Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/01/2010

SU FOGADONI (LES FEUX) DE SAINT ANTOINE

Depuis des siècles dans toute la Sardaigne, a lieu entre le 16 et 17 janvier la fête de SAINT ANTOINE ABATE, en son honneur on allume de grands feux dont les flammes montent très haut dans le ciel, ils ont lieu dans les places des villages, dans les quartiers de chaque ville de la Sardaigne. 

Comment venir à SANT'ANTONIO ABATE :

http://maps.google.it/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=SANT'ANTONIO+ABATE+SASSARI&sll=40.310425,9.137878&sspn=0.929907,2.458191&ie=UTF8&hq=&hnear=Sant'Antonio+Abate,+Via+Manganella,+42,+07031+Castelsardo+Sassari,+Sardaigne&ll=40.915912,8.712587&spn=0.01521,0.038409&z=15

SU FOGADONI

fuoco.jpg

A MAMOIADA (NUORO) cette fête a une double connotation, ils fêtent SANT'ANTONIO et en même temps assistent à la première sortie de l'année des célèbres "MAMOUTHONES" et "ISSOHADORES" qui sont d'anciens masques typiques du CARNAVAL DE MAMOIADA, évoquant des personnages mystérieux ils lancent les festivités du début du Carnaval dans l'île.

Comment venir à MAMOIADA (NUORO) :

http://maps.google.it/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=MAMOIADA+NUORO&sll=40.216722,9.281407&sspn=0.245909,0.614548&ie=UTF8&hq=&hnear=Mamoiada+N%C3%B9oro,+Sardaigne&z=11

Le bruit sourd des CAMPANACCI (cloches), les masques sombres et terribles font peur, les hommes recouverts de peaux de brebis défilant avec leurs pas cadensés, dansant autour des feux dans une ambiance mystérieuse et troublante.

Cette manifestation annonce le début du Carnaval, pendant environ un mois les cloches de ces masques vont sonner durant leurs sorties, jusqu'à ce que l'hiver s'en aille et le printemps apparaisse avec toutes ses couleurs.

IS MAMUTHONES E IS ISSOHADORES 

Le rite du bûcher s'appelle "SU FOGADONI", c'est un rite Païen qui commence avec le ramassage des souches et du bois. Tout le village y participe, il peut arriver à une hauteur de 6 ou 7 mètres et sur son sommet on installe une croix faite d'oranges, le curé de la paroisse vient le bénir devant les habitants du village qui se retrouvent tous autour pendant toute la nuit.

Les braises du feu servant à rôtir des agneaux, cochons et saucisses qui seront distribués, outre le pain béni par le curé, des plats de "PASTASCIUTTA SARDA" des pâtes traditionnelles avec du  Pecorino Sardo sont servies à toutes les personnes présentes, c'est très convivial et joyeux.

Ils chantent et dansent tous autour du feu toute la nuit, en mangeant de la viande rôtie, du fromage des gateaux traditionnels, en buvant du bon vin, tout en alimentant le feu afin qu'il ne s'éteigne pas de la nuit. 

SU FOGADONI

tradizioni-sagre_santantonio.jpg

L'allumage du bûcher est precedé par le ramassage du bois des brindilles, des troncs, des grosses souches et dans les villages il existe une rivalité, c'est a celui qui utilisera la souche la plus grande, ou qui feras monter les flammes le plus haut.

En effet les flammes représentent les prières qui s'élèvent au ciel, les anciens regardaient aussi le sens de la fumée, ça leur donnait des indications pour l'année en cours concernant les récoltes si elles seraient bonnes ou mauvaises.

SAINT ANTOINE

s antonio.jpg

Lorsque le feu commence à s'eteindre on ramasse les morceaux de bois avec la suie et on noirci le visage de ceux qu'on aime et qu'on apprécie, c'est un signe de bons voeux, quelqu'un qu'on ne connaît pas peut vous le faire aussi, ne le prenez pas mal c'est une tradition.

Chaque quartier allume un feu avec un morceau de bois allumé pris du bucher que le curé a béni, certains en gardent un bout noirci comme un porte bonheur ou que l'on demande une grâce.

On lui attribue aussi d'éloigner le mauvais oeil, superstition et foi se mêlangent, les flammes brûlent toutes les mauvaises ondes qui rendent la terre stérile.

 A PRESTU . . . .

 

PERROTTI OSILO.JPG
FEMME DE SARDAIGNE OSILO SASSARI
PEINT PAR LE PEINTRE PERROTTI

 

 

18:58 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.