Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/04/2009

LEGENDES ANCIENNES

Je vais vous parler maintenant de quelques anciennes légendes SARDES, qui font peur aux enfants. En effet nos grands-mères par des belles soirées d'été, avaient l'habitude une fois le dîner terminé, de se retrouver avec leurs voisines devant les pas de porte afin de prendre le frais et de se reposer de leur journée de travail harassante.

Chacune prenait sa chaise en bois et commençait alors une soirée de contes et légendes à faire frémir les plus téméraires, nous enfants nous aimions bien les écouter malgrè notre peur sous un ciel magnifiquement étoilè. Les villages et villes n'étaient pas aussi éclairés à cette époque ce qui donnait un air encore plus lugubre, avec parfois les cris de la chouette (SA STRIA en SARDE).

SA STRIA (LA CHOUETTE) = OISEAU NOCTURNE

Dans certaines Régions de L'ITALIE, dont LA SARDAIGNE "SA STRIA" voulait indiquer les "SORCIERES". On disait qu'elle tuait les nouveaux nès dans leur berceaux leurs suçant le sang comme les vampires, ces croyances ont été maintenues dans l'île jusqu'à la seconde moitiè du 1 700.

Mais en même temps, LES SARDES attribuaient aussi des propriètés thérapeutiques, en brûlant le plumes et buvant avec de l'eau ses cendres, on avait un excellent remède contre la jaunisse.

presagio.jpg

Nous avons une sorcière avec un double aspect et divers pouvoirs, guérisseuse mais aussi assoiffée de sang de nouveaux nès, qui terrorise  une bonne partie du Nord de lîle et qui pouvait aussi transformer son corps même en objets afin d'arriver à ses fins.

La STRIA est présente aussi avec d'autres sorcières, elles travaille avec elles qu'une "LEGENDE" parle d'un procès d'une d'elles, qui condamnée au bucher va être justement sauvée par l'une d'elles. Encore de nos jours est présente un col granitique qui en conserve le nom, "SA PUNTA DE SA STRIA, VICINO A BUDDUSO" se trouve au NORD-EST de la SARDAIGNE et est renommée pour ses TOMBES DE GEANTS, DOLMENS, SES NECROPOLES DE "ISELLE" ET DE "LUDURRU" ainsi que son NURAGHE LOELLE.

Curiositès :

Les sorcières on les appelle aussi "IS COGAS", elles avaient une longue queue qu'elles tenaient bien cachée des regards des gens. Naturellement personne ne pouvait en être certain de les avoir vues, d'autant plus qu'elles s'habillaient avec de longues jupes jusqu'au pieds.

strega.jpg

C'était des êtres maléfiques qui avaient le pouvoir de se transformer en n'importe quel animal ou objet. Quand elles voulaient entrer dans une maison elles se transformaient en mouche, en chat et se promener sur les toits en attendant de trouver une fenêtre ouverte.

Les contes de sorcières étaient ceux preferés des grand-mères afin de séduire et de garder les enfants un peu turbulents, après le dîner pendant les longues soirées d'été  ou devant la cheminée les soirées d'hiver.

MOMMOTTI

Dans la tradition SARDE, le "MOMMOTTI" représente une représentation imaginaire qui était utilisé et l'est encore de nos jours en SARDAIGNE, afin de faire peur aux enfants. Parfois elle venait associée à un homme noir et obscur, ou alors à un méchant ogre qui vénait emmener les enfants qui n'étaient pas sages.

Lors des defilés pendant le CARNAVAL en SARDAIGNE on se souvient que, étant enfants des personnages comme par exemple "LA FILONZANA", tout habillés de noir avec des masques très noirs qui faisaient peur,sortaient du defilé afin de faire peur aux enfants, nous l'imaginions comme ça MOMMOTTI et arrêtions dés qu'on nous disait "attention MOMOTTI va arriver".  

SA MAMMA E SU SOLE

C'est une petite vieille recouverte d'un drap blanc, qui rode aux heures ou le soleil est le plus chaud, elle va à la recherche d'enfants désobéissants qui refusent de faire la sieste après le déjeuner.

Si elle les trouve, elle leur brûle le front les forçant au lit  avec une très forte fièvre et une cicatrice.

SA FILONZANA (FILEUSE)

Dans  sa main elle tient le fuseau et elle file continuellement un fil très fin. En fait c'est le fil de notre destin et elle seule le connaît et l'a dans ses mains. Elle est venue de noir et possède une bosse sur son dos tellement prononcée qi presque la coupe en deux. Elle a le visage couvert d'un horrible masque, méchante et ambiguë.

Que fait elle ? Elle file en continu et ce que les gens redoutent c'est que le fil qu'elle est en train de filer ne casse. Les gens ont peur d'elle    et la respectent mais ne l'aiment pas, elle possede une mauvaise renommé, même si personne ne sache d'où cela vienne. La nuit des temps peut être l'a vue venir au monde, mais les contes populaires "IS CONTUSU" n'en ont aucune trace.

SA FILONZANA

filonzana &.jpg

SA FILONZANA est un masque typique du CARNAVAL SARDE, très souvent elle apparaît à la fin du défilè, presque un avertissement après la joie, les rires de la fête.  

 Curiositès :

Certains disent que le visage macabre de SA FILONZANA, accompagnait les jeunes afin de faire une quète pendant la nuit du nouvel an, et  caque porte du village devait s'ouvrir en grand et offrir des fruits secs et des gâteaux.

La présence de "SA FILONZANA" devait assurer une bonne réussite de la quéte, mais pour ceux qui ne se montraient pas généreux, c'était inevitable  s'entendre dire des phrases ou des proverbes traditionnels de mauvais augure.

JANAS PICCOLE FATE (PETITES FEES)

Autres image importante de femme dans les legendes SARDES sont, les "JANAS" (piccole fate) ce sont des petites fées qui vivaient dans des trous creusés sur les rochers, dans des ruines de châteaux, des nuraghi et des "DOMUS DE JANAS" justement cela signifie "maison des fées", en fait c'étaient des tombeaux préhistoriques.

Elles sortaient seulement la nuit, afin que les rayons de soleil n'abîment leurs peau très blanches. Les nuits sans lune lorsqu'elles se déplaçaient pour aller prier prés des temples nuragiques, elles couraient sur les sentiers éscarpés et recouverts de ronces. Pour éviter les ronces,les JANAS devenaient lumineuses et cette clarté signalait leurs présences.

JANAS FEES)

danza_fate.jpg

Selon la légende, elles possédaient des metièrs à tisser d'or, des  pour la farine faits d'argent. Mais elles étaient aussi les gardiennes d'un immense trésor, fait d'or, de perles, de diamants et autres. Pour défendre ces richesses en étaient les gardiennes les "MUSCAS MACEDDAS", horribles créatures avec la tète de brebis, un seul oeil au centre du front, des dents pointues, des ailes courtes et un dard venimeux.

Les MUSCAS MACEDDAS se trouvaient cachés à l'intérieur d'une caisse, melangé à d'autres contenant le trésor. C'est pourquoi personne n'osait les ouvrir de peur d'ouvrir la caisse avec ces créatures, les libérant, voilà comment le trésor restait en possession des JANAS. 

Curiositès : 

Les JANAS accompagnaient leur travail avec un très beau chant, la mélodie se diffusait dans l'air et lors des nuits silencieuses elle encourageait les marcheurs solitaires et fatigués. Les domus de janas étaient des tombeaux, (celle-çi se trouve à NUORO A L'EST DE LA SARDAIGNE).

DOMUS DE JANAS (MAISONS DE FEES)

Domus_de_Janas_di_Maria_Frunza(Nuoro).jpg

Les DOMUS DE JANAS sont en réalité des sépultures préhistoriques, avec des pièces très petites, que la fantaisie populaire a transformè en maison de fées. Selon la légende les janas gardaient d'immenses trésors et lançaient des sorts, des fois en bien mais des fois en mal aux personnes qu'elles rencontraient.

FATA DI RIOLA

Dans la Région de ORISTANO (à l'ouest), existent diverses légendes liès aux domus de janas , parmi celles-ci, celle de la "FATA DI RIOLA". La JANAS de SINIS avait accueilli la prière d'un paysan en lui transformant une poignée de grains de blè en autant de vaches, lesquelles se multipliaient au fur et à mesure du temps passé.

fatina01.gif

Afin que la magie dure dans le temps, le paysan devait toucher les vaches et à son toucher, sur celles ci apparaissaient des taches blanches. Aujourd'hui encore les anciens raccontent, que les vaches qui ont des taches blanches descendraient du troupeau qui aurait reçu des sorts de la part des fées.

Cette fée était connue pour avoir d'énormes trésors qu'elle avait eu grâce à ses artifices magiques. On essayait souvent de les lui dérober et elle avait fait entourer son château d'un grand fossé rempli d'eau, laquelle elle même en était prisonnière.

Cette femme qui était magnifique, riche et puissante, était aussi de santé très fragile et l'on dit qu'elle serait decedée en ayant reçu une goutte de rosée.

PANAS PARTORIENTI

C'étaient les esprits de femmes decedés pendant l'accouchement et, elles revenaient temporairement dans le monde des vivants comme avant. Étant decedés dans un moment particulier de leur existence (consideré comme impur), elles étaient condamnées à laver les langes de leurs bebés pendant un temps qui pouvait varier de 2 à 7 ans.

Les panas pouvaient être vues aux intersections le long de ruisseaux, entre  1 heure et 3 heures du matin, en train de laver les langes et chanter une triste "NINNA-NANNA" (la ninna-nanna est une chansons très douce afin que les enfants s'endorment). Leur condamnation était  de ne pas parler absolument ou interrompre leur travail, si cela arrivait elles devaient recommencer leur peine des le début.

Par contre si elles venaient à être derangées par quelqu'un pendant qu'elles lavaient, les panas se vengaient en les eclaboussants avec de l'eau, qui  brulait comme du feu.

Curiositès :

Souvent les taches sur le visage , surtout des jeunes femmes, on les expliquait comme une vengeance des panas que l'on aurait derangés.

LUXIA ARRABIOSA (femme petrifiéé)

C'était une femme tellement riche mais très radine, elle possédait des terres, des champs de blè et elle en était tellement jalouse que, pour cette avarice elle fut punie par DIEU qui la figea en pierre elle et les objets qui lui appartenaient.

Aujourd'hui encore, il est possible de voir dans toute l'île des rochers aux formes bizarres, il s'agit de chevaux, d'outils pour travailler la terre etc.

Curiositès :

Dans le territoire de "SIRIS", se trouve une pierre que l'on appelle "SU PROCU DE LUXIA ARRABIOSA" (le cochon de LUXIA ARRABIOSA).

A "POMPU" il y a des pierres qu'on appelle : "SU PEI DE SU BOI" (le pied de boeuf), "SU  TUTTURU E SA CULLERA" (la louche et la cuillère) certains objets de LUXIA ARRABIOSA.

 Pour y aller : prendre la route (Strada Statale 131 dans la Région de ORISTANO en descendant vers CAGLIARI dans le SUD).

Qui avait il de vrai dans ces contes, on ne sait pas, mais les enfants les écoutaient avec attention et les apprenaient, on parlait des sorcières de génération en génération, de pays en pays et épouvantaient les enfants, parfois les adultes lorsque arrivait la mort d'un enfant, ou d'une jeune mère que l'on ne s'expliquait pas.

Il parait que la présence de "SANTU SISINO" c'était un SAINT qui protégeait les gens contre le diable et les sorcières, il avait à "VILLACIDRO"  (cette ville se trouve à 50 km de CAGLIARI SUD-OUEST), éliminé toutes les sorcières qui avaient la queue et se transformaient en mouche ou chat.

Pour les autres, plus que des sorcières c'étaient de vieilles femmes qu'on appelait sorcières et qui disaient "I BREBUS" (prières contre le mal afin de guérir les gens, mais qui pouvaient aussi faire des maléfices comme on disait avant jeter des sorts.

On mettait aussi les balais à l'envers pour conjurer les sort , ainsi qu'éloigner et protéger les maison des sorcières. Il y a tellement de  légendes anciennes en SARDAIGNE que, de temps en temps je vous en glisserais une.

A PRESTU . . . .

 

12:35 Publié dans Légendes | Lien permanent | Commentaires (0)

28/04/2009

SU NURAXI 'E CRESIA BARUMINI

BARUMINI

C'est incroyable, combien de tresors  cache encore notre SARDAIGNE dans ses entrailles. Un de ceux la est "SU NURAXI 'E CRESIA" , exceptionnelle découverte sous le palais des MARQUIS ZAPATA (c'étaient des Seigneurs qui ont regné pendant environ 5 siècles dans cette région).

Dans le quotidien de la SARDAIGNE, "L'UNIONE SARDA" du 26/07/2006, l'envoyè spécial du journal LELLO CARAVANO, écrivait : "DANS LA MAISON DES MARQUIS ZAPATA VOIT LE JOUR UN MONUMENT D'ENVIRON 3 500 ANS".

PLAN DES SOUS-SOLS DU PALAIS ZAPATA

planimetria-copia SA CRESIA BARUMINI.jpg

 

Car en effet il ne se trouve pas à l'air libre mais, après avoir descendu quelques escaliers nous nous retrouvons en arrière  dans le temps. On entre dans un palais qui date de la fin 500 et  l'on se retrouve 3 500 années en arrière. Un bond qui va du MOYEN AGE A L'ÂGE DU BRONZE.

Pendant plus de cinq siècles, le Palais ZAPATA a été le gardien d'un des plus fascinant secret de l'archéologie de l'île, dans son sous-sol a été preservé un autre palais, bien plus ancien edifié 1 500 ans avant Jésus Christ.

PALAZZO ZAPATA

ZAPATA ARCHES.JPG

Un géant de 3 tours, la plus haute touchait les 20 mètres environ, chambres, couloirs, murs, un puits que l'on rejoignait avec un petit escalier en pierre ainsi que des cours intérieures en très bon état de conservation.

INTERIEUR DU PALAZZO ZAPATA

AZ-Noce-3838-copia.jpg

Pendant 16 ans les archéologues ont fouillé les sous-sols de ce beau palais habité jusqu'au début des années 1980, par la Marquise CONCETTA ZAPATA. Aujourd'hui le mystére est  presque totalement devoilé.

INTERIEUR DU PALAZZO ZAPATA

2 INTERNO-SU-NURAXI-E-CRESIA.jpg

Grâce à des passerelles et sols en verre le coup d'oeil est exceptionnel. On traverse ce palais et l'on a une vue magnifique sur les tours, les couloirs, les passages souterrains de ces pierres anciennes.

Le découvreur du monument le plus imposant et le plus visité, fit l'éloge de cette civilisation qui a laissé autant de témoignages mais aucune trace d'écrits. Il a affirmé "NOUS NOUS SOMMES CE QUE NOUS AVONS ETE, COLLES A LA ROCHE COMME LES HUITRES, SI LES ROCHES N'ÉTAIENT PAS LA NOUS NE SERIONS PAS LA".

Comme celles inscrites a l'entrée du site de SU NURAXI, en ITALIEN, en FRANCAIS et en ANGLAIS et évidemment en SARDE, "IS NURAGUS FUNT SA SIENDA DE UNA CIVILIDADI MANNA E ANTIGA" qui veut dire "LES NURAGES SONT L'HÉRITAGE D'UNE CIVILISATION GRANDE ET ANCIENNE" d'aprés une traduction de GIULIO PAULIS qui étudie les langues et dialectes.

Mais le musée présente une autre surprise, un autre trésor à disposition de la communauté. Il a été recuperé par Maria Rosaria LAI et Patrizia MAMELI qui font partie des bureaux des archives de CAGLIARI. Aussi à la disponibilité de Lorenzo ZAPATA, arrière petit-fils du dernier Marquis, qui ont fouillé les archives de la famille dont, 66 parchemins, actes notariès, documents en totalité 10 000 cartes.

Du MOYEN AGE au peuples de bâtisseurs, de savants artistes-artisans capables de forger les merveilleuses statues en bronze. Tout cela est raconté et exposé dans ce palais devenu le gardien de l'histoire de 3 500 ans en arrière, ou l'on peut admirer un puissant NURAGE BLANC, construit en ARENARIA (roche constitué de sable et ciment), au lieu du basalte habituel dont les autres sont édifiés. Ici, à BARUMINI, ou les pierres racontent de fabuleuses histoires.

BRONZETTI SARDI (GUERRIERS EN BRONZE)

BRONZETTI GUERRERI SARDI.JPG

Nous sommes devant une des plus grandes tours jusqu'à aujourd'hui connues, et aussi l'une des plus importantes découvertes archéologiques des 20 dernières années affirme l'archéologue Giorgio MURRU il est aussi le coordinateur du Pôle Musée qui est en train de prendre forme, et grâce à son dévouement est amené à devenir un des plus important de l'ïle.

Les travaux de rEstauration sont presque terminés. A partir de l'entrée le premier  coup  d'oeil sur le site est très suggestif, le musée historique, les archives, l'ethnographie avec le laboratoire et les détails sur la restauration sont une très belle réussite.

En SARDAIGNE il existe environ 7 000 NURAGI, symbole de la civilisation NURAGIQUE, plus ou moins bien conservés dont voici une liste des plus beaux à aller voir.

Je vous parlerais d'autres sites à visiter par une belle journée de soleil, le ciel bleu, la mer turquoise, les vacances les rires des enfants enfin le paradis quoi, le bonheur d'être totalement depaysé !

A PRESTU . . . .   

 

 







.

    27/04/2009

    VILLAGE NURAGIQUE DE BARUMINI

    BARUMINI

    BARUMINI est un petit village à 60 km de CAGLIARI sur la route (STRADA STATALE 131), trés riche en vestiges archéologiques, les NURAGHI sont l'expression architecturale et symbolique des anciennes civilisations de la SARDAIGNE, exceptionnels monuments ces constructions oscillent entre, des bâtiments défensifs et bâtiments d'habitations.

    ITINERAIRE POUR ALLER A BARUMINI

    http://maps.google.com/maps?f=d&source=s_d&saddr=...

    Le VILLAGGIO NURAGICO DI BARUMINI "SU NURAXI" est l'exemple le plus complet et le mieux conservé de NURAGES en SARDAIGNE.

    SU NURAXI A BARUMINI VUE PANORAMIQUE VILLAGE

    Paronamica.jpg

    Un site magnifique qui est classé au PATRIMOINE MONDIAL DE L'U.N.E.S.C.O., à visiter afin de connaître un village qui remonte à l'époque NURAGIQUE, tel qu'on peut encore le voir aujourd'hui.

    Le majestueux NURAGE central entouré d'un grand village qui a été occupé durant presque 2 000 ans, du 1 600 AVANT JESUS CHRIST environ, jusqu'à la fin du III siècle APRES JESUS CHRIST en pleine période ROMAINE.

    VILLAGGIO "SU NURAXI" A BARUMINI

    Su%20Nuraxi%20B.jpg

    A l'origine le village était constitué de 5 tours, une centrale, et 4 tours latérales unies par des murs rectilignes, à l'intérieur desquels  se trouvait la cour interne avec un puits qui avait sa propre source, encore active aujourd'hui.

    RECONSTITUTION DU VILLAGE DE BARUMINI

    BARUMINI COMPLETO RICOSTITUZIONE.jpg

    Des blocs de pierres, tombés des positions initiales, furent retrouvés en grande quantités, pendant les fouilles du NURAGHE et sont actuellement exposés, partiellement remontés le long de la clôture de l'aire archéologique.

    Dans le village  le maisons les plus intéressantes son celles que l'on peut dater de l'âge du FER, soit aux IX, VIII et VII siècles. Elles sont caracterisés par un plan complexe et irrégulier, centrée sur une cour centrale sur laquelle s'ouvrent différentes chambres, ont peut reconnaître la cuisine, ou se trouvait le four qui est encore en l'état de nos jours.

    Dans ce groupe d'habitations très intéressantes, on peut y voir deux habitations  dans un environnement circulaire doté d'un banc en pierre le long du périmètre, avec dans son centre un grand bassin de pierre qui devait être utilisé pour les besoins domestiques concernant le culte de l'eau.

    banchi nuraghe.jpg

    Intéressante aussi l'habitation qui servait lors de réunions, on peut la dater de la même période et elle est caractérisé par le périmètre circulaire avec, la aussi le banc circulaire en pierre et sur les parois de petites niches.

    Pendant la période ROMAINE cela a aussi servi de lieux de sépulture, comme en témoignent de nombreuses tombes avec leurs offrandes aux défunts, qui on été mises à jour lors de fouilles à l'intérieur de la structure, et notamment dans la cour interne qui à cette époque était déja enterrée jusqu'à une certaine hauteur.

    Je vais vous parler dans une autre note, toujours à BARUMINI des sous sols du PALAIS ZAPATA dans le village ou ont été découverts d'autres vestiges que l'on peut visiter, ça s'appelle " NURAXI 'E CRESIA" c'est à dire le NURAGE DE L'ÉGLISE.

    SU NURAXI 'E CRESIA

    SU-NURAXI%27-E-CRESIA-INTERNO.jpg
     
     
    Un autre site extraordinaire à voir, qui nous ramené à des milliers de siècles en arrière pour ceux qui aiment que les pierres racontent leur histoire c'est un bond en arrière très instructif.

    A PRESTU . . . .

     



     

    25/04/2009

    VISITER DORGALI

    Puisque je vous ait parlé de quelques vins sur DORGALI je vais continuer en vous parlant de la bauté des paysages de ces villes, ce  que l'on peut y voir et ce que l'on peut y faire.

    ITINERAIRE POUR ALLER A DORGALI

    http://maps.google.com/maps?f=d&source=s_d&saddr=...

    DORGALI (région de NUORO)

    Le territoire de DORGALI est un vrai paradis pour les amateurs de sports liès à la nature. Le climat doux et temperé assure les pratiques sportives une grande partie de l'année. 

    DORGALI

    dorgali 2.jpg

    Elle est aussi consideré comme la capitale de l'artisanat et surtout du tourisme grâce à son environnement naturel et à sa renommée touristique de ses côtes "CALA GONONE", à partir de laquelle on peut rejoindre les plus belles criques le long de la côte du "GOLFE D'OROSEI", voir carte souligné en noir à L'EST.

    DORGALI OROSEI.GIF
     
    L'artisanat, l'agriculture, l'élevage et le tourisme sont les points forts de l'économie DORGALESE qui est caracterisée par l'intégration et les liens qu'entretiennent les divers secteurs économiques. Ne renonçant jamais au savoir-faire et aux traditions.
     
    Savoir et fantaisie se retrouvent dans les laboratoires artisanaux, ils sont specialisés dans les différents types de travail tels que, la céramique, les tapis, les peaux, les couteaux, le bois et les bijoux avec la filigrane.
     
     
    BIJOUX EN FILIGRANE
    BIJOUX SARDE.jpg
     
    Le tourisme a contribuè à la conservation d'activités et d'anciens métiers, les nouvelles générations d'artisans aussi dans le respect des formes classiques, ont contribuè à de nouvelles formes d'artisanat originales avec des styles très expressifs. 
     
    A DORGALI vous pourrez voir de nombreux sites archéologiques préhistoriques aux alentours du pays, ainsi que deux musées celui de l'archéologie et un musée dediè à SALVATORE FANCELLO, un jeune céramiste decedé pendant la deuxième guerre mondiale.
     
    Dans les montagnes aux alentours du village il "SUPRAMONTE" une chaîne de montagnes à l'intérieur desquelles des monuments naturel tel que "SU STERRU" dans la "GOLA DI GORROPU" avec ses parois de 270 metres est parmi les canyons les plus hauts et les plus étendus D'EUROPE.
     
     
    Beaucoup de grottes aussi à admirer, des MENHIRS imposants, des DOMUS DE JANAS (maison des fées), des DOLMENS en basalte ou en pierre calaire,  les majestueux NURAGHE à l'aplomb sur la mer ou sur les cimes des montagnes, les villages de l'âge du bronze  et aussi d'elegantes TOMBE DEI GIGANTI (tombes des géants).
     
    Cette aire de montagne est un des temples des personnes qui aiment la nature, le TREKKING, la faune et la flore sauvage (il n'est pas rare de apercevoir des MOUFLONS).
     
    MOUFLONS
    MUFLONI.jpg
     
    Il y a aussi dans un gigantesque gouffre du Monte Tiscali, les ruines du "VILLAGGIO NURAGICO DI TISCALI" (bien indiquè et fleché), elles se trouvent à l'intérieur d'une cavitè d'origine calcaire, le village était composé d'une centaine de cabanes.  Ces cabanes étaient rondes en pierre avec des portes et des toits en bois de genévrier. Il date de 535 Avant Jésus Christ et l'on pense que les habitants s'étaient cachés la pour fuir les invasions ROMAINES.
     
    Il se trouve dans la région de NUORO  et l'entrée du gouffre avec ses parois abruptes et le terrain accidenté étaient une protection naturelle. Après une marche d'un peu plus d'une heure avec un peu plus de 400 m de denivelé, on arrive dans un site qui n'a pas une trés grande importance archéologique, mais la beauté, l'exceptionel intérêt naturel du site, en font un des plus beaux endroits de la SARDAIGNE, mais ily en a tellement !
     
    RUINES DU VILLAGE NURAGIQUE DE TISCALI
    TISCALI NURAGICO.jpg
     
    A l'entrée nous sommes accueillis par un gardien qui nous raconte l'histoire de ce site particulier. Il faut payer un ticket d'entrée, bizarre si loin de la civilisation mais après on comprend pourquoi, en fait cela aide à protéger ces pauvres pierres mais précieuses et ces immenses arbres qui sont la depuis des siècles. 
     
    RUINES DU VILLAGE NURAGIQUE DE TISCALI
    dorgalivillagioatiscali.jpg
     
    La visite se déroule le long d'un parcours circulaire qui permet d'apprécier les restes du village, reduits en cumul de décombres effectués par des pilleurs clandestins à la recherche d'inexistants trésors. Les dimensions de la cavité qui a essayé de protéger le site, ces grandes parois surplombantes qui jusqu'à un siècle avaient réussi à les cacher aux yeux et à la cupidité de ceux qui l'ont détruit. Restent les description de ceux qui ont pu voir ce site extraordinaire, de vieilles photos, quelques murs encore debout et leurs beauté du paysage.
     
    VILLAGE DE TISCALI
     
     
    La magie de ces espaces est tellement forte qu'on peut recréer devant nos yeux une après l'autre, toutes les constructions, les murs d'enceintes, les vasques afin de récuperer l'eau si précieuse qui filtre goutte par goutte des rochers, les habitants et les animaux qui pouvaient y vivre à cette époque.
    C'est vraiment une visite à faire dans le passé de cette île si riche de son histoire et si belle de par ses paysages merveilleux.
    A PRESTU . . . .
     

     

    24/04/2009

    RAPPEL GASTRONOMIE

    C'est vrai j'avais oubliè de situer les endroits ou l'on pouvait trouver les produits dont je vous ait parlé dans la note précédente et j'y remédie maintenant, veuillez m'en excuser.

    Voici une carte de la SARDAIGNE avec les noms soulignés en rouge ou se situent les villes citées, vous pourrez les visualiser facilement.

    DORGALI OLIENA.JPG

    CAGLIARI est la capitale de la SARDAIGNE et se trouve au SUD-EST.

    ALGHERO elle se trouve dans la Région de ORISTANO à L'OUEST.

    SASSARI se trouve au NORD-OUEST.

    OLIENA & DORGALI se trouvent dans la Région de NUORO à L'EST.

    A PRESTU . . . .

     

     

     

    23/04/2009

    GASTRONOMIE SARDE

    SARDEGNA ISOLA GASTRONOMICA.jpg

    Voilà passons un peu aux choses sérieuses à savoir, qu'allons nous manger et boire en SARDAIGNE ? Il n'y a que l'embarras du choix, les SARDES sont un peuple qui adore la bonne chére et le bon vin, les repas de famille sont très attendus par tous il y a de très grandes tablées avec beaucoup de joie  et de rires.

    GAMBAS HUILE D'OLIVE AIL ET PERSIL (au feu de bois)

    A 55.jpg

    J'ai des souvenirs d'enfance très heureux et joyeux, des rires d'enfants mon grand père alors agé, ronchonnait parce qu'on faisait du bruit et se mettait en colère, ma grand mère qui essayait de le calmer.

    FLEURS DE COURGETTES FRITES

    ZUCCHINE.jpg

    Des réunions dans la maison familiale des grands parents cotè paternel, (cotè maternel ils étaient decedès en 1960 et 1968) de grands répas avec de grandes tables dressées sous le figuier dans le jardin avec mes oncles, tantes, cousins cousines, nous étions très nombreux lors des réunions familiales animés ou pour les fétes du village  on se retrouvait tous.

    Ça parlait fort comme seuls les Italiens savent faire, avec de grand gestes de grandes rigolades chacun racontait la sienne, des légendes qu'on  aimait écouter mais qui nous faisaient peur, on parlait de la vie du village, des fêtes enfin bref de très trés bons souvenirs d'enfant.

    ANGUILLES EN SAUCE

    ANGUILLES.jpg

    A table c'était toujours de bons petits plats, j'aimais beaucoup voir ma mère, mes tantes et oncles s'affairer afin de préparer qui la sauce, qui les pâtes, les hommes faisaient le feu et faisaient cuire la viande, nous les gamines nous mettions la table.

    LIQUEUR DE MYRTHE

    mirto 1.jpg

    Et on se retrouvait tous autour de la table la viande de "PROCEDDU SARDU" (porcelet) cuit au feu de bois, les fameux "CULIRGIONIS" (RAVIOLIS SARDE) les bouteilles de vin pour les adultes et la limonade avec un peu de vin pour la colorer pour nous enfants, on étais heureux, ensuite nous attendions les gâteaux traditionnels tels que "AMARETTI, BIANCHINI, PARDULAS, etc".

    MUSCAT DE SARDAIGNE ET GATEAUX

    moscato dolci cagliari.jpg

     Je vous parlerais de ces gâteaux un peu plus loin , et si vous êtes sages j'y mettrais des recettes typiques que vous pourrez réaliser vous même, ainsi que des adresses ou vous pourrez trouver tous les produits typiques de la SARDAIGNE en ligne.

     Les caractéristiques de  la gastronomie SARDE sont ses saveurs très savoureuses, arômes forts et produits bio. Des plats de tradition millénaire liès aux méthodes AGRO-PASTORALES et aux produits de la mer.

    PROCEDDU SARDU (PORCELET)

    talleri de proceddu.jpg

    Dans un repas typique SARDE il ne faut pas penser à garder sa ligne et il est trés facile de dépasser le nombre de calories dont nous avons besoin, mais quel "REGAL " ! Pour le régime on verras plus tard . . . . 

    Nous débutons par les hors d'oeuvres : nous allons commencer avec des produits typiques du "SULCIS  et de la BARBAGIA" comme la saucisse de porc ou de sanglier vieillie, accompagnèe avec le "PECORINO STAGIONATO" (fromage de brebis vieilli) avec du "PANE GUTTIAU" qui n'est autre qu'un type particulier de pain assaisonée d'huile d'olive et sel.

    PAINS DE CEREMONIE

    pani di cerimoia.jpg

    Il y a différents types de pains pour les fêtes, pour les mariage pour les naissances ou pour les décès. Lorsque l'on dit la messe on donne une fois celle-çi terminée, une petite boule de campagne en l'honneur du défunt (j'expliquerais dans une autre note certaines anciennes traditions).

    IS COCCOIS (PAIN)

    Is Coccoisi.jpg

    On pourrait continuer avec i "MALLOREDDUS" à la sauce tomate à base de sanglier avec beaucoup de PECORINO typique de CAGLIARI ou encore, "IS CULIRGIONES" (de gros raviolis avec une farce de pommes de terre avec beaucoup de PECORINO.

    IS MALLOREDDUS (LES GNOCCHIS A L'ANCIENNE)

    MALLOREDDUS.jpg

    Si vous aimez les plats de la mer, le hors d'oeuvre par excellence est "LA BOTTARGA" (définie comme le caviar SARDE) ce sont des oeufs de thon ou de muges, écrasés salés et laissés sécher, pour le plat un bouillon "FREGOLA" à base de coquillages dite "FREGULA CUN COCCIULA". Ou alors pourquoi ne pas goûter aux langoustes typiques de ALGHERO, ainsi qu'aux muges et anguilles faites à la braise c'est vraiment délicieux, la mer offre aussi tellement de possibilités en cuisine.

    ANGUILLES ET MUGES AU FEU DE BOIS (j'adoreeee)

    muggini e anguille.jpg

    On peut se régaler aussi avec les oursins accompagnés par un petit vin blanc frais. Ou alors aussi trés renommée la "ZUPPA GALLURESE" à base de pain et de fromage.

    RICCI (OURSINS)

    ricci di mare.jpg

    On y consomme beaucoup de viande rôtie au feu de bois  ou cuisinés de différentes façons tels que, porcelets, agneaux, chevreaux et brebis, rien que d'en parler j'en ait l'eau à la bouche, ces produits sont typiques de la SARDAIGNE car il y a beaucoup d'élevages à l'intérieur des terres ou cela reste une des activités principales. Vous pouvez aussi si vous aimez vous aventurer à gouter aux escargots preparés à la sauce tomate  à SASSARI, délicieux.

    SIZIGORRUSU (ESCARGOTS EN SAUCE)

    LUMACHEsugo sassari.jpg

    Le tout bien entendu arrosé d'un excellent vin avec beaucoup de corp tels que "SU CANNONNAU" de DORGALI  OU DE OLIENA, "LA MONICA" de SARDAIGNE OU alors "IL NEPENTE" d' OLIENA juste quelques exemples mais je vous parlerais des vins dans une autre note.

    SU CANNONNAU

    CANNONNAU DI SARDEGNA.jpg

     Les fruits sont exclusivement de saison et on les mange afin de se rafraîchir un peu l'estomac, alors que le café sert à réveiller celui qui se sent un peu alourdi par le repas ou qui commence à subir les effets du vin bu.

    Dernièr plat auquel on ne peut vraiment pas résister, ce sont les gâteaux traditionnels. Presque toute bonne SARDE qui se respecte, sait faire ces différents gâteaux et les recettes et tours de main se transmettent en héritage de mères et filles, une belle "SEADAS" une sorte de gros ravioli farci de (fromage frais ou crème anglaise) aromatisé avec de l'ecorce de citron, frit et servi avec du sucre ou du miel.

    DOLCI CAMPIDANESI.jpg

    Pendant que l'on déguste les gâteaux ce serait vraiment dommage ne pas goûter un petit verre de "MALVASIA" de BOSA, un vin blanc à dessert consideré comme un des meilleurs de toute LA BOTTE ITALIENNE. A la fin un petit digestif devient obligatoire, et on peut choisir entre une crème de citron dite LIMONCINO, de la liqueur de MIRTE blanc ou rouge ou si vraiment vos voulez digérer rapidement, un petit verre du très reputé FILU'E FERRU (EAU DE VIE).

    DOLCI.jpg

    Évidemment ce n'est pas un repas normal quotidien, mais en SARDAIGNE chaque occasion est bonne pour organiser un repas ou la joie est celle de se retrouver et de faire honneur aux plats. C'est pour ça que les personnes qui peuvent encore le faire continuent a avoir des produits biologiques, par exemple dans le village à mon pére on fait pousser ses légumes, on a ses fruits cerises, pommes ou poires, raisin, on cultive sa vigne, on continue à fabriquer et à vendre son fromage, certaines femmes continuent à faire le pain à la maison aux oignons, à la tomate, à la noix aux figues etc, les pâtes fraîches, les gâteaux, c'est encore fait traditionnellement avec de bons produits.

     
    FRUTTINE A TONARA.jpg

    Il y a encore beaucoup de restaurants qui proposent  le "MENU TYPIQUE SARDE" n'hesitez pas et surtout l'accueil qui y est fait est quelque chose à vivre qu'on ne peut décrire, il faut aller sur place pour le ressentir. Alors vos valises sont prêtes, j'espère vous avoir donné envie d'aller goûter tous ces plats mais ceci n'est qu'un tout petit aperçu de la réalité, il y a tellement de plats typiques.

    Je vous parlerais la prochaine fois des gâteaux et vins de la SARDAIGNE plus en détail.

    A PRESTU . . . . .

     

     

    22/04/2009

    LA SEMAINE SAINTE EN SARDAIGNE


    La semaine Sainte en SARDAIGNE est une féte unique et vraiment émouvante. Des siécles de traditions d'origine ESPAGNOLE se confondent avec d'anciennes traditions mystiques et religieuses locales (Campidanesi, Logudoresi, e Barbaricine) et vont donner lieu à des rites, processions des 7 Mystéres. Les 7 Mystéres sont 7 statues portés en procession dans la ville (voir vidéo).

     SEMAINE SAINTE A ALGHERO

      

    CAGLIARI

    La semaine Sainte à CAGLIARI se déroule avec des rites d'un réalisme incroyable tels que, "SU SCRAVAMENTU" c'est l'enlèvement de Jésus de la croix, et "S'INCONTRU" la rencontre de la statue de Jésus avec celle de la Vierge Marie sa mére, dans les rues des villages ou villes de la SARDAIGNE ou toute la Semaine Sainte est feté.

    CAGLIARI PALAIS DE LA MAIRIE

    CAGLIARI.jpg

    Un rôle tout particulier est dévolu aux CONFRERIES qui s'occupent des statues et défilent lors des processions dans leurs costumes, en chantant des chants réligieux en LATIN et en SARDE, lesquelles origines remontent au MOYEN AGE.

     PROCESSION DES 7 MYSTERES

    2334341965_3d92c4bb98.jpg

    A CAGLIARI PAQUES (on l'appelle en SARDE "PASCA MANNA"  Paques Grande car il y a aussi "PASCHIXEDDA" qui est Pâques Petite qui est NOEL). Elle s'ouvre  le vendredi qui précède le dimanche des "PALMES" jour ou l'on amène les palmes et brins d'oliviers à l'église les faire bénir et on sort les statues des Saints en procession des sept églises du centre historique de la ville.

    Le mercredi Saint est le moment ou les CONSOEURS DU SAINT CRUCIFIX habillent de deuil la statue de la VIERGE MARIE. Le vendredi Saint toute l'île est en deuil, à CAGLIARI défilent de l'église de SAN GIOVANNI jusqu'à la Cathédrale, les statues du CHRIST en croix et de la VIERGE MARIE en deuil.

    PROCESSION DE LA VIERGE EN DEUIL

    3429492739_fddb325bed.jpg

    Pendant que la procession s'élance on entend le roulement des tambours, alors commencent les chants traditionnels ainsi que les prières. Le samedi Saint est le jour du rite du "SU SCRAVAMENTU" qui rappelle l'enlèvement de JESUS mort sur la croix.

    Comme dans de nombreuses localités Italiennes le dimanche de PAQUES célèbre le rite de la rencontre entre la VIERGE MARIE et JESUS. Deux processions, une avec la statue de la VIERGE MARIE, et une autre avec celle de JESUS resuscité partent de deux endroits différents, se rejoignent et se font la révérence par trois fois ensemble, en général dans la place la plus importante de la localité. 

    LA RENCONTRE ENTRE MARIE ET JESUS

    S INCONTRU.jpg

    Cette tradition fut introduite par les Espagnols en l'an 400 et cela s'appelle "S'INCONTRU". La VIERGE MARIE ne porte plus les habits de deuil, mais une belle robe blanche et or avec un manteau bleu ciel, sur sa tète un voile en dentelle et sa couronne, la statue de JESUS elle à une  écharpe rouge et or et une auréole sur sa téte. 

    ALGHERO

    ITINERAIRE POUR ALLER A ALGHERO

    http://maps.google.com/maps?f=d&source=s_d&saddr=...

    ALGHERO VILLE CATALANE

    alghero ok.jpg
    ALGHERO est une ville SARDE avec une particularité, en effet la domination CATALANE a crée une ville ou le dialecte est le CATALAN, ainsi que ses Us et Coutumes sont énormément liès à la CATALOGNE.

    La semaine Sainte a ALGHERO (SETMANA SANTA DE L'ALGUER) sont les plus suggestives de la SARDAIGNE pour la mise en scène dans le centre historique, ainsi que pour la forte empreinte CATALANE, des rites qui se répètent immuables depuis des siècles.

    pasquasardegna-02.jpg

    La confraternité de NOTRE DAME DE LA MISERICORDE qui dépuis le XVI siècle organise les représentations de la Passion du Christ. Le drame de la Passion et de la Résurrection du Christ commence le mardi avec la PROCESSIONE DEI MISTERI (Procession des Mystères) et continue toute la semaine Sainte.

    pasquasardegna-01.jpg

    Le jeudi sort de l'église de la MISERICORDE le CRUCIFIX, la procession parcourt les rues du centre ville, en suivant les 14 stations de la "VIA CRUCIS", arrivé à la Cathédrale ou le CRUCIFIX va être exposé afin que les fidèles puissent lui rendre hommage.

    alghero96_bis.jpg

    L'après-midi du Vendredi Saint, une messe est celebrèe dans la Cathédrale, puis vient le moment ou intervient le rite du SCHIODAMENTO (enlever les clous des mains et des pieds et déposer le CHRIST dans un cercueil en attendant sa résurrection). Ce sont quatre "BARONS"  à exécuter ce rite, ils sont habillés à la CATALANE et déposent le simulacre dans le cercueil (BRESSOL), le cercueil est arrivé à ALGHERO lors d'un naufrage.

    RITE DU SCHIODAMENTO

    DESCLAVEMENT ALGHERO.jpg

    Des fidèles et de femmes voilées, escortent la statua de la MATER DOLOROSA vêtue de noir, une longue procession appelée "CERCA" (LAS CELCAS CHERCHE) la MADONNE va à la recherche de son fils decedé et s'arrête quelques minutes devant l'entrée des églises de la ville.

    Les confrères suivent la statue avec le cercueil, les échelles, les tenailles et les marteaux,alors qu'a la place des anciens nobles il y a les prêtres qui escortent le cercueil vide avec de grandes bougies dites "AXAS" et les chanteurs entonnent des prières en musique, avec des anciens chants CATALANS et GOSOS (GOCCIUS) de la langue SARDE.

    PREGHIERA.jpg

    C'est une tradition ou beaucoup de fidèles sont présents, beaucoup d'étrangers y ont assistés cette année, dépuis que des bateaux partent de BARCELONE, la compagnie GRIMALDI LINES, la SNCM au départ de TOULON ou MARSEILLE et des avions LOW COST à des prix très bas au départ de beaucoup de pays Européens sur les aéroports de CAGLIARI ET ALGHERO.

    Cette ville et ses alentours sont d'une beauté et d'une richesse de sites à visiter aussi bien dans la ville que aux alentours, je vous dirais ce qu'il y a à visiter dans chaque ville. Donc je vous incite à aller y faire un petit séjour le dépaysement est vraiment total.

    AUX AMATEURS DE MAMMOUTHS

    Ca n'a rien à voir avec les fétes en SARDAIGNE, mais je viens de découvrir cette exposition trés importante sur la vie des MAMMOUTHS je vous joins l'adresse du musée ou elle a lieu, vous y découvrirez une vidéo et plusieurs informations sur les MAMMOUTHS en SARDAIGNE.

    MAMMOUTH 1.jpg

    Eh oui ils sont arrivés aussi en SARDAIGNE, cette exposition a été preparé avec le PALEONTLOGICAL INSTITUTE OF THE RUSSIAN ACADEMY OF SIENCES, ainsi que L'INTERNATIONAL ACADEMIC AGENCY "NAUKA" DE MOSCOU, donc un petit voyage en LOW COST, et vous ferez d'une pierre deux coups, voir l'exposition ainsi qu'un aperçu de la SARDAIGNE, en attendant d'y passer plus de temps.

    MOLAIRE DE MAMMOUTH RETROUVEE A ORISTANO

    MOLARE MAMMOUTH ORISTANO.jpg

    VOICI LE SITE DE "SA CORONA ARRUBIA" MUSEE  DU TERRITOIRE OU AURA LIEU L'EXPOSITION.

     

    http://www.sacoronaspa.it 

     

    A très bientôt pour de nouvelles aventures .......

    A PRESTU

     

    18:39 Publié dans Traditions | Lien permanent | Commentaires (2)

    11/04/2009

    La Sardaigne L'île de mes parents...

    SARDEGNA CARTINA.jpg

    A tous ceux qui viendront voir mon blog sur notre belle île qu'est la Sardaigne, j'espère vous donner l'envie d'aller y faire une petite escapade, je vous souhaite d'apprécier et d'aimer mon île autant que je l'aime et que nous tous l'aimons.

    L’EMBLÈME DE LA RÉGION AUTONOME DE LA SARDAIGNE

    Regione_Sardegna-Gonfalone.png

    Vous aurez l'occasion de découvrir son histoire riche et variée, ses traditions dont les SARDES sont très fiers et respectueux encore aujourd’hui les jeunes prennent la relève et c'est très bien. Ses riches costumes traditionnels très colorés, ses fêtes (je  vous dirais les plus importantes et  exceptionnelles à voir) sa musique avec ses danses traditionnelles, ses Us et Coutumes, enfin tout ce qui fait la beauté et la particularité de cette île.

    Vous pourrez admirer la beauté de ses paysages, ses plages immenses de sable fin avec ses côtes escarpées, ses couchers de soleil sur la mer, sa faune et sa flore, ses grottes, ses vestiges archéologiques avec sa civilisation NURAGIQUE millénaire et surtout, l'accueil légendaire de ses habitants et leur joie de vivre.

    NURAGHE
    NURAGHE.jpg

    J'aime cette île, car c'est l'île qui a vu naître mes parents, ma mère (malheureusement décédée, avec elle une partie de notre histoire a disparu), elle était née à "MURAVERA" ses habitants sont I Muraverese et Muraveresi. Elle se trouve à 60 de km de CAGLIARI et se situe à 11 m au dessus du niveau de la mer.

    Le Saint Patron protecteur de la Sardaigne est Sant'Antioco. Il serait le Père de la première église chrétienne en Sardaigne et le première évangélisateur, ce fut un martyr lui aussi comme Sant'Efisio qui est fêté depuis 353 années, Sant'Antioco lui est fêté depuis 544 années donc bien avant Sant'Efisio (je vous en parlerais dans une autre note).

    a11.jpg

    C'est un très joli village d'environ 4 638 habitants aujourd'hui, avec de très belles plages de sable fin, des fêtes traditionnelles. La "SAGRA DELLE ARANCE" (fête des oranges) qui à lieu au mois d’août, avec de magnifiques défilés, toujours les TRACCAS cun Giogu de Boisi (chars à bœufs préparés pour les fêtes). Les nombreux groupes folkloriques en costumes traditionnels, les musiciens avec leurs LAUNEDDAS et autres instruments, d'autres fêtes y ont lieu mais on en reparleras plus tard.

    Il y a beaucoup de vestiges archéologiques tels que les "DOMUS DE JANAS" (maisons de fées), des NURAGHI, des restes d'un passé minier très important dans  la région et dans toute l'île d'ailleurs, mais je vous en parlerais plus en détail plus tard.

    PANORAMA DE MURAVERA

    MURAVERA2.jpg

    Moi je suis née en FRANCE ainsi que mes deux frères, seulement ma sœur qui est la dernière, est née en SARDAIGNE à CAGLIARI. En  fait même si je n'y suis pas née, je suis une vraie SARDE, en plus j'y ait vécu longtemps ce sont donc mes racines. On parlait beaucoup le Sarde avec ma mère hélas disparue, et depuis avec ma sœur et ma nièce nous continuons à le parler afin de ne pas l'oublier, mais nous ne pourrons jamais l'oublier.

    DÉTAIL DES CHEMISES DE FEMMES SARDES BRODÉES MAIN

    chemise femme.jpg

    Mes frères ne le parlent presque plus c'est dommage, j'aime l'histoire de l'île, ses traditions, ses fêtes, ses chansons, ses musiciens, ses groupes folkloriques avec ses costumes colorés et ses magnifiques danses entraînantes, ses paysages magnifiques, ça me manque beaucoup. Je suis très fière de faire partie de la Sardaigne, de ce peuple fier avec de belles valeurs que je garderais à vie.

    MURAVERA LA PLAGE DE COLOSTRAI
     
    A DROITE LA COLONIE OU J'AI SÉJOURNÉ GAMINE
     
    muraveraaprile2008 COLOSTRAI.jpg
    Mon père lui est né à BURCEI un charmant petit village montagnard à environ 36 km de CAGLIARI qui compte 2 900 habitants "I  Bruceresasa et Bruceresisi", il se situe à 648 m au dessus du niveau de la mer.
     
    NOTRE GASTRONOMIE (petite partie)

    v 1.jpg

    C'est un village qui possède deux églises, une de campagne dédié à "SANTA BARBARA"  qui est fêtée les premiers jours de juin, avec la procession et groupes folkloriques, et l'autre à "SANTA MARIA DI MONSERRATO" qui est la Patronne du village et sa fête a lieu en septembre.
     

     
    Après les derniers virages de la route qui nous amène au village, on aperçoit l'église de "SANTA BARBARA", gamine je voyais toujours ma mère en y passant devant, faire le signe de croix pour remercier d'être rentrés sain et saufs à la maison.
    LE PAIN SU COCCOI  

    COCCOI.jpg

    En effet pour arriver la route était très dangereuse à l'époque, avec beaucoup de virages (étant gamins nous avons eu un accident et  sommes tombés dans le ravin en revenant au pays (très très mauvais souvenir).
     
    VUE DE BURCEI AVEC L'ÉGLISE "SANTA MARIA"
     
    burcei veduta.jpg
    EGLISE DE CAMPAGNE "SANTA BARBARA" A BURCEI
     
    santa barbara.jpg
    Dans le centre du village "SANTA MARIA DI MONSERRATO", elle est fêtée le 7 septembre, avec la procession, les groupes folkloriques, musiques et  chansons, la fête dure une semaine avec beaucoup de manifestations.
     
    ARTISANAT SARDE (objets usuels en liège)

    SUGHJERO.jpg

    Au mois d’août il y a aussi la "SAGRA DELLA CAPRA" (la fête de la chèvre) avec idem danses, musiques, les éleveurs font rôtir les chèvres et les font goûter au public venu nombreux pour faire connaître tout ce que BURCEI produit, en viande. fromage de brebis et cerises.
    spiedo di carne.jpg
     
    Il y fait bon vivre car l'air y est très pur, on y amenait des enfants pour respirer le bon air étant malades. Au mois de juin s'y déroule la "SAGRA DELLE CILIEGE" (la fête des cerises)  car il y a beaucoup de cerisiers et BURCEI a été toujours renommée pour ces très belles cerises voir sur cette  vidéo la fête (elle est en  ITALIEN mais vous verrez les images.
     
    LA VIDÉO SUR LA FÊTE DES CERISES A BURCEI
     

    La SARDAIGNE se situe au sud de la Corse sa sœur jumelle un peu plus petite, elles sont distantes l'une de l'autre de 12 km, les séparent les BOCCHE DI BONIFACIO - BOUCHES DE BONIFACIO au départ du port de BONIFACIO (CORSE) à celui de SANTA TERESA DI GALLURA (SARDAIGNE).
     
    SARDAIGNE ET CORSE
    (les deux sœurs de la Méditerranée)CORSE SARDAIGNE.jpg
    Lorsque j’étais petite, avec ma famille nous prenions le bateau à BONIFACIO pour la SARDAIGNE, (nous résidions alors à AYACCIO), nous entendions une légende qui disait qu'autrefois  lorsque le coq chantait en Corse, on l'entendait en SARDAIGNE.

    asarda1.jpg 

    La SARDAIGNE a une superficie de 24.090 km² pour 1.672.422 habitants (recensement de décembre 2008) et possède sa propre langue c'est "SU SARDU" (LE SARDE), c’est une langue dérivée du Latin, elle est très répandue dans toute la SARDAIGNE, mais on la parle de différentes façons qu'on soit au nord, au sud ou à l'intérieur des terres, par exemple dans la ville de ALGHERO est parlé avec une variante de la langue CATALANE, c'est le dialecte ALGHERESE.
     

    Elle est devenue une RÉGION AUTONOME avec un "STATUT SPÉCIAL" en 1948, et possède de larges pouvoirs législatifs et une considérable autonomie financière tout en faisant partie de la RÉPUBLIQUE ITALIENNE.
     
    ARTISANAT DE LA COUTELLERIE

    ARTE SARDA.jpg

    Sa capitale est CAGLIARI qui se trouve au sud et s'ouvre sur le "GOLFO DEGLI ANGELI" (GOLFE DES ANGES) plus connu comme "GOLFO DI CAGLIARI" et ses habitants sont Is Casteddaiasa et Is Casteddaiusu. Il est l'unique port de l'île qui fasse le transport de marchandises ainsi que celui de passagers.

    CAGLIARI VUE DU BATEAU EN  ARRIVANT

    CAGLIARI VISTA DAL TRAGHETTO.jpg
    La PROVINCIA (PROVINCE) en ITALIE correspond au département en FRANCE, et la SARDAIGNE en compte 8 (PROVINCIA) avec 377 COMUNI  (COMMUNES), chacune possède son propre COSTUME TRADITIONNEL, que l'on retrouve au défilé du (1er Mai) Saint Patron de la ville de Cagliari qu'est SANT'EFISIO.
     
    LES 8 PROVINCES SARDES
    8 PROVINCES.png

    Je vais vous parler d’une très belle fête qui va bientôt avoir lieu, et que vous pourrez aller voir sur place, ou alors si comme moi vous ne pouvez pas vous déplacer, connectez-vous sur www.videolina.it qui est la télévision de la SARDAIGNE, vous pourrez y assister en direct, vous aurez droit à un spectacle éblouissant vous ne serez pas déçus.

    CAGLIARI COSTUMES SARDES

    QUARTU ST ELENA 2.jpg

    Tous les ans pour le 1er mai, à lieu la fête RELIGIEUSE & CULTURELLE la plus importante de l'île et de la ville de CAGLIARI (SAGRA DI SANT’EFISIO), qui fête le Saint Patron de la ville et qui implique toutes les Communes de la SARDAIGNE. Le 1er mai 2009 aura lieu la 353me fête.

    FÊTE DE SANT'EFISIO A CAGLIARI LE 1ER MAI

    3.JPG

    SANT’EFISIO était un guerrier martyr qui par son entremise sauva la ville en 1656 de l’épidémie de peste qui y sévissait, ainsi que de plusieurs invasions. Lors de cette fête, plus de 2 000 personnes environ défilent à pied, des groupes folkloriques, des Traccas (chars à bœufs), cavaliers avec de magnifiques chevaux etc. 

    FEDE SARDA

    (alliance de femme Sarde)

    fede.jpg

    Beaucoup de pèlerins suivent le Saint pendant plusieurs kilomètres à pied, pour le remercier de grâces rendues ou pour en demander. Plus de 300 personnes en costume à cheval, avec les habits les plus beaux les femmes sont parées de leurs précieux bijoux venant de la tradition SARDE.

    COSTUME SARDE

    AVEC BIJOUX TRADITIONNELS

    2.JPG

    Toute cette immense foule en procession, prie, chante des chansons appelées "IS GOCCIUS" le Saint Patron, ils partent depuis l'église qui se trouve dans le centre historique de Cagliari, jusqu'à la ville de NORA qui est son lieu de martyre.

    Le 4 mai au soir, ils reviennent tous avec le Saint et le ramènent à l'église ou il réside toute l'année  toujours en chantant et priant.

    RETOUR DU SAINT A CAGLIARI LE 4 MAI

    AVANT MINUIT IMPERATIVEMENT

    RIENTRO CAGLIARI 2.JPG
    Après l’épidémie de peste, les conseillers Cagliaritane et Cagliaritani (habitants de CAGLIARI) firent le vœu de célébrer tous les ans avec tous les honneurs le Saint Patron, afin de le remercier de la santé retrouvée, et fut choisi le mois de MAI symbole de la régénération de la nature.

    I MILIZIANI - MILICIENS

    MILIZIANI2.jpg

    Les SARDES sont en attente (depuis 2003 date de la demande) du classement au PATRIMOINE CULTUREL DE L’UNESCO (à partir de cette année lors des manifestations culturelles à côté du logo de CAGLIARI figurera le temple Grec avec écrit UNESCO, car au mois de mars à PARIS ils ont reçu le tampon de l'UNESCO.

    FÊTE DE SANTA BARBARA A BURCEI

    burcei anni 70.jpg 

    Toutes les COMMUNES de la SARDAIGNE y sont représentés dont : des cavaliers, des groupes folkloriques en costume traditionnel, des MILIZIANI à cheval (les miliciens au début faisaient partie de l’escorte armée du Saint), des musiciens avec les instruments d’époque LAUNNEDDAS.

    LES LAUNEDDAS

    9 SUONATORI LAUNEDDAS.jpg

    Les TRACCAS défilent aux sons des cloches, ce sont des chars tirés par des bœufs décorés avec des fleurs, des bottes de blés ainsi que des produits typiques de la SARDAIGNE comme de l’artisanat SARDE tels que, tapis brodés, d’anciens outils pour le travail de la terre, des gâteaux traditionnels, les différents types de pain dans des corbeilles tressées express pour l’occasion ainsi que des personnes en habits traditionnels.

    IS TRACCAS (CHARS A BOEUFS)

    TRACCAS4.jpg
    TRACCAS3.jpg
    TRACCAS 1.jpg

    Ensuite les femmes en habits traditionnels apportent avec elles des "CROBISI" (paniers typiques sardes en osier remplis de pétales de roses colorés),elles en recouvrent la rue ou va passer le Saint dans son "COCCHIO", cela s'appelle "SA RAMADURA".

    BURCEI PROCESSION

    (pour la fête de Santa Barbara à l'entrée du village)

    BURCEI PROCESSIONE.jpg

    Des milliers et milliers de pétales de roses parsèment la route, regardez les photos qui montrent la beauté de cette tradition, on ne voit plus l'asphalte de la rue, il n'y a que des fleurs pour honorer le passage du Saint'Efisio.

    SA RAMADURA
    RAMADURA BIS1.jpg

    C'est très émouvant car, lorsque le Saint apparaît tous les navires se trouvant dans le port font sonner leurs sirènes, toute la foule applaudit et en profite pour s'approcher et toucher le Saint en demandant une GRACE pour sa famille, pour la ville et pour la SARDAIGNE en général.
     
    MARIA CARTA CHANTEUSE SARDE TRÈS POPULAIRE (disparue)
     
    Maria carta.jpg
    Rendez vous sur le Site Internet pour l'écouter chanter en Sarde notre très belle langue, mais aussi dans divers dialectes qui se trouvent dans l'île :
     
     
    Vous pouvez aussi aller sur YouTube, si vous voulez voir des vidéos qui montrent nos magnifiques fêtes qui nous manquent tant. Si vous tapez SARDAIGNE vous verrez de très belles  vidéos sur l'île, je dois dire que j'en ait vu des magnifiques qui montrent vraiment toute la beauté des paysages, des sites archéologiques, la mer, des danseurs traditionnels.
     
     
    FEMME A CHEVAL EN COSTUME SARDE 

    DONNA A CAVALLO.jpg

    Je remercie d'ailleurs toutes ces personnes qui nous font vivre à travers leurs vidéos ces magnifiques événements que nous ne pourrions pas voir, "Encore Merci à vous tous".
      
    VIDÉO SUR YOUTUBE - LA FÊTE DU  1ER MAI 

    VIDÉO FÊTE DU 1ER MAI A CAGLIARI 1ERE PARTIE

    VIDÉO FÊTE DU 1ER MAI A CAGLIARI 2EME PARTIE

    II EST TRÈS IMPORTANT DE GARDER ET PROMOUVOIR

    LES TRADITIONS DE NOS ANCÊTRES ! ! ! 

    Je vous laisse pour l'instant, je vous parlerais la prochaine fois des fêtes de PÂQUES qui ont lieu en ce moment, ainsi que d'autres fêtes aussi intéressantes.

    A PRESTU . . . . (A BIENTÔT) !

    55555.jpg
    TRADUCTION DU TEXTE
     
    La vie en Sardaigne
    est peut être la meilleure,
    qu'un homme puisse se souhaiter.
    Ça devrait coïncider avec ce que
    que je conseillerais au Bon Dieu
    de nous en faire cadeau
    comme "PARADIS".
     
    Fabrizio De Andrè
    (Chanteur Italien qui adorait la Sardaigne)