Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/09/2012

Stonehenge... ? Non Parc Archéologique de Pranu Muttedu à Goni

EN VOYAGE POUR CONNAITRE LE PASSE

LE BERCEAU DE NOS ORIGINES 

pranu mutteddu 2.jpg 

A quelques kilomètres du village de Goni, à une demi-heure de Cagliari vous pourrez admirer le "Parc Archéologique de Pranu Muttedu" qu'on appelle aussi (nécropole Pranu Mutteddu) un site dedié au culte des morts. Il s'étend sur près de 200 000 m² et abrite l'un des plus importants groupements de monuments de la préhistoire sarde, on l'appelle d'ailleurs la "Stonehenge Sarda". Les tombeaux sont tous numerotés avec des chiffres romains.

TOMBEAU N° IV LA TRIADE (menhirs en protection du tombeau)

7.jpg

Les fouilles dans les années 1980 ont révelé de très nombreux objets faits à la main dont la typologie et les modes de fabrication varient. Ceux-çi sont attribuables aux communautés de la culture Pré-Nuragique de Ozieri établies dans ce lieu et datent du néolithique récent (3 200-2 800 avant J. C.). Le site a été fouillée à de nombreuses reprises par le Professeur de Paléontologie et Antiquités Sardes à Cagliari monsieur Enrico Atzeni.

 

La présence de nombreuses tombeaux et menhirs fait penser à une utilisation du site relative à des rites funéraires et religieux liés au culte des ancêtres et des morts. Le complexe archéologique comprend la concentration des menhirs la plus importante que l'on connaisse en Sardaigne (environ 60, disposés par paire, en groupe ou en alignement).

LE TOMBEAU N° II - GRAND CERCLE

(il était le centre de la nécropole, il l'est toujours)

9.jpg

Cet ensemble de monuments se dresse sur une aire entièrement couverte de chênes séculaires et d'autres essences typiques du maquis médittérranéen. La combinaison de ces deux patrimoines, celui si rare et riches des monuments et celui des bois et de l'énvironnement, ainsi que la variété de couleurs et de parfums des nombreuses essences en continuelle floraison confèrent au site son originalité et son charme particulier.

CARTE DE LA SARDAIGNE (GONI)

pranu mutteddu 1.jpg

On peut y voir un alignement de 20 menhirs le long de l'axe Est-Ouest, probablement en référence aux astres et au temps en rapport avec le culte des ancêtres. On pense que certains rites, se déroulaient à l'occasion d'alignements astraux spéciaux, nos actuels Solstices d'hiver et d'été. En effet ils marquaient des échéances particulières pour les cultures agricoles, mais servaient aussi bien aux agriculteurs qu'aux bergers.

TOMBEAU PRECEDEE PAR UN ATRIUM MEGALITHIQUE

gonipranumuttedu87.jpg

Une série de cercles concentriques délimités par des blocs qui affleurent, on peut supposer qu'elle était utilisée pour des rites funéraires et des cérémonies religieuses. L'utilisation rituelle de cet étonnant complexe peut être confirmée par la présence de la "Tombe II" située dans le cercle le plus interne et par les nombreux menhirs qui se trouvent au centre et à la périphérie, isolés ou groupés.

ALIGNEMENT DE MENHIRS

3.jpg

Tombeau N° II - GRAND CERCLE

Ce tombeau devait constituer le centre de l'aire sacrée, elle est creusée dans différents blocs de grés transportés sur les lieux et placés suivant un plan complexe. Elle est formée d'une entrée, de deux cellules de forme semi-circulaire et de la tombe à proprement parler.

PRANU MUTTEDDU A.jpg

Celle-ci est elle-même composée d'une façade en forme d'exèdre et de trois éspaces internes, en partie creusés dans des blocs de grés et en partie construits avec des murets de pierres séches, auxquels on accéde par des portes disposées symétriquement.

DOMUS DE JANAS OU CASE DELLE FATE

(maisons des fées ou sorcières) 

gonipranumuttedu36.jpg

Ce parc de par son importance, est visité par beaucoup de scientifiques et de touristes du monde entier, mais aussi de personnes qui y ressentent un calme et une sérénité, une énergie positive très importante, d'ou le choix de l'emplacement des lieux sacrés par les anciens.

TOMBEAU N° II - GRAND CERCLE

8.jpg  

La présence de l'homme sur le territoire de Goni est attestée depuis le quatrième millénaire avant J.C. comme le montrent de nombreuses pièces retrouvées à l'emplacement du parc sur d'autres sites proches de l'actuel centre habité.

PRANU MUTTEDDU B.jpg

Il reste de l'époque nuragique le présence majestueuse du Nuraghe à une tour presque intact qui, du sommet d'une colline isolée, domine le village et ses environs en défiant les siècles. Les premièrs renseignements historiques qui témoignent de l'existence du village remontent à l'époque des "Giudicati" (les quatre divisions territoriales de la Sardaigne au Moyen-Age).

DOMUS DE JANAS EN SARDAIGNE N° 1

(maisons de fées ou sorcières)

Un village appelé "Villa de Gon" est en effet recensé dans la curatoria de Seurgus (une sous-division du Giudicato) appartenant au giudicato de Cagliari. En 1257, il passa sous le contrôle des Pisans puis fut annexé à la couronne d'Aragon, suite à la conquête du giudicato par les Aragonais.

OLIVIER.jpg

En 1348, le roi Pierre IV d'Aragon donna le fief de Villa à Don Guglielmo de Torres et dès lors, celui-ci fut administré féodalment par divers feudataires dont le dernier fut le duc de Mandas, jusqu'à la suppression du féodalisme en Sardaigne par l'édit de Charles Albert de Savoie le 21 mai 1836. 

DOMUS DE JANAS (maisons de fées ou sorcières)

10.jpg

Les "Domus de Janas" sont des lieux funéraires à la forme de grottes artificielles creusés dans la roche et qui affleurent au niveau du terrain. La tradition en Sardaigne voudrait oublier sa fonction première, en imaginant qu'elles étaient en fait des habitations de petites fées gentilles qu'on appelle "Janas" mais il y avait aussi des sorcières qu'on appelle les "Janas".

LES DOMUS DE JANAS ET LA TRIADE

A PLAQUETTES SORTIES POUR BLOG.jpg

Si vous vous trouvez dans le Sud de la Sardaigne pour vos vacances, je vous conseille absolument d'aller visiter cette nécropole que j'ai eu le bonheur d'aller visiter c'est un lieu enchanteur. Je vous conseille d'y aller au printemps car moi je l'ai visité au mois de juillet, la chaleur y est torride (j'ai eu un peu de mal il faisait vraiment trop chaud, pourtant j'adore le soleil et la chaleur).

DOMUS DE JANAS EN SARDAIGNE N° 2

(maisons des fées ou sorcières)

Au printemps la végétation est en pleine floraison et l'on découvre des paysages magnifiques avec une lumière dans le ciel magique, des odeurs, le printemps est magnifique en Sardaigne. On ressent dans ce lieu un bien-être ainsi qu'une sensation d'évasion loin de tout chaos, de tout bruit, j'ai passée un agréable moment malgré la chaleur étouffante.

LES JANAS (fées)

 

Bonne visite à tous...

A PRESTU...