Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/07/2010

CAGLIARI SES MONUMENTS (2eme Partie)

Je vais vous parler des monuments et de tout ce que l'on peut voir dans cette ville au passée chargée d'histoire, en effet les origines de CAGLIARI peuvent se voir sur les différents sites archéologiques disseminés un peu partout dans toute la ville.

L'AMPHITHÉÂTRE de CAGLIARI est le monument le plus important de la Sardaigne Romaine, il a été construit au II siècle après J.C. addossé à la colline qui domine la ville qui se prénomme "COLLE DE BUON CAMMINO", il était en partie creusé dans la roche et en partie construit, il pouvait contenir jusqu'à dix mille spectateurs qui s'asseyaient sur les gradins en y accédant par les différentes entrées.

Dans le Col de Buoncammino se trouve la prison de Cagliari, les cellules qui se trouvent au sud, ont la vue sur la mer car elle est sur les hauteurs de la ville, entre la mer et la prison il y a l'amphithéatre et les détenus peuvent entendre les concerts ou autre manifestation qui y a lieu. Cette prison fermerà en 2012 et sera transferé à UTA.

AMPHITHEATRE ROMAIN

THEATRE MONTAGE.jpg 

Outre les combats de gladiateurs, avaient lieu sur la scène des pièces mimées, dans les nombreuses fosses se trouvaient toutes les machineries sceniques utilisées comme fonds de scene lors des représentations.

De l'imposant monument elliptique ne reste de nos jours que la partie qui a été creusé dans la roche, mais on aperçoit quand même la grandeur que fût cet édifice. Lors de la saison estivale, l'amphithéâtre offre sa fascinante structure en partie couverte pour l'occasion à des concerts et spectacles très suivis par les Cagliaritani eux mêmes ainsi que des touristes.

Voici maintenant la "GROTTA DELLA VIPERA" (la grotte de la vipère) elle se situe pas loin du centre historique de Cagliari, c'est un hypogée funéraire (tombe creusée dans la roche). Elle fût dedié par le Romain LUCIO CASSIO FILIPPO entre la fin du I et le II siècle après J.C. à sa femme ATTILIA POMPTILLA suite à l'inscription trouvé à l'entrée.

GROTTA DELLA VIPERA

Montages.jpg

La légende raconte que son mari tombà gravement malade, sa femme prià les Dieux si ardemment qu'elle réussit à obtenir le salut de son mari en mourant à sa place.

Leur histoire a été reconstitué grâce aux incisions en Latin et en Grec qui décorent les parois de la grotte, son nom vient des deux serpents qui se  trouvent sur le fronton à l'entrée, ils symbolisent la vie éternelle et leur fidelité.

La grotte fait partie de la plus grande nécropole Phénicien-Punique encore existante dans le bassin Meditérranéen et dans le monde, elle s'entend sur toute la colline du même nom "NECROPOLE DE TUVIXEDDU" à l'intérieur même de la ville de Cagliari.

La façade est creusé dans la roche et reproduit un petit temple, à l'intérieur le mausolée est divisé en trois pièces, un vestibule et deux chambres funéraires, y étaient pratiqués le rite de l'hinumation ou celui de l'incinération, y ont été retrouvés 16 inscriptions en Latin et en Grec.

NECROPOLE TUVIXEDDU

TUVIXEDDU M.jpg

La "NECROPOLE DE TUVIXEDDU" signifie colline des petites fleurs, du terme Sarde TUVU qui veut dire calcaire marneux du aux nombreuses tombes creusés dans la roche calcaire.

Voici une vidéo lors d'une exposition au Musée Archéologique National de Cagliari sur le site et une petite partie des objets qui y ont étés découverts depuis plus de 10 ans de fouilles et de la mise en valeur d'un site unique.

NECROPOLE TUVIXEDDU

Les Carthaginois choisirent cette colline pour y enterrer leurs morts, on pouvait rejoindre les sépultures au travers d'un puits creusé entièrement dans la roche calcaire de deux à onze mètres de profondeur.

A l'intérieur du puits une petite ouverture introduisait aux chambres funéraires ou sépulcrales. Les chambres funéraires étaient finement decorées, ont  étés retrouvés à l'intérieur des amphores décorés aussi ainsi que des burettes ou l'on mettait des essences parfumées.

Sur les parois de la colline se trouve aussi une nécropole Romaine qui donnait sur la route à la sortie de la ville (aujourd'hui la rue s'appelle VIALE SANT'AVENDRACE).

Voici un site avec les plans des quartiers historiques de CAGLIARI et les monuments à visiter :

http://www.cagliaricentro.it/centrostorico.htm

Voici maintenant la "CITADELLE DES MUSEES" elle se trouve dans le centre historique de CASTELLO et se situe à Piazza Arsenale, c'est un complexe ou l'on trouve plusieurs édifices avec les plus importantes collections ainsi que des salles de congres ainsi que pour des expositions temporaires.

MUSEE ARCHEOLOGIQUE NATIONAL DE CAGLIARI

Dans ce lieu on peut y voir plusieurs musées comme le : 

  • Musée  archéologique national de Cagliari
  • Musée d'art siamois
  • La pinachotèque nationale etc, etc.

Le musée abrite sur quatre étages, beaucoup de matériel provenant des  fouilles dans toute l'île ça va de la préhistoire à l'époque médiévale en passant par le néolithique, la période nuragique, celle du bronze avec ses bronzetti, la période Phénicienne-Punique, l'époque Romaine etc.

Le musée d'art siamois expose une collection d'objets d'environ 1 300, principalement du SIAM qui ont étés recueillis et offerts par Stefano CARDU à la Mairie de Cagliari lors de ses différents voyages. On peut y observer de la porcelaine de l'époque Ming et Quing, armes, statues, monnaies et objets utilisés lors de cérémonies rituelles, très joli musée à voir.

LA VILLE DE CAGLIARI

On trouve aussi dans la citadelle des musées la Pinacothèque Nationale qui recèle quantité de tableaux des différentes écoles de peinture Sarde, des armes, des tissus et brodéries faites à la main, des outils de la vie quotidienne, des céramiques, des sculptures, des meubles en bois, des bijoux traditionnels ainsi que des pierres tombales.

http://www.pinacoteca.cagliari.beniculturali.it/index.php?it/1/home

Deux tours importantes qu'on appelle "LES TORRI GEMELLE" les tours jumelles pour la ville de Cagliari, sur un projet de l'architecte Giovanni CAPULA, la Tour de San Pancrazio en 1305 puis la Tour de l'Elephant en 1307 avec ouverture typiquement Pisane.

LA TOUR DE L'ÉLÉPHANT

montage elephant.jpg

La Torre dell'Elefante (la tour de l'éléphant) était considerée comme une des meilleurs constructions militaire du Moyen-Âge en Europe, en défense des invasions Mauresques et Génoises.

Son nom lui viendrait suite à la rue qui s'appelait RUGA LEOFANTIS (ruga en Sarde rue) et non à ce petit éléphant de marbre blanc sur le coté de celle çi qui symbolise la fidélité et le pouvoir. 

Elle est haute de 35 mètres est composée de quatre étages avec des planchers en bois, fermée des trois cotés en calcaire blanc extrait du Col de Bonaria, elle est ouverte vers l'intérieur du Château, il existe de nombreuses petites meurtrières utiles lors d'observations ou l'envoi de projectiles.

La porte conserve aujourd'hui encore la fonction d'entrée au quartier CASTELLO (quartier de Cagliari entouré de murailles) qui était défendue à l'epoque par différentes barrières, trois portails  et deux rideaux de fer en interdisant l'accès que l'on peut encore voir.

 

LA TOUR DE SAN PANCRAZIO

 

montage tour s pancrazio.jpg

On exhibait les tètes coupées des condamnés à mort à l'intérieur de la tour afin que le peuple Sarde (qui résidait en dehors de l'enceinte) sache le sort reservé en cas d'insurrection, c'est ce qui arriva au MARQUIS de CEA chef de révolte de la noblesse locale contre les Espagnols, en l'an 600, sa tète resta exposée pendant 17 ans dans la Tour en exemple.

La tour de San Pancrazio est aussi une tour défensive identique à la Tour de l'Elephant ayant les mêmes caractéristiques, elle est haute de 36 mètres et se trouve sur le point le plus haut  de Cagliari à 129 mètres, au Moyen Age c'était un observatoire pour guetter les armées et les bateaux s'approchant de la ville.

CAGLIARI... VIEILLE VILLE

Cette tour a été utilisée aussi comme prison, anciennement on y accedait par un pont-levis qui une fois traversé le fossé faisait accéder au quartier Castello.

Voici des ruines connues sous le nom de "VILLA TIGELLIO", c'est un complexe d'un quartier résidentiel de KARALES la ROMAINE (Cagliari la Romaine), sont actuellement visibles les restes de trois habitations separés par une petite ruelle d'un complexe thermal. Ont été retrouvés et conservés des restes du sol du caldarium (pièces ou l'on prenait des bains d'eau chaude ou de vapeur).

Les fouilles effectuées à diverses époques à partir de 800 avaient restitués des décorations murales ainsi que des mosaïques au sol de toute beauté, on avait donnée le nom des trouvailles de "CASA DEGLI STUCCHI" et "CASA DEL TABLINO DIPINTO" (le tablino était une sorte de cabinet de travail du patron de la maison reconnaissable dans les domus Cagliaritaines). Actuellement sont visibles des fresques, une partie de mosaïque polychrome.

RUINES DE LA VILLA TIGELLIO

VILLA TIGELLIO MONTAG.jpg

 Les monuments à Cagliari sont très importants je continuerais à vous en montrer d'autres dans d'autres notes.

Suite .../...

A PRESTU....

OLIENA VELLUTO.jpg
COSTUME OLIENA

 

 

Commentaires

Bonjour Ornella, merci encore pour cette très belle page d'histoire. Le BASTION... quel plaisir de monter là haut! il y a tant de choses à voir et quel panorama!... au loin QUARTU ST ELENA... son immence plage au sable chaud, ses rues annimées, son marché interminable le mercredi matin et ses habitants si accueuillants et chaleureux... Ce ne sont pas mes racines pourtant à chaques coins de rues j'y ais accroché mon coeur. MNIC

Écrit par : Monique | 20/07/2010

merci per i belli comenti della nostra sardegna
io non ho delle foto della francia ma e nel mio cuore come la sardegna
a si biri mellusu ciao palmerio

Écrit par : palmerio.mereu | 20/07/2010

Bonjour Monique,
Ravie de vous entendre on voit que vous aimez beaucoup, comme moi la Sardaigne "PARCE QU'ELLE LE VAUT BIEN".....
Moi aussi à Quartu j'y ait beaucoup de souvenirs, aller à la plage le long de Viale Colombo, au cinéma à l'époque il se trouvait "Via Marconi" pas loin de la Via Eligio Porcu ou on allait faire les boutiques. La piazza Sant'Elena lors de la fête locale ou j’ai assisté à un concert de Bobby Solo mon chanteur préféré, enfin des tas des beaux souvenirs.
C'est vrai que le marché est énorme et les gens sympas, j'aimais beaucoup cette ville.
A si torrai a intendi, bona continuazioni.
A prestu

Écrit par : Ornella | 20/07/2010

Caro Palmerio,
Grazie per il commento, é in Sardegna anche lei ? Ha abitato in Francia ?
Mi fa piacere vedere che anche i Sardi leggono il mio blog.
Faro una nota un giorno per far vedere la bella régione dove habito(HERAULT)la città di Montpellier con il mare vicino, gli stagni, i feniccotteri comme à Quartu St Elena, la montagna solamente à un'ora.
A si torrai a intendi cun pregeri.
Unu saludu a sa Sardegna

Écrit par : Ornella | 20/07/2010

cara ornella deu fortunatamente ci bivu mi praxiri su chi scrisi de sa sardegna
deu seu su connau de monique
po cantu riguardara sa francia ciappu biviu a picciocheddu e mesti aparrara in su coru qandu tengu sa possibilidari de andai ci andu mera cun presceri a si torrai a intendi prestu ciao palmerio

Écrit par : palmerio | 21/07/2010

Caru Palmerio,
Mi faidi meda pregeri chi ti praxada su chi scriu ma du pensu cun coru, connada tua Monique mi scridi ca esti meda cuntenta de bivi in Sardegna e tui puru tenisi meda fortuna de podi bivi in sa terra tua.
Speru ma pensu ca s'appa torrai a intendi tottu e dusu.
Speru ca no appu fattu troppusu sbagliusu scriendi su Sardu ?
A si torrai à intendi, unu saludu a Monique.
A prestu

Écrit par : Ornella | 21/07/2010

Cara Ornella e onique
E cun prexedi a porri cundividiri sa sardegna cun atrusu chi d'aprezzanta
Non du sciu chi Monica ti d'appi nau ma seusu andausu a burcei dei nui si porri biri mari e monti fantasticusu
Non andu mai a solu ma candu eniri conoscentisi de forasa mi fai presceri andai a fai unu giru e condividiri i bellezzasa de sa sardegna
mi fairi sempri presceri ligi i cumentusu chi faisi
A si intenti ciao Ornella e onique

Écrit par : palmerio.mereu | 23/07/2010

Caro Palmerio,
Mi faidi meda prexeri a mei puru de torrai a chistionai cun d’unu sardu, no du deppu scriri troppu beni ma pensu chi mi fazza cumprendi unu pagheddu. Appu liggiu chi cust'annu sa cerexia non e stada unu bonu annu cun su tempu malu, peccau e troppu bona.
Non Monique no mi d’adi nau, ma chi sesi andau a BURCEI aundi si bidi su mari e sa montagna babbu miu teniada un’arrogu de terrenu chi adi bendiu una pariga de annusu faidi, su paesaggiu e troppu bellu a biri, CASTEDDU cun su mari e sa spiaggia, QUARTU eccettera.
Graziasa po is commentusu chi mi lassaza mi fainti sempri pregeri.
A si torrai a intendi cun saludi.
Adiosu a unu compaesanu e saludusu a Monique.

Écrit par : Ornella | 22/08/2010

Bonjour Ornella
Comme mon beau frère j'ai toujours beaucoup de plaisir à lire tous ces commentaires qui nous parlent de notre chère Sardaigne que j'affectionne tout particulièrement. Pour moi, en quelque sorte, c'est- un hommage à mon très cher défunt mari qui a su me faire apprécier son Ile merveilleuse.Encore merci à tous et en particulier à Ornella et à Palmerio pour sa présence malgré la distance qui nous sépare (j'habite en France)? A bientôt; Ornella je suis heureuse de pouvoir communiquer avec une compaesana. Amitiés - MNIC

Écrit par : monique | 06/09/2010

Bonjour Ornella
Custu e su momentu de si presentai unu pacu de prusu deu seu quartesu tenemu 9 annusu qandu seu partiu cun sa famiglia in francia e seusu torrausu qandu di tenemu 16annusu appu frequentau sa scola francesa e dopu 45 annusu je me rapelle un peu de français dognia tanti ligiu riviste francese sa sardaigne e bella ma sa francia puru teniri postusu indimenticabilisi po mei e speru de ci torrai andai prestu nonostanti da biu qasi dogna di connara mia mi mancara a isa da scriu un'atra di ca mindivunti calendi i lacrimasa e non ci biu
A si torrai a intandi mellusu Palmy (Palmerio)

Écrit par : palmerio.mereu | 06/09/2010

Chère Monique,
Toujours ravie d'avoir un petit mot de ma "compaesana" tu as raison c'est un plaisir de voir tant de personnes qui se joignent à nous pour dire leur amour pour notre belle île.
J'espère à bientôt, bonne continuation à toi et encore merci.
je t'embrasse.

Écrit par : Ornella | 06/09/2010

Buona sera Palmy,
Cela me fait plaisir de te connaître un peu plus, moi mes parents ont construit leur maison à QUARTU en pensant revenir y vivre et y couler des jours heureux, mais la vie parfois se charge de nous enlever tous nos rêves (divorce des mes parents et décès de ma mère malheureusement). Moi j’en suis partie j’avais 18 ans avec des regrets et beaucoup d’espoirs.
Oui la France est très belle et a beaucoup d’endroits magnifiques je te donne l’adresse de mon autre blog sur mes visites que j'aime faire http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/
Tu auras l’occasion de revenir en vacances et passer de bons moments, seche tes larmes courage.
Mi faidi prexeri de ti conosci unu pagu de prusu deu babbu e mamma anti traballau tottu sa vida po tenni sa dommu (bendia) a Quartu e torrai in Sardegna penzionausu e bivi tranquillusu, ma sa vida si occupada de sindi bogai tottu i sognusu de una vida (divorziu e motti de mamma purtroppu).
Deu seu pattia tenia 18 annusu cun meda rimorsu e meda speranza, si sa Francia e meda bella e tenidi medasa postusu bellusu, ti scriu s’indirizzu de sattru blog qui tengu de postusu bellusu a biri http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/
Asa tenni s’occasioni de torrai in vacanza in Francia e passi momentusu bellusu, siccadi isogusu, coraagiu a tui.
A si torrai a intendi.

Écrit par : Ornella | 06/09/2010

Les commentaires sont fermés.