans la note précédente et j'y remédie maintenant, veuillez m'en excuser.

Voici une carte de la SARDAIGNE avec les noms soulignés en rouge ou se situent les villes citées, vous pourrez les visualiser facilement.

DORGALI OLIENA.JPG

CAGLIARI est la capitale de la SARDAIGNE et se trouve au SUD-EST.

ALGHERO elle se trouve dans la Région de ORISTANO à L'OUEST.

SASSARI se trouve au NORD-OUEST.

OLIENA & DORGALI se trouvent dans la Région de NUORO à L'EST.

A PRESTU . . . .

 

 

 

23/04/2009

GASTRONOMIE SARDE

SARDEGNA ISOLA GASTRONOMICA.jpg

Voilà passons un peu aux choses sérieuses à savoir, qu'allons nous manger et boire en SARDAIGNE ? Il n'y a que l'embarras du choix, les SARDES sont un peuple qui adore la bonne chére et le bon vin, les repas de famille sont très attendus par tous il y a de très grandes tablées avec beaucoup de joie  et de rires.

GAMBAS HUILE D'OLIVE AIL ET PERSIL (au feu de bois)

A 55.jpg

J'ai des souvenirs d'enfance très heureux et joyeux, des rires d'enfants mon grand père alors agé, ronchonnait parce qu'on faisait du bruit et se mettait en colère, ma grand mère qui essayait de le calmer.

FLEURS DE COURGETTES FRITES

ZUCCHINE.jpg

Des réunions dans la maison familiale des grands parents cotè paternel, (cotè maternel ils étaient decedès en 1960 et 1968) de grands répas avec de grandes tables dressées sous le figuier dans le jardin avec mes oncles, tantes, cousins cousines, nous étions très nombreux lors des réunions familiales animés ou pour les fétes du village  on se retrouvait tous.

Ça parlait fort comme seuls les Italiens savent faire, avec de grand gestes de grandes rigolades chacun racontait la sienne, des légendes qu'on  aimait écouter mais qui nous faisaient peur, on parlait de la vie du village, des fêtes enfin bref de très trés bons souvenirs d'enfant.

ANGUILLES EN SAUCE

ANGUILLES.jpg

A table c'était toujours de bons petits plats, j'aimais beaucoup voir ma mère, mes tantes et oncles s'affairer afin de préparer qui la sauce, qui les pâtes, les hommes faisaient le feu et faisaient cuire la viande, nous les gamines nous mettions la table.

LIQUEUR DE MYRTHE

mirto 1.jpg

Et on se retrouvait tous autour de la table la viande de "PROCEDDU SARDU" (porcelet) cuit au feu de bois, les fameux "CULIRGIONIS" (RAVIOLIS SARDE) les bouteilles de vin pour les adultes et la limonade avec un peu de vin pour la colorer pour nous enfants, on étais heureux, ensuite nous attendions les gâteaux traditionnels tels que "AMARETTI, BIANCHINI, PARDULAS, etc".

MUSCAT DE SARDAIGNE ET GATEAUX

moscato dolci cagliari.jpg

 Je vous parlerais de ces gâteaux un peu plus loin , et si vous êtes sages j'y mettrais des recettes typiques que vous pourrez réaliser vous même, ainsi que des adresses ou vous pourrez trouver tous les produits typiques de la SARDAIGNE en ligne.

 Les caractéristiques de  la gastronomie SARDE sont ses saveurs très savoureuses, arômes forts et produits bio. Des plats de tradition millénaire liès aux méthodes AGRO-PASTORALES et aux produits de la mer.

PROCEDDU SARDU (PORCELET)

talleri de proceddu.jpg

Dans un repas typique SARDE il ne faut pas penser à garder sa ligne et il est trés facile de dépasser le nombre de calories dont nous avons besoin, mais quel "REGAL " ! Pour le régime on verras plus tard . . . . 

Nous débutons par les hors d'oeuvres : nous allons commencer avec des produits typiques du "SULCIS  et de la BARBAGIA" comme la saucisse de porc ou de sanglier vieillie, accompagnèe avec le "PECORINO STAGIONATO" (fromage de brebis vieilli) avec du "PANE GUTTIAU" qui n'est autre qu'un type particulier de pain assaisonée d'huile d'olive et sel.

PAINS DE CEREMONIE

pani di cerimoia.jpg

Il y a différents types de pains pour les fêtes, pour les mariage pour les naissances ou pour les décès. Lorsque l'on dit la messe on donne une fois celle-çi terminée, une petite boule de campagne en l'honneur du défunt (j'expliquerais dans une autre note certaines anciennes traditions).

IS COCCOIS (PAIN)

Is Coccoisi.jpg

On pourrait continuer avec i "MALLOREDDUS" à la sauce tomate à base de sanglier avec beaucoup de PECORINO typique de CAGLIARI ou encore, "IS CULIRGIONES" (de gros raviolis avec une farce de pommes de terre avec beaucoup de PECORINO.

IS MALLOREDDUS (LES GNOCCHIS A L'ANCIENNE)

MALLOREDDUS.jpg

Si vous aimez les plats de la mer, le hors d'oeuvre par excellence est "LA BOTTARGA" (définie comme le caviar SARDE) ce sont des oeufs de thon ou de muges, écrasés salés et laissés sécher, pour le plat un bouillon "FREGOLA" à base de coquillages dite "FREGULA CUN COCCIULA". Ou alors pourquoi ne pas goûter aux langoustes typiques de ALGHERO, ainsi qu'aux muges et anguilles faites à la braise c'est vraiment délicieux, la mer offre aussi tellement de possibilités en cuisine.

ANGUILLES ET MUGES AU FEU DE BOIS (j'adoreeee)

muggini e anguille.jpg

On peut se régaler aussi avec les oursins accompagnés par un petit vin blanc frais. Ou alors aussi trés renommée la "ZUPPA GALLURESE" à base de pain et de fromage.

RICCI (OURSINS)

ricci di mare.jpg

On y consomme beaucoup de viande rôtie au feu de bois  ou cuisinés de différentes façons tels que, porcelets, agneaux, chevreaux et brebis, rien que d'en parler j'en ait l'eau à la bouche, ces produits sont typiques de la SARDAIGNE car il y a beaucoup d'élevages à l'intérieur des terres ou cela reste une des activités principales. Vous pouvez aussi si vous aimez vous aventurer à gouter aux escargots preparés à la sauce tomate  à SASSARI, délicieux.

SIZIGORRUSU (ESCARGOTS EN SAUCE)

LUMACHEsugo sassari.jpg

Le tout bien entendu arrosé d'un excellent vin avec beaucoup de corp tels que "SU CANNONNAU" de DORGALI  OU DE OLIENA, "LA MONICA" de SARDAIGNE OU alors "IL NEPENTE" d' OLIENA juste quelques exemples mais je vous parlerais des vins dans une autre note.

SU CANNONNAU

CANNONNAU DI SARDEGNA.jpg

 Les fruits sont exclusivement de saison et on les mange afin de se rafraîchir un peu l'estomac, alors que le café sert à réveiller celui qui se sent un peu alourdi par le repas ou qui commence à subir les effets du vin bu.

Dernièr plat auquel on ne peut vraiment pas résister, ce sont les gâteaux traditionnels. Presque toute bonne SARDE qui se respecte, sait faire ces différents gâteaux et les recettes et tours de main se transmettent en héritage de mères et filles, une belle "SEADAS" une sorte de gros ravioli farci de (fromage frais ou crème anglaise) aromatisé avec de l'ecorce de citron, frit et servi avec du sucre ou du miel.

DOLCI CAMPIDANESI.jpg

Pendant que l'on déguste les gâteaux ce serait vraiment dommage ne pas goûter un petit verre de "MALVASIA" de BOSA, un vin blanc à dessert consideré comme un des meilleurs de toute LA BOTTE ITALIENNE. A la fin un petit digestif devient obligatoire, et on peut choisir entre une crème de citron dite LIMONCINO, de la liqueur de MIRTE blanc ou rouge ou si vraiment vos voulez digérer rapidement, un petit verre du très reputé FILU'E FERRU (EAU DE VIE).

DOLCI.jpg

Évidemment ce n'est pas un repas normal quotidien, mais en SARDAIGNE chaque occasion est bonne pour organiser un repas ou la joie est celle de se retrouver et de faire honneur aux plats. C'est pour ça que les personnes qui peuvent encore le faire continuent a avoir des produits biologiques, par exemple dans le village à mon pére on fait pousser ses légumes, on a ses fruits cerises, pommes ou poires, raisin, on cultive sa vigne, on continue à fabriquer et à vendre son fromage, certaines femmes continuent à faire le pain à la maison aux oignons, à la tomate, à la noix aux figues etc, les pâtes fraîches, les gâteaux, c'est encore fait traditionnellement avec de bons produits.

 
FRUTTINE A TONARA.jpg

Il y a encore beaucoup de restaurants qui proposent  le "MENU TYPIQUE SARDE" n'hesitez pas et surtout l'accueil qui y est fait est quelque chose à vivre qu'on ne peut décrire, il faut aller sur place pour le ressentir. Alors vos valises sont prêtes, j'espère vous avoir donné envie d'aller goûter tous ces plats mais ceci n'est qu'un tout petit aperçu de la réalité, il y a tellement de plats typiques.

Je vous parlerais la prochaine fois des gâteaux et vins de la SARDAIGNE plus en détail.

A PRESTU . . . . .