Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/09/2010

PREGHIERA DELL'EMIGRATO (prière de l'Immigré)

a0.jpg

Voici un heureux hasard, un commentaire de Laura PALMAS me demandant la prière des émigrés, je j'avais téléchargé il y a quelques temps en attendant l'occasion de faire une note sur les émigrés comme  l'ont été mes parents, ces valises auraient pu être les leurs lorsqu'ils sont partis pour la première fois.

VALISES DES ÉMIGRÉS

A.jpg

Voilà je vais la dédier à Laura et à tous les Sardes de part le monde, à toutes les personnes qui ont quitté leurs pays pour une raison ou une autre en laissant tout ce qui comptait à leurs yeux, famille, amis, racines mais on garde toujours au fond de son coeur un manque.

PREGHIERA DELL’EMIGRATO

 

O Signore,
Tu che non abbandoni mai i tuoi figli,

Proteggi gli emigrati.

Hanno lasciato la propria terra,

Hanno percorso le strade del mondo, per dare pane ai propri cari.

Lontani dai monti, dalle colline e dalle pianure,
Sono andati nelle fabbriche, nelle miniere, nei cantieri e nelle campagne,
Delle terre straniere.

Con umiltà e sacrificio, sostenuti dalla Fede in Te,
Hanno costruito una vita nel rispetto dell’amore

Delle nuove genti incontrate.

O Signore,

Dona serenità e conforto alla loro lontananza.
Benedici coloro che sono tornati

Affinché possano godere,

Con le loro famiglie i frutti del loro lavoro.

Accogli nella Tua pace gli emigranti

Che ci hanno lasciato.
Tu solo potrai dar loro la vera ricompensa

Nella Casa del Padre.

Fa che nel mondo possa regnare la Pace

E i popoli si riconoscano come fratelli.

Le frontiere, tante volte attraversate dagli emigranti,

Siano una porta per incontrarsi

E non una barriera per dividersi.

Amen

AAAAAAAA.jpg

PRIERE DE L’EMIGRE

 

O Seigneur,

Toi qui n’abandonne jamais tes enfants,

Protège les émigrés,

Ils ont laissé leurs propres terres,

Ont parcouru les routes du monde, pour donner du pain aux êtres chers,

Loin des montagnes, des collines et des plaines,

Ils ont été dans les usines, les minières, les chantiers,

Et les campagnes des terres étrangères.

Avec humilité et sacrifices, soutenus par la foi en toi,

Ils ont construit une vie dans le respect de l’amour

Des nouvelles personnes rencontrées

O Seigneur,

Donne sérénité et confort, à leur éloignement,

Bénis ceux qui sont revenus,

Afin qu’ils puissent jouir,

Avec leurs familles des fruits de leur travail.

Accueille dans ta paix les émigrés,

Qui nous ont quittés !

Toi seul pourra leur donner la vraie récompense,

Dans la Maison du Père.

Fais que dans le monde puisse régner la Paix,

Et les peuples se reconnaissent tous frères.

Les frontières, tant de fois traversées,

Soient une porte pour se rencontrer,

Et non une barrière pour se diviser.

Amen

lignes qui tournent.gif

DES PARENTS LISENT LA LETTRE DE LEUR FILS QUI A EMIGRE

(portraits, village et gens de Borore)

EMIGRATI.jpg

TRADUCTION DE LA CARTE

 

* * * * * * * * * *

Une des pires choses de l'immigration,

Est l'éloignement d'avec sa famille.

Içi M. Pedru Ninu et Mme Felicina,

Père et mère de Anselmo Ninu,

Lisent la lettre de leur fils émigré.

EMIGRATI1.jpg

En Sardaigne beaucoup de villages fêtent les émigrés qui ont quitté leur terre, voici une plaquette sur cette fête à "TONARA" (pays du touron aux amandes). Ce gâteau est connu et apprecié depuis la nuit des temps par tous les Sardes. il fasait partie de toutes les fêtes de village avec les pois chiches et graines de tournesol grillés, un vrai delice, on les achetait dans un petit cornet fait avec du papier journal à l'époque.

On quitte l'île encore de nos jours...

524001_440163756000804_232466134_n.jpg 

Plaquette de la fête de l'émigré à Tonara : 

 

http://www.sardegnaturismo.it/documenti/1_121_20100810152451.pdf

 

5.jpg

 

 

Commentaires

Cette prière est pour les Sardes puisque j'en suis une mais aussi pour tous les émigres sans distiction.
Je supprime votre commentaire car je ne fais pas de publicité.
Merci.

Écrit par : Ornella | 15/09/2010

Je prepare un enieme voyage en sardaigne car habitant en corse, j'y vais souvent. j'ai decouvert par hasard vos Souvenirs et je dois dire que je suis eberlue pensant connaitre un peu votre ile. En ce qui concerne tharros, j'ai ressenti la meme nostalgie que vous, j'avais decouvert le site en 1982 avec ma mere, aujjourd'hui disparue aussi. Merci pour ce site, sa qualite, sa precision, et l'emotion qu'il procure. En corse, nous avons le meme sentiment d'etre des etrangers vis a vis de la france; des francais, oui, mais des corses!...on nous aime bien, mais on ne nous veut pas.Peu importe, la vie est belle tant que l'on peut voir de pareilles merveilles. Merci encore, Paul.

Écrit par : Paul BUTEAU | 17/09/2010

Cher Paul,
C’est sur vous etes pas loin de la Sardaigne les tarifs sont accessibles pour s’y rendre par les Bocche di Bonifacio. Merci pour votre commentaire ça fait chaud au cœur de voir que les gens aiment bien mon blog.
Moi j'ai résidée à Ajaccio (je dis toujours la Corse et la Sardaigne sont deux sœurs) ville que j'ai beaucoup aimé et beaucoup regrettée encore aujourd’hui, je suis toujours partante pour aller y faire un tour.
Merci à vous Paul et bon séjour à vous.

Écrit par : Ornella | 17/09/2010

Belle prière.
magnifique blog
amitées

Écrit par : Salvatore | 06/12/2010

Ciao Salvatore,
Merci beaucoup pour ton commentaire.
Amitiées.

Écrit par : Ornella | 06/12/2010

Merci pour ce magnifique blog . Et pour cette belle prière qui me fait penser à mes grands-parents partis de leur île chérie pour aller travailler en Algérie .ils n'ont malheureusement jamais pu y retourner !!! Merci encore.

Écrit par : céline | 28/03/2013

Bonjour Céline,
Merci pour votre commentaire, désolée pour vos grands-parents, ce fut hélas le cas pour de nombreux sardes ayant quitté leur île, leur terre, leurs familles et amis, leurs traditions qu'ils ont emportés avec eux et fait vivre ailleurs.
J'espère à bientôt.
A prestu.

Écrit par : Ornella | 28/03/2013

Les commentaires sont fermés.