Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/04/2009

VISITER DORGALI

Puisque je vous ait parlé de quelques vins sur DORGALI je vais continuer en vous parlant de la bauté des paysages de ces villes, ce  que l'on peut y voir et ce que l'on peut y faire.

ITINERAIRE POUR ALLER A DORGALI

http://maps.google.com/maps?f=d&source=s_d&saddr=...

DORGALI (région de NUORO)

Le territoire de DORGALI est un vrai paradis pour les amateurs de sports liès à la nature. Le climat doux et temperé assure les pratiques sportives une grande partie de l'année. 

DORGALI

dorgali 2.jpg

Elle est aussi consideré comme la capitale de l'artisanat et surtout du tourisme grâce à son environnement naturel et à sa renommée touristique de ses côtes "CALA GONONE", à partir de laquelle on peut rejoindre les plus belles criques le long de la côte du "GOLFE D'OROSEI", voir carte souligné en noir à L'EST.

DORGALI OROSEI.GIF
 
L'artisanat, l'agriculture, l'élevage et le tourisme sont les points forts de l'économie DORGALESE qui est caracterisée par l'intégration et les liens qu'entretiennent les divers secteurs économiques. Ne renonçant jamais au savoir-faire et aux traditions.
 
Savoir et fantaisie se retrouvent dans les laboratoires artisanaux, ils sont specialisés dans les différents types de travail tels que, la céramique, les tapis, les peaux, les couteaux, le bois et les bijoux avec la filigrane.
 
 
BIJOUX EN FILIGRANE
BIJOUX SARDE.jpg
 
Le tourisme a contribuè à la conservation d'activités et d'anciens métiers, les nouvelles générations d'artisans aussi dans le respect des formes classiques, ont contribuè à de nouvelles formes d'artisanat originales avec des styles très expressifs. 
 
A DORGALI vous pourrez voir de nombreux sites archéologiques préhistoriques aux alentours du pays, ainsi que deux musées celui de l'archéologie et un musée dediè à SALVATORE FANCELLO, un jeune céramiste decedé pendant la deuxième guerre mondiale.
 
Dans les montagnes aux alentours du village il "SUPRAMONTE" une chaîne de montagnes à l'intérieur desquelles des monuments naturel tel que "SU STERRU" dans la "GOLA DI GORROPU" avec ses parois de 270 metres est parmi les canyons les plus hauts et les plus étendus D'EUROPE.
 
 
Beaucoup de grottes aussi à admirer, des MENHIRS imposants, des DOMUS DE JANAS (maison des fées), des DOLMENS en basalte ou en pierre calaire,  les majestueux NURAGHE à l'aplomb sur la mer ou sur les cimes des montagnes, les villages de l'âge du bronze  et aussi d'elegantes TOMBE DEI GIGANTI (tombes des géants).
 
Cette aire de montagne est un des temples des personnes qui aiment la nature, le TREKKING, la faune et la flore sauvage (il n'est pas rare de apercevoir des MOUFLONS).
 
MOUFLONS
MUFLONI.jpg
 
Il y a aussi dans un gigantesque gouffre du Monte Tiscali, les ruines du "VILLAGGIO NURAGICO DI TISCALI" (bien indiquè et fleché), elles se trouvent à l'intérieur d'une cavitè d'origine calcaire, le village était composé d'une centaine de cabanes.  Ces cabanes étaient rondes en pierre avec des portes et des toits en bois de genévrier. Il date de 535 Avant Jésus Christ et l'on pense que les habitants s'étaient cachés la pour fuir les invasions ROMAINES.
 
Il se trouve dans la région de NUORO  et l'entrée du gouffre avec ses parois abruptes et le terrain accidenté étaient une protection naturelle. Après une marche d'un peu plus d'une heure avec un peu plus de 400 m de denivelé, on arrive dans un site qui n'a pas une trés grande importance archéologique, mais la beauté, l'exceptionel intérêt naturel du site, en font un des plus beaux endroits de la SARDAIGNE, mais ily en a tellement !
 
RUINES DU VILLAGE NURAGIQUE DE TISCALI
TISCALI NURAGICO.jpg
 
A l'entrée nous sommes accueillis par un gardien qui nous raconte l'histoire de ce site particulier. Il faut payer un ticket d'entrée, bizarre si loin de la civilisation mais après on comprend pourquoi, en fait cela aide à protéger ces pauvres pierres mais précieuses et ces immenses arbres qui sont la depuis des siècles. 
 
RUINES DU VILLAGE NURAGIQUE DE TISCALI
dorgalivillagioatiscali.jpg
 
La visite se déroule le long d'un parcours circulaire qui permet d'apprécier les restes du village, reduits en cumul de décombres effectués par des pilleurs clandestins à la recherche d'inexistants trésors. Les dimensions de la cavité qui a essayé de protéger le site, ces grandes parois surplombantes qui jusqu'à un siècle avaient réussi à les cacher aux yeux et à la cupidité de ceux qui l'ont détruit. Restent les description de ceux qui ont pu voir ce site extraordinaire, de vieilles photos, quelques murs encore debout et leurs beauté du paysage.
 
VILLAGE DE TISCALI
 
 
La magie de ces espaces est tellement forte qu'on peut recréer devant nos yeux une après l'autre, toutes les constructions, les murs d'enceintes, les vasques afin de récuperer l'eau si précieuse qui filtre goutte par goutte des rochers, les habitants et les animaux qui pouvaient y vivre à cette époque.
C'est vraiment une visite à faire dans le passé de cette île si riche de son histoire et si belle de par ses paysages merveilleux.
A PRESTU . . . .
 

 

Les commentaires sont fermés.