Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/01/2015

Nella notte dell'Epiphania arriva la Befana in Italia il 6 gennaio - La nuit de L'Epiphanie

BEFANA OK1.jpg

UNE BIEN JOLIE BEFANA...

Per tutti i bambini Italiani, fra qualche ora, il 6 gennaio arriva la "Befana" sulla sua scopa (pour tous les enfants Italiens, dans quelques heures le 6 janvier la Befana va arriver sur son balai), comme chaque année elle est très attendue par tous les enfants. En France le 6 janvier, on fête "L’Épiphanie" en mangeant les "Galettes ou Royaumes des Rois", voir plus bas. La Befana est une gentille sorcière, elle se balade à califourchon sur son balai en paille, elle vole dans le ciel avec son gros sac rempli de jouets et de friandises, mais aussi du charbon sur le dos.

Aux enfants qui n'ont pas été sages, elle leur dépose du charbon dans les chaussettes suspendues à la cheminée, pour les enfants qui ont été sages, elle leur donne des confiseries et des cadeaux. Allez lire ma note sur mon blog ci-dessous, qui vous explique l'histoire sur la "Saint Nicolas" (le 6 décembre). La Saint Nicolas n'est fêté que dans le Nord de la France, elle est un peu comme la Befana pour tous les Italiens :

http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/archive/2014/11/30/fete-de-la-saint-nicolas-le-6-decembre-pour-mon-amie-suzanne-821193.html 

LA BEFANA AVEC SON SAC DE JOUETS ET LES ENFANTS

(exposition Internationale de Crèches en Arles en Janvier 2013)

"Artiste Liliane Guiomar"

BEFANA 1.jpg

En France, le 6 janvier on fête l’Épiphanie", le terme est issu du grec et signifie "Apparition", cette fête correspond à la présentation de l'enfant Jésus aux "Rois Mages". Il lui rendirent hommage en le voyant avec des présents symboliques comme l'or, l'encens et myrrhe. La myrrhe est une résine odorante fournie par un arbre d'Arabie, le balsamier.

- L'Or de Melchior célébrait la Royauté,

- L'Encens de Balthazar la Divinité,

- La Myrrhe de Gaspard annonçait la souffrance rédemptrice de l'homme à venir sous les traits de l'enfant.

epv.jpg

Dés le Ve siècle, l’Église donna une importance considérable à cet événement. La "Galette des Rois", servie à cette occasion, c'est une tradition typiquement Française qui avait cours au XIVe siècle. La galette était partagée en autant de portions que de convives, plus une. Cette portion supplémentaire, appelée la "Part du Bon Dieu" ou "Part de la Vierge", celle-ci était destinée au premier pauvre qui se présenterait à la porte du foyer. La tradition veut qu'elle soit l'occasion de "tirer les rois" à l’Épiphanie, une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi (ou la reine) de la journée et a le droit de porter une couronne fantaisie. La tradition veut que celui qui trouve la fève, doit à son tour offrir la prochaine galette. C'est le plus jeune de la famille  qui, caché sous la table, décide de la distribution des parts de galette ou royaume.

LA GALETTE DES ROIS A LA FRANGIPANE

(on la mange en famille ou entre amis le 6 janvier en France)

galette des rois.jpg

MA PRÉFÉRÉE, LE ROYAUME AUX FRUITS CONFITS

royaume.jpg

Avec la sculpture de la "Befana de Liliane Guiomar", se trouvait un cadre avec l'histoire de la Befana, voici ce qu'il y était écrit :

La Befana Figure typique du folkore Italien, parfois appelée Stria - Mégère - la Befana, déformation de Befania - Épiphanie, est une créature sans âge vêtue de guenilles et à l'aspect de sorcière, mais nullement maléfique. Cette vieille femme difforme au nez crochu et aux grandes dents, vole à cheval sur un balai de maison en maison, en portant un énorme sac sur le dos pour distribuer des friandises et des jouets aux enfants sages.

La fête de la Befana trouverait ses origines romaines dans les fêtes de débuts d'année en l'honneur notamment de la "Déesse Stenia" qui a donné son nom aux "étrennes" pendant lesquelles on s’échangeait des cadeaux. La tradition récupéré par la religion chrétienne, l'assimila aux figures folkloriques pourvues de dons et liées à la fête de la nativité.

L'histoire raconte que les "Rois Mages", sur la route de Bethléem pour adorer l'Enfant-Roi, demandèrent leur chemin à une vieille femme et l’invitèrent à les accompagner. Après avoir refusé, prise de remords, elle prépara un panier empli de petits gâteaux et fruits secs. Partie à leur recherche, elle ne retrouva jamais la caravane des Rois Mages. Errant en vain, Saint Joseph, ému par sa tristesse, lui aurait dit que l'Enfant-Roi était dans tout enfant.

gif-immagini-befana-epifania-841.jpg

Depuis ces temps, pendant la nuit du 5 au 6 janvier précédant l’Épiphanie, la Befana vole juchée sur son balai chamanique, et, passant par la cheminée ou la fenêtre de chaque maison, avec son accoutrement inquiétant, emmitouflée dans ses vêtements noirs de suie, elle donne des cadeaux aux enfants obéissants et du charbon à ceux qui ne le sont pas. Une chanson se trouvait sur le bas de page dont voici le texte :

LES ROIS MAGES

(exposition Internationale de Crèches en Arles en Janvier 2013)

"Artiste Liliane Guiomar"

ST ROIS MAGES 1.jpg

En Espagne et dans plusieurs pays d'Amérique du Sud, l'arrivée des Saint Rois Mages le soir du 5 décembre est plus importantes que Noël pour certains. L'imaginaire populaire porté par l'exotisme et le merveilleux, a fait des rois mages des bienfaiteurs investis de pouvoir protecteurs.

Ils sont sollicités pour prévenir des mauvais sorts, et assurent paix et prospérité. "Melchior, Gaspard et Balthazar", représentent les 3 âges de la vie et les 3 continents connus à l'époque Asie, Afrique et Europe, ils apportèrent les premiers cadeaux à l'Enfant-Jésus qui venait de naître : l'Or, l'Encens et la Myrrhe.

Ils sont devenus tout naturellement les bienfaiteurs des enfants, on raconte que durant la nuit du 5 au 6 décembre, les Rois Mages font le tour des maisons pour distribuer des jouets rapportés de la Voie Lactée. Avant de se coucher, les enfants prennent soin de placer devant la porte de la maison, friandises et boissons à l'attention des rois, paille et seaux d'eau pour les chameaux.

rois-mages.jpg

Buona Festa della Befana,

A tutti i bambini obbedienti et disobbedienti,

Perché un bambino resta sempre un bambino.

Bonne Epiphanie a tous.

 

31/12/2014

Bonu Annunou 2015 a tottusu, Buon Anno 2015 a tutti, Bonne Année 2015 à tous

2.gif

"Je t'en souhaite juste assez!"

 

Pour que ta vie soit remplie avec juste des

bonnes choses pour pouvoir les apprécier.

 

Je te souhaite...

 

Juste assez d’expériences, bonnes ou mauvaises

pour garder une attitude brillante.

 

Juste assez de bonheur pour garder ton esprit vivant.

 

Juste assez de douleur afin que les petites joies

te paraissent plus grandes.

 

Juste assez d'argent pour satisfaire tes besoins

et ainsi apprécier les surplus.

 

Juste assez de perte pour apprécier ce que tu possède déjà.

 

Je crois que trop souvent, nous nous attendons à avoir

une vie parfaite. Nous avons tous besoin de se

faire rappeler que s'il n'y avait pas de moments

pénibles dans la vie, nous ne pourrions

apprécier les bons!

 

"Jacques Brel"

(Auteur - Compositeur - Interprète)

4.jpg

Bonu Annunou a Tottusu  -  Bonne Année à Tous

         Cun Saludi e Cun Prexiu  -  Avec la Santé et le Bonheur

 

24/12/2014

Buon Natale e Buon Anno 2015 a tutti... (Joyeux Noël et Bonne Année 2015)

NOEL5.jpg

AUGURI DI UN SERENO NATALE

E UN FELICE ANNO NUOVO 2015

AUGURI DI BUONE FESTE A VOI TUTTI

AUGURIOS A TOTTU IS SARDUS

A IS AMIGUSU DE I SARDUSU IN SU MUNDU

A SA FAMILLA E AMIGUSU

BONA FESTASA A TOTTUSU

 

07:32 Publié dans Fêtes, Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

09/11/2014

Sa Perda de sa Bregungia - La Pierre de la Honte à MANDAS (CA)

A1.jpg

Derrière cette pierre apparemment insignifiante qui ressemble à une borne miliaire, se cache une histoire qui se perd dans la nuit des temps à Mandas. Mandas est un important centre agro-pastoral, il se situe à la limite du Campidano et de la Barbagia et se trouve à 55 km de Cagliari.

MAISON-MUSÉE DES GRANDS PARENTS

ingresso.jpg 

Le nom de Mandas viendrait de "mandara", ce terme très courant dans certains endroits de la Sardaigne, désigne "l'enclos pour parquer les bêtes", il est lié au mot latin MANDRA qui avait le même sens, le Saint Patron de Mandas est San Giacomo, il est fêté le 25 juillet, mais ce n'est pas la seule église. A l'entrée de la place de l'église, un arc avec à sa droite la curieuse "Perda de sa Bregungia  soit la Pierre de la Honte".

ENTRÉE DE L’ÉGLISE SAN GIACOMO

MANDAS SA PEDRA DE SA BREGUNGIA 2.jpg

Jusqu'au XIXe siècle on faisait agenouiller ou assoir les gens sur cette pierre, ils venaient attachés et exposés, on y installait les femmes adultères, les filles mères ainsi que les hommes qui commettaient de menus larcins. Lorsque les villageois sortaient de l'église, après avoir assisté à la messe, ces personnes étaient exposés à la vue de tous et de toutes ne pouvant se lever jusqu'à ce que la dernière personne ne soit sortie de l'église. Voilà d’où vient son nom, sa Perda de sa Bregungia - la pierre de la honte, car les gens avaient honte et étaient ainsi humiliés devant toute la population.

ÉGLISE SAN GIACOMO

chiesa parocchiale di San Giacomo,.jpg

Site Internet de la Commune de Mandas avec ses sites à visiter, en suivant les flèches vous y serez virtuellement :

http://www.mandasmusei.it/

L’ÉGLISE SAN GIACOMO

(Gotico-Catalane construite entre 1585 et 1605)

Les alentours de Mandas ont été intensément habités dés l'ère nuragique, en raison de son implantation stratégique, le village était un passage obligé pour tous ceux qui se rendaient dans le centre de l'île, mais il l'était également pour la fertilité de leurs terres. On peut admirer les vestiges de plus de 40 nuraghes dans les alentours. Au Moyen-Âge, il fit partie du GIUDICATI - Judicat de Calari, puis il passa au règne d'Arborea avant de devenir par la suite et jusqu'en 1838, le chef-lieu d'un duché le Ducato di Mandas est né en 1614.

004_001.jpg

Le célèbre écrivain anglais David Herbert Lawrence (1885-1930) avec sa femme Frieda, (il est l'auteur du roman érotique L'Amant de Lady Chatterley publié en 1928), firent un voyage à travers l'île en 1921. Ce voyage a donné le jour à un livre de grande valeur ethnographique, il y parla de Mandas et des paysages magnifiques de la Sardaigne dans son livre "Sea and Sardinia - Mer et Sardaigne" publié à Londres en 1923. Voici ce qu'il en disait :

87088-334x352.jpg

Récit de Voyage

Lawrence y décrit surtout le Sud, la région de Cagliari (capitale de la Sardaigne) et le centre de Sorgono et Nuoro par le petit train à vapeur. De ce fait, il eut tendance à n'évoluer que de gare en gare et de ville en ville. Il fit quelques remarques intéressantes : "Les Romains, ni les Phéniciens, les Grecs ni les Arabes ne purent soumettre la Sardaigne. Elle est à part : en dehors du circuit de la civilisation [...]. Il existe toujours une Sardaigne indomptée.

D.H.LAWRENCE.jpg

Elle se trouve dans le filet de cette civilisation européenne, mais jusqu'à présent, elle n'est pas prise. Et puis le filet, déjà vieux, se désagrège nombre de poissons glissent entre les mailles de la vieille civilisation européenne". Il compara les paysages de la Sardaigne à ceux de l'Italie, "la Sardaigne est tout autre, beaucoup plus vaste [...], elle s'étale à l'infini [...]. Cela donne un sentiment d'espace dont on est tellement privé en Italie. Le merveilleux espace autour de soi, les distances traversées... rien de fini, rien de final. C'est la Liberté même".

732068.jpg

Cette stèle en hommage à l'écrivain se trouve à Mandas, voici ce qu'il y est inscrit (je pense qu'il parlait ou pensait en regardant les paysages depuis le Petit Train à Vapeur) :

En regardant dehors, je n'en croyais pas mes yeux,

Mandas était si semblable à l'Angleterre,

Aux Cornouailles dans ses parties les plus décharnées,

Ou aux très hauts plateaux du Derbishyre.

David Herbert Lawrence

Mandas 6 Janvier 1921

LIGNE DU PETIT TRAIN MANDAS ARBATAX

mandas arbatax.jpg

Mandas fut un ancien siège du Duché (Ducato di Mandas), il était le plus ancien et le plus grand fief espagnol en Sardaigne. En se promenant dans les rues du centre historique il nous semblera revivre dans une période passée. D'ailleurs en 2013 à la bibliotheque communale ont été présentés les recherches sur l'histoire du Duché de Mandas et de ses 25 communes. Il s'agit de 25 milles pages de documents récupérés dans les archives espagnoles (archivio de la nobleza di Toledo fondo Osuna) qui couvrent l'histoire des Fiefs Sardes du XVIe au XIXe siècle et racontent une Sardaigne inédite. (Source : la Nuova Sardegna du 7 mai 2013).

ENTRÉE DU MUSÉE D'ART SACRÉE

inaugurazione_museo_arte_sacra_010.jpg

Site Internet du Trenino Verde :

http://www.treninoverde.com/

Rien que d'entendre le bruit du train et de voir les paysages,

cela me donne l'envie l'envie de voyager.

Pour les amateurs de chemins de fers, de paysages magnifiques lors des territoires traversés, qu'on ne peut voir que depuis le train touristique "Trenino Verde". Il roule entre 25 et 40 km horaires avec quelques ralentissements dans des points de vue exceptionnels. Plusieurs itinéraires sont proposés afin de profiter de ces beaux paysages naturels qui font la beauté de ces lieux. Le 1er trajet du train à vapeur a eu lieu le 15 février 1888, il vient de fêter cette année son 126° anniversaire de la ligne Cagliari - Mandas (55 km) avec les "Ferrovie della Sardegna".

LE CLOITRE DE L'EX COUVENT DES FRANCISCAINS

MANDAS CHIOSTRO DEI FRANCESCANI.jpg

A 15 km environ, vous pourrez visiter un site magnifique qu'est le Site Archéologique de Pranu Mutteddu à Goni. pour les amoureux d'archéologie le site accueille la plus forte concentration de menhirs et mégalithes de Sardaigne, on peut y voir aussi plusieurs Domus de Janas (sépultures préhistoriques), voir note :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2012/05/06/le-parc-archeologique-de-pranu-muttedu.html

ON SE DIRAIT PRESQUE DANS LE FAR-WEST

230693_214703815214147_6293403_n.jpg

Je vous souhaite d'aller visiter ces lieux,

De voyager dans le Trenino Verde,

Bonne visite à tous...

 

27/08/2014

S'aneddu - L'alliance Giuliano Marongiu

Je dédie cette vidéo que j'Aime beaucoup,

A tous mes amis qui me sont fidèles,

A tous les Sardes et Amis de la Sardaigne.

A PRESTU...

 

19/07/2014

Festa della Madonna del Naufrago - Fête de la Sainte Vierge du Naufragé à Villasimius

madonna_Naufrago.jpg

La fête qui va avoir lieu le 19 et 20 juillet est en l'honneur de la Sainte Vierge protectrice des navigateurs, on l'appelle "La Madonna del Naufrago - La Sainte Vierge du Naufragé". La statue représente une Vierge à l'enfant, elle a été réalisée par le sculpteur Pinuccio Sciola, c'est une statue imposante de plus de 3 m de hauteur et près de 5 tonnes qui gît à 10 m de profondeur dans la trait de mer qui sépare Villasimius de "l'Isola dei Cavoli - l'île des Choux".

LE PHARE DE L'ISOLA DEI CAVOLI - L’ÎLE DES CHOUX

VILLASIMIUS PHARE ISOLA DEI CAVOLI.jpg

Elle tient dans ses bras l'enfant Jésus et lève les yeux vers la surface, on peut la voir aussi en surface il suffit juste un masque de plongée, j'ai eu l'immense chance de la voir (grâce à ma sœur et à mon beau-frère qui m'y ont emmenée en me prenant chacun par un bras et c'est eux qui ont nagé pour moi, je ne nage pas très bien et j'étais malade mais je n'aurais pas raté ça pour rien au monde) c'est vraiment à voir et très émouvant de la voir ainsi sous l'eau, j'ai beaucoup aimé et j'aimerais la revoir.

EXACTEMENT UNE PARTIE DE LA ROUTE QUE NOUS EMPRUNTIONS,

MERCI A VOUS MARCELLO CARLOTTI

Elle fut installée au fond de la mer en juillet 1979 à l'initiative du Club Subaquatique de Sinnai qui collabora avec l'artiste qui lui est de San Sperate. Depuis tous les ans au mois de juillet a lieu la cérémonie qui attire de plus en plus de plongeurs et de fidèles qui se retrouvent sous l'eau et sur l'eau en bateau. En souvenir des marins qui ont péri en mer on invoque la protection de la Sainte Vierge aussi pour tous les marins qui partent en mer, une messe à lieu sur le port de Villasimius.

VILLASIMIUS AVEC VUE SUR LE PORT

(un véritable paradis sur terre)

villasimius_veduta_porto.jpg

Le lendemain, a lieu une procession assez particulière, de nombreux bateaux recouverts de fleurs se rendent à l'endroit ou se trouve la statue immergée. Les plongeurs vont déposer aux pieds de la Sainte Vierge une gerbe de fleurs, le curé de Villasimius (lui aussi plongeur) récitera la prière rituelle sous l'eau, on l'entend aussi sur l'eau avec un système de hauts parleurs.

AIRE MARINE PROTÉGÉE DE CAPO CARBONARA

VILLASIMIUS.jpg

En l'honneur de la Sainte Vierge, sur les embarcations une fois la prière dite par le curé en signe d'hommage ils font sonner les sirènes des bateaux et jettent à l'eau des fleurs de toutes les couleurs, très belle cérémonie. Puis en soirée, outre la dégustations de poissons et de la gastronomie sarde, on peut assister aux exhibitions des Groupes Folkloriques en costumes traditionnels avec des chants et danses jusqu’à tard et les feux d'artifices qui vont clôturer cette belle manifestation.

Villasimius se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Cagliari, de son port et aéroport d'Elmas, c'est vraiment un lieu de villégiature magnifique, il est surtout connu et reconnu pour son magnifique littoral, plusieurs plages de sable fin blanc et doré. La mer cristalline aux des couleurs extraordinaires, avec les odeurs du maquis qui nous enivrent et cette lumière exceptionnelle que j'adore et qu'on ne rencontre nulle part ailleurs.

Mari Pintau ,tra Quartu S.Elena e Villasimius e prima di Kale Moru.jpg

La route touristique qui longe la mer, pas la nouvelle qui est plus directe, on venant de Cagliari à Villasimius elle nous fait partager une partie de la beauté de la Sardaigne. Moi j'adore rouler en regardant la route à flanc de colline avec la mer immense à perte de vue, la végétation qui descend jusque dans la mer, ce vert avec le bleu de la mer, le soleil... c'est indescriptible, il vous faut y aller pour ressentir le bonheur d'être à cet endroit.

426546_10151346754427205_1544368379_n.jpg

J'y suis allée en 2004, ça aurait du être des vacances idylliques, hélas plusieurs personnes n'ont pas joué le jeu, et ce ne fut pas les vacances dont j'avais rêvé, bien au contraire cela a tourné un peu au cauchemar et je regrette beaucoup ces vacances. Dommage mais bon j'y retournerais pour effacer cette période et vivre les vacances dont j'avais rêve et rêve toujours de revoir ces endroits que j'ai toujours adoré et que j'adore toujours.

A1.jpg

En plus j'Aime cet endroit pour une autre raison, à quelques kilomètres de Muravera (ville de naissance de ma mère) se trouvait une Colonie de vacances, enfant j'y ait fait un séjour d'un mois, un endroit paradisiaque. Entre mer, étang et montagne j'ai adoré y être en vacances, même si j'ai pleuré lorsque je suis arrivée car je quittais ma famille et me retrouvais seule sans connaître personne, surtout le soir dans mon lit, je n'étais pas la seule à pleurer...

a.jpg

Pour nous endormir le soir dans nos grands dortoirs, ils nous mettaient une musique (très approprié... pour des enfants qui étaient loin de leurs familles), lorsque j'entends encore cette musique je repense toujours à mon séjour dans cette colonie ou je me retrouvais seule dans mon lit à pleurer, interdiction formelle de parler avec ses voisines de lit. Mais j'ai aussi pleuré lors de mon départ car je quittais mes amis (es), mais je quittais aussi cet endroit si beau et magique.

MAGNIFIQUES IMAGES DE VILLASIMIUS ET COSTA REI

(c'est un endroit que j'adoreeeeeeeeeee)

La musique du soir avant de s'endormir dans nos dortoirs, c'était une musique qu'on jouait dans les casernes militaires pour les soldats, écoutez très émouvant c'était "le Silence" :

http://youtu.be/dL3nNRvd2N0

MA... SUPERBE COLONIE DE VACANCES

(elle n'est plus comme ça de nos jours, dommage...)

2.jpg

Tous les matins lorsque j'ouvrais le rideau je voyais ces paysages splendides avec des couleurs et une lumière extraordinaire, il me donnaient déjà la passion pour les beaux paysages, les couleurs, la mer avec ses couleurs, la montagne, le ciel bleu et le soleil. J'aime toujours la mer, la montagne, les paysages grandioses ou on en prend plein la vue, j'aimais déjà tout ça enfant et c'est toujours le cas sinon plus.

J'avais choisi mon lit juste à coté de la fenêtre afin de voir les merveilleux paysages, mais aussi le vent qui tous les matins dessinait sur le sable de la plage (longue de presque 9 km) dans la nuit, des vagues et des dunes, les paysages changeaient tous les jours, c'était magique avec la mer à perte de vue, j'adorais.

La Torre Salinas se trouve devant l'étang de Salinas, la tour fait partie d'un système historique défensif de la côte. Elle fut construite en 1650 et restaurée en 2003 afin de défendre les salins de Colostrai propriété de la "Curatoria dell'Incontrada del Sarrabus", et avertir les populations des dangers qui arrivaient par la mer.  

COLONIE DE COLOSTRAI ET LA TORRE SALINAS

Note sur la région de Muravera et la colonie :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2009/05/07/retour-le-4-mai-de-sant-efisio-a-cagliari.html

VILLASIMIUS 1.jpg       

Site Internet sur Villasimius et sur tout ce qu'elle offre : 

http://www.villasimius.org/archeologia/

Je conseille à ceux qui souhaitent aller en Sardaigne, de prendre au moins 10 à 15 jours (voire plus si vous pouvez) car la Sardaigne est une île ou il y a tellement à découvrir... Profitez de tout ce qu'elle peut vous offrir, elle mérite vraiment de la connaître, de l’apprécier et surtout de ne jamais l'oublier.

LA STATUE QUI EST PORTÉE EN PROCESSION

03103.jpg

Bonnes vacances à tous,

Profitez vraiment de ces instants de bonheur...

A PRESTU...

 

04/07/2014

S'Ardia à Sedilo (Or)

ARDIA2014.jpg

Comme chaque année, demain va se dérouler une manifestation assez extraordinaire entre croyances et traditions comme dans toutes les fêtes en Sardaigne. Une course effrénée à cheval avec plus de 100 cavaliers qui y participent, elle a lieu en l'honneur de Saint Constantin.

DRAPEAUX DES 3 CAVALIERS 

ARDIA DRAPEAUX.jpg 

Site Internet ou vous pourrez voir le très beau et émouvant reportage qu'ARTE avait passé sur l'Ardia le 28 avril 2014 à 11 h 50, celui-ci est en italien (en deux parties) :

Sardaigne, orgueil et honneur à cheval

http://www.comune.sedilo.or.it/199_537_pro_567.php  

S'ARDIA DU 6 JUILLET 2012

ARDIA SEDILO 06-07-2012.jpg

C'est très émouvant de voir tous les cavaliers s'élancer le long du parcours, toute cette foule immense qui retient son souffle en espérant qu'aucun cavalier ne chute.

PARCOURS DES CAVALIERS LORS DE LA COURSE

MAPPA.jpg

Site officiel de "l'Association Santu Antinu" à Sedilo, vous pourrez lire (en français) l'histoire de cette course qui met en scène la bataille du "Pont Milvius" près de Rome, entre Constantin et Maxence, mais aussi voir des vidéos :

http://www.santuantinu.it/10.php  

Sedilo Ardia 2013.jpg

Voir la note qui vous explique le déroulement de cette incroyable fête ainsi que l'histoire de Constantin :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2009/06/index.html

SAN CONSTANTINO A VOIR.jpg1.jpg 

Bona festa a tottusu,

Bonne fête à tous

 

17/06/2014

Cabras la corsa degli scalzi - La course des nus-pieds

SCALZI OK.jpg

Je vais vous parler de l'histoire d'une tradition qui enfonce ses racines dans une tradition mystique et millénaire comme d'ailleurs la plupart des fêtes en Sardaigne. Les origines de cette tradition remonteraient au XVIème siècle. Chaque année dans le petit village de San Salvatore di Sinis dans la Commune de Cabras, on célèbre les festivités en l'honneur de "San Srabadori - Saint Salvatore". La petite église champêtre de "San Salvatore - Saint Sauveur" fut construite au XVIIème siècle, elle se trouve sur un site sacré ou se trouvait il y a bien longtemps un temple romain. Jusqu’à l'époque pré-nuragique, le site était dédié au culte des eaux.

CABRAS - SAN SALVATORE

(avec les étangs et les très belles plages de la région)

cabras carta OK.png 

Le village de "San Salvatore del Sinis" se trouve dans dans la Commune de Cabras, dans la plaine du Sinis entouré d'étangs et de magnifiques plages. Il fut habité depuis 6 000 Avant J. C., on y trouve un puits sacré qui remonte avant la période nuragique. A l’intérieur de l'église on entre par une ouverture dans le plancher de l'église, dans l'Hypogée se trouvent diverses chambres. Dans la plus grande on trouve un autre puits avec un "Bétyle Nuragique", les parois sont riches de desseins et graffitis de différentes époques.

SAN SALVATORE 1.jpg

Vidéo de l’intérieur de l'église ou se trouve l'Hypogée :

http://youtu.be/TbIJ9gwpMqI 

Il a été attesté très récemment, que le sanctuaire fut utilisé dans la période Nuragique pour le culte de l'eau. Plusieurs restaurations après des campagnes de fouilles eurent lieu de 1935 à 1938 et en 1973 à 1979. Dans les années 70 on été refaits entièrement les plancher de toutes les chambres ainsi que l’escalier pour y accéder. Le Bétyle est une pierre à laquelle on attribue une fonction sacrée, en effet elle pourrait y abriter un esprit divin.

L’ÉGLISE DE SAN SALVATORE DEL SINIS

aaaa.jpg

La dernière semaine du mois d'Août, une semaine avant la course des hommes, une procession de femmes mais aussi de petites filles (plus de 300), habillées en costume traditionnel pieds-nus, entonnant des prières en sarde (Is Goccius", des chants religieux, emmènent avec elles la bannière du Saint, la croix ainsi que "Santu Srabadoreddu - Petit Saint Sauveur".

IS GOCCIUS DE SANTU SRABADORI EN 2007

(prières religieuses en sarde chantées)

La statue du saint est plus petite et très ancienne, elles aussi se relayent pour la porter chacune à leur tour même les petites filles la portent, elles aussi partent depuis Cabras jusqu'à l'église de San Salvatore, pendant deux heures sous le soleil. Elles vont installer le Saint dans l'église et quelques jours après elle referont le chemin inverse et ramèneront toujours pieds nus le Saint dans son église à Cabras. Les hommes courent, les femmes marchent..., elles ouvrent et ferment les festivités après avoir ramené le Santu Srabadoreddu à Cabras dans son église, jusqu’à l'année prochaine ou... tout recommence.             

CABRAS LA CORSA DEGLI SCALZI.jpg

Site ou vous verrez de très belles photos de l'intérieur de l'hypogée, mais aussi des plages et divers endroits à visiter :

http://www.nelsinis.it/scheda.asp?id=63 

001.jpg

Le premier week-end de septembre, cette manifestation attire un nombre de coureurs de plus en plus important chaque année, plus de 800 hommes, des fidèles qui vont partir en procession en courant avec le Saint sur leurs épaules et sa Bannière. Les coureurs sont pieds nus, en Sarde on les appelle "Is curridorisi scruzzusu de Santu Srabadori" les coureurs nus-pieds de Saint Sauveur.

63979_312808992156160_449663027_n.jpg

Ces coureurs prennent en charge le simulacre en bois de "San Salvatore - Saint Sauveur", il va être porté (les porteurs se relayent tout au long de la course) depuis la paroisse de Santa Maria Assunta à Cabras jusqu'à l'église de San Salvatore - Saint Sauveur, la fête se déroule jusqu'au lendemain ou ils feront le chemin à l'envers et le ramèneront à Cabras dans sa paroisse de Santa Maria Assunta.

GRUPPO FOLK DEGLI SCALZI DI CABRAS

(le groupe folklorique des pieds-nus de Cabras,

ils défilent lors des fêtes de l'île, toujours pieds-nus)

Gruppo Folk gli Scalzi di Cabras.jpg

Vidéo de l'arrivée de la course à l'église avec les chants religieux "Is Goccius de Santu Srabadori" en hommage à San Salvatore. Cette vidéo me rappelle la magnifique église de Burcei (église ou mes parents se sont mariés, ou j'ai fait ma première communion, j'en étais très fière) elle m'a toujours fascinée. Lorsque j'étais une petite fille, puis une adolescente je me rendais à l'église pour la messe, lors des processions de Santa Barbara ou Santa Maria. J'aimais beaucoup sentir les effluves du basilic, de fleurs, l'odeur de l'encens, les chants religieux, elle resteras toujours dans mon cœur. En fermant les yeux j'arrive à me retrouver sur la montée puis le parvis de l'église, j'entre et j'y retrouve les sons, les images, les odeurs, l'ambiance, il suffit d'ouvrir le tiroir de la mémoire pour y retrouver tout les souvenirs.

 

LES FEMMES DE SAN SALVATORE EN PROCESSION

(Su Camineddu - le petit chemin de 8 km)

LE PUITS LE DONNE DI SAN SALVATORE.jpg

Un groupe de jeunes pieds nus, vêtus avec l'aube blanche des Pénitents transportent le Saint sur leurs épaules au travers des sentiers, des pâturages etc, ils vont parcourir ainsi 12 km en courant. Cette manifestation remonte probablement à l'année 1619, elle met en scène le sauvetage de la statue qui se trouve dans l'église à l'abri des invasions des Maures.

AFFICHE DE L’ANNÉE 2013

CABRAS DU 31 AOUT AU 1 SEPT 2013 OR SAN SALVATORE DI SINI.jpg

Voici un document qui raconte l'histoire de l'hypogée de San Salvatore di Sinis avec des photos :

Hypogée de San salvatore - Ipogeo di san Salvatore.pdf

LE PUITS AVEC LE BÉTYLE NURAGIQUE

3  Il pozzo sacro nell'ipogeo di San Salvatore - Cabras (Or).jpg

Selon la légende, les habitants du village qui avaient fui à l'arrivée des Maures dans leurs bateaux, pour pouvoir récupérer leur San Salvatore, se servirent d'une ruse. Ils enlevèrent leurs chaussures et attachèrent à leurs pieds des branchages afin de soulever le plus de poussière possible, ils voulaient faire croire qu'ils étaient des milliers afin de faire peur aux Maures.

DANSEUR DU GROUPE FOLKLORIQUE

(avec le verre de Vernaccia sur la tète)

1798829_416696601767398_1053291276_n.jpg

Ces derniers, à cause du nuage de poussière soulevés dans la course par le peu d'habitants, crurent avoir devant eux une armée puissante et nombreuse et reprirent la mer avec leurs bateaux. Alors le simulacre du Saint revint à la maison mais tous les ans à la même date, l'épisode est évoqué pour remercier le Saint d'avoir protégé le pays de l'invasion des Maures. Les coureurs pieds-nus sont généralement des gens qui ont fait un vœu et qui souhaitent le voir exaucé ou alors, certains qui auraient eu leur vœu exaucé viennent remercier le Saint en courant pieds-nus malgré tous les désagréments qu'on peut imaginer (personne ne balaye la route bien sur...).

LE SAINT EST PRÊT A ÊTRE PORTÉ EN PROCESSION

(on le couvre d'une toile pour ne pas prendre la poussière)

481221_312436205526772_1879169616_n.jpg 

Site Officiel de l'Association des coureurs pieds-nus à San Salvatore di Sinis a Cabras :

http://www.corsadegliscalzi.com/index.html

Le "Groupe Folklorique des Nus-Pieds de Cabras" est le premier groupe en Sardaigne et en Italie à s’exhiber et défiler pieds nus. C'est une caractéristique des habitants de ce pays lagunaire qui vivaient la plupart du temps pieds nus pour des questions de travail, ils se chaussaient dans des occasions importantes de leurs vies. Ils défilent et dansent pieds nus sans états d'âmes, ne se préoccupant pas des pierres ou autre qu'ils pourraient trouver dans les rues lors de chacune de leurs sorties.

gruppo folk.jpg 

Le rite de la course pieds nus, est un signe de bon augure pour tout le pays et ses habitants, pour une bonne récolte, pour une bonne pèche dans les étangs alentours, pour la fertilité des troupeaux etc. Les moments de grande émotion sont ceux, lorsque l'on entend le feu d'artifice qui annonce le départ du village du Saint avec les coureurs et l'arrivée.

386443_358027630969855_1443097506_n.jpg

On entend des applaudissements avec les cris des coureurs en l'honneur du Saint qui disent : "Le Saint est sauf, evviva San Salvatore", la statue est posée à l'entrée du village jusqu’à ce que le dernier coureur soit arrivé, en signe de dévotion on l'embrasse, on le touche, on se signe tout le monde est heureux. Ils arrivent en sueur, les pieds éprouvés par la chaleur du bitume, par les pierres, par la terres mais heureux de ce qu'ils viennent d'accomplir. La population et les nombreux touristes qui attendaient son arrivée, sont émus en le voyant arriver et quelques larmes coulent. La statue va être portée dans l'église dans sa niche ou elle sera gardé jusqu'au lendemain 

LE PLAN DE L'EGLISE AVEC L’HYPOGÉE

1  L'IPOGEO.jpg

A la fin de cette fête, le public reste jusqu'à tard dans la soirée à déguster des produits gastronomiques de la région comme par exemple des anguilles et des muges rôties au feu de bois, de la "bottarga -boutargue", du petit cochon de lait, de l'agneau etc, accompagnée d'un bon verre de Vernaccia, des gâteaux traditionnel sardes etc. Le groupe Folklorique de Cabras, danse avec un verre de ce breuvage de Dieu, comme diraient certains..., qui est vraiment délicieux) posé sur la tète sans en faire tomber une seule goutte). De la musique, des chants et danses traditionnels, et pour finir très tard dans la soirée, les feux d'artifices qui terminent la fête, "Altrus Annusu - à l'année prochaine".

LE GROUPE FOLKLORIQUE DE CABRAS

(ils défilent et dansent partout eux aussi pieds nus)

945190_325412804229112_340623211_n.jpg

Le petit village de San Salvatore di Sinis est aussi connu pour une autre particularité, en effet dans les années 1960 - 1970 avec le phénomène des "Westerns à l'Italienne ou Westerns Spaghettis" comme on les appelait. Le bourg à des caractéristiques qui ressemblent beaucoup à des paysages Mexicains, voilà pourquoi de nombreux Westerns connus furent tournés dans ce village, voici une vidéo.

EVVIVA SANTU SBRABADORI (en sarde)

EVVIVA IS CURRIDORISI

 

01/05/2014

358° Festa di Sant'Efisio à Cagliari

B.jpg

Aujourd'hui, à presque 4 siècles du jour ou le Vœu fut fait en 1652, la Sardaigne et surtout les Sardes, rendent hommage à Sant'Efisio. En 2011 les "Reliques de Sant'Efisio" sont revenues en Sardaigne après 900 ans d'absence.

179411_646462805370897_2126231276_n.jpg

Une grande partie des restes du Saint-Guerrier protecteur de Cagliari et de la Sardaigne, ont étés remis par l’Archidiocèse de PISE qui les gardait depuis 1119.

TOUT SIMPLEMENT LA FOI...

320824_4665584522703_1744074352_n.jpg

Ils ont été remis au "151° Régiment d'Infanterie de la Brigata Sassari" et sont fièrement gardés dans la "Caserne Monfenera" du Viale Poetto à Cagliari.

RELIQUAIRE EN ARGENT DE SANT'EFISIO

reliquie.jpg

Le précieux reliquaire en argent a été réalisé par un orfèvre Cagliaritain Francesco Busonera. La statue en argent est haute de 52 centimètre, avec à l'intérieur les restes du martyr-guerrier, elle défilera devant le cocchio (char) durant tout le trajet de l'église STAMPACE à celle de GIORGINO.

RELIQUAIRE TRANSPORTE PAR LES MILITAIRES

RELIQUIE SANT EFISIO 2013.jpg

Il n'existe nulle part ailleurs dans la Méditerranée chrétienne, une autre fête religieuse comme la "SAGRA DE SANT'EFISIO" qui a lieu du 1er au 4 mai 2014 jour ou il devra être rentré à l'église de STAMPACE avant minuit et le vœu aura été accompli comme les années précédentes.

DES AMULETTES SUR LE COSTUME SARDE

(contre le mauvais œil)

QUARTUCCIU AMULETES.jpg

Aucun autre rituel ne correspond à ce pèlerinage ininterrompu de quatre jours, les fidèles à pied derrière le cocchio - char du Saint, pendant une centaine de kilomètres aller et retour, en passant par toutes les villes situées entre CAGLIARI et NORA - PULA.

SANT'EFISIO DANS SON COCCHIO CHAR

28590_1407572145223_7229213_n.jpg

De nombreux fidèles suivent la procession en priant et chantant "IS GOCCIUS" qui sont les chants traditionnels. Ils ont fait des vœux et souhaiteraient qu'ils soient exaucés ou voudraient tout simplement remercier le Saint pour les avoir exaucés.

LE PARCOURS DE LA PROCESSION

a sant efisio percorso-festa-sant-efisio-2014-cagliari-pula.jpg

C'est un moment de grande dévotion, de foi, de culture, de tradition que les Sardes mais aussi les nombreux amis de la Sardaigne, les nombreux touristes qui viennent de chaque partie du monde, dont des enfants et petits enfants de Sardes qui rencontrent l'île de leurs grands-parents ou arrières grands-parents.

PRISON SOUS L’ÉGLISE DU QUARTIER DE STAMPACE

(Sant'Efisio y fut incarcéré)

sant efisio carcere.jpg

Photos de la petite église et la crypte de Sant'Efisio à Nora (PULA) lieu du martyr du Saint-Guerrier :

http://sardegna.blogosfere.it/2011/05/foto-di-sardegna-la-chiesa-di-sant-efisio-a-nora-pula.html

SANT'EFISIO EN PROCESSION SUR LA PLAGE A NORA

(lieu de son martyr, il y fut décapité)

sant efisio a nora.jpg

Plan de l'église à NORA :

Plan de l'église de Sant'Efisio à Nora (Pula).pdf

IS TRACCAS

(char à bœuf avec tapis, fleurs et ustensiles du quotidien)

PULA TRACCA1.jpg

Le 1er mai Saint'Efisio part de la petite église du quartier de "Stampace" dans son cocchio - char tiré par 2 magnifiques bœufs richement décorés de fleurs sur les cornes, de rubans colorés etc accompagnés par des cavaliers. Des centaines de groupes folkloriques avec des milliers de somptueux costumes traditionnels aux mille couleurs étincelantes de chaque village de l'île. Tous les fidèles veulent toucher ou mettre un bijou qui leur appartient sur le Saint pour demander une grâce, on ouvre la porte du cocchio - char afin qu'on puisse le faire, certains glissent un message en remerciement au Saint pour des vœux exaucés.

DEVANT LA PORTE DE LA PRISON

(sous l'église au 34, via di Sant'Efisio à Cagliari)

CARCERE.jpg

casefisio.jpg

Le 2 mai les cortège rejoint Pula et les ruines de Nora, c'est le point d'orgue de la fête. Nora est le lieu ou il fut martyrisé, (il fut décapité sur la plage), voir note sur mon blog du site archéologique de Nora :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2010/05/04/nora-site-archeologique-2.html

LE PLAN DE LA CRYPTE SOUS L’ÉGLISE DE STAMPACE

(on l'appelle la prison)

plan de la prison.jpg

LA PRISON DE SANT'EFISIO SOUS L’ÉGLISE

Sant’Efisio CAGLIARI CARCERE.jpg 

L'église de Stampace a été construite au dessus d'une grotte qui se trouve à 9 mètres sous terre, dans une roche calcaire, il y était retenu prisonnier avant sa décapitation sur la plage de Nora. Le 3 mai après les offices religieux, on offre des repas aux plus pauvres dans une ambiance de fête populaire.

BITTI.jpg

Le 4 mai le cortège va revenir à Cagliari et faire le même chemin que le 1er mai mais, en sens inverse, la procession va revenir à l'église de Stampace avant minuit sans faute et Saint'Efisio reprend sa place.

L’ÉGLISE DU QUARTIER DE STAMPACE

(voila d’où sortent les bœufs et le char avec Saint Efisio)

img_0167_maxizoom.jpg

L'église à Nora :

http://sardegna.blogosfere.it/2011/05/foto-di-sardegna-la-chiesa-di-sant-efisio-a-nora-pula.html

LES COSTUMES TRADITIONNELS DE CAGLIARI

601654_458481280903637_146063570_n.jpg

Photos :

file:///C:/Users/ORNELLA/Downloads/2014_sant_efisio_allegato_numeri.pdf

JOUEURS DE LAUNEDDAS

(le plus vieil instrument traditionnel de la Méditerranée en Sardaigne)

LAUNEDDASA.jpg

Traduction des vœux en sarde ci-dessous :

Je souhaite une grande et belle fête à tous les Sardes, que Sant'Efisio accompagne la Sardaigne et fasse qu'elle soit toujours cette belle et merveilleuse île qui est et seras toujours dans nos cœurs. Qu'il tende une main aussi à tous les émigrés qui sont loin de leur terre tant aimée, et que plus jamais personne n'ait à quitter sa terre, sa famille, ses amis enfin ses racines.

01-cagliari-sant-efisio_941-705_resize.jpg

Bona e Bella Festa de Sant'Efisiu a tottu is Sardusu,

Chi s'accumpangidi e fazzada chi sa Sardegna,

Sia sempri cussa bella isola chi s'arregodausu,

E ghettidi un'ogu a tottu is emigrausu,

Chi funti attesu de sa terra amada,

E chi nisciunusu no deppada lassai sa terra sua.

 

23/02/2014

La Sartiglia en Sardaigne : les plus anciennes joutes équestres médiévales en Europe

sartiglia affiche.jpg

Merveilleuse et unique manifestation qui va se dérouler le dimanche 2 mars et le mardi 4 mars 2014 journée de mardi gras. Elle se prénomme la "SARTIGLIA" et a lieu dans la ville de ORISTANO, il est le Carnaval le plus spectaculaire, le plus ancien dans les traditions ancestrales qu'on découvre en Sardaigne.

CERTAINS MASQUES TRADITIONNELS DU CARNAVAL

(dont SU COMPONIDORI, SU CARRASEGARE - LE CARNAVAL)

CARNEVALE.jpg

La Sartiglia est un jeux de joutes équestres depuis l'antiquité qui a lieu pendant les fêtes de Carnaval, il semblerait qu'elles datent du temps des croisades, quand les chrétiens apprirent à diriger les chevaux en voyant leurs ennemis sarrasins faire de même. Ils portèrent alors cette pratique en Europe, à Oristano elle représentait l'ancien "Judicat d'Arborea" au début des années 1300. La manifestation était une course avec une bague suspendue sur le parcours emprunté par les cavaliers qui devaient l'emporter avec l’épée, elle se trouve à la hauteur d'un homme à cheval.

LE MASQUE DU COMPONIDORI DU DIMANCHE

(de la Confrérie des Paysans)

La maschera del Componidori del Gremio dei contadini.jpg

Cette manifestation est bien une course à la bague (étoile en argent), mais elle a aussi une très forte signification mystique pour les peuples du bassin Méditerranéen avec un "ancien rite agraire", lors de cette occasion ils demandaient aux Dieux, la fertilité de la terre ainsi que l'abondance des récoltes.

MURALES A TINNURA

sartiglia Murales a Tinnura nella parte dedicata a Oristano....jpg 

Elle est mentionnée pour la première fois dans des documents qui remonteraient à 1547, on y parle de spectacles organisés en l'honneur de l'Empereur Carlo V, des jeux d'adresse, d’épées de lances, des chevaux lancés au galop avec leurs cavaliers pour essayer d'emporter avec l'épée les bagues, actuellement c'est une étoile percée en son milieu. En tout cas de tout temps ce fut et c'est toujours un spectacle époustouflant, j'en garde un merveilleux souvenir lorsque j'y ait assistée pour la première fois.

MAGNIFIQUES AMAZONES DANS LE CORTÈGE

ORISTANO AMAZONES SARTIGLIA.JPG

Site Internet de la Sartiglia à ORISTANO :

http://www.sartiglia.info/

H.jpg

La "SARTIGLIA" se compose de quatre phases importantes :

  1. L'habillage de SU COMPONIDORI,
  2. La course à l'étoile d'argent,
  3. LES PARIGLIE (courses de chevaux et acrobaties,
  4. SU COMPONIDORI ôte son costume et clôt la manifestation.

LE CAVALIER DOIT PRENDRE L’ÉTOILE AVEC SON ÉPÉE

(il faut que les cavaliers soient vraiment adroits)

A1.jpg

Les Componidori sont deux, un le dimanche et un le mardi, chacun va choisir ses 2 cavaliers qui vont l'assister toute la journée qu'on appelle "SU SEGUNDU E SU TERZU - le deuxième et le troisième".

ASSOCIATION DES CAVALIERS DE ORISTANO

A3.jpg

Ils sont officiellement présentés à la foule le 2 février jour de "LA CANDELORA" qui donne le départ au carnaval à ORISTANO. Une fois les célébrations religieuses finies, les Présidents des "GREMI DEI CONTADINI ET DE FALEGNAMI" vont remettre les cierges bénis avec les rubans colorés aux cavaliers. Ce sont les Gremi qui choisissent les Componidorisi parmi beaucoup de cavaliers qui se présentent, les rubans rouges vont à celui qui officiera le dimanche et celui avec les rubans roses et bleus à celui du mardi.

MAGNIFIQUES CAVALIERS ET CHEVAUX LORS DU DÉFILÉ

1502327_436867133108707_1904408708_o.jpg

Le matin de la course "SU COMPONIDORI" qui est le chef de la course, après s’être rendu aux écuries afin d'y saluer ses amis ainsi que tous les cavaliers (120) qui vont participer à la course. Il se rend ensuite à la maison du Président du "GREMIO DEI CONTADINI" le dimanche 2 mars (les 2 Confréries des paysans et des menuisiers) et le mardi 4 mars celui du "GREMIO DEI FALEGNAMI". Il y à aussi deux masques différents  pour les deux journées, celui couleur terre est pour la course du dimanche, le plus clair est pour la journée du mardi.

MASQUE DU COMPONIDORI DU MARDI

(de la Confrérie des Menuisiers)

A1.jpg

Puis il se rend en cortège habillé d'un pantalon couleur miel serrée et de grandes bottes en cuir, aux sons des tambours et des clairons qui ouvrent la marche avec les femmes en costume de la ville de ORISTANO, elles portent des corbeilles avec les anciens habits ainsi que le haut de forme, le voile, les gants blancs, les camélias et divers autres objets que va revêtir Su Componidori jalousement gardés par les Confréries. Elles gardent aussi les "ÉPÉES" et les "STOCCU - LANCES" qui serviront à Su Componidori lors des courses.

GREMIO DEI CONTADINI - CONFRÉRIE DES PAYSANS

GREMIO DEI FALEGNAMI - CONFRÉRIE DES MENUISIERS 

   

La première phase très importante et émouvante de la manifestation commence à midi par le "Rite" de "L'HABILLAGE. Je dis rite car, chaque geste est considéré comme sacré et important afin que se fasse la transformation de l'homme en cavalier divin, il est rendu solennel par les sons des tambours et clairons qui sonnent le "PASSO DE SU COMPONIDORI - le pas du Componidori".

LES FEMMES EN COSTUME TRADITIONNEL DE ORISTANO

APPORTENT LES HABITS DE SU COMPONIDORI

Sartiglia007a.jpg

Le cavalier qu'on appelle "SU COMPONIDORI - Chef de la Course" est aidé à monter sur une grande table en bois qu'on appelle "SA MESITTA" transformé en autel avec des fleurs et diverses décorations et s'asseoir sur une chaise, il n'as pas le droit de toucher aux habits non plus.

UN TIMBRE EN L'HONNEUR DE LA FÊTE

(ANNÉE 2010)

oristano sartiglia1.jpg

A partir du moment ou il montera sur la table, il ne remettra plus les pieds par terre jusqu'à la fin de la journée une fois la course terminée et qu'on lui enlèvera son masque et ses habits. Si jamais il devait mettre pied à terre ce serait le signe d'un mauvais présage pour la ville et ses habitants, il perdrait alors son statut de "DIVINITÉ" et sa sacralité juste en touchant terre.

LE COMPONIDORI AVEC SU STOCCU -LA LANCE

431083_116337718494985_773745975_n.jpg

D'habiles jeunes femmes habillées du magnifique costume traditionnel d'Oristano qu'on appelle "MASSAIEDDAS", avec l'aide d'une femme plus experte qu'on appelle "SA MASSAIA MANNA" elles vont aider à l'habillage de celui qui va devenir "SU COMPONIDORI". Ce rituel se déroule dans le silence absolu alterné par des roulements de tambours à chaque étape, les tambours sont ceux du "Groupe Tambourini et Trombettieri de ORISTANO".

Les femmes en costume vont lui passer d'abord la chemise blanche en lin aux manches bouffantes, elles vont lui lier les deux fameux rubans sur chaque manche de couleurs différentes comme je vous ait expliqué, certaines pièces viennent cousues directement sur lui. Puis on va lui lui mettre le "COIETTO" qui est un trois-quart en peau sans manches qui le couvre des épaules aux genoux, il retombe sur ses jambes comme le tablier d'un artisan, sur ses hanches un large ceinturon en peau.

LES DEUX HABITS ANCIENS DES DEUX CONFRÉRIES

(à gauche celui du mardi et à droite celui du dimanche )

F.jpg

La dernière phase est celle de la pose du masque androgyne, mi-homme, mi-femme, mi-Dieu sur son visage, puis le voile brodé qui va lui recouvrir la tète entièrement, le front et le cou, on lui pose alors un haut de forme noir qui est retenu avec un ruban vert comme son sceptre, enfin on lui épingle sur le voile un camélia qui termine son habillage.

UNE PARTIE DES HABITS DE SU COMPONIDORI

sartiglia 6.jpg

ORISTANO Le parti fondamentali dell'abito del Componidori.jpg

Ça y est il est enfin devenu le Componidori, on va lui amener son cheval près de la table, il va monter dessus en prenant "SA PIPPIA DE MAIU - sorte de sceptre sacré fait de violettes des deux cotés" il va bénir la foule en signe de bon augure et de réconciliation avec la nature qui après l'hiver, redonne aux hommes de bonne volonté ses fruits les plus beaux en quantité.

LE COMPONIDORI EST PRÊT IL BÉNIT LE PUBLIC 

Il momento tanto atteso è ormai arrivato..jpg

Il se rend alors en cortège à l'endroit ou va se dérouler la course à l'étoile sous les applaudissements et les cris de joie de la foule nombreuse. Après avoir ouvert officiellement la course en croisant son épée avec "SU PRIMU E SU SEGUNDU - le premier et le second" par trois fois en tournant sous l'étoile, il va affronter en premier la course à l'étoile et c'est lui aussi qui feras la dernière course qui clôturera la fête.

L'INCROCIO

LE CROISEMENT DES ÉPÉES

incrocio.jpg

A partir de ce moment c'est lui qui va choisir les cavaliers qui vont pouvoir participer et avoir l'honneur d'essayer d'emporter l'étoile avec l'épée. L'année dernière, la Confrérie des Paysans réussit à prendre "15 étoiles" avec Su Componidori Giorgio SANNA, et la Confrérie des Menuisiers "26 étoiles" Su Componidori était une splendide amazone qui a fait honneur aux femmes (comme les deux autres femmes des années 1973 et 2010), Valentina UDA troisième femme à avoir été choisie pour être SU COMPONIDORI je suis très fière d'être Sarde.

DONNE E SARTIGLIA - FEMMES ET SARTIGLIA

La Sartiglia était depuis toujours réservée aux "Maschi - garçons", la "première femme" à avoir eu l'immense honneur et la joie d'être "SU COMPONIDORI" était "Annadina COZZOLI le 4 mars 1973", jeune fille de 24 ans elle gagna cette année la "LA STELLA D'ORO - L'ETOILE D'OR", elle réussit à prendre 2 fois l'étoile, une fois avec L’ÉPÉE et une fois avec le STOCCU - la lance en bois, chose assez  rare.

Pour la deuxième femme il aura fallu attendre 37 longues années, avant de voir en 2010 "Elisabetta SECHI" 28 ans à son tour être "SU COMPONIDORI" elle y remporta "23 étoiles".

g.JPG

Et puis l'année dernière en 2013, ce fut au tour de "Valentina UDA" 40 ans de devenir à son tour "SU COMPONIDORI", elle y remporta  "26 étoiles".

L'année prochaine en 2015, cela fera "550 années" qu'on fête La Sartiglia et seulement 3 femmes ont étés choisies. En 2014 ce sera une quatrième femme, "Emanuela COLOMBINO" 39 ans à devenir "SU COMPONIDORI", ça avance, ça avance... bonne chance à elle.

SU COMPONIDORI VALENTINA UDA

(avec SU SEGUNDU ET SU TERZU en 2013)

Valentina Uda Sartiglia 2013.jpg 1.jpg 

Les courses terminées, il revient à nouveau au Compodinori d'essayer à nouveau de remporter l'étoile mais cette fois avec "SU STOCCU - la lance en bois" qu'il passera ensuite aussi à ses deux assistants. Les courses sur le parcours de la cathédrale vont être clôturés avec une autre étape qui montre son courage et sa grande habilité sur le cheval, elle s'appelle "S'ARREMADA".

S'ARREMADA DE FURIO TOCCO EN 2008

(les photos sur la note source web)

SA REMADA Furio Tocco.... 2008.jpg

Le Componidori va alors lancer son cheval au très grand galop tout au long du parcours mais il sera alors complètement allongé sur le dos, ne faisant qu'un avec son cheval et bénissant la foule en délire qui l'acclame avec son sceptre sacré : SA PIPPIA DE MAIU. Ils vont scruter chaque mouvement qu'il fera et feront les comparaisons avec les années précédentes.

SA PIPPIA DE MAIU DE VALENTINA UDA EN 2013

(sorte de sceptre sacré fait de violettes pour bénir la foule)

Valentina Uda Sartiglia 2013.jpg3.jpg

C'est là que l'ont va pouvoir s’extasier en regardant le magnifique spectacle que vont exécuter les fiers cavaliers sur leurs superbes montures, les "PARIGLIE". Par groupe de deux ou trois  cavaliers, debout sur leur cheval il vont montrer tout leur courage et leur bravoure (qui font parfois frémir le public) en s’exhibant dans de spectaculaires acrobaties sur les chevaux au galop. Ils vont montrer la maîtrise du cheval car en effet il faut arriver à synchroniser les chevaux, savoir les tenir unis ensemble à la même vitesse, il faut de l'adresse mais aussi un brin de chance soit avec eux mais ce sont des cavaliers fiers qui veulent donner le meilleur d'eux-mêmes.

LES PARIGLIE - LES JOUTES 

Puis il reviendra au même endroit ou il a été habillé pour qu'on l'aide à nouveau à se déshabiller, cette fois la fête est vraiment finie. Le masque lui sera retiré en dernier, il sera très ému en se disant qu'il vient de réaliser son rêve de toute une vie "avoir eu la chance d'avoir été SU COMPONIDORI". C'est le rêve qu'ont les ORISTANESI depuis tout petits, pouvoir devenir un jour SU COMPONIDORI, ils s’entraînent entre copains en se disant quand je serais grand c'est moi qui serait à sa place.

IL NE FAUT PAS QU'IL METTE PIED A TERRE

sartiglia 7.jpg

Une fois déshabillé il pourras enfin... boire, tout le monde voudra le féliciter et trinquer avec la Vernaccia di Oristano et manger les gâteaux traditionnels enfin un bon repas gastronomique les réuniras tous jusqu'au bout de la nuit. Il redeviendra alors l'homme qu'il était avant, car au moment même ou le mystérieux masque lui aura été posé sur son visage qu'il sera alors SU COMPONIDORI. Les moments très émouvants sont : la mise du masque, lorsqu'il monte sur son cheval une fois habillé et lorsque à la fin de la journée on lui enlèveras son masque.

BANDE ANNONCE DE LA SARTIGLIA DU 2 AU 4 MARS 2014


Voir ma note de 2009 sur cette manifestation vous y verrez les vidéos du rite de l'habillage en détail avec toutes les phases :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2009/05/03/sa-sartiglia-oristano.html

LES COSTUMES TRADITIONNELS MAGNIFIQUES DE ORISTANO

sartiglia Su componidori.jpg

Les magnifiques chevaux richement décorés qui courent dans cette course, sont de la race Anglo-Arabe-Sarde, ils sont les plus demandés par les cavaliers qui sont prêts à tous les sacrifices pour avoir les meilleurs exemplaires. Ils sont très fiers de s’élancer dans cette course effrénée (les propriétaires prennent énormément soin de leurs chevaux) afin de prendre "LA STELLA" l'étoile, car plus on prend d'étoiles et plus ce seras un bon augure pour les récoltes, pour la ville et ses habitants.

525814_425883560763354_531898428_n.jpg

Voir ma note sur les chevaux sarde :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2010/06/24/les-chevaux-en-sardaigne.html 

Au terme de la course des PARIGLIE vers 18 h 30, le cortège se reforme et le défilé des chevaux et cavaliers signe la fin de la course. Le cortège toujours au son des tambours retourne à la maison ou a été habillé Su Componidori afin qu'on le déshabille, une fois enlevé le haut de forme et le voile blanc avec un extraordinaire roulement de tambours, cela signe l'instant ou on lui enlève le masque. Puis les Confréries, les cavaliers, sa famille, ses amis et toutes les personnes qui le souhaitent viennent le saluer le féliciter et la longue journée de la "SARTIGLIA" prend fin et on se souhaite à "ATTRUS ANNUS", à l'année prochaine.

A.JPG

Je vous souhaite à tous une très belle fête et beaucoup d'étoiles ainsi que beaucoup de bons souhaits aux COMPONIDORISI, à tous les cavaliers, aux Confréries ainsi qu'aux ORISTANESI (habitants de ORISTANO), à tous les Sardes et à toutes les personnes qui participeront à cette très belle fête.

RÉSULTATS POUR L’ANNÉE 2014 :

http://www.sartiglia.info/magazine/2014/03/pioggia-e-grandine-la-sartiglia-dei-falegnami-26-stelle-e-spettacolo-interrotto

Pluie et grêle hélas lors de la fête cette année comme l'année dernière d'ailleurs, vous pourrez avoir des informations sur le site en haut.

LA SARTIGLIA DU MARDI 4 MARS 2014

(on voit très bien les cavaliers prendre les étoiles, exceptionnel)

Je vous souhaite que tout aille bien et que vous rentriez tous sains et saufs sans problèmes car, parfois il y a des chutes avec des blessés, J'espère aussi que vous aurez un temps merveilleux car, il faut savoir que l'on fête La Sartiglia par tous les temps sauf si vraiment ça met en danger les cavaliers et leurs chevaux on met fin à la course. 

Bona festa a tottusu e chi Deusu s'accumpangidi 

(bonne fête à tous et que Dieu vous accompagne).

SA COMPONIDORA ELISABETTA SECHI EN 2010

SARDA FIERA.jpg

BONA SARTIGLIA A TOTTUSU

E A ATTRUS ANNUSU

31/01/2014

Faccisi de Feminas Sardas - Visages de Femmes Sardes

AAA.JPG

La Sardaigne est un grand et magnifique musée à ciel ouvert, une terre faite de pierres, de domus de janas - maisons de fées, de Nuraghes, de menhirs, de fées mais aussi de sorcières, de légendes et de mystères, de mites et de  traditions millénaires. La plus belle déesse mère jamais trouvée en Sardaigne :"La DEA MADRE" qui a été retrouvée à SENORBI se trouve exposée au Musée de Cagliari. Petite idole de la période Pré-nuragique qui représente la plus importante divinité féminine appelée aussi "Mater Meditterranea".

dea_madre_senorbi_originale.jpg

En attendant ma prochaine note, je vais vous montrer quelques "Visages de Feminas Sardas, des Visages de Femmes Sardes" dans leurs beaux costumes traditionnels. Elles sont fortes, indépendantes, orgueilleuses, tenaces... ce sont ces femmes sardes qui ont construit lors des différentes époques la destinée de cette si belle et sauvage terre. D'ailleurs, la femme en Sardaigne a toujours eu un rôle principal et respectée dans la société, en se trouvant au centre de chaque communauté, elle a ouvrée aussi bien pour sa terre que pour sa famille.

Voici un Murales qui se trouve à Nuoro sur la Via Roma n° 47, il représente la prise de position de la femme sarde sur la condition féminine dans le Moyen-Age en Sardaigne. Elle est habillée avec son habit journalier traditionnel pour montrer que c'est en tant que "Feminas Sardas - Femme Sarde qu'elle revendique sa place dans la société et dans la famille. Quelqu'un qui œuvra pour les droits des femmes en Sardaigne fut Eleonora d'Arborea reine sarde et féministe.

Site Internet du dictionnaire sarde, certains mots il ne les trouve pas :

http://www.ditzionariu.org/home.asp

LA GIUDICESSA ELEONORA D'ARBOREA

(statue à Oristano)

eleonor.jpg

Eleonora d'Arborea (1347 - 1404), Reine del Giudicato di Arborea en Sardaigne, première féministe de l'île était une meneuse de la résistance contre les Espagnols au cours de la moitiè du XIVème siècle. Héritière de la "Giudicatura d'Arborea dans la région de Oristano", elle est encore de nos jours l'un des symboles de l’indépendance et de l'identité sarde. Femme d'action, elle est aussi à l'initiative de "SA CARTA DE LOGU", un code de lois écrit en langue sarde au XIVème siècle et qui organise les différents aspects de la vie en Sardaigne jusqu'au XIXème siècle. Elle garantit les droits civils et humains, le droit à la propriété et à la succession, mais en tant que femme son action majeure concerne leurs droits : pour la première fois, une "Constitution leur reconnait des droits". La copie la plus ancienne de "La Carta de Logu" est conservée à la Bibliothèque Universitaire de Cagliari.

Site Internet ou voir les Murales (fresques) dans toute la Sardaigne :

http://www.trompe-l-oeil.info/Trompeloeil/fresques_murales_sardaigne.htm

Le texte indique ce qui suit :

Feminas sardas, sennus istracas de fagher galu sas teracas,

Femmes sardes, nous sommes fatiguées d'être encore des servantes.

(quelqu'un m'a traduit, divers dialectes dans l'île)  

A PRESTU

 

31/12/2013

2014 Augurios de Annu Nou (Meilleurs Voeux)

bonne année.jpg

LE PREMIER JOUR DE L'AN

Les sept jours frappent à la porte.

Chacun d'eux vous dit : Lève-toi !

 

Soufflant le chaud, soufflant le froid.

Soufflant des temps de toutes sortes,

 

Quatre saisons et leur escorte,

Se partagent les douze mois.

 

Au bout de l'an, le vieux portier,

Ouvre toute grande la porte,

 

Et d'une voix beaucoup plus forte,

Crie à tous vents : Premier janvier !!!!

(Pierre MENANTEAU)

"TRÈS BONNE ANNÉE 2014 A TOUS"

UNU BONU ANNU 2014

SALUDI E TRIGU

 

03/08/2013

45° édition de Sa Coia Maurreddina (mariage traditionnel) 2013 à Santadi

SANTADI SA COIA MAUREDDINA.jpg

Voici une autre très belle fête traditionnelle qui est célébrée depuis 1968 à Santadi, on y célèbre un mariage qu'on appelle "Sa Coia Maureddina - Matrimonio Mauritano", (le mariage Mauritanien). Cette année sera la première année ou le mariage aura lieu l'après-midi Les préparatifs ont commencé quelques jours avant mais le mariage en lui-même aura lieu le dimanche 4 août 2013.

GROUPE FOLKLORIQUE DE SANTADI

santadi1.jpg

http://www.prolocosantadi.it/?p=12 

Un jeune couple va s'unir religieusement dans la pure ancienne tradition agro-pastorale Sarde en portant les costumes traditionnels qu'on appelle "Is Maurreddus" comme on appelait les habitants de la région en référence à un peuple de nomades Mauritanien qui serait entré en contact avec la Sardaigne dans la première moitié du premier millénaire après J.C.

HABIT TRADITIONNEL DE MARIEE

ABITO FESTA TEULADA.jpg  

Différentes manifestations ont déjà eu lieu depuis le 30 juillet, l'exposition des habits traditionnels des mariages en Sardaigne jusqu'au 4 août 2013. Le vendredi 2 août à partir de 19 h, dans la cour du musée archéologique fera étape la deuxième édition de l'exposition itinérante de poésie en vélo qui traverse l'île sur deux roues avec le programme et toutes les étapes.

COSTUME SANTADI

(source Internet forum)

MAURITANO FORUM.jpg 

Site Internet ou vous pourrez découvrir ce Tour BICINURAGICA :

http://bicinuragica.net/

bici nuragica 2013 2ème édition.jpg

A 21 h 30 la projection d'un film qui a été retrouvé, il s'agit premier long metrage tourné en Sardaigne en 1922 qui s'appelait "Cainà ou l'Ile et le Continent de Gennaro RIGHELLI, je ne le connais pas je le regarderais plus tard je vous mets le lien. Puis en fin de soirée de la musique comme le samedi 3 août qui verras un voyage musical "Limbas, Llenguas, lengas".

Film Cainà sur YouTube :

http://youtu.be/_z67bE_4FV0

ALLIANCES SARDE

fedi-sarde.jpg

Dimanche matin à 10 h, on verra des artisans qui seront la pour faire connaître la gastronomie, les vins et alcools de la Sardaigne. On y verras aussi l'artisanat Sarde très important, la confection de produits régionaux que vous pourrez déguster, comme par exemple le pain des mariés "Su Pani Pintau" qu'on offre aussi aux invités et qui est toujours présent lors des mariages. Ils seront aussi bien "bons" que "beaux" avec les typiques dolci Sardi - gâteaux traditionnels, voir note de mon blog ci-dessous :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2012/09/09/gateaux-traditionnels-sardes.html

SU PANI PINTAU - PAIN DES MARIES

a pane 1.jpg

UN MARIAGE A SANTADI

MATRI MAURIT.jpg

Toujours le dimanche à 10 h 30 aura lieu le Festival "Sonus de coia dal mondo", Sons de mariages du Monde avec la participation de groupes folkloriques venant de diverses parties du Monde.

SU BALLU DE SA SPOSA - LE BAL DE LA MARIEE

Groupe Folklorique de SANTADI

(vers la fin vous y verrez le rite de la bénédiction des mariés) 

 

Puis à 16 heures à la "Casa Museo sa Domu Antiga", la maison musée la maison ancienne aura lieu l'habillage des futurs mariés, ensuite à 17 heures on verras le magnifique défilé du cortège nuptial en costumes traditionnels.

121_001.jpg

On y verras les "Traccas" les fameux chars à boeufs ornés de fleurs, d'épis de blé, des branches de myrthe, des arazzi - tapis, etc avec les femmes, hommes et enfants assis en costume traditionnels comme pour le défilé de Sant'Efisio à Cagliari le 1er mai.

Comment venir à Santadi :

http://goo.gl/maps/SybDS

HABIT TRADITIONNEL DE MARIEE

DE SETTIMO SAN PIETRO

ABITO SPOSA SETTIMO ST PIETRO1.jpg

Une Traccas accompagnera la future mariée avec ses parents et ses témoins, et une autre pour le futur marié et sa famille avec ses témoins. Les deux familles et invités (ceux qui le peuvent) seront eux aussi habillés en costume traditionnel.

COUPLE

(je ne sait pas d'où ils sont originaires) 

DSCN9980.jpg

Il y aura aussi une trenataine de groupes folkloriques venus de toute l'île, des musiciens de Launeddas et autres instruments traditionnels, ainsi que des cavaliers habillés aussi en costume traditionnel sur leurs magnifiques chevaux décorés pour l'occasion.

TRACCAS A PULA A SANT'EFISIO 2013

PULA TRACCA1.jpg

Sur le parvis de l'église de San Nicolo, verra célébré le mariage lors de la messe sous les yeux du village, la cérémonie sera accompagné par le rite de "Sa Gratzia" qui est le rite de l'eau (bénédiction que font les mères aux jeunes mariés). Les époux agénouilles sur un coussin blanc, d'abord la mère de la mariée fait un signe de croix  avec un verre d'eau, elle bénit d'abord sa fille à laquelle elle fera boire l'eau puis à son gendre, la mère du marié fera le même rituel à son fils et sa belle-fille.

TRACCAS A PULA A SANT'EFISIO 2013

 PULA TRACCA.jpg

Ensuite vient le moment le plus important de la cérémonie, la mère de la mariée puis celle du marié parsèment la tète des époux avec "Sa Gratzia", elles bénissent avec des grains de blé, pétales de fleurs, du sel et de la monnaie qui sont synonymes d'abondance, bonheur, richesse et sagesse.

COUPLE DE JEUNES MARIES AVEC LA CHAINE

(QUARTU SANT'ELENA)

QUARTU ST ELENA COSTUME.jpg

Site Internet ou vous pourrez admirer cette manifestation exceptionnelle et émouvante :

http://www.paradisola.it/foto-sardegna/eventi/matrimonio-mauritano-santadi/2012/matrimonio-mauritano-2012-32338

SA GRATZIA

(bénédiction jeunes mariés, source Elisabetta Loi,

lorsque j'étais petite nous allions ramasser les pièces et bonbons à Burcei)

7.jpg 

Après cette cérémonie aura lieu "Su Cumbidu" le vin d'honneur avec les époux qui vont couper le gâteau, puis la fête va continuer avec des chants et danses et les félicitations de la famille et amis mais aussi de tous les villageois témoins de leurs voeux.

LORS DE MON MARIAGE EN FRANCE

(ma mère a respecté la tradition sarde de s'arazzia)

OK.jpg

A 21 heures 30 aura lieu la célèbre émission "Sardegna Canta - Sardaigne Chante" de la Tv Sarde Vidéolina présentée par Ambra Pintore et Ottavio Nieddu. C'est une magnifique émission qui est très suivie et aimée dans toute la Sardaigne, elle montre les traditions de la Sardaigne, avec des chants, danses de différents artistes et groupes folkloriques. J'ai eu la chance d'assister à celle de 2004 qui avait lieu à Burcei, ce fut une très belle fête j'ai d'ailleurs le dvd.

COUPLE DE CAGLIARI

IMG_0113.jpg

Site Internet de la TV Sarde ou vous pourrez voir en direct les émissions mais aussi des émissions anciennes :

http://www.videolina.it/programmi/spettacolo/sardegnacanta.html

RECONSTITUTION D'UN COUPLE DE JEUNES MARIES D'ANTAN

(j'ai pris cette photo dans un magasin de robes de mariées

 in via Eligio Porcu à Quartu Sant'Elena) 

COUPLE DE JEUNE MARIES A CHEVAL OK 2.jpg

 

QUARTU ST ELENA.jpg

Il y aura en septembre 2013 comme depuis 1960, un autre mariage traditionnel, lors de ce mariage (je ne sait pas si cela se fait aussi à Santadi), mais à la fin de la cérémonie religieuse le marié met à son petit doigt de la main l'anneau d'une chaîne qui, entoure la taille de la mariée qui était le signe du lien du mariage entre eux comme dans l'antiquité, voir la photo.

COUPLE DE MARIES AVEC LA CHAINE

maries.jpg 

C'est la "Coia Antiga in Ceraxiusu - Antico Sposalizio a Selargius", la célébration du mariage se fait en langue sarda-campidanese une fois la cérémonie terminée les jeunes mariés accompagnés par des chants religieux en langue sarde, se dirigent vers l'autel signer les registres et écrivent sur un parchemin, leurs voeux de mariage. Ce parchemin viendra gardé sous clé pendant 25 ans dans l'église de San Giuliano avant qu'il ne soit ouvert à nouveau lors du renouvellement des voeux lors des noces d'argent.

VOUS Y VERREZ LA BENEDICTION DES MARIES

(c'est un signe de prospérité, bonheur, santé et richesse)

Comment venir à Selargius :

http://goo.gl/maps/qlJS8

SA GRATZIA

(bénédiction lors du mariage traditionnel à SELARGIUS)

ARAZZIA DELLA MAMMA.jpg  

Je vous souhaite, à tous ceux qui y seront et pourront y assister, une très belle fête et un mariage réussi mais je n'en doute pas. En tout cas je suis "Fière d'être Sarde" et de voir nos si belles traditions que les nouvelles générations continuent à se transmettre de génération en génération. Oui j'en suis très fière d'appartenir à cette Terre, je remercie toutes les personnes qui nous font suivre et vivre avec émotion toutes nos belles cérémonies, encore merci à vous tous de nous faire sentir plus proches de vous et de la Sardaigne, bonne continuation à tous. Si quelqu'un veut m'envoyer des photos de ce mariage, du rite de sa Gratzia et de costumes traditionnels, j'en serais ravie et vous remercie par avance, je les mettrais sur une autre note de mon blog, mon mail  : hubert182@orange.fr.

maries.png

"BEAUCOUP DE BONHEUR AUX JEUNES MARIES"

AUGURIUS DE BONA FORTUNA

A IS  I SPOSUSU   

C.jpg

 

25/07/2013

Arbus la Festa degli Emigrati - Fête des Emigrés 2013

ARBUS OK.jpg

En lisant comme je fais de temps en temps, "l'Unione Sarda" qui fut le premier quotidien a avoir vu le jour en 1889 en Sardaigne. Je vais parfois lire les billets des "i Sardi nel Mondo" les sardes dans le monde qui écrivent au journal.

ARBUS A.jpg

Voici le site Internet de la région qu'on appelle : l'Arburese qui est une terre aux avec un extraordinaire patrimoine naturel. Des paysages montagneux aux plages d'une exceptionnelle beauté de la "Costa Verde - Côte verte". On peut y admirer aussi les magnifiques "Dunes de Piscinas", on y voit aussi des falaises abruptes qui tombent à pic sur la mer, la végétation du maquis méditérranéen qui contraste avec la mer et le sable, j'adore.

arbus folk.jpg4.jpg

http://www.arbus-sardegna.it/

LES DUNES DE PISCINAS

PISCINAS.jpg

Voici la très belle prière de l'émigré pour tous les émigrés dans le Monde :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2010/09/08/priere-de-l-emigrant.html

Arbus-Gonfalone1.png 

Son sous-sol riche en minerais et eau, possède un patrimoine minier très important avec les mines de Montevecchio et Ingurtosu et le Parc Géo-Historique reconnu en 1997 à Paris par l'UNESCO comme le 1er Parc d'Etat dans le monde mais vous le verrez dans la note suivante qui parle de l'importance de l'activité minière en Sardaigne :    

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2011/02/22/le-passe-minier-en-sardaigne.html).

ILS ONT FAIT DES RECHERCHES SUR L'HABIT TRADITIONNEL

(le Président de l'association et sa femme,

 ont fêté leurs 25 ans de mariage en costume traditionnel) 

arbus 2.jpg

Site du journal l'Unione Sarda, vous pouvez leur écrire l'émail est indiqué dans le site :

http://giornaleonline.unionesarda.it/US_sardi_01_lettere.asp?IDCategoria=24

J'ai appris que l'Association di Volontariato Associazione Culturale Folkloristica Sant'Antonio Arbus", preparait sa "Festa degli Emigrati" qui va avoir lieu les 9 et 10 aout 2013 recherchait des émigrés originaires de :

  • ARBUS
  • GUSPINI
  • GONNOSFANADIGA
  • PABILLONIS
  • SAN GAVINO
  • VILLACIDRO

disposés à se connecter via Internet en direct avec l'Amphithéâtre de la ville de ARBUS, ils auront l'occasion de pouvoir voir ou revoir leurs êtres chers et discuter en Sardaigne lors de cette belle "Festa dell'Emigrato" fête de l'émigré**.

** Emigré (personne qui a quitté son pays pour des raisons économiques, politiques, etc..., et qui est allé s'installer dans un autre.

COSTUME TRADITIONNEL DE ARBUS

arbus folk.jpg1.jpg 

Voici la vidéo qui explique au début que : après 7 ans de recherches, "l'Association Culturelle Folklorique Sant'Antoine Arbus" a réussi à réaliser certains habits du costume traditionnel qui étaient utilisés à Arbus en 1800. Avec ces nouveaux habits, le 9 juin 2013 à l'occasion des 25 ans de mariage de son Président Luciano et sa femme Marcella, l'association a voulu montre le mariage typique "Sa Coja" qui était célébré à Arbus, (merci à lui pour sa disponinibilté, sa gentillesse et ses magnifiques photos).

LUCIANO ET MARCELLA

(ils fetent leurs 25 ans de mariage : Noces d'Argent)

(j'aurais beaucoup aimé me marier en costume traditionnel)

MARIAGE.png

Vi auguro che l'amore ♥ e la gioia,

 che vi ha accompagnato per 25 anni,

vi unisca per infiniti altri anni,

Auguri agli sposi...

MARIAGE BALLON.jpg

Etaient présents lors de la cérémonie, les couples en habit traditionnel des groupes folkloriques de :

  • Grouppo folk Santa Maria Acquas di Sardara
  • Grouppo folk Montegranatico di Guspini
  • Grouppo folk Sant'Anastasia di Sardara
  •  Grouppo folk G.B. Tuveri Collinas
  • Grouppo folk Sant'Antonio di Arbus

Etait aussi present le "Gruppo Carri a Buoi de Is Bagadius", le groupe des Chars à Boeufs (magnifiques betes) des Célibataires avec Antonio Luigi Floris, Alessio Cancedda, Valentino Pusceddu et Antonio Pusceddu. Cette manifestation a lieu afin que nos "Us et Coutumes Traditionnels" restent vivants dans toutes les mémoires.

Très belle vidéo de la cérémonie : http://youtu.be/a1IGVzWXB-U

CARRU A BOISI - CHAR A BOEUFS (arrivée à l'église)

CARRO A BUOIO.jpg

Vous pouvez entrer en contact avec l'Association à l'adresse suivante :

mail-folklorearbus@libero.it

L'Association réalise depuis quelques années, des connexions avec quelques émigrés et "Circoli sardi", des associations ou se retrouvent les sardes émigrés et amis de la Sardaigne comme il en existe en Italie mais aussi de par le monde.

GROUPE DE L'ASSOCIATION FOLKLORIQUE

SANT'ANTONIO ARBUS

arbus folk 2.jpg

Un journal existait et existe encore, je le reçois d'ailleurs depuis 2006 (depuis que ma mère est décédée je me suis inscrite). Il était envoyé tous les mois avec des nouvelles de la Sardaigne, sur les nouvelles lois, les adresses des associations, des poésies que les gens envoyaient, des demandes de renseignements, c'est un lien avec notre belle île.

Comment venir à ARBUS :

http://goo.gl/maps/8NC4G

LA TOUR DES CORSAIRES ARBUS

torredeicorsari ARBUS.jpg  

Le village touristique de la "Torre dei Corsari" la Tour des Corsaires dans la localité de Arbus, doit son nom à la tour qui s'appelle Flumentorgiu. Elle fut construite par les Espagnols au XVIIème siècle afin de surveiller et se protéger des invasions Sarrasines. Le lieu est apprécié aussi bien par les amateurs d'espaces naturels et par la beauté des paysages environnants, mais aussi par les amateurs de surf et windsurf car le mistral y souffle très fort. 

Site Internet del "Messaggero Sardo", le Messager Sarde :

http://www.ilmessaggerosardo.com/

Je vous souhaite à tous une

"Bonne Fête des Emigrés"

et un bon séjour dans notre île merveilleuse.

A prestu...

 

P.S. : Vous pourrez assister au direct depuis ce Site : Ass.Cult. Folk. Sant'Antonio Arbus Tv. ou depuis cette adresse : http://www.ustream.tv/broadcasterpage/13778021 

 

30/04/2013

Exposition photos de la Sardaigne à Aix en Provence et Fête de Sant'Efisio en Sardaigne

 expo.jpg

Je vous invite à découvrir l'exposition photo consacrée à la Sardaigne, elle a lieu à Aix en Provence du 1er au 31 mai 2013.Pour plus de renseignements voir le site ci-dessous :

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=497302866985401&set=a.404610156254673.85357.386731974709158&type=1&theater&notif_t=like

"Galerie Fontaine Obscure"

24, avenue Henri Poncet

13090 Aix-en-Provence

1383560037.gif

FETE EN SARDAIGNE à CAGLIARI

"Fête de Sant'Efisio"

festa-sant-efisio-2013-cagliari.jpg

N'oubliez pas aussi que demain 1er mai 2013, en Sardaigne à Cagliari, va avoir lieu la fête la plus importante, la plus magnifique de toute l'île. Cette année sera la "357ème édition de la Festa di Sant'Efisio Patron de la Sardaigne".

SANT EFISIO PROGRAMMA.jpg

Ce sera un moment d'intense émotion, de dévotion, de foi, de culture et de traditions centenaires, mais aussi un défilé aux milles couleurs des magnifiques costumes de toute la Sardaigne. Le 4 mai avant minuit il reviendra dans son église en procession avec les fidèles et les costumes folkloriques portant des bougies allumées en priant.

SANT'EFISIO DEFILE PARMI LA VILLE EN RUINE

DU 1° MAI 1943

 

VIDEO DU DEFILE DU 1° MAI 1929 TROP BEAU

(merci à toutes les personnes qui mettent ces temoignages en ligne)

Voir sur mon blog, plusieurs notes sur cette fête, en voici une : 

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2009/05/02/fete-di-sant-efisio-1-mai-2009-cagliari.html

Voici le site Internet officiel, vous y trouverez toutes les informations sur cette magnifique fête :

http://www.cagliariturismo.it/it/eventi-speciali/357-edizione-della-festa-di-sant-efisio-3

sant efisio gloriosu pregai po nosu.jpg

"SANT EFISIU GLORIOSU PREGAI PO NOSU"

A partir de 7 heures du matin une messe toutes les heures sera donnée dans l'église ou se trouve Sant'Efisio dans le Quartiere Stampace. A 9 h 30 heures précises les Traccas les traditionnels chars tirés par des boeufs décorés des plus beaux atours, avec des femmes, hommes et enfants en costume traditionnels ouvrent le défilé comme toujours.

FEDERICA LAI SUONATRICE DI LAUNEDDASA

federica lecca e lai suonatrice di launeddasa.jpg5.jpg

Cette année la procession aura un'émotion toute particulière car cela correspond au 70ème anniversaire des bombardements de Cagliari. Des commémorations ont eu lieu et auront encore lieu afin de se souvenir de cette terrible époque.

CAGLIARI SOUS LES BOMBES EN 1943

Cagliari - 26 o 28 febbraio 1943.jpg 

Même lors de la guerre Sant'Efisio avait défilé parmi les ruines des bâtiments dans les rues de Cagliari vous verrez les vidéos sur les notes, c'était très émouvant.

COMMEMORATIONS DES BOMBARDEMENTS (1943-2013)

bombe.jpg    

Vous pourrez si vous le souhaitez, voir en direct sur votre ordinateur cette bellissima procession réligieuse avec les groupes folkloriques qui vont suivre le Saint.

ARRIVEE A PULA DE SANT'EFISIO AVEC LA PROCESSION EN 2012

(PULA lieu de martyr de Saint Efisio, le 4 mai il rentre a Cagliari) 

SANT EFISIO ARRIVEE A PULA 2 MAI 2012.jpg

Site internet de VIDEOLINA la télévision sarde :

http://www.videolina.it/live.html

PARCOURS DE LA PROCESSION

parcours.jpg 

Buone feste à tutte le persone che avranno la gioia di essere in Sardegna, un pensiero per Sant'Efisio che aiuti la Sardegna e protegga, i sardi e le loro famiglie, i giovani, tutti gli emigrati che sono lontani, e per tutto il mondo che ne ha veramente bisogno più di prima. Per tutta la mia famiglia e amici, un pensiero particolare quest'anno per una mia amica Luisella che Sant'Efisio mandi uno sguardo su di lei e la sua famiglia e che tutto vada bene, un abbraccio. 

L'EGLISE DE SANT'EFISIO A NORA-PULA ATTEND L'ARRIVEE

DU SAINT AVEC LA PROCESSION

SANT EFISIO PULA ASPETTANDO.jpg CHIES.jpg 

Bonnes fêtes à tous ...

 

04/04/2013

L'artisanat en Sardaigne : 2 i Cesti Sardi (Corbeilles & Paniers)

OK.jpg 

Je vous ait parlé il y a quelques temps, de l'artisanat en Sardaigne qui est très important et coloré lors d'une note sur les tapis  "ARAZZI SARDI" (voir note :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2010/07/14/l-artisanat.html

DEBUT DU PANIER

1 (3).JPG

Je vais vous parler d'un autre aspect de l'artisanat en Sardaigne qui est riche et varié, cette fois ci, je vais vous montrer la beauté de l'art du tissage fait main des "I CESTI" les paniers et corbeilles. Depuis l'antiquité les travaux de vannerie ont été une des principales activités dans l'île, souvent reservée aux femmes, riche en matières premières elle a toujours été un lieu idéal pour confectionner corbeilles et paniers.

VANNIERE AU TRAVAIL 

VANNIERE.jpg

Il en existe de différents types et tailles, "su coffinu, sa crobi, sa crobi manna, sa pallina, su canisteddu pitticcu e su mannu etc",  la plupart du temps ils servaient à la conservation des aliments à la maison, à aller dans les champs avec pour couper fruits et légumes. D'autres étaient des objets d'art et, venaient exposés comme ornements comme le veut la tradition, on en voit dans différentes maisons accrochés dans les cuisines.

"CROBI" CORBEILLE

DESSINS DANSEURS FOLKLORIQUES

CESTO CON BALLU TUNDU.jpg

Ils peuvent avoir des formes mais aussi des couleurs différentes selon l'usage auquel ils sont déstinés, on les réalises avec la technique sarde appelée "a spirale".

SPIRALE DU DEBUT DU PANIER

SINNAI.jpg

A partir d'une spirale on tisse sur celle-ci la paille qui est cousue point par point avec une aiguille, parfois on utilise de la paille colorée pour y faire de beaux dessins.

FEMMES FABRICANT LES PANIERS

DANS LE VILLAGE DE RIOLA SARDO (ORISTANO)

CESTINAIE RIOLA SARDO.jpg

Les détails les plus utilisés sont des roses, des étoiles, des oiseaux, mais aussi des danseurs en costume sarde ou des formes géometriques. Les plus recherchés sont ceux qui possèdent au centre de la corbeille, un morceau de brocart coloré comme les costumes traditionnels sardes. Les principales couleurs qu'on retrouve sont le rouge (j'adore c'est ma couleur preferée) mais aussi le vert, le bleu, et le noir.

A (8).jpg

Ce sont de véritables oeuvres d'art qui sont conservés dans certaines maisons, gardés par ceux qui ont eu la chance d'en hériter, sinon on en retrouve dans différents musées de l'île qui abritent des collections très anciennes.

Chaque jeune fille en âge de se marier commençait à préparer son trousseau, elle se devait d'apporter dans sa nouvelle vie, "SU STREXU DE FENU" qui se composait de plusieurs corbeilles et paniers, il était impensable qu'elle n'en posséde pas car, nécessaire dans la vie d'une famille à l'époque. 

SU STREXU DE FENU

(les rouges sont typiques de SINNAI) 

ACESTI A SINNAI SU STREXU 'E FENU.jpg

Elles disposait ses paniers dans la pièce ou elle tamisait la farine pour préparer le pain, à l'époque on le préparait pour toute la semaine, ça qui prenait beaucoup de temps. Une fois le pain cuit on l'installait dans une corbeille "SA CROBI" (je ne sait pas le traduire), elle est de forme tronco-conique renversée, on y mettait un drap de lin ou de coton pour le garder la semaine à l'abri.

LES PANIERS AVEC LA CUILLIERE POUR TAMISER LA FARINE

L'AUTRE POUR FAIRE IS MALLOREDDUSU  (des pates traditionelles)

SEULO SETACCIARE LA FARINA.jpg

SA CROBI

(très ancienne, j'en ait vu chez mes grands-parents) 

crobi11.JPG 

Il y en a des petites comme celle-ci, mais aussi des grandes elles servaient exclusivement pour y mettre les pâtes, le pain, les gâteaux. Lors de  fiançailles, mariages, naissances, communions, confirmations ou simplement pour les fêtes de village, les femmes préparaient les gâteaux traditionnels puis, elles les amenaient dans la maison ou avait lieu le repas de mariage ou autre, en les portant sur leur tête ou sur une hanche.

ON AMENE LE TROUSSEAU DE LA MARIEE

(dans La maison des futurs époux, içi c'est à FONNI)

B.jpg

Voir note sur les gâteaux traditionnels en Sardaigne :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2012/09/09/gateaux-traditionnels-sardes.html

MUSEE RITUEL DU PAIN A BORORE

(exposition de paniers et corbeilles traditionnelles)

Borore Museo del pane rituale esposizione di cesti tradizionali.jpg 

Ces paniers étaient enrichis avec diverses décorations en couleur, à l'époque ils réjouissaient l'intérieur des maisons. Aujourd'hui ils ont perdu leur fonction première, mais on les retrouve souvent en décoration sur les murs des maisons sardes, ils font partie du patrimoine.

ARTISANAT 1.jpg 

Ma soeur m'en a offert un que j'ai aussi sur le mur de ma cuisine, elle-même en possède un plus grand que le mien, accroché aussi dans sa cuisine avec une très belle cuillère en bois (pour la farine) ayant appartenu à ma mère.

MON PANIER

A.jpg

Lorsqu'elle était une jeune fille et habitait encore avec ses parents (son père était Cantonnier et résidaient dans les "Case Cantoniere", (ses maisons rouges qu'on aperçoit au bord des routes nationales S. S. 125).

CASA CANTONIERA - MAISON DU CANTONNIER 

(ou ma mére a residé avec sa famille)

11 CANTONIERA OVILE CANNAS SS 125 ORIENTALE SARDA KM 37,655 PARCO SETTE FRATELLI MUSEO DEL CERVO VICINO CANTONNIERA MONTE ACUTO.jpg

DEBUT DU PANIER DE COULEUR DIFFERENTE

1 (5).jpg

Un des amis de ses parents, la lui avait sculpté à la main en y inserant des étoiles, des fleurs, des coeurs ainsi que ses initiales, elle est très belle et précieuse (sentimentalement bien sur).Vous verrez sur la photo un peu plus haut (paniers pour tamiser la farine) il y a la même cuillère que celle de ma mère. 

PANIER A MA SOEUR AVEC CUILLIERE EN BOIS

a22.jpg

CUILLERE EN BOIS DATEE DU 20 FEVRIER 1950

a23.jpg

PANIERS CADEAUX AVEC LES PRODUITS DE LA SARDAIGNE 

A (7).jpg

Le tissage des paniers était un art essentiellement féminin, elles étaient éduquées à cet art depuis l'adolescence. Les hommes eux s'occupaient des paniers servant aux travaux des champs par les agriculteurs, les pécheurs dans leurs techniques de pèche comme par exemple fabriquer des nasses, filets et cordes ou divers autres objets usuels. On en tressait en osier, roseau, rotin, asphodèle, raphia, lentisque, myrte, saule, chaque région possède ses paniers typiques.

Site Internet d'Alessandra Floris, vannière à SINNAI, elle en fabrique de magnifiques les rouges qu'on voit sur les photos, ils sont de couleurs et formes différentes traditionnelles mais en même temps modernes, elle donne aussi des cours de vannerie afin de transmettre son savoir faire :

http://cestinosardo.blogspot.fr/

PANIER EN FORME DE JARRE AVEC DESSIN DANSEURS

CESTO EN FORME DE JARRE.jpg

Les décorations sont réalisées en fonction de l'usage qu'on en fera, ceux pour les travaux dans les champs, ramassage des fruits et légumes, sont bruts par contre ceux pour la maison sont colorés.

A MA SOEUR AUSSI

a.jpg

PANIERS ET BATONS POUR LES TRAVAUX DANS LES CHAMPS

(couper les cerises, le raisin, les figues, les pommes, les châtaignes etc)

CESTI E BASTONI.jpg 

On trouve encore des fabricants de ces types de paniers et objets traditionnels, ils sont magnifiques aux couleurs chatoyantes comme le sont d'ailleurs les costumes des femmes et des hommes de l'île qu'on peut admirer lors de fêtes dans les défilés ou dans les groupes folkloriques.

TRACCAS AVEC LES PANIERS ACCROCHES

(pour la fête de Sant'Efisio à Cagliari)

TRACCAS CON CESTI 2012.jpg

PANIER POUR LES CHAMPS

(chez mes grands-parents paternels on allait couper les cerises)

5.jpg

Voici le panier que nous avions lorsque, petits nous allions vendanger ou couper les cérises dans les terres de mes grands-parents paternels. Le panier ne se remplissait jamais vite car on en mangeait beaucoup plus que d'en mettre dans le panier.

PANIERS RUSTIQUES 

CESTINI CILIEGIE.jpg

Avec ses matières premières on faisait aussi les assises des chaises, mais aussi les "STUOIE" c'est une natte ou les bergers et agriculteurs s'allongaient pour faire la sieste dans les champs après le déjeuner à l'abri du soleil sous un arbre.

SU STREXIU DE FENU.jpg

Toutes ces activités, remaniées au cours des ssiécles par les mains expertes des maîtres artisans sardes, ils offrent à ce jour d'authentiques trésors d'art et de beauté.

FEMMES QUI TAMISENT LA FARINE POUR PREPARER LE PAIN

FARINA.jpg

Voila, je vous en ait montré quelques uns, mais il en existe beaucoup d'autres et j'espère vous aurez l'occasion d'admirer lors d'un de vos voyages, soit dans les marchés ou dans les musées pour ceux plus anciens, ou encore chez des sardes eux même.

Z.jpg

Bonne visite à tous.

A PRESTU...

 

31/03/2013

Joyeuses Pâques à tous...

PASQUA ok.jpg

"BONA PASCA A TOTTUSU"

 

06:00 Publié dans Fêtes | Lien permanent | Commentaires (2)

31/01/2013

Gastronomie sarde : dolci sardi (gâteaux traditionnels Sardes)

DOLCI SARDI SARDEGNA.jpg

Je vais vous parler encore une fois de gastronomie, mais cette fois ce sera sur les "Dolci Sardi" les gâteaux traditionnels. Je vais parler de ce que je connais pas tous car il en existe de différentes sortes dans toute l'île. En effet la Sardaigne posséde une cuisine riche de traditions ancestrales avec des produits naturels comme le miel, les amandes, la fleur d'oranger et divers autres produits.

EXPOSITIONS DES DOLCI SARDI A TONARA 

Voici le site Internet de Roberto Murgia ou vous trouverez des recettes et de magnifiques photos :

http://www.myart-robertomurgia.blogspot.fr/search/label/DOLCI%20SARDI

 IS CANDELAUSU

dolci candelausu 1.jpg

Je crois qu'on sera tous d'accord (pour ceux qui connaissent un peu), pour dire qu'elle est riche, variée, savoureuse, gourmande aux saveurs intenses qui font honneur au terroir de la Sardaigne (voir note du 23/04/2009).

dolci 4.jpg

Cette fois-ci je vais vous parler de quelques chose qui fera plaisir à tous les gourmands (dont je fais partie...) c'est à dire les "Dolci Sardi" qu'on mange en fin de repas avec un petit verre de liqueur. On peut boire du Myrte, de la Vernaccia ou de la Malvasia qui sont des vins blancs doux, du limoncello sarde ou de la Grappa sarda qu'on appelle Filu'e Ferru (fil de fer).

55.JPG

Ce sont les gâteaux traditionnels, "buonissimi e deliziosi" on ne se lasse pas de les admirer d'abord puis de les déguster). Ils sont tellement beaux qu'on a du mal à y croquer dedans mais, rassurez-vous ça ne dure qu'un instant... l'envie d'y mordre dedans et de les savourer, est bien plus grande (ha, ha, ha).

MIEL

MIELE.JPG

DIVERS GATEAUX 

DOLCI SARDI SARDEGNA3.jpg

On dit des Sardes qu'ils sont taciturnes et reservés, c'est peut-être vrai mais ils sont travailleurs, honnêtes et sincères. Pour conquérir leur amitié il faut du temps, mais lorsque un sarde vous offre son amitié c'est pour la vie sauf si vous le trahissez.

ARRESCOTTU (en sarde) RICOTTA  

RICOTTA S ARRESCOTTU.JPG

Le sarde est un dur au coeur tendre, son hospitalité est légendaire, il est impossible de sortir de chez eux sans avoir gouté aux gâteaux traditionnels tout en buvant le verre de l'amitié. On vous offre du bon pain, du vin avec du fromage de brebis, c'est un signe de bienvenue.

C.jpg

SCIVEDDA TOUTES LES FEMMES SARDES EN ONT UNE

(on se la transmets de mère en fille, j'ai celle de ma mère)

scivedda.jpg

Trinquer avec un verre de bon vin, est le geste de bienvenue le plus diffusé en Sardaigne, il ne faut surtout pas réfuser "Unu Tzikkeddu de Binu" un petit verre de vin, ça les vexerait. Chaque évenement en déhors de la vie courante, est feté avec de bons repas, des gâteaux dont les recettes se transmettent de génération en génération.

PANI CASU ET UNU TZICCHEDDU DE BINU

(du pain du fromage et un petit verre de vin,

unu smurzu est un petit en-cas)

pane formaggio vino.jpg  

Recettes des gâteaux traditionnels en Sardaigne :

http://www.manuscritto.it/ebook/Dolci_di_Sardegna.pdf

dolci passtissusu.jpg

Lors de fiançailles, mariages, baptêmes, anniversaires ou autres cérémonies, on prépare encore de nos jours ces magnifiques gâteaux traditionnels à la maison, pour ceux qui savent encore les confectionner, sinon on les achète déjà tous prêts, ils sont toujours très présents à chaque étape de la vie de tous les sardes.

dolci pabassinas de sapa.jpg

Le pain et les gâteaux possèdent différentes formes, coeurs, fleurs, couronnes, oiseaux, petites chaussures, paniers et autres formes. A Pâques aussi on confectionne les gâteaux typiques : pardulasa (gâteaux de pecorino frais) et is pabassinas (préparés avec des raisins secs) noix et moût de raisin cuit mais aussi le pain (cun s'ou) le pain avec l'oeuf.

DOLCI SARDI 3.jpg

Je vais vous parler de ceux que je connais dans ma région du "Campidano" le Sud de la Sardaigne car dans toute l'île on trouve des gâteaux aux formes et goûts différents mais tout aussi traditionnels, délicieux et magnifiques.

LES GATEAUX DES MARIES

(disposés sur la table des mariés)

DOLCI PER SPOSI.JPG

A Noël et lors des fêtes la table sarde se pare de plats traditionnels, des gâteaux traditionnels comme les amaretti, les pardulasa, les bianchinusus etc, le touron au miel, les amandes en sont le principal ingrédient, avec du sucre, du miel, des épices, des oeufs de la farine je vais vous les faire connaître un peu.

IS CANDELAUSU

DOLCI CANDELAUSU ARTE QUARTESE.jpg

IS CANDELAUSU

(des broderies et fils d'or sur les gâteaux)

immagine039ax2.JPG

IS PASTISSUSU

IS PASTISSUSU : Ils sont aussi beaux qu'ils sont bons, ce sont des gâteaux au nom Campidanese on les trouve aussi dans toute l'île. Ce sont des gâteaux faits avec une pâte très fine et un remplissage d'amande, sucre et oeufs, ils sont recouverts d'un glaçage de sucre blanc et décorés délicatement de fleurs, écrits ou autres desseins comme de délicates broderies.  

"I BISCOTTI SARDI"

IS PISTOCCUSU : ce sont des gâteaux (sorte de boudoirs) très simples à faire, légers ils sont préparés avec de la farine, du sucre, des oeufs et du sucre glace, ils ne contiennent pas de matières grasses ni de levure. On retrouve ces gâteaux très appréciés des sardes lors des fiançailles, mariages, baptêmes, communions, anniversaires mais aussi lors de funérailles.

PISTOCCUSU DE CAFFEI - BISCUITS POUR LE CAFFE

BISCOTTI SARDI.jpg

Une fois la cérémonie au cimetière terminée on réunissait (on le fait encore) les gens à la maison du défunt et on offrait le café avec ces biscuits moelleux en hommage au défunt, c'est avec ces gâteaux qu'on prépare le délicieux Tiramisù. On les appelle aussi "Pistoccusu de caffei" gâteaux pour le caffé car on aime bien les tremper dans le café.

IS CANDELAUSU

DOLCI CANDELAUS.jpg

CULIGIONISI FRITTUSU : ce sont des raviolis sucrés avec de la ricotta, du safran, de l'écorce de citron, ou alors on le fait aussi avec une sorte de crème anglaise très épaisse et bien citronnée. Une fois préparés on les mets dans l'huile chaude puis lorsqu'ils sont bien dorés on les saupoudre de sucre glace, ils sont tout simplement délicieux.

CULIGIONISI FRITTUSU

BP.jpg

"IS PARDULASA"

   

IS PARDULASA :  Ce sont des gâteaux typiques qu'on fait à Pâques mais, maintenant on en fait très souvent, c'est une pâte avec de la farce au fromage frais ou ricotta, des oeufs, du safran, du citron rapé ou orange. On fait des ronds de pâte on y met une boule de cette farce puis on pince la pâte pour en faire des petits cornets autour (voir images ci-dessous).

A.jpg 

IS PIRICCHITTUSU DE BENTU (légers)

IS PIRICCHITTUSU PRENUSU E DE BENTU : Il existe deux sortes de ces gâteaux, une qu'on appelle "Pichittusu de Bentu" qu'on appelle de vent qui sont très légers et une autre sorte qu'on appelle "Pirichittusu Prenusu" c'est à dire pleins qui sont lourds, ce sont deux pâtes différentes mais tellement bonnes.

IS PIRICHITTUSU PRENUSU (pleins)

 piricchittusu.jpg

Ils nous rappellent un peu les boules de neige de forme circulaire on fait d'abord une pâte avec de la farine, des oeufs, la levure, la vanille on fait des boules moyenne qu'on passe au four. Puis faire le glaçage avec du sucre, de l'écorce du citron et de l'eau dans une casserole, une fois que le sucre commence à filer plonger les boules dedans en les retournant les sortir et les laisser sécher dans un torchon propre. Pour les légers la pâte est différente comme une pâte à choux, mais vous trouverez toutes les recettes dans les liens de recettes en Sardaigne.  

IS PIRICCHITTUSU DE BENTU (de vent ils sont légers) 

PIRICHITTUS DE BENTU.JPG

IS AMARETTUSSU : C'est un gâteau typique de la tradition Sarde comme tous les autres d'ailleurs, ils sont moelleux, parfumés avec un petit goût amer que lui donne l'amande amère. Les ingrédients sont des amandes douces et quelques amères, du sucre et des oeufs, ce sont mes gâteaux preferés je les adoreeeee.

IS AMARETTUSU

 amaretti &.jpg

IS MUSTACCIOLUSU DE ORISTANO : ont la forme d'un losange au goût de cannelle, les ingrédients sont la farine, le citron, le sucre, la cannelle, l'écorce de citron avec un glaçage sur le dessus. ils sont très bon je me souviens qu'on en avait au goûter à l'école que parfois ma mère nous donnait.

IS MUSTACCIOLOSU DE ORISTANO 

MUSTACCIOLI DI ORISTANO.jpg 

IS BIANCHINUSU : ces gâteaux font le bonheur des petits et des grands, ils ressemblent un peu aux méringues mais sont plus moelleux. Ils sont  faits avec du sucre, des amandes effilées qu'on trouve à l'intérieur, du citron, des blanc d'oeufs et pour décorer des petites billes argentées (celles que je préfère) ou de couleur.

I BIANCHINUSU 

DOLCI SARDEGNA.jpg

Lorsque les femmes à l'époque possédaient le four à bois à la maison elles façonnaient ces gâteaux lors de diverses cérémonies, c'étaient les derniers qu'on mettaient au four car, ils leur fallait une cuisson très lente à basse température et donc une fois tous les autres cuits, on pouvait les cuire tranquillement. La légende disait aussi que pour que la crème monte bien il fallait que la personne soit seule dans la pièce à les préparer de nos jours c'est plutôt un bon batteur qu'il faut (c'est le progrès). 

"IS I ZIPPULLASA"

 

ZIPPULLASA (zeppole) : ce sont des beignets qu'on fait express pour les fêtes de Carnaval, les ingrédients sont les suivants : des oeufs, de la farine,  de la levure, du lait, de la ricotta bien crémeuse, de l'écorce d'orange, du safran et de la vanille, des pommes terres bouillies, de la liqueur genre Sambuca qui est une liqueur anisé. une fois la pâte preparée on va laisser lever la pâte, il faut qu'elle double son volume et pour ça on la recouvre d'un torchon et on la couvre avec une couverture en laine pliée et on la laisser lever tranquillement.

ZIPPULASA (ZEPPOLE)

 DOLCI SARDI SARDEGNA2.jpg

Une fois la pâte levée on la prend avec les mains mouillées de lait chaud, on la façonne en faisant un trou au milieu, on la plonge dans l'huile. Une personne est préposée avec une pique à brochettes en bois de façonner le trou en la faisant tourner, elle cuit d'un côté puis de l'autre on la sort en la mélangeant dans du sucre et on la déguste (moi je les aime bien chaudes elles sont délicieuses).   

CASCHETTAS

(on les retrouve dans toute la Sardaigne)

dolci cascettasa.jpg

I MERAVIGLIASA : ce sont aussi des gâteaux typiques des féstivités du Carnaval comme les zeppole, on les appelle meravigliasa, chiacchere o bugie (merveilles, bavardages, mensonges). Ils ont une forme de noeud ou ils sont plats et sont réalisés avec un mélange de farine puis frits et supoudré de sucre en poudre et craquent sous la dent.

MERAVIGLIASA

dolci meraviglie 1.jpg

I GUEFFUSU : Dans le Sud de la Sardaigne on les appelle "Gueffusu" (pétards) dans le Nord de l'île on les appelle "Sospirusu" "Soupirs". Ce sont comme des bonbons ronds enveloppés dans du papier fin de toutes les couleurs. Ils sont fabriqués avec des amandes, du sucre, de la fleur d'oranger, du citron rapé un peu de liqueur anisé. Une fois la pâte prête, on en fait des petites boules qu'on passe dans le sucre en les enveloppant dans les papiers colorés ils sont délicieux.

GUEFFUSU.jpg

SU PISTOCCHEDDU DE KAPPA : C'est une sorte de biscuit sec fait avec du sucre, des oeufs, de la farine pour ensuite lui faire un glaçage très blanc, il est décoré avec des petites billes colorés, des papiers dorés, des feuilles et des petites fleurs de sucre colorés. C'est un biscuit qui est toujours présent lors des mariages ou autres cérémonies, il est très beau comme vous pouvez voir par les photos et très bon aussi.

PISTOCCHEDDU DE KAPPA

ngbwd5.JPG

CIAMBELLINE : Ce sont des biscuits secs avec de la confiture de fruits mais on en trouve sans confiture aussi. ce sont des biscuits qu'on trouve de différentes formes comme des étoiles, des coeurs ou autres et elles sont aussi dans toutes les cérémonies mais aussi lors des goûters des enfants. les ingrédients sont de la farine, du sucre, des oeufs, de la cannelle, de la saporita (mélange d'épices), du citron rapé. 

"CIAMBELLINE A LA CONFITURE D'ABRICOT"

CIAMBELLE MARMELLATA.jpg

PARA - FRITTUSU OU (FATTI FRITTI) : Ce sont aussi des beignets de carnaval un peu comme les zeppole mais leur goût est différent. La forme est due au trou du milieu qui fait penser aux moines et à leur tonsure (le crane rasé et les cheveux forment alors une couronne).

INGREDIENT PRINCIPAL DES GATEAUX SARDES

(amandes douces et amères)

A DOLCI SARDI BIS.jpg 

Les ingrédients dont on se sert sont de la farine, des oeufs, du saindoux ou du beurre, du lait, un peu de liqueur selon votre goût, de l'écorce de citron et de la levure. D'ailleurs la réussite de ce gâteau est due surtout au bon temps de levée de la pâte, plus la pâte aura levée et moins d'huile elle absorbera lors de sa cuisson dans l'huile.  

PARA - FRITTUSU O FATTI FRITTI

PARA 1.JPG

"IS PARA - FRITTUSU"

 

SU PAN'E SABA : Typique de la Sardaigne c'est un pain sucré qui est préparé à l'occasion des fêtes les plus importantes telles que Noël, Pâques et lors des mariages. C'est un pain qui est pétri avec la "SAPA" et enrichi avec des fruits secs et des épices. Je vais vous expliquer ce qu'est la "SAPA", c'est un sirop épais qui est obtenu par une longue cuisson du moût de raisin ou de figues de barbaries. On y ajoute les épices et on laisse réduire de 1/3 jusqu'à l'obtention d'un sirop épais et très sucré.

SU PAN'E SABA

PANI DE SABA.jpg

SU CORU DE NUORO

(le coeur de la ville de Nuoro)

NUORO SU CORU.JPG 

J'espère vous avoir donnée l'eau à la bouche avec tous ces beaux et bons gâteaux on dirait de l'Art, ces femmes ont des mains en or qui façonnent d'aussi belles choses. Ca vous donnera peut-être envie d'aller les goûter en Sardaigne par vous même et vous en profiterez pour visiter notre île magnifique, vous prélasser sur nos magnifiques plages, vous baigner dans des eaux cristallines aux couleurs chatoyantes.

A DOLCI SARDI BIS.jpg 

Vous pourrez aussi aller faire des randonnées dans nos beaux massifs ou tout simplement profiter de notre patrimoine riche et important, ou faire la fête en assistant aux différents fêtes qui commencent dés le mois de janvier.

IS CORICHEDDOS DE NUORO

(rosaire fait de gâteaux) 

I CORICHEDDOS DOLCI DELLA TRADIZIONE.jpg

En effet les premières fêtes dans l'île débutent à Mamoiada avec l'allumage des grands "Feux de Sant'Antonio Abate" le 16 janvier. Le 17 janvier a lieu l'habillage des masques traditionnels Is Mamuthones et Issoadores et partent défiler dans les rues des differents quartiers de la ville ou les feux ont étés allumés, ils défilent avec leurs pas cadencés comme dans la vidéo.

 

Cette manifestation annonce  le Carnaval de Mamoiada qui ouvre le bal des différents défilés qui vont avoir lieu avec les masques traditionnels dans toute l'île, celui de Mamoiada est le plus ancien de l'île voir différentes notes dans mon blog comme par exemple en voici une :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2011/01/10/carnaval-en-sardaigne.html

ainsi que diverses manifestations avec les nombreux groupes folkloriques qui se produisent dans toute l'île avec chants et danses, c'est à cette époque qu'on deguste les Zeppole dont je vous ait parlé plus haut.

CARNAVAL A MAMOIADA

(1er défilé dans l'île qui ouvre la saison)

carnevale-mamoiada-2013.jpg 

A PRESTU...

JOYEUX CARNAVAL A TOUS

BONU KARRASEGARE A TOTTUSU...

 

31/12/2012

Augurios po S'Annu Nou a Tottusu (Meilleurs Voeux à Tous)

BONNE ANNEE SARDO 1.jpg

A l'occasion de la Nouvelle Année qui arrive,

En ce jour à minuit,

Je tenais à vous souhaiter à tous,

Une Année 2013 remplie de joie et de bonheur,

De santé, d'amour, de sérenité.

Que tous vos voeux se réalisent et,

Que l'année vous soit douce et gaie. 

Juste un mot pour ce jour.

"BONNE ANNEE 2013"

8cc88145.jpg

 

20:17 Publié dans Fêtes | Lien permanent | Commentaires (6)

30/06/2012

Burcei, le village de naissance de mon père

BURCEI PANORAMICA.jpg 

Je vais enfin vous parler de BURCEI, village de naissance de mon père, ou mes parents se sont rencontrés puis mariés. J'ai pour ce village une affection toute particulière, j'y ait passée quelques merveilleuses années d'enfance et d'adolescence, avec toute l'insouciance et la joie qui va avec malgré des moments parfois difficiles. Ses habitants s'appellent I Burceresasa et I Burceresisi mais certains disent aussi Bruceresasa et Bruceresisi.

LE STEMMA - BLASON DE BURCEI 

burcei.jpg

J'y avait et j'ai une très "Grande Famille" (certaines personnes sont hélas décédées depuis), cousins, cousines, oncles, tantes, mes grands parents paternels un peu sévères avec lesquels les marques d'affection étaient très rares (nous étions nombreux... était-ce la raison qui sait...).

BURCEI SOUS LA NEIGE QUE DE SOUVENIRS... 

BURCEI SOTTO LA NEVE 2.jpg

Avec notre grand-mère maternelle par contre (nous vivions au 1er étage elle au rez-de-chaussée de la même maison) était très câline et attentionnée, elle avait souvent ma petite sœur sur ses genoux à la câliner et lui donner i Pavesini (gâteaux) on en achète parfois lorsqu'on les trouve ici pour se rappeler de bons souvenirs. Le matin nous l'apercevions dans la cour, peigner ses longs cheveux grisonnants, faire une longue tresse en chignon et puis mettre son foulard noir. Elle portait le deuil de mon grand-père (elle est décédée hélas à mes 8 ans, ma sœur en avait 3), mon grand-père maternel est décédé à ma naissance.

TRÈS BELLE VIDÉO SUR BURCEI

(merci à tous ceux qui mettent en ligne ces vidéos)

Burcei se trouve aux pieds de la montagne "SERPEDDI" (1 067 m),  à 700 m environ au-dessus du niveau de la mer avec une splendide vue sur tout le Golfo degli Angeli - Golfe des Anges), sur Cagliari qui se trouve à 40 km environ, ainsi que sur Quartu-Sant'Elena ou je résidais avant de revenir en France. Quelques livres ont vu le jour qui sont très intéressants avec beaucoup de photos et de renseignements sur des souvenirs ainsi que la vie quotidienne du village, ses habitants, ses us et coutumes, ses fêtes etc.

PAYSAGES QUE J'AIME VUE DEPUIS BURCEI

ORNELLA.jpg

Un magnifique paysage à couper le souffle entre mer et montagne des "Sette Fratelli et Serpeddi" (moi aussi j'adore la mer et la montagne). On peut même admirer le soir venu, les lumières par temps clair du golfe de Cagliari exceptionnel par sa beauté, vous le verrez dans les vidéos ci-dessous.

MONTAGNE DES SETTE FRATELLI AU LOIN

(la montagne des 7 frères - 7 crêtes) 

5261416487_a612c314a9.jpg

Le nom de "Burcei" viendrait selon l'histoire, de "BURREI" qui signifie "BRANCO DI BUOI" troupeaux de boeufs ou de vaches. Le village aurait été crée par un groupe de bergers venant de la région de la BARBAGIA. La BARBAGIA (ICI sur la carte) est la région centrale de la Sardaigne assez montagneuse avec des maquis impénétrables (les bandits venaient s'y cacher et les Carabiniers avaient beaucoup de mal à les y débusquer).

LA BARBAGIA

SARDEGNA REGIONI 1.jpg

Ils se seraient installés à coté d'une source qui quelques années plus tard se retrouvera au centre du village du nom de "SA MITZA DE SU SALIXI". Burcei est divisé en plusieurs quartier comme par exemple SU CUCCURU qui veut dire la zone la plus haute du pays, IS AJROLAS, S'ECCA DE SA POTTA etc, je ne me souviens pas des autres.

LA MONTAGNE SERPEDDI ENNEIGÉE

(vue depuis BURCEI)

BURCEI SERPEDDI SOTTO LA NEVE.jpg

C'était aussi l'endroit ou lors des fêtes de village les gens se réunissaient pour danser "SU BALLU SARDU" (danse typique sarde), ou les groupes de chanteurs venaient avec leurs guitares électriques (que j'adorais écouter et que j'adore toujours), nous jouer des morceaux rock, puis des slows dans une ambiance de joie et de fête.

QUAND J'ENTENDS SANTANA ET SA GUITARE 

(je repense aux fêtes à Burcei, de très beaux souvenirs)

 

Dans une vidéo plus bas vous verrez le "Groupe Folklorique de Burcei" magnifique groupe, danser sur cette même scène, le "Ballu Sardu Campidanesu" la danse traditionnelle de "Su Campidanu" qui est la plus grande plaine de la Sardaigne du Sud-Ouest. Ils se déplacent dans d'autres fêtes lors de défilés et dansent "Su Ballu Sardu". Toutes les manifestations et fêtes ont toujours lieu dans cette même place au pieds de la "Pineta" la pinède ou l'on aimait ramasser les pommes de pins pour manger les pignons.

TABLEAU AYANT APPARTENU A MES GRANDS-PARENTS PATERNELS

(ils en avaient quelques uns très beaux et grands dans les chambres

que j'ai toujours connu, celui-ci est à mon père)

SAM_0023.JPG

Dans mes souvenirs d'enfant, il y avait aussi les "bancarelle - étals" ou l'on pouvait acheter du "TORRONE de TONARA" délicieux miam miam... ou des bonbons, des pois chiches ou des graines de tournesol salés et grillés, des jouets etc pour quelques lires à l'époque.

MURALES A BURCEI

02401.BMP.jpg

On allait à la "PASSEGGIATA - PROMENADE" est une tradition purement Italienne, elle avait lieu le long de la via Roma, artère principale de Burcei qui se terminait à l'époque à l'endroit ou il y avait une place avec une Vierge qui est toujours présente. De cette place on faisait demi-tour et on repartait jusqu’à la pinède puis rebelote, on adorait la passeggiata - promenade.

LA VUE SUR LE MAGNIFIQUE GOLFE DES ANGES A CAGLIARI

AVEC LA TRÈS BELLE PLAGE DU POETTO

(c'est une vue depuis Burcei que j'ai toujours adoré)

5831976307_ed89a25a39.jpg

La "passeggiata" était l'endroit pour les amoureux de se suivre, se parler, se déclarer aussi, se faire un clin d’œil etc ou tout simplement de tomber amoureux. Il y avait aussi les fiancés officiels qui pouvait se promener tranquillement, les personnes déjà mariés se promenaient avec leurs amis et allaient boire un verre ensemble.

PAYSAGES ET COUCHERS DE SOLEIL A BURCEI

 

Enfin c'était le moment tant attendu après une semaine de travail pour se détendre, manger un "BUON GELATO", une bonne glace à l'Italienne, boire une bonne bière sarde "ICHNUSA" ou un soda et se retrouver entre amis, ce qui est toujours le cas de nos jours.

FÊTE DE SANTA BARBARA DANS LES ANNÉES 56-60

(des photos du temps de mes parents)

A1.JPG

Site Internet Officiel de la bière Sarde ICHNUSA :

http://www.birraichnusa.it/index.php

CROISEMENT POUR ALLER A BURCEI

(BURCEI village à mon père, MURAVERA celui à ma mère,

c'est par cette route qu'on va aussi à la mer)

BURCEI BIVIO.JPG

BIÈRE BLONDE SARDE "ICHNUSA" DEPUIS 1912

CETTE ANNÉE ELLE FÊTE SES 100 ANS (à boire avec modération)

CHENT'ANNOS ! 1912 - 2012

AUGURIOS E CUN SALUDI (on trinque santé)

  

Le touron est la plus ancienne confiserie ou gâteau de la Sardaigne, on le retrouve dans toutes les fêtes de tous les villages de la Sardaigne. On le prépare avec des amandes, des noix ou des noisettes (je préfère les amandes), du miel de montagne, du sucre et des blancs d’œufs, il est aujourd'hui connu et aimé bien au delà de la Sardaigne par les connaisseurs.

LE TORRONE DE TONARA

(miam miam... les merveilleux gestes de mes souvenirs)

D'autres tourons sont fabriqués en Sardaigne comme celui de Desulo, et Pattada mais celui de Tonara on le reconnaît par son parfum enivrant de miel et son moelleux qui le caractérisent des autres. Moi j'ai des amis Palmy et Nicoletta, Monique qui m'en envoient ainsi que des gâteaux traditionnels qui me rappellent toutes les bonnes choses que la Sardaigne offre, (et puis nous arrivons à trouver certains produits dans des magasins içi) encore merci à eux bisous à vous.

31° COURSE AUTOMOBILE SAN GREGORIO - BURCEI

Comune di TONARA

Via della Regione

08039 TONARA (NUORO)

LES BANCARELLES (ÉTALS) LORS DES FÊTES

TORRONE 2.jpg 

I GRIFFONISI est l'endroit ou se trouvait la source SA MITZA DE SU SALIXI ou les bergers se seraient installés, elle se trouvait au centre du village. Le nom I GRIFFONISI est venu bien plus tard du fait qu'on y avait installé des robinets et les gens venaient chercher l'eau à cette source d'ou son nom. Il y avait d'autres quartiers comme S'ECCA DE SA POTTA, S'ARRITZOLLU, SU MULLONEDDU, SA SERRA, etc.

LIVRE AVEC LA FONTAINE DE "I GRIFFONISI"

(Burcei une fenêtre sur le passé images)

immagini burcei.jpg

Voici le fotogallery qu'on trouve dans le site de la Mairie de Burcei "Comune di Burcei", qui montre combien Burcei est un village aux paysages magnifiques, ou l'accueil est chaleureux et sincère, ou il fait bon vivre : 

http://www.comune.burcei.ca.it/burcei_fotogallery.html

BURCEI LA NUIT, MAGNIFIQUE...

BURCEI DI NOTTE.jpg

Il y avait à l'époque une fontaine juste en face de chez mes grands-parents paternel qui s'appelait SU MONTI (la traduction est la montagne mais j'ignore pourquoi elle s’appelait comme ça) il y avait tout autour plusieurs robinets ou l'on allait chercher l'eau.

LE PORTAIL DE LA GRANDE MAISON AVEC COUR 

DE MES GRANDS PARENTS PATERNELS 

BURCEI PORTONE NONNA.jpg

Aujourd’hui hélas elle n'y est plus quel dommage elle représentait beaucoup pour les villageois et c'était un peu la mémoire de tous et surtout de Burcei. Son emplacement se trouvait au centre du village (en face de la maison de mes grands-parents paternels), elle était un point de ralliement de tous les villageois, pas loin il y avait aussi le marché, le tabac, la boulangerie, la pharmacie, le médecin, les carabiniers et l'église.

LES BROCCHE POUR L'EAU (on lit brokke) 

BROCCHE.JPG

Les enfants s'amusaient et les adultes discutaient de tout et de rien en attendant que les bidons pour certains, ou les "BROCCHE" pour d'autres (des brocs pour transporter l'eau et la garder fraîche à la maison), finissent de se remplir, jusque dans les années 80 on allait chercher l'eau la bas.

L’ENTRÉE DU VILLAGE DE BURCEI SOUS LA NEIGE

BURCEI SOTTO LA NEVE.jpg

On m'a envoyée la photo de la fontaine qui m'a rappelé tant de beaux souvenirs, en effet, je pense que personne n'a jamais oubliée Su Monti - la Montagne et ne l'oublieras jamais. Merci à celui qui l'a mise en ligne et si elle en possède d'autres elles seraient les bienvenues, à l'époque ceux qui avaient des appareils photos étaient rares.

LA FONTAINE DE "SU MONTI - LA MONTAGNE"

 C.jpg

Si par le plus grand des hasards, vous aviez des photos de la "Procession de Sainte Barbara" des années 1976-1977-1978 j'ai défilé en procession depuis l'église de Santa Maria jusqu'à l'église de campagne de Santa Barbara à l'entrée du village, habillée en costume sarde. Je serais ravie de trouver des photos de cette époque, c'est la seule fois ou j'ai été habillée en costume sarde à part en garçon (voir photo plus bas), je serais ravie des les avoirs (en vous dédommageant bien sur).

BURCEI il paese sul crinale.jpg

Si quelqu'un veut bien m'envoyer des photos de BURCEI récentes, mais aussi de QUARTU-SANT'ELENA (prochaine note) ou de divers endroits de la Sardaigne, paysages, monuments, mer ou montagne, costumes sardes, églises, je serais ravie de les partager avec mes lecteurs et amis, je suis lue aussi bien en France qu'en Sardaigne merci à vous tous.

Voici mon e-Mail : hubert182@orange.fr 

LE CIMETIÈRE DU VILLAGE EN COURS DE RESTAURATION

(une partie de ma famille s'y trouve...)

 BURCEI CIMITERO ENZO MONNI.jpg

Sur la droite de la photo des enfants, c'est la qu'on s’arrêtait jouer tous ensembles, sur la gauche au fond de la photo la maison a étages, au rez-de-chaussée se trouvait une parmi d'autres boulangeries ou l'on allait chercher le bon pain.

SU CIVRAXIU (pain)

ON DISAIT : "PANI, CASU E BINU A RASU"

(pain, fromage et vin tant qu'on veut, à consommer avec modération)

CIVRAXIU.jpg 

Il y avait aussi Tzia Boricca près de la pinède qui le faisait très bon aussi, il y avait plusieurs "PANIFICIO" boulangerie à Burcei. Un bon "CIVRAXIU" ou alors "I COCCOETTI", j'ai le souvenir de cette bonne odeur qui embaumait la boulangerie de la maman de Cicci du pain sortant du four, nous adorions le manger tout chaud avec sa délicieuse croûte.

I COCCOETTI C'EST MES PRÉFÉRÉS (pain)

2875589240_01cd3de439.jpg

MAISON DE MES GRANDS PARENTS AVEC LE PORTAIL

ON APERÇOIT SU MONTI - LA FONTAINE

casa nonna.jpg

Derrière la fontaine cette grande maison avec le portail, est celle de mes grands-parents paternels avec le bar du village ou les retraités venaient boire une bière, un verre de bon vin, ou de "fill'u e ferru" (eau de vie) ou un soda mais aussi jouer aux cartes. Ils s'asseyaient aussi juste devant le bar à discuter tous ensemble, à regarder les passants, à parler du village et des informations et à refaire le monde. 

POT AU LAIT AVEC LA ROMAINE

(qui me rappellent Burcei, achetés ici en France)

NIMES 011.jpg

Dans la cour de la maison de mes grands-parents paternels se trouvait le puits ou ils installaient dans des seaux, des bouteilles de bière et sodas afin qu'ils soient frais en été. Mon grand-père nous demandait parfois d'aller chercher de l'eau à la fontaine (comme elle n'était pas loin) en nous promettant de nous donner une pièce pour qu'on s’achète des friandises.

LE FRIGO DE L’ÉPOQUE POUR LES BIÈRES

(ils avaient un des bars du village)

birre come da nonna.jpg

LES POIDS DES ANCIENNES BALANCES A PLATEAUX

mes grands-parents en avaient (achetés ici en France)

NIMES 016.jpg

Nous les filles (les garçons jouaient aux billes ou au foot), on prenait les seaux et on partait les remplir en les versant dans le puits qui ne se remplissait jamais, on se posait la question (gamins on ne comprenait pas pourquoi l'eau était toujours au même niveau). On croyait que comme un verre qui se remplit, le puits se remplirait assez rapidement et bien non, on avait beau faire des allers et retours il ne se remplissait jamais.

LORS DE LA CUEILLETTE DES CERISES ANNÉES 60

(ma mère (à gauche) et ma tante zia Camilla avec des cousins peut-être)

(à noter les colliers, bracelets et boucles d'oreilles en cerises)

OK 1.jpg

Nous le faisions pour pouvoir s'acheter toutes sortes de bonbons comme les petits citrons et oranges, (limoncini, arancini ceux qui connaissent s'en souviendront très bien), les cingomme rosa avec un goût délicieux (chewing-gum rose on pouvait faire des concours de bulles géantes).

ARANCINI E LIMONCINI

ARANCINI E LIMONCINI.jpg

On adorait aussi les glaces à la mente, orange, citron, amarena dans notre bar préféré devant la fontaine de Is Griffonisi. Mais parfois notre grand-père se moquait de nous et une fois qu'on lui demandait l'argent de notre dur labeur... il nous chassait en bougonnant sans rien nous donner (il ne supportait pas trop les enfants). Parfois on se moquait de lui car il fumait le cigare qui, sentait très mauvais il l'allumait et puis entrait le bout incandescent dans la bouche.

CARTE POSTALE ENVOYÉE PAR MA

GRAND-MÈRE MATERNELLE A MA MÈRE

(il n'y a pas de date)

CARTOLINA NONNA SCHIRRU 1.jpg 

Sinon nous avions les "STRINE" de notre mère, parfois de nos grands-mères ou même de nos tantes, c'était notre argent de poche le dimanche qui nous suffisait juste à nous acheter une glace et quelques petits bonbons ou cacahuètes que nous partagions entre cousins et cousines.

IMPROVISATIONS (CHANTS TRADITIONNELS)

(très appréciés lors des fêtes à Burcei mais aussi dans toute l'île)

Mon grand-père lorsqu'il décapsulait les sodas ou bières mettait dans un tiroir du comptoir les bouchons, nous avions le droit d'en récupérer. On les aplatissait avec une pierre et d'un côté la marque du soda et de l'autre l'aluminium, c'était un peu nos Pokemon à nous on y jouait avec, on les jetait contre le mur et celui qui allait plus loin ou s'il se retournait sur la marque du soda, on gagnait.

BOUCHON DE BIÈRE APLATI

BIRRA TAPPI BOTTIGLIE.jpg

A cette époque on savait jouer avec tout ce qui nous tombait dans les mains, mes frères possédaient des trottinettes rouges, un de mes frères avait même fabriqué avec des planches et des roulements à billes, un petit karting avec lequel il dévalait la route en pente du village, quel souvenir. Ils jouaient au ballon, aux billes, ou aux chevaux avec une canne en bambou ils confectionnaient la tête du cheval (voir photo) et c'était parti pour de grandes cavalcades dans le quartier avec un boucan d'enfer. Parfois dans le village ils étaient une dizaine à courir en faisant traîner la canne sur la route et les personnes qui faisaient la sieste criaient un peu.

LE JEU DU CHEVAL AVEC UNE CANNE

(pour les garçons)

BURCEI CAVALLO.jpg

Nous les filles avions l'élastique, le ballon, et aussi un jeu que j'ai vu içi lors de certaines fêtes ou foires, c'était une balle légère reliée à un fil plastique, dans des couleurs vives comme : vertes, oranges, jaunes, rouges ou bleues, elle même attachée à une grosse bague en plastique que l'on passait autour de la cheville, on sautait en faisant tourner la balle et avec l'autre jambe on sautait en comptant combien de fois, si on faisait une faute l'on passait notre tour.

MAISON DE MES GRANDS-PARENTS PATERNELS

(actuellement)

Capture plein écran 29062012 202826.bmp.jpg

On jouait à un, deux, trois soleil, aux osselets avec des pierres ou des noyaux de pêches ou d'abricots qu'on choisissait, aussi avec les PALLINE CLIC-CLAC (petites balles de couleurs (voir photo au dessus), deux balles en plastique dur comme de la céramique on tenait le petit bout de plastique très fort et on devait les faire s'entrechoquer rapidement. Elles faisaient beaucoup de bruit, hélas souvent on avait des marques sur les mains et les poignets car lorsqu'on se loupait ça faisait très très mal, mais on continuait malgré la douleur, ça va rappeler des souvenirs à certains...

LE JEU DES PALLINE CLIC-CLAC

(petites balles avec un élastique)

palline Clic Clac1.jpg

GROUPE FOLKLORIQUE DE BURCEI "BALLO CAMPIDANESE"

(regardez les pas des hommes, gamins ça nous faisait rire)

Le village vivait beaucoup de l'élevage de chèvres, brebis, bovins et ovins, on voyait les bergers passer avec les animaux dans le village ou les chariots remplis de bois, de foin pour les bêtes, parfois les vaches et taureaux nous faisaient peur. On y mangeait et on y mange toujours de très bons fromages grâce au lait des brebis et de chèvres, mais ils vivent aussi de l'agriculture beaucoup de terres sont cultivées et produisent de très bons produits.

JE SUIS HABILLÉE AVEC LE COSTUME

D'HOMME DE QUARTU ST ELENA

5.jpg

On y trouve des cerisiers, pommiers, poiriers, figuiers, noyers, châtaigniers, des cognassiers, des grenadiers etc. Beaucoup de vergers et vignes aussi, chacun possédait sa propre cave chez lui et faisait le vin qu'ils gardaient pour eux ou certains comme mes grands-parents paternels le vendaient aussi.

MURALES A BURCEI

02304.BMP.jpg

Ils vendaient aussi du raisin, des cerises, les légumes aussi, haricots verts, haricots rouges, courgettes, tomates, poivrons, aubergines qu'ils cultivaient dans leur potager qui était une merveille et comme on disait la bas il y en avait tellement qu'on disait que c'était "Sa Grazia de Deusu, la grâce de Dieu".

GROUPE FOLKLORIQUE DE BURCEI

gruppo folk burcei.jpg

Burcei possède un climat doux avec un air très pur, il y fait beau et chaud mais il peut aussi y faire très froid (j'en sait quelque chose j'en ait beaucoup souffert), beaucoup de pluie, de verglas et de neige. De tout temps on peut y apercevoir un épais brouillard, parfois il était tellement dense qu'on ne voyait pas au bout de la rue pour aller à l'école il me glaçait les os (mais j'aimais bien).

PROCESSION DE SAINTE BARBARA ACCOMPAGNÉE DES FIDÈLES

ET DU GROUPE FOLKLORIQUE DE BURCEI

1382806535_ec94ea709b.jpg 

Il nous est arrivé aussi en revenant de Cagliari en voiture de ne pas apercevoir la route, mon père conduisait tout doucement, fenêtre ouverte en regardant la ligne blanche du milieu et ma mère coté ravin, on mettait un temps fou à arriver.

VIDEO SYMPA SUR BURCEI SOUS LA NEIGE

Brrrr... mais j'adore me promener en raquettes içi

(je sais pourquoi j'adore la nature et les grands espaces)

 

Dans la voiture dans ces moments la on pouvait entendre une mouche voler, nous étions (enfin, surtout moi) cramponnés derrière en espérant arriver sains et saufs rapidement (nous avions déjà eu un accident sur cette route, et sommes tombés dans le ravin en faisant plusieurs tonneaux j'avais très peur.

MURALES A BURCEI

22.jpg

Lorsque nous arrivions à un dernier virage, j'en ait déjà parlé dans une précédente note, on apercevait l'église de Santa Barbara qui se trouve à 1 km du village, puis une longue ligne droite en descente bordée d'arbres de part et d'autres. Ma mère en passant devant l’église, faisait un signe de croix en disant "Deu graziasa" merci mon Dieu on était enfin arrivés à Burcei ouf on pouvait souffler, enfant j'avais toujours très peur du ravin, je garde encore une petite appréhension mais j'y vais quand même en serrant fort le volant.

LA ROUTE POUR SE RENDRE A BURCEI

115.jpg

Les pluies étaient très fortes, la grêle, les éclairs, le tonnerre assourdissant, c'était très impressionnant car cela résonnait dans tout le village qui est entouré de montagnes comme celle de "Sette Fratelli" des 7 frères -7 pics. Ma mère en avait très peur et avait gardé cette peur de l'orage, de la pluie du tonnerre toute sa vie, lorsqu'elle entendait le tonnerre elle disait une prière et le tonnerre s'éloignait pas longtemps après, on y croit ou on n'y croit pas, en tout cas ça marchait malgré tout.

EN PLEIN MOIS DE JUILLET IL Y FAIT TRES CHAUD

BURCEI 2004 JACQUES.jpg

Je vous inscris quelques prières qu'elle nous disait : 

Santa Barbara campaisi de tottu i dannusu

Sainte Barbara protegez nous de tout mal

 Santa Brabara e Santu Jaccu,

Sainte Barbara et Saint Jacques,

Bosu pottaisi is craisi de i lampusu,

Vous qui avez les clés des éclairs,

Bosu pottasi is craisi de xelu,

Vous qui avez les clés du ciel,

No toccheisi a is fillusu allenusu,

Ne touchez pas aux enfants,

Né in dommu né in su sattu,

Ni dans les maisons ni dans les campagnes,

Santa Brabara e Santu Jaccu.

Sainte Barbara et Saint Jacques.

----------

"MITZA DE BATTISTI" LA SOURCE D'EAU

(on s'y arrêtait en allant et en revenant des vignes

pour se désaltérer, mes parents jeunes fiancés)

OK.jpg 

Elle nous racontait aussi des prières lorsqu'on se couche le soir :

Su lettu miu tenidi quattrus fiancusu,

Mon lit a quatre coins

E dui croccanta quattru Santusu,

Et il y couche quatre Saints,

Dusu a peisi e dusu a conca,

Deux aux pieds du lit et deux à la tete de lit,

Nostra Signora chi siada pronta,

Notre mère (Vierge Marie) qu'elle soit prête,

Po nai drommi e riposa,

Pour me dire dors et repose toi,

E non pensisi a nixiuna cosa.

Et ne pense à aucune chose.

----------

QUELQUES JEUX DE GARÇONS A L'EPOQUE 

giochi da bambini.jpg

Ancienne prière à l'ange, afin  qu'il nous protège pendant notre sommeil,

c'est la bonne nuit en sarde (paroles en dessous)

Angelu miu guardadori,

Mon ange protecteur, 

Anima e corpu m'asa a guardai,

Protege mon ame et mon corps,

Faimiddi sa sentinella,

Sois mon gardien,

Chi mi dromma e tui mi billisi,

Afin que je m'endorme et tu veille sur moi,

Chi mi mroxu tui mi sinnas,

Si je meurs tu m'absoudra,

Cun i undixisi candelasa,

Avec les onze cierges,

E cun tottu sa Virginidadi,

Et avec toute ton innocence

Su corpu miu e prenu de castigu,

Mon corps est rempli de pechés,

E su sanguni bostu e prenu de amori,

Et ton âme est pleine d'amour,

Beni beniu sia su Sinniori,

Bienvenu sois le Seigneur,

Chi peccau mortali appu fattu,

Si j'ai commis un péché mortel,

E a su confessori accusau no d'appu,

Et que je ne me suis pas confessé, 

Cun bosu m'accusu immoi o Sinniori,

Auprès de vous Seigneur je m'accuse,

Po mi perdonai in s'assoluzioni.

Pour que vous me pardonniez et m’absolviez.

----------

CARNAVAL ROBE ET CHAPEAU EN PAPIER CRÉPON

(faite par ma mère pour le carnaval)

A1.jpeg

PRIÈRE A SAINTE MARIE POUR QU'ELLE PROTÈGE BURCEI

(en sarde)

BURCEI SANTA MARIA.jpg

          Marie mère du Roi céleste,

                    Nous te prions avec un coeur sincère,

                              Protège et illumine la ville de Burcei,

                                        Concéde la paix au Monde entier.

Le village possède deux églises, la première est la Patronne de Burcei est située au centre même du village et s'appelle la "Chiesa di Nostra Signora di Monserrato ou Santa Maria", sa fête a lieu le 8 septembre de chaque année. La deuxième se trouve à 1 km du village qui est "Santa Barbara", sa fête a lieu le premier dimanche du mois de juin chaque année.

ÉGLISE DE NOSTRA SIGNORA DI MONSERRATO

OU SANTA MARIA

(parée pour sa fête)

 ST MARIA.jpg

Le projet de l'église de Santa Maria vit le jour en 1886 et fut inaugurée en 1902, par le célèbre architecte Italien Gaetano CIMA (1805 - 1878), il est considéré comme l'un des plus grand architecte de la Sardaigne.

L’ÉGLISE DE SANTA BARBARA

(parée lors de sa fête avec Sa Ramadura - fleurs) 

BURCEI SANTA BARBARA 2.jpg

L'église  de Santa Maria est très belle, elle a une forme octogonale et possède une grande coupole avec de magnifiques fresques sur la vie de la Vierge Marie, avec 6 chapelles dans chacune des Saints y sont installés et un autel majeur. Je me souviens enfant m'y rendre et voir les femmes s'occuper du nettoyage de l'église, de la préparation lors des fêtes en y installant des fleurs et du basilic qui embaumaient toute l'église, j'aimais beaucoup.

PROCESSION AVEC LES ETENDARDS 

processione bis.jpg

Dans chaque chapelle, il y avait une présidente qui portait l'etendard d'un Saint lors de la procession, les deux assistentes tenaient les rubans blancs à droite et à gauche de la présidente.

SANTA MARIA A L'ENFANT JESUS

2222.jpg

Il suffit que je sente l'odeur du basilic (dés que j'en vois je le touche et le sens) pour repartir en pensée dans l'église de Burcei que j'ai toujours beaucoup aimé et que j'aime encore. Lors des messes, des fêtes ou l'on sortait en procession dans les rues du village avec les staues des Saints qui étaient préparés avec des fleurs et du basilic, ça embaumait l'église entre ça et l'encens.

alliance.jpg

Je garde un merveilleux souvenir dans cette église lors de ma première communion, j'ai toujours espèré m'y marier un jour j'en ait revée tant de fois. Je me voyais remonter vers l'église avec toute ma famille dans le cortége avec ma très belle robe blanche fière et heureuse. Le jour de mon mariage j'ai eu une pensée émue pour Burcei et l'église, hélas ça ne s'est pas passée comme dans mes reves mais j'en garde un très beau souvenir et ma robe était très belle (comme j'en avait tant revée... ma mère me l'avais promise elle me l'a offerte). Je garde encore sur mon bureau, un sachet de grains de riz ramassés lors d'un mariage devant l'église à Burcei lors de vacances il y a quelques années comme lorsque je le faisait lorsque j'étais enfant.

LA COUPOLE AUX FRESQUES DE L'EGLISE DE SANTA MARIA

1383706216_de42317f13.jpg

A l'extérieur elle posséde une grande coupole qui est presque aussi haute que le campanile à sa gauche, mes frères, mes cousins, les enfants du village s'y retrouvaient parfois la haut, pour quoi faire je n'ait jamais su peut être commencer à fumer en cachette. A l'emplacement de l'église, dans l'antiquité s'y trouvait un cimetière.

SANTA BARBARA

(l'église de campagne à l'entrée du village)

BURCEI SANTA BARBARA.jpg

Une légende voudrait qu'une nuit des bergers de SINNAI (village pas loin de Burcei), virent une lumière derrière les buissons, ils s'y approchèrent puis emerveillés s'apercurent que cette lueur venait d'une statue de la Vierge Marie à l'enfant.

L'EMBLÊME DE BURCEI LES CERISES

ciliegieA.jpg

Un guide très complet pour visiter la Sardaigne et mieux la connaître :

http://www.paradisola.it/

CERISIERS DANS LE JARDIN A MA MÈRE 

A MONTPELLIER

(qui lui rappelaient tant Burcei, c'était son fruit préféré)

CILIEGIE MONTAGE_modifié-1.jpg

10.jpg

LES FIGUIERS DE BARBARIE DE BURCEI (à Montpellier) 

(ma mère en a ramené quelques feuilles, voila le résultat des années après,

Burcei peut être fière de voir ses figues de barbarie en France)

108.jpg 

Les bergers essayèrent de prendre avec eux la statue et repartirent mais, peu de temps après ils s'aperçurent que la statue avait disparu. Ils firent demi-tour et s'aperçurent que la statue était à nouveau à la place ou ils l'avaient découverte.

NOTRE PRÊTRE DON EUGENIO ZUCCA TRÈS APPRÉCIÉ

(au cimetière peut être de la famille ?)

DON EUGENIO ZUCCA.jpeg

Du 1er au 10 juin 2012, organisé par le "Comitato Santa Barbara 2012", ont eu lieu les féstivités en l'honneur de Santa Barbara à l'église à l'entrée du village. Voici quelques vidéos de certaines manifestations qui s'y sont déroulés. J'ai beaucoup aimé le concert en hommage à Andrea Parodi grand chanteur Sarde disparu trop tot (voir note du 7/01/2011) ainsi que les combats de boxe sur le ring, j'aurais aimé voir ça sur place quelle ambiance il devait y avoir... "Bravo à eux tous et bonne chance pour le prochain".

PETITE CHAISE QUI SERVAIT PRES DE LA CHEMINÉE 

SEDIA2.jpg

Voici la maison de ma grand-mère maternelle, nous résidions au premier étage à l'époque la balustrade n'y était pas on ne pouvait pas aller sur le balcon, elle résidait au rez-de-chaussée. C'est sur la marche de la porte d'entrée qu'on s'asseyait le soir venu, ma grand-mère sortait sa petite chaise en bois (qui était toujours près de la cheminée), ses voisines amenaient la leur et elles se regroupaient.

LE BLASON DE BURCEI GRAVÉ DANS LA PIERRE

BURCEI.JPG

Elles se racontaient leur journée mais aussi des histoires anciennes, des contes etc en même temps elles tricotaient ou brodaient. Nous jouions au début puis, la nuit tombée on s'asseyait et écoutions leurs histoires qui nous faisaient peur mais qui nous fascinaient malgré tout.

Parfois pour nous faire peur, lorsqu'on entendait "SA STRIA" la sorcière, c'est un oiseau de nuit qui ressemble à une chouette, elles nous disaient "depechez vous de vous mettre à l'abri car si elle fait pipi et une goutte vous touche, vous deviendrez tout jaune", alors on se mettait à l'abri.

MAISON DE MES GRANDS-PARENTS MATERNELS

(nous vivions au 1er étage)

000.jpeg

En voir plus sur le site de Burcei en ligne :

http://www.burcei-online.com/search?updated-min=2012-01-01T00:00:00-08:00&updated-max=2013-01-01T00:00:00-08:00&max-results=8

TOURNOI DE BOXE A BURCEI

(après 20 ans d'absence)

 

HOMMAGE A ANDREA PARODI PAR CONSTANTINO MUSCAS LIVE

(j'ai adorée, merci de nous faire vivre a distance ces evenements)

Cela se repetà plusieurs fois, alors ils déciderent de construire une chapelle au point ou elle a été trouvée, l'emplacement actuel de l'église. J'aimais beaucoup lors des messes, écouter les hommes avec leurs grosses voix (enfants ça nous parait énorme...), entonner les chants en sarde comme lors de cette procession je les imagine et les entends encore.

LES HOMMES QUI CHANTENT LORS DE LA PROCESSION

(je garde un souvenir très précis de leurs voix)

1382808853_4f6a38ba35.jpg

MAGNIFIQUES PAYSAGES DE BURCEI

L'économie du pays est surtout lié à l'agriculture et au pastoralisme car très riche en pâturages et en sources d'eau. J'ai lu qu'il y a dans le territoire de Burcei, les restes de 8 Nuraghes dont 2 seulement sont encore visibles (je ne le savait pas), l'un s'appelle "Su Nuraxi" ou "Sa Domu 'e S'Orcu" et le deuxième "Sa Serra de Antoni".

LIVRE NAITRE A BURCEI, 1866-1875

(bilingue en Italien & Sarde)

BURCEI NASCERE A BURCEI.jpg 

Mon père y est né, ma mère est née à Muravera (à 2 km de la mer) qui se trouve à 40 km environ de Burcei (voir note du 19/10/2010), mes parents se sont rencontrés lors de la fête du village, ils se sont frequentés en s'écrivant pendant pas mal de temps, puis ensuite se sont fiancés. Ils allaient danser lors des fêtes de Santa Maria puis se sont mariés dans la très belle église de Santa Maria pour partir ensuite pour la FRANCE pays qui les a accueillis jeunes mariés afin d"y construire leur vie de famille.

CARTE MURAVERA - BURCEI

MURAVERA.gif

POUR VOUS MONTRER LA ROUTE DE BURCEI A CAGLIARI

(j'en connais chaque virage, chaque paysage par coeur)

Burcei est un joli petit village aux reliefs montagneux, riches en forêts et cours d'eau, le village est réputé pour ses cérises le fruit est connu et aimé dans toute l'île. On vient de loin pour assister à la merveilleuse "FESTA DELLE CILIEGE" la fête des cérises qui a lieu tous les ans au mois de juin.

PROCESSION LORS DE SANTA MARIA EN SEPTEMBRE

(l'église se trouve en haut dans la rue)

101 OK.jpg

J'ai lu sur le quotidien de la Sardaigne, "L'UNIONE SARDA" que suite à d'importantes pluies qui ce sont abattues sur le village mais aussi dans toute la Sardaigne, peut-être la "Fête des Cérises" serait compromise car elle avait fait beaucoup de dégats sur les cérisiers. J'espère qu'elle aura bien lieu car elle est importante pour Burcei et son économie, j'ai vu qu'un arreté de castastrophe naturelle avait été pris il y a quelques jours.

FETE DE LA CERISE en 2011 

burcei ciliegie festa.jpg

J'allais à l'école, au cathéchisme après la messe (notre curé était Don Eugenio Zucca très apprecié par la population et les enfants), jouer avec les amies (is), au cinéma (j'adorais et j'adore toujours) le dimanche après-midi tenu par mon oncle et ma tante maternels. Assister aux fêtes importantes du village de Santa Barbara et Santa Maria, maintenant il y a plusieurs manifestations qui attirent beaucoup de public comme la "Fête des Cérises" au mois de juin, la "Sagra de sa Pezza de sa Craba" (la fête de la viande de chèvre) qui a lieu au mois d'aout et diverses autres manifestations très sympatiques.

EGLISE SANTA MARIA PREPARÉE POUR UN MARIAGE

SANTA MARIA.jpg

Voici une très belle vidéo qui nous montre Burcei enneigé, ça me rappelle beaucoup de souvenirs on adorait marcher dans la neige ou personne n'avait encore marché, j'entends encore les craquements que ça faisait sous nos pas.

 

Avec nos cousins et cousines, nos amis nous adorions jouer à faire des bonshommes de neige ou faire une bataille de boules de neige, les garçons gagnaient toujours et parfois nous faisaient mal en mettant des cailloux dans les boules de neige, cela vous étonne ? En tout cas j'ai des souvenirs très précis d'avoir eu tellement froid lorsque je vivais en Sardaigne.

MURALES A BURCEI

02303.BMP.jpg 

J'essayais de me placer toujours près de la cheminée afin de me réchauffer qu'on me disait : tu veux y entrer dedans ou quoi, tu va finir comme Pinocchio les pieds brulés mais je m'en fichait l'important était de me réchauffer, mais dés qu'on s'éloignait de la chéminée on était gelés de suite.

L'HISTOIRE DE LA COMMUNE

DE BURCEI 1865 - 1940

Storia comune Burcei.jpg

Lorsque j'étais petite j'avais très souvent mal à la tète, alors dans ma famille on disait (danti pigada ogu) elle a le mauvais œil, c'était souvent les enfants qui en souffraient, (on me disait mignonne, de grands yeux noisette avec des cheveux très noirs et longs qu'on touchait très souvent en me disant qu'ils sont beaux.

MONTAGE BURCEI.jpg

Parfois dans le village venaient des commerçants de la capitale qui voulaient me donner une grande poupée si je coupais mes cheveux longs et leur donner, ils en faisaient des perruques, jamais je n'ait accepté même si j'aurais beaucoup aimée avoir la poupée.

 PAYSAGES A BURCEI

Dans les villages on pensait à l'époque que des gens avaient le pouvoir avec leur seul regard, de faire du mal aux personnes, aux animaux ou même aux choses sans le vouloir. Alors dans le village il y avait plusieurs personnes qui pouvaient guérir certaines maladies, ou défaire ce qu'on appellait les "FATTURE" des sorts jetés ou des envoûtements. 

FÊTE DE SANTA BARBARA DANS LES ANNÉES 56-60

(photos du temps de mes parents) 

Récemment mis à jour.jpg

Ma mère m'amenait chez une vieille dame, toute de noir vêtue en lui expliquant ce que j'avais, elle me faisait asseoir sur une chaise puis allait chercher un verre d'eau et quelques grains de blè. Elle me demandait mon nom ou j'avais mal (à la tète) puis elle prenait un grain de blé entre le pouce et le majeur, elle faisait un signe de croix au dessus du verre et commençait à réciter *** IS BREBUSU en silence. Moi je regardais sans trop comprendre, avec même un peu d'appréhension, je regardais sa bouche ridée bouger en disant ses prières en silence. 

LIVRE SUR BURCEI AVEC DES PHOTOS

(très réussi avec de très belles photos)

BURCEI S.jpg

*** IS BREBUSU ce sont des mots magiques ou des prières, capables de guérir ou de préserver les personnes d'embarras ou de maléfices. On disait que ces prières devaient être transmises du plus ancien au plus jeune car ceux qui transmettent perdent le don de guérir, ils ne doivent pas non plus se faire payer sinon ils perdent aussi le don alors, lors des fêtes on lui envoyait des gâteaux traditionnels pour la remercier.

FETE DE SANTA MARIA EN SEPTEMBRE 2010

Puis elle jetait le grain de blè dans le verre et recommençait en regardant ou et comment tombait le grain de blè. Puis elle jetait des grains de gros sel et soufflait dans le verre, à ce point on disait faire "s'acqua" faire le rite de l'eau.

FERS A REPASSER ANCIENS

(achetés en France, j'en voyais chez mes grands-parents)

fers.jpg

A ce point la vieille dame pouvait dire ou et pourquoi la personne (moi) avait été touchée, parce que si le grain de blè restait debout et une bulle se formait sur la pointe cela signifiait que la personne était bien touchée. Alors elle terminait en disant encore des prières me faisait le signe de croix avec le verre au dessus de ma tète puis me faisait boire quelques gouttes et l'on repartait en la remerciant, le lendemain mon mal de tète était passé, était ce du à elle, je ne sait pas.

PROCESSION DE SANTA MARIA DANS LES RUES DE BURCEI

102 OK.jpg  

Alors elle m'avait dit, qu'il fallait quand quelqu'un vous faisait des compliments lui dire "IS OGUSU PUNTUSU, IS COSTAUSU ACCIUNTUSU, SA MAZZA CALLADA E IMBREMIGADA" mais je ne m'en souvenais jamais alors je disait juste IS OGUSU PUNTUSU trois fois de suite dans ma tète, une petite incantation pour éloigner le mauvais oeil. 

Il y avait aussi le rite de la bougie qui était reservé la plupart du temps aux enfants, mais il arrivait aussi que des adultes s'adressent à cette dame. Lorsqu'on avait eu peur, qu'on avait eu un accident ou qu'on était effrayés on allait la voir pour enlever la frayeur, voici une vidéo qui montre comment cela se passait.

LE RITE DE LA BOUGIE PAR MME ROSA PIU

On faisait aussi "LES ORAZIONI", (les oraisons) lorsque une personne avait perdu quelque chose, on prenait une image de Sant'Antoine l'on faisait une prière (ma mère la faisait nous on riait). Puis on sortait devant le pas de porte et on attendait. En fonction de la personne qui passait dans la rue on savait si on retrouverait l'objet, si la personne qui passait était souriante et gaie, c'était bon signe mais si la personne était triste on ne retrouverait jamais l'objet.

LIVRE SE MARIER A BURCEI, 1866 - 1875

(bilingue en Italien & Sarde)

BURCEI SPOSARSI A BURCEI.jpg 

CHANSON POUR LES ÉMIGRÉS - EMIGRADU DE MARIA LUISA CONGIU

Je la dédie à tous ceux qui sont loin de chez eux...

En tout cas, je garde de Burcei de très beaux souvenirs, de fêtes de famille avec de grandes tablées dans la cour de la maison de mes grands-parents paternels sous le figuier près de la cuisine. Des souvenirs avec tous mes copains d'écoles, de fêtes de villages et tant d'autres souvenirs.

BURCEI UVA.jpg

J'aimais beaucoup aller avec mes frères et sœur, mes cousins, mes tantes, dans les nombreux terrains que possédaient mes grands-parents paternels, vendanger (on avait le droit de fouler le raisin pieds nus et de boire du jus de raisin (délicieux), couper les cerises et se régaler avec, les coings, ramasser les châtaignes puis les cuire au coin du feu, les noix on s'amusait beaucoup mais, on faisait aussi des bêtises bien évidemment (je n'étais pas en reste).

SAUTERELLE SARDE

(alors ça le fait non..., à chaque fois que j'en vois une

je pense à zia Camilla)

cavaletta sarda.jpg

Ma tante zia Camilla, n'était pas en reste non plus, elle savait qu'on avait peur des sauterelles (las bas il en existe des très grosses vertes). Elle en prenait une qu'elle cachait dans le seau ou elle avait les secateurs et l'eau, elle attendait patiemment le moment ou nous serions près d'elle. Alors elle la sortait et nous la mettait dessus, et nous (surtout moi) avec de grands cris on essayait de l'enlever et elle elle rigolait.

CHANGEMENT DU DRAPEAU DE SANTA BARBARA

(l'ancien Comité 2012, le remet au nouveau Comité

qui s'occupera des festivités pour l'année 2013

je leur souhaite bonne chance)

 

Comme lorsqu'on écoutait les chanteurs (improvisateurs) le soir tard sur le rebord de la fenetre de mes grands-parents paternels. A l'époque la scene ou ils se produisaient était sur cette place de la fontaine "SU MONTI", comme ils se produisaient tard, on nous interdisait de sortir et donc on nous faisait monter nous coucher dans la chambre du fond à l'étage qui, bonne aubaine pour nous, car elle avait pleine vue sur cette place. Il y avait tellement de bruit, les villageois amenaient leurs chaises et s'installaient pour écouter, en général cela finissait très tard.

IL PARCO DEI SETTE FRATELLI

(le parc des sept frères, BURCEI est le seul village habité du parc)

  

Alors les bêtises commençaient on avait ramassé des petits cailloux qu'on lançait sur les gens, ou on avait des seringues, à l'époque elles étaient remplies de petites billes de toutes les couleurs (bonbons), on les remplissaient d'eau et on mouillait les passants. Personne ne s'apercevait d'ou cela venait car nous étions à l'étage mais, quelqu'un nous a vu et est venu en avertir nos parents qui ont fermé la fenêtre et tous au lit punis, mais on rigolait quand même.

HARICOTS A ÉCOSSER AVEC MA GRAND-MÈRE 

haricots 2.jpg 

Dans le potager couper les grosses tomates qui sentaient si bon et étaient délicieuses, les courgettes, les poivrons, les aubergines, les haricots verts et rouges (pour le minestrone), le persil, les oignons, les carottes et tant d'autres bonnes choses. On s’asseyait parfois au coin du feu avec notre grand-mère paternelle à l'aider à écosser les haricots rouges avec marbrures, les petits pois ou pois chiches  il y en avait tellement à faire mais on aimait bien.

UN GROUPE ORIGINAIRE DE BURCEI "MYSTIC NOISE"

Album : La Tana di Alice (le terrier d'Alice) 

Le morceau : Giorno da Dimenticare (journée à oublier)

J'adore ce type de musique qui me rappelle les fêtes de Burcei

  

Ou alors on coupait les tomates en deux et on les installait sur des planches, on les salait abondamment puis on les mettait au soleil pour faire les tomates séchées. Le soir on les rentrait pour qu'elles ne prennent pas l'humidité et au bout de quelques temps, bien sèches on les mettait dans des bocaux pour s'en servir pendant toute l'année pour faire la sauce tomate ainsi que de bons petits plats.

MURALES A BURCEI

MURALES.jpg

J'ai tant de souvenirs de fêtes, de carnavals (j'ai même gagné le premier prix avec mon frère habillés en couple de mariés), de jeux avec nos amis, de grands repas de famille, de Noëls ou ma tante Zia Camilla nous racontait des histoires et nous amenait à la messe de minuit. 

On allait à la campagne avec l'âne qui s'appelait "VIOLETTE" son nom lui venait car son pelage était d'un gris violet, elle avait de longs cils, elle était très jolie avec ses grosses sacoches sur les cotés, ma tante nous faisait entrer dedans à tour de rôle.

31° COURSE AUTOMOBILE SAN GREGORIO - BURCEI

 

Je suis même tombée car un de mes cousins par jalousie a tiré la queue de l'âne qui a fait une ruade et nous a fait tomber par terre, ma tante a alors puni tout le monde pendant un moment. 

Enfin ce serait trop long à écrire tous les souvenirs, de temps en temps j'écris des anecdotes sur d'autres notes lorsque je parle de choses qui ont un lien avec Burcei ou avec mes souvenirs en Sardaigne.

EXCURSIONS ETRANDONNÉES A BURCEI

la via dellarge 2012 buona 

Site Internet des "IS ARESTIS" (les sauvages) à Quartu-Sant'Elena pour les sorties en vélo dans les paysages de la Sardaigne :

http://arestis.com/mountainbike/archivio-notizie-mainmenu-2/1-ultime/230-la-via-dellargento-2012.html

Je vous invite si vous passez dans les environs à aller visiter le village de Burcei, surtout pour les fêtes vous y verrez les Us et Coutumes des villageois, leur Groupe Folklorique avec leurs danses et la joie qui y regne lors des fêtes. Une association de volontaires a vu le jour le 6 mars 2008 : "l'Associazione Volontari Tucum" qui s'occupent de volontariat et solidarité, d'organiser et promouvoir des activités culturelles, sportives et artistiques dans le village afin de faire revivre Burcei, bonne continuation à eux.

LA VIA D'ARGENTO (la voie d'argent)

(petit accident sans gravité sur le sentier que les mineurs ont façonné

jusqu'a la vieille mine d'argent Rio Ollastu - Burcei)

Les mines d'argent à coté de Burcei site Internet cliquez sur la carte :  

http://www.minieredisardegna.it/ShowImage.php?id=184

Les livres qui grâce à leurs recherches, à la Mairie, à l'Eglise puis en allant parler avec les villageois qui leurs ont ouvert leurs souvenirs et leurs albums photos et qui sont la mémoire de Burcei. Ils ont pu voir le jour et sont très intéressants à lire et regarder car beaucoup de photos d'époque, il ne me manque plus que "Mourir à Burcei" que je vais demander :

1) Nascere a Burcei, (1866-1875)

Naître à Burcei, (1866-1875)

2) Sposarsi a Burcei, (1866-1875)

Se marier à Burcei, (1866-1875)

3) Morire à Burcei, (1866-1875)

Mourir à Burcei, (1866-1875)

En tout cas, je sais d'ou me vient ma passion et mon amour pour la nature et les grands espaces, les fleurs, les paysages magnifiques, la montagne, les randonnées, marcher en raquette dans la neige. J'adore aussi la mer, l'horizon qui invite aux voyages, les villages typiques, cela me vient d'avoir vécu à Burcei, d'avoir pu profiter de ses paysages magnifiques, des montagnes à perte de vue, de la "Liberté" que cela procure tout simplement.

BURCEI CASTAGNE.jpg

Hélas, ma mère a disparu trop tôt sinon elle aurait écrit un très joli livre sur sa vie avec tous ses souvenirs sur Burcei, Muravera et la Sardaigne qu'elle adorait elle nous en parlait souvent, dommage qu'elle n'ait pas pu le faire (elle avait commencé quelques pages). Elle aurait aimé aussi voir sur Internet toutes ces vidéos que les gens postent sur Burcei, sur la Sardaigne et toutes ses magnifiques Fêtes (merci à vous tous).

UNU SALUDU A TOTTU I BRUCERESASA ET I BRUCERESISI

QU'UNE BONNE AME DISE UNE PRIERE

POUR MA MERE DANS L'EGLISE DE BURCEI

MERCI POUR ELLE

 

A PRESTU...

COSTUMI BUSACHI.jpg

 

22/12/2011

Joyeuses Fêtes de Noël à Tous

A7 B.jpg

Une de mes amies, m'a envoyé ce pps que j'ai trouvé très sympa, pour l'occasion je vous en fait profiter à tous ceux qui ont gardé leur âme d'enfant.

Une fois ouvert cliquer sur AFFICHAGE puis DIAPORAMA.

petit papa noel.pps

 

 

BONAS  FESTAS  DE  NADALI

 

A TOTTUSU

 

21:52 Publié dans Fêtes | Lien permanent | Commentaires (4)

07/12/2011

Salon International des Santonniers d'Arles, la Sardaigne y expose parmi les îles de la Méditérranée

salon international des santonniers d'arles,crèches,presepi,sardaigne

Noël en Sardaigne est une fête très importante pour les Sardes (voir les notes du 16 - 20 - 24/12/2009), entre traditions, us et coutumes sans oublier la gastronomie qui est un moment très convivial dans toutes les familles. Dans toutes les églises des villages et villes on peut admirer les crèches traditionnelles, certaines sont très originales, d'autres sont des crèches vivantes, chacune est unique et tout le monde se déplace avec sa famille pour les admirer.

CRECHE A TEMPIO PAUSANIA ET DIVERSES EN SARDAIGNE

(Chanson A sa mamma'e Deus Maria-Giovanna CHERCHI)


Depuis 54 ans, a lieu le "Salon International des Santonniers d'Arles" à partir du 19 novembre 2011 au 15 janvier 2012 au magnifique Cloître de Saint Trophime qui date du XIIe et XIVe siècle. 

Site Internet de l'Association Internationale des Santonniers d'Arles :

http://salondessantonniers.over-blog.fr/

Parmi les crèches Provençales on peut y voir les pays invités, cette année ce sont "Les Îles de la Médittérranée" comme la Sicile, la Sardaigne, les Baléares et Majorque, Malte, la Corse, Chypre etc.

MA CRECHE

SAM_0037.JPG

L'association très connue, se déplace souvent pour exposer et faire profiter d'autres régions de leur passion. Cette année plusieurs crèches ont pris la route pour être exposés et montrer le savoir faire d'ARLES et de ses santonniers dans les villes suivantes : à MORLAIX (Bretagne), à MELAY (Saône et Loire), à FLEURY EN MONTAGNE (Loire) voir la note sur le site :

http://salondessantonniers.over-blog.fr/article-le-salon-d-arles-expose-ses-creches-du-monde-a-morlaix-86870868.html

"54e Salon International des Santonniers d'Arles"

Au Cloïtre Saint Trophime

Place de la République

13 200 ARLES

Ouvert tous les jours de 10 heures à 18 heures

sauf le 25 décembre 2011 et le 1er janvier 2012

Pour informations : 04 90 18 41 20

SAM_0012.JPG

A mon petit niveau d'amateur j'ai fait aussi la mienne, j'ai presque toujours fait la crèche (photos de la mienne), j'adore la période de Noël. J'aime l'esprit de Noël, pour ses vitrines illuminés, pour ses couleurs, pour la musique, pour voir les enfants s'emerveiller devant les vitrines, leur joie lorsqu'ils ouvrent leurs cadeaux. Je garde pleins de souvenirs lorsque j'étais enfant, le nez collé aux vitrines, les personnages colorés qui bougeaient. Encore aujourd'hui je m'arrête et m'emerveille toujours autant en regardant les automates dans les vitrines. Dans ma famille, il y avait toujours la crèche au pied du sapin (j'ait gardé quelques pièces de cette époque, surtout des animaux).

SAM_0029 OK.jpg

J'ai gardée cette tradition que j'adore, faire la crèche est pour moi un moment très agréable, je ne sait pas pourquoi, je prends mon temps pour l'installer. Peut être qu'en la préparant je redeviens pendant quelques heures, cette gamine aux longues tresses, qui adorait cette période particulière (avec ma mère, et ma soeur puis avec ma nièce parmi nous on préparait les gâteaux traditionnels) à l'approche de Noël même si, dans nos souliers parfois il n'y avait pas grand chose hélas. 

9.JPG 

Mais on se contentait de peu, après le repas on se rendait bien emmitouflés, assister à la messe de minuit dans la très belle église de Burcei. Il y faisait un froid terrible, j'avais toujours froid enfant que j'en grelottais et claquait des dents comme la "Petite fille aux allumettes" du conte d'Hans Christian Andersen, lien vers le conte de Noël : http://feeclochette.chez.com/Andersen/allumettes.htm Mais ces moments là sont toujours dans un coin de ma mémoire et ressurgissent à chaque Noël. C'était ma tante (zia Camilla) qui nous y accompagnait, mes frères et ma soeur, mes cousins, parfois mes parents (souvent eux restaient avec mes grands-parents bien au chaud devant la cheminée à refaire le monde). 

SAM_0025.JPG

On entonnait tous en coeur la chanson de Noël "Tu scendi dalle stelle" voir vidéo, ça sentait bon l'encens, cette messe avait un je ne sait quoi de particulièr, cela fait bien longtemps... que je n'ait plus assistée à une messe de Noël. A la fin de la messe, le prêtre nous tendait le petit Jésùs et l'un après l'autre on s'approchait au pied de l'autel pour l'embrasser, avec un mouchoir blanc le prêtre essuyait l'endroit ou nous avions posés nos lèvres pour qu'un autre l'embrasse.

IL RESSEMBLE A CELUI DE BURCEI

salon international des santonniers d'arles,crèches,presepi,sardaigne

D'ailleurs si quelqu'un de BURCEI (CAGLIARI) posséde des photos entre 1968 et 1978 de Noël, de l'église du village, du petit Jésus (je pense c'est le même) ça me ferait très plaisir de les voir, vous pouvez mes contacter sur ce mail merci à vous : hubert182@orange.fr  

CRECHE A VILLACIDRO (SARDAIGNE) 

presepio villacidro.jpg

Sur cette vidéo on entend la chanson qu'on chantait à la messe de minuit, on peut aussi admirer la crèche préparée dans les bois, elle s'appelle "Presepio della Montagna" (créche de la Montagne). En 2008 elle fêtait ses 15 ans dans les bois de "Monti Mannu (la grande montagne) à Villacidro".

CRECHE DANS LES BOIS A VILLACIDRO

(chanson tu scendi dalle stelle)

A l'occasion du cinquantième anniversaire, l'Association des Amis du Salon International des Santonniers d'Arles a édité ce magnifique et intéressant ouvrage qui s'appelle : Santons & Santonniers de Provence et d'ailleurs.

ARLES.jpg  

salon international des santonniers d'arles,crèches,presepi,sardaigne

Il nous permet de découvrir tout ce que les amateurs de crèches aiment voir, savoir, connaître sur les santonniers, les santons, les crèches provençales et celles du monde entier. N'hesitez pas à vous le procurer, vous y trouverez de trés belles images de créches, des santonniers avec leurs créations, de vrais chefs d'oeuvres ainsi que tant d'histoires à découvrir (merci Philippe pour me l'avoir envoyé).

 


Venez nombreux visiter cette merveilleuse exposition...

 

24/07/2011

Corteo Storico Medievale di Iglesias (Cortège historique médiéval à Iglesias)

4.jpg

Le 13 août 2011 pour la 17eme édition, aura lieu dans le centre ville d'Iglesias une très belle manifestation qui regroupera plus de 500 figurants dans le "Cortége Médiéval Historique". Inspiré de l'histoire qui vit le Conte Ugolino della Gherardesca puis la commune de Pise, administrer les richesses du sous-sol argentifère de la région (je ferais une note plus tard sur son château de ACQUAFREDDA).


Cette manifestation attire quelques milliers de spectateurs, elle prend ses quartiers dans les anciennes ruelles du centre historique au son des tambours, fifres et du tournoiement des drapeaux colorés.


Site Internet du Groupe historique de Iglesias :

http://ghibellina.altervista.org/index.html

La ville de Iglesias a été fondée il y a environ 800 ans et son histoire est liée au passée minier de la région (Minières de NEBIDA et MASUA, voir note du 12/03/2011), son patrimoine est exceptionnel.

La ville posséde 4 quartiers médiévaux chacun avec son Blason :

  • Quartier Castello.
  • Quartier Fontana.
  • Quartier Santa-Chiara.
  • Quartier Mezo

Ce Cortège Médiéval en habits d'époque, représente la bourgeoisie Pisane qui y résidait et administrait la ville du XIIIe au XIVe siècle. Cette manifestation voit défiler comme invités des représentations venues du continent comme Pise ou d'autres villes ayant un passée médiéval.


A lieu aussi dans la journée avant le défilé, le tournoi d'Arbaléte qui s'inspire d'un fait réellement arrivé pendant le siège de Villa d'Eglise (XIIIe siècle). A l'intérieur de l'enceinte de la ville les gens de Villa di Chiesa se préparent à l'affrontement avec les troupes Espagnoles à peine débarquées.

11.jpg

Sur les chemins de ronde sur mâchicoulis sur les tours, des centaines d'arbalétiers sont prêts à défendre leur ville des envahisseurs. L'assaut est donnée, pendant les combats un noble montrant son courage va sous la muraille défier les soldats, un arbalétier voyant son action le met en joue avec son arbaléte et le tue.

9.JPG

On peut apercevoir les murailles assez imposantes ainsi que les nombreuses tours qui ceinturent la ville. Les cibles des arbalétiers sont distantes de 36 mètres et les quatre quartiers concurrent afin de montrer leur bravoure.

5.jpg

Comment venir à IGLESIAS :

http://maps.google.it/maps?q=09016%2BIglesias&hl=it&ll=39.31305,8.536377&spn=0.140251,0.308647&t=h&om=1&z=12

Ces quelques lignes ne suffiront pas à vous faire connaître Iglesias, mais j'espère juste vous avoir donnée l'envie d'aller y passer quelques jours afin de mieux la connaître.

1.jpg

A PRESTU...


 


26/06/2011

I Candelieri à Sassari (les Chandeliers)

A.jpg

Cette fête a lieu les 14 et 15 août de chaque année depuis la nuit de temps, la foi ainsi que la tradition se mélangent lors de ce défilé. Elle est la plus importante manifestation de la ville de Sassari très attendue par les Sassaresi (habitants de Sassari), par les habitants de l'île, mais aussi par les touristes venus parfois de très loin.

 

Elle s’appelle la "FARADDA DE LI CANDARERI" en Sarde, (la Descente des Chandeliers Cierges), on l’appelle aussi « Festa Manna » La Grande Fête.

LE CHAPITEAU DU CIERGE

DETAIL.jpg

Site Internet sur la fête :

http://www.candelieri.org/index.php

Le 14 août 1580 les GREMI (confréries), elles étaient 8 et représentaient les associations des Arts et Métiers. Ce sont elles qui ouvrent la procession en portant les cierges qui aujourd’hui sont en bois, à l’époque ils étaient en cire et très lourds. En 1955 une neuvième confrérie y participe, elles sont amenés à s’agrandir car les demandes sont nombreuses, actuellement elles sont 10 à présenter leur cierge.

En procession ils apportèrent à l’église de Santa Maria de Betlem 8 gigantesques cierges votifs, en faisant la promesse de renouveler cette offre tous les ans, si la Vierge délivrait la ville de l’épidémie de peste qui, cette année là fit plus de 20 000 victimes.

EGLISE DE SAINTE MARIE DE BETLEM

SARDEGNA CHIESA SANTA MARIA IN BETLEM SASSARI.jpg

Les cierges mesurent 3 mètres de haut et pèsent entre 300 et 400 kg, de forme cylindrique surmontés d’un chapiteau richement décoré. Dans chaque cierge sont reproduites des images de la Vierge et du saint protecteur ainsi que des desseins. Ils sont ornés de longs rubans de satin de différentes couleurs tenus par des jeunes volontaires. 

b.jpg

Ils portent les symboles des différentes confréries (GREMI) tels que les forgerons, charpentiers, jardiniers, cordonniers, maçons, tailleurs de pierre etc., ainsi que de drapeaux de différentes couleurs.

On les transporte à l’épaule et aux bras, avec quatre barres mises en croix sur l’embasement, soutenue sur ses huit extrémités par autant de porteurs. La procession dure environ 3 longues et fatigantes heures et le cortège est accompagné par le rythme mélodieux des fifres et tambours ainsi que de la foule en délire.

LE CIERGE D'UNE CONFRERIE

CANDELIERI 2.JPG

Au son de cette musique entraînante, les hommes des confréries habillés tous à l'identique, font tournoyer les cierges sur des pas de danse durant toute la descente entourés par une foule immense.

Ils vont rencontrer les autorités pour porter un toast comme à chaque fois, à «Cent’annusu» (à cent ans). C’est un souhait de bon augure que les Sassaresi s'échangent au 15 août. 

CERO.jpg

A "cent'annusu chi Deu ollidi" s'échange aussi dans toute l'île lors de différents évenements de la vie (à dans cent ans si Dieu le veut) qu'elle dure longtemps. Après le toast les autorités se joignent au défilé en attendant impatiemment le verdict du public quant aux déroulement des festivités. S’ils en sont satisfaits ils applaudissent à tout rompre, par contre s’ils n’ont pas été convaincus ils siffleront à tout va. La cérémonie se termine avec la prière et la bénédiction de l’Évêque et un grand feu d'artifice.

 MEME LES PETITS PARTICIPENT

 

 

Une fois la fête terminée les cierges reintegrent leur église respective en attendant l'année prochaine. Les Sassaresi attendent avec impatience le verdict de l'UNESCO quant au classement de cette magnifique manifestation, au Patrimoine Intangible de l'Humanité comme ce fut le cas pour le Canto à Tenore (voir note du 1er mars 2011) ce que je leur souhaite, croisons les doigts pour eux.

SARDEGNA CERI.JPG

A PRESTU...

5.jpg

 

23/02/2011

Carnaval Défilés Traditionnels

CARNAVAL.JPG 

Le "CARNAVAL" est une très belle fête joyeuse et colorée dans toute la Sardaigne, tout le monde y participe, petits et grands en profitent pour se grimer et faire la fête dans les rues des villes et villages.

6.jpg

Le carnaval en Sardaigne est aussi l'occasion d'assister aux défilés très animés des groupes traditionnels de l'île. Ils sont nombreux et très attendus par la population, ils attirent en même temps des milliers de touristes venus exprès assister à ces manifestations.

Voici la première sortie officielle le 17 janvier des premiers masques traditionnels "IS MAMOUTHONES" de MAMOIADA (voir notes du 2/02/2010 et 12/01/2011 deja publiées) qui annonce le debut des féstivités dans toute l'île.

mamoiada05.jpg

Voici un vidéoclip mettant en valeur les traditions du carnaval en Sardaigne, la ville de MAMOIADA avec ses habitants, les MAMOUTHONES groupe de masques traditionnels qui ouvrent le bal de tous les carnavals de l'île.  

Voici une vidéo du "Museo delle Maschere Medittérranée à Mamoiada" musée des masques Méditerranéens à MAMOIADA ainsi que le site du musée :

http://www.museodellemaschere.it/museo.htm

Je vous rajouterais d'autres vidéos de défilés dés que les internautes de YouTube en auront mis car tous les défilés n'ont pas encore eu lieu.

carnaval en sardaigne.

Voici d'autres vidéos de carnaval :

 


 

 

Quelques dates des défilés dans l'île :

  • OVODDA (NUORO)                     le 9 mars 2011
  • OROTELLI (NUORO)                   du 6 au 13 mars 2011
  • LODE (NUORO)                          du 6 au 13 mars 2011
  • ORISTANO (SARTIGLIA)             le 6 et 8 mars 2011
  • OLZAI (NUORO)                        du 6  au 13 mars 2011
  • AIDOMAGGIORE (ORISTANO)     le 6 mars 2011
  • ALGHERO (SASSARI)                 du 5 au 13 mars 2011
  • OTTANA (NUORO)                     du 5 au 8 mars 2011
  • SESTU (CAGLIARI)                    du 3 au 8 mars 2011
  • SANTU LUSSURGIU (ORISTANO) du 27 fevrier au 8 mars 2011
  • CAGLIARI                                 du 26 fevrier au 8 mars 2011

 

carnaval en sardaigne.

Et dans tant d'autres villages de l'île qu'il est impossible de tous les citer.

carnaval en sardaigne.

felice_carnevale.gif

 

 

 

11/02/2011

PALIO ASINELLI (COURSE DES ANES)

La presence de l'âne en Sardaigne est très ancienne on la daterait de l'époque Punique qui en firent l'élevage afin de s'en servir pour les travaux agricoles et pour le transport. Sa race est connue et appreciée aussi bien en Italie qu'à l'étranger.

Beaucoup de manifestations importantes pour les sarde sont lieu dans plusieurs villages de l'île, en effet en juillet de chaque année a lieu le "PALIO DEGLI ASINELLI" qui se déroule à OLLOLLAI (NUORO). C'est l'association touristique Pro-loco avec la ville de OLLOLLAI qui organise cette fête.

AFFICHE DU PALIO DEGLI ASINELLI

D.jpg

Comment venir à OLLOLLAI (NUORO) :

http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&a...

Cette fête a pour but de valoriser l'âne sarde qui, pour ceux qui ne possédaient pas de cheval était le bien le plus précieux dans le passé, des familles de OLLOLLAI mais de toute l'île. Cette manifestation permet aussi de faire connître la ville et le spectacle évoque un peu mais en miniature le fameux "PALIO DE SIENNE".

PETIT ANON SARDE

ASINELLO SARDO.bmp.jpg

Le palio se court de nuit et débute vers 21 heures dans la place Marconi preparée exprès pour cette course. Chaque année le palio attire un public de plus en plus nombreux et interessé par ces courses d' anes. Chaque quartier de la ville possède sa couleur et son éusson et les habitants revêtent les couleurs de leur quartier pour soutenir son âne avec son cavalier.

Dans beaucoup de maisons sardes on possédait un âne pour les travaux des champs ou pour moudre le grain ou les gens allaient amener le grain pour avoir de la farine. Dans une ou deux maisons on possedait une meule et l'âne tournait autour, qu'on appelait en sarde "SU MOLENTI" et la meule à grain "SA MOLLA".

PLAQUETTE DU PALIO DE 2009

A.jpg

Lorsqu'on étaient petits dans les années 80 nous allions tous les cousins, cousines vendanger dans les vignes que possédaient mes grands-parents à BURCEI (Cagliari). Avec ma tante on allait chercher l'âne chez une dame pas loin de l'église, elle s'appelait "VIOLETTA", je pense que ma tante devait certainement la louer pour quelques jours. 

ASINI.jpg

Violette était très jolie avec de grands yeux, de longs cils, une robe gris violet avec une grosse sacoche de chaque côté. On avait beaucoup de route à faire à pied depuis la sortie du village jusqu'au vignoble en contrebas, la route était toute en descente en terre battue mais pour nous c'était très agréable car avec ma tante on s'amusait beaucoup.

PLAN DES QUARTIERS PARTICIPANTS

A.JPG

On chantait, on riait, ma tante "ZIA CAMILLA" nous racontait des histoires ou des "barzellette" histoires drôles. Elle aimait beaucoup nous faire peur aussi, elle cachait dans un panier de grosses sauterelles vertes qu'il y avait en grand nombre elle nous les mettait sur nous, nous courions en criant et elle, elle était morte de rire.

Nous voulions tous faire un bout de chemin dans la sacoche, alors ma tante avait instaurée des tours c'est à dire de temps en temps chacun dans une sacoche nous nous régalions. Violette marchait de son pas cadencée mais, entre cousins, les garçons étaient jaloux alors je me souviens qu'un jour, un de mes cousins a tiré la queue de Violette qui à fait une ruade et nous sommes tombés, ma tante a puni tout le monde et personne n'est remonté sur l'âne.

A mi chemin on s'arrêtait a une source qui s'y trouvait pour faire boire Violette et nous désaltérer, par la même occasion on jouait en s'aspergeant. On remplissait des bidons pour emmener avec nous car la journée serait longue et chaude, donc l'eau était très importante. Nous avons tous de merveilleux souvenirs avec Violette. 

ASINELLI SARDI.jpg

Dans plusieurs villages ont lieu ces courses d'ânes comme par exemple à SEDILO en province de ORISTANO, le 1er septembre de chaque année.

Comment venir à SEDILO (ORISTANO) :

http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&a...

A GENURI aussi a lieu cette course et dans d'autres villages de l'île.

Comment venir à GENURI (MEDIO CAMPIDANO) :

http://maps.google.fr/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&a...

COURSE A OLLOLLAI

F.jpg

 A PRESTU. . .

 

15/01/2011

S'ARDIA A SEDILO SUR ARTE

Ce samedi soir 15 janvier 2011 à 19 h 55 sur la chaîne "ARTE TV" j'ai vu un documentaire sur une fête qui a lieu en Sardaigne le 6 et 7 juillet 2010. Tous les gamins en ont rêvé en assistant à cette manifestation, puis un jour ça arrive ils sont choisis, ils n'oublieront jamais cette journée qui restera gravée à jamais dans leur mémoire.

Très souvent ARTE nous ravit toujours avec tous ses documentaires sur les voyages, l'archéologie, les traditions dans les différents  pays, mais aussi sur la Sardaigne qui sont très bien faits et documentés.

PHOTOS SUR YOUTUBE


Elle s'appelle "S'ARDIA" et elle a lieu à SEDILO (ORISTANO) tous les ans, j'ai fait une note le 30 juin 2009 pour la faire connaître. C'est une course emmenée par les bergers de Sedilo en province d'ORISTANO.

Voici le site web ou vous pourrez voir d'autres émissions sur la Sardaigne vous pourrez même créer une alerte, mais je vous tiendrais au courant :

http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/360_C2_B0--GEO/...



 -------------

 -------------

Voici le site web de l'association "ASSOCIAZIONE SANTU ANTINU" qui s'occupe d'organiser cette superbe manifestation :

http://www.santuantinu.it/index.php?


Vous pourrez revoir l'émission ou l'enregistrer les :

21 janvier 2011 à 8 h

22 janvier 2011 à 10 h 50

 

A PRESTU . . . 


 

12/01/2011

CARNAVAL 2011 KARRASEGARE (en sarde carnaval)

Voici une fête très attendue aussi bien par les enfants que par les adultes, elle marque la fin de la vieille année et l'arrivée de la nouvelle. Ce sont de grandes fêtes qui se préparent dans toutes les villes et villages de l'île, et tousles habitants participent à la préparation et aux défilés.

arlecchino_02-gif.gif

Les chars remplis de masques défilent en faisant le plus de bruit possible, ils emmènent avec eux le gros bonhomme qu'on appelle "DON CONTE OU MONSIEUR CARNAVAL" au bûcher afin d'y être brûlé.

SU FOGADONI (grand feu)

FUOCHI SANT ANTONIO.jpg

Dans quelques jours dans la nuit du 16 au 17 janvier 2011, va avoir lieu la fête de Sant'Antonio Abate qui ouvre dans toute l'Italie et en Sardaigne les festivités du Carnaval en sarde on dit "KARRASEGARE".

Un grand "FOGADONI" (grand feu) est préparé et le soir la fête peut commencer, après quelques prières, le prêtre avec la procession s'approche du tas de bois, en fait le tour par trois fois puis le bénis.

HISTOIRE DES "MAMUTHONES E ISSOHADORES" FIN DES ANNÉES 50


A la fin de ce rituel qui se répète tous les ans, le moment le plus solennel est l'allumage du feu le soir prés de l'église principale. Il doit être allumé à un endroit bien précis, en effet le bois a été empilé d'une certaine façon bien particulière, ce qui va en permettre le développement des flammes.

separatore_pagliacci_011.gif

Selon l'allumage et le temps que les flammes s'enflammeront, on saura si l'année sera placée sous de bons ou mauvais auspices. On dit que si les flammes se diffusent rapidement ce sera une bonne année, par contre si le feu tarde à s'enflammer ou même s’il s'éteint,  ce sera considéré de mauvais présages pour l’année à venir.

SU FOGADONI LA CHANSON "MAMOIADA" I TAZENDA


Une fois le feu allumé, on va prendre des tisons et on ira allumer les autres feux se trouvant dans chaque quartier, ils devront rester allumés jusqu'au matin du 17 janvier.

Lorsque le bois devient braise mais encore quelques flammes subsistent, les jeunes accomplissent des sauts au dessus des braises, parfois en couple en se tenant par la main, selon un ancien rite lié à la procréation et à perpétuer la vie.

LES ENFANTS MAMUTHONES


Tous les habitants participent à la fête, cette tradition est très attendue et suivie car elle marque leurs appartenance à cette terre, ils possèdent une forte identité culturelle. Les enfants participent aussi afin que tout petits ils acquièrent l'orgueil et le sens d'appartenance à la Sardaigne.

C'est un moment de joie, de bonheur, de partage, de fête, les gens dansent et chantent autour du feu on oublie tous les soucis et on fait la fête, c'est un moment très agréable et gai de l'année. Beaucoup de jeunes s'investissent dans leurs villages afin de faire connaître les traditions et perpétuer les traditions.

ligne_personnages020.gif

Le Carnaval de MAMOIADA est le plus célèbre de l'île et, les masques de ce village sont "IS MAMUTHONES" qui se déplacent toujours avec "SOS ISSAHADORES" qui avec leurs lassos essayent d'attraper les femmes, lancer le lasso à une femme était un compliment, à l'homme il devait payer à boire. Les Mamuthones en profitent pour faire leur première sortie officielle le soir du 16 janvier (voir note du carnaval et masques le 2 février 2010).

LA SARTIGLIA A ORISTANO LE 14 FEVRIER 2010

"MAMUTHONES E ISSOHADORES" A SHANGAI

ILS ONT INAUGURE LE STAND DE LA SARDAIGNE

A L'EXPOSITION UNIVERSELLE DE SHANGHAI LE 24 AOUT 2010 


Le groupe se déplace avec son pas cadencé afin que toutes les cloches sonnent au même rythme, dans toutes les rues du village ils s’arrêtent à chaque feu de quartier. Alors les femmes offrent au public des gâteaux traditionnels, des oranges, des pommes et autres fruits et les hommes du vin.

Lorsqu'ils arrivent sur la place principale du village ils dansent autour du feu en faisant beaucoup de bruit avec leurs cloches.

La tradition rend hommage à Sant'Antonio Abate qui rappelle sa descente en enfer, avec une excuse il trompa les diables et réussit à emporter le feu sur la Terre qui était à l'époque enveloppée par le gel.

DÉFILÉ DE MASQUES SARDES A "ALGHERO" EN 2010


Comment venir à MAMOIADA :

Voici des sites ou vous pourrez avoir plus de renseignements sur les masques ainsi que des photos sur tous cesévenements en Sardaigne :

www.museodellemaschere.it

www.mamuthonesmamoiada.it

http://www.sardegnagrandieventi.it/it/pagina-statica/carnevali

MONSIEUR CARNAVAL QUI BRULE

PAGLIACCIO.jpg

Toutes ces fêtes traditionnelles attirent d'année en année de nombreux touristes qui souhaitent filmer ces rites qu'on ne voit nulle part. Je vous souhaite à tous de passer un agréable carnaval en Sardaigne ou ailleurs, car le carnaval c'est la fête et la joie partout.

CARNAVAL A SINNAI (CA) ANCIENNE TRADITION

 

Voici quelques dates du carnaval dans les villages en Sardaigne mais il y en a partout :

Carnevale di BOSA (ORISTANO) : le 1er février 2011.

Carnevale di OLLOLLAI (NUORO) : le 13 et 14 février 2011.

Carnevale TEMPIO PAUSANIA (SASSARI) : du 11 au 16 février 2011.

Carnevale di CAGLIARI : Jeudi 11 février 2011 " Ethnos Carnevale Cagliaritano" (carnaval ethnique).

SA CARRELA 'E NANTI A SANTU LUSSURGIU (ORISTANO)

 

Je tenais encore à remercier toutes ces personnes qui filment toutes ces manifestations et nous les font partager sur YouTube.

Ils nous font revivre des souvenirs merveilleux à nous Sardes loin de toutes nos belles traditions dont nous sommes si fiers.

A tous les Sardes nés sur l'île mais aussi, enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants de Sardes et à toutes les personnes qui aiment notre belle île qu'est la Sardaigne.

Merci à vous tous

continuez à nous faire "RÊVER" même de loin.  

 

B.gif

 

A PRESTU

BONU CARNAVALI A TOTTUSU

IN SARDEGNA E IN SU MUNDU...

 

31/12/2010

BONNE ANNEE 2011

 

F.jpg

 ADIOSU A S'ANNU 2010

 

BENI BENIU A S'ANNU 2011

 

AUGURIOS A TOTTUSU

PO S'ANNU NOU

 

 MEILLEURS VOEUX

 

08:12 Publié dans Fêtes | Lien permanent | Commentaires (2)

16/12/2010

JOYEUX NOËL 2010

Bientôt Noël, tous se préparent à faire la fête, les enfants attendent avec impatience le "Père Noël" qui va leur amener les cadeaux qu'ils auront choisi dans la multitude des catalogues de jouets que l'on reçoit dans nos boites aux lettres.

NOELB.GIF

J'adorais et j'adore encore la magie que procure "NOËL", mais voilà lorsque des personnes vous manquent, cette magie est un peu gachée et plus rien ne sera plus jamais pareil, même si la vie continue.

4444.jpg

Malheureusement Noël n'a plus la même valeur qu'elle avait d'antan, maintenant dans certaines villes les illuminations de Noël restent d'une année sur l'autre.

Dans les magasins, les pépinières c'est pareil, les décorations de Noël font leur apparition fin octobre début novembre, parfois même début octobre.

C.jpg

Cela n'a plus le même goût, c'est devenu une fête comme d'ailleurs toutes les fêtes qu'on appelle, "DES FÊTES COMMERCIALES" d'une socièté de consommation.

NATIVITÉ (faite par ma soeur il y a quelques années)

 

AA.jpg

Elles n'ont plus la même signification, maintenant c'est consommer sans retenue, certains enfants vont même faire les achats de Noël avec leurs parents, certains ouvrent leurs cadeaux dés leur arrivée à la maison, cela n'a plus aucun sens.

MA CHANSON PRÉFÉRÉE DE NOEL

Même les sapins n'ont plus ce merveilleux parfum qui embaumait la maison et perdent leurs épines rapidement. L'ambiance de Noël est si particulière car c'est une fête familiale.

CRÈCHES NAPOLITAINES

Quelques jours avant on décore la maison et le sapin, moi mon moment preferé était le moment ou je faisait la crèche avec ma petite nièce et ma famille.

MA CRÈCHE

SAM_0493.JPG

MA CRÈCHE ALLUMÉE

1 079.jpg

J'ai fait une note sur les crèches Sardes en décembre 2009 sur tout les types qui se font en Sardaigne, dont voici celui de CAGLIARI. Il a lieu dans le Couvent de Sant'Ignazio, le frére Lorezo PINNA s'en occupe depuis 1948 et j'allais l'admirer gamine avec ma famille.

PRESEPE DI SANT'IGNAZIO A CAGLIARI

 

De très belles crèches aussi que j'admire beaucoup sont les "CRECHES NAPOLITAINES", elles sont réputés et connues comme le sont ici en France les Santonniers Provençaux.

C'est en Italie qu'apparaissent les premières, elles sont richement ornés avec de très beaux tissus, les personnages, de très belles statues colorés, atteignant parfois des tailles humaines.

Image du Blog mestiti.centerblog.net

C'est à NAPLES qu'on trouve les crèches à plusieurs niveaux que j'aime beaucoup, une diversité de personnages revêtus de riches étoffes colorés, les visages en terre cuite peinte avec les yeux en verre, elles sont magnifiques.

"ASTRO DEL CIELO" CHANSON QU'ON CHANTAIT A L'ÉGLISE

Site web des crèches de "NAPLES" :

http://www.presepenapoletano.net/index_artista.htm

DDD.gif

 


Je souhaite, à tous de passer d'agréables fêtes de Noël, une petite pensée aussi à toutes les personnes seules, malades, tristes, deçues par la vie. A toute ma famille et amis, sans oublier Suzanne, Monique, Palmy et leurs familles, ainsi qu'à toutes les personnes qui viennent visiter mon blog.

AUGURIOS DE COROS

 

En espérant que l'année prochaine sera meilleure, tout peut changer rien n'est jamais perdu, bon courage à tous et "Bonnes Fêtes". Une petite pensée particulière pour nos chers disparus en ces périodes de fêtes.

NOEL1.jpg 

A PRESTU E BONAS

FESTASA DE NADALI A TOTTUSU

 

candela NATALE.gif


12:40 Publié dans Fêtes, Traditions | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : fêtes