Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/03/2017

"L'accabadora", le film de Enrico Pau

ACCABADORA.jpg

En 2010, j'ai fait une note sur "S'Accabadora la femme qui donne la mort", lorsque j'étais enfant dans le village à mes parents, j'ai assisté à un rite sur la mort qui m'avait beaucoup choquée (pas ce rite...), vous le lirez dans la note suivante :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2010/11/06/s-accabbadora-l-euthanasie-en-sardaigne.html

MICHELA MURGIA A LA COMÉDIE DU LIVRE A MONTPELLIER EN 2016

(elle a écrit le livre "Accabadora" elle est venue présenter ses livres,

le film n'a rien à voir avec le livre de Michela MURGIA)

1 DSCN4862.jpg

Voici la bande annonce officielle du film L'Accabadora, un film de Enrico PAU, il dit d'ailleurs que, même si ce sont des faits historiques, ils gardent néanmoins un aspect légendaire et visionnaire. Dans le film on y retrouve quelques acteurs sardes mais, les acteurs principaux sont italiens, le film est en italien et non en sarde. Le film va sortir dans les salles le 20 avril 2017. Enrico PAU est né à Cagliari (capitale de la Sardaigne au Sud) en 1956. Le film se passe à Cagliari en arrière plan, les bombardements 1943.

SYNOPSIS DU FILM :

A la fin des années 40, Annetta 35 ans, une femme solitaire et silencieuse, toujours habillée de noir, vit dans un petit village dans la campagne sarde. Elle garde un terrible secret du passé, elle passe ses journées dans l'attente d'un appel et, lorsque cela survient, elle ouvre un vieux sac contenant : una mazzuola in legno - sorte de marteau en bois, un vieux coussin et un petit miroir de poche cassé. A partir de ce moment là, quelque chose d’imprévu va l'amener à Cagliari (capitale de la Sardaigne) et lui changera la vie, en lui faisant découvrir qu'elle peut s'éloigner de son rôle de (Accabadora), c'est l'image de la tradition sarde dont le travail consistait à aider les mourants à partir lorsque les souffrances étaient insupportables. 

ACCABADORA ENRICO PAU.jpg

MON POINT DE VUE SUR LA QUESTION :

Je suis POUR L'EUTHANASIE, pourquoi encore au XXIe siècle laisser souffrir pour rien des êtres humains, les laisser mourir dans d'atroces souffrances. Ici en France mais dans d'autres pays comme l'Italie et tant d'autres... Il faudrait vraiment légiférer rapidement sur la question en mettant de bons gardes fous pour bien encadrer tout ça. Moi j'ai laissée un testament et mes volontés, en cas de problème grave, hélas ça peut arriver à n'importe qui et en une seconde tout peut basculer. Si vous n'avez pas laissé vos volontés, on ne sait pas qui prendras les décisions vous concernant, moi j'ai prévu (le plus tard possible...) bien évidemment ! 

J'ai suivi la fin de vie tragique de DJ Fabo qui a du quitter son pays l'Italie pour la Suisse pour accéder à une fin de vie médicalisée, HONTE A VOUS LES POLITIQUES ET A L'EGLISE CATHOLIQUE voir son histoire ci-dessous :

https://www.letemps.ch/opinions/2017/02/28/lhistoire-poignante-dj-italien-tetraplegique-venu-se-suicider-suisse

LE STAND AVEC LES LIVRES DE MICHELA MURGIA

à la Comédie du Livre à Montpellier en 2016

DSCN4745.jpg

J’ACHÈTERAIS LE DVD LORSQU'IL SORTIRA

POUR VOIR QUELLE EST SA VERSION

J'AI LU QUELQUES LIVRES SUR LA QUESTION

N'OUBLIEZ PAS LE 20 AVRIL 2017

LA SORTIE DU FILM

L'ACCABADORA 

 

08/03/2017

7e édition des Ritus Calendarum 2017 a Neoneli - Oristano

Cette année aussi va avoir lieu la 7è édition du tant attendu Carrasegare Neonelesu - Carnaval à Neoneli dans la province de Oristano, on l’appelle "Ritus Calendarum - Rite du Mois". En fait ce dernier défilé, va clôturer le carnaval avec un défilé de Masques Ethniques et Traditionnels de la Sardaigne.

CARNAVAL A NEONELI

A.jpg

Voir la sortie des premiers masques à Mamoiada qui ouvrent les festivités du Carnaval dans toute l'île à partir du 17 janvier de chaque année :

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/archive/2016/01/08/carrasegare-2016-a-mamoiada-carnaval-2016-a-mamoiada.html 

Voir ci-dessous les Groupes de Masques qui vont participer au défilé :

  • Sos Corriolos de NEONELI
  • Sas Mascheras ‘e cuaddu de NEONELI
  • Sos Thurpos de OROTELLI
  • Sas Mascheras a gattu e Maimones de SARULE
  • Su Sennireddu e S'Iscusorzu de TETI
  • S'Intibidu de ARDAULI
  • Tumbarinos Pro Loco de GAVOI

Le défilé des masques ethniques et traditionnels sardes, auras lieu le dimanche 12 mars 2017 à 15 heures 30, Place d'Italie à NEONELI. Puis à 17 heures, les festivités se poursuivront sur la Piazza Barigadu avec tous les masques traditionnels, Lucia COSSU présentera cette manifestation . Puis on poursuivra dans la soirée, les tant attendus bals, ou la population va pouvoir se régaler avec Salvatore CORDA à l’accordéon et l'organetto ci-dessous.

CASTELFIDARDO Accordéons Saltarello II 2 olive inférieure Organetto PAUL SOPRANOS diatoniques Sol tonalité

BONU CARRASEGARE A TOTTUSU

CUN TANTA ALLEGRIA

JOYEUX CARNAVAL A TOUS

AVEC BEAUCOUP DE JOIE

 

01/03/2017

ARTE, Carnavals - Barbagia Sardaigne, l'embrasement collectif

Carnevale Barbagia Sardegna.jpg

Si vous ne l'avez pas vu, voici un très beau documentaire qui est passé sur ARTE, il parle de ma belle île qu'est la Sardaigne (je ne suis pas de parti pris... NON PAS DU TOUT...), avec toutes nos traditions et nos fêtes. J'ai toujours aimé le Carnaval, c'est un moment de joie, de fête, de bonheur, des traditions des Sardes avec leurs masques d'un autre temps qui nous faisaient très peur gamins. Je suis fière d'appartenir à cette terre et j'adore nos us et coutumes, nos traditions ancestrales, nos racines, nos valeurs et notre riche Patrimoine.

Voici ci-dessous le documentaire sur ARTE :  

Un voyage sensoriel en cinq étapes dans le sillage du carnaval (Carrasecare en sarde). Au centre de la Sardaigne, dans l'enclave montagneuse de la Barbagia, le carnaval est l'occasion pour les villages d'Ottana et de Mamoiada d'ouvrir leurs portes aux curieux et de souder leurs communautés.

BOES ET MERDULES

(masques typiques de la ville de OTTANA)

CARNEVALE 1.jpg

Tandis que les hommes et les enfants préparent de grands bûchers, fabriquent les masques de bois et peaufinent les costumes célébrant leurs racines rurales, les femmes préparent des pâtisseries traditionnelles et ouvrent les maisons. Un mélange très particulier des générations qui forge l'identité de ces peuples des montagnes. (Source ARTE)

MAMUTHONES ET ISSOHADORES

(masques traditionnels de la ville de MAMOIADA)MAMUTHONES.jpg

VOILA CE QUE JE VIVAIS EN SARDAIGNE

J'EN AIT UN PEU LA NOSTALGIE...

BONU CARRASECARE A TOTTUSU